Guinée Conakry

ALIMA recrute 01 Coordinateur.trice Projet de recherche

ALIMA recrute 01 Coordinateur.trice Projet de recherche – Prevac-uP & EBOVAC3 – GUINEE – H/F

ALIMA, l’ONG médicale internationale à visage humain, qui met au cœur de son modèle la co-construction des projets et des parcours professionnels

PRÉSENTATION ALIMA

L’ESPRIT ALIMA : La raison d’être d’ALIMA est de sauver des vies et de soigner les populations les plus vulnérables, sans aucune discrimination identitaire, religieuse ou politique, à travers des actions basées sur la proximité, l’innovation et l’alliance d’organisations et d’individus. Nous agissons avec humanisme, impartialité et dans le respect de l’éthique médicale universelle. Pour accéder aux patients et patientes, nous nous engageons à intervenir de façon neutre et indépendante.

LES VALEURS et PRINCIPES de notre action inscrits au sein de notre CHARTE :

  1. Le patient et la patiente d’abord
  2. Révolutionner la médecine humanitaire
  3. Responsabilité et liberté
  4. Améliorer la qualité de nos actions
  5. Faire confiance
  6. L’intelligence collective
  7. Limiter notre impact environnemental

ALIMA promeut et défend les principes des droits humains fondamentaux. ALIMA a une approche de tolérance zéro envers les personnes coupables d’actes de violences sexistes et sexuelles ainsi qu’envers l’inaction face à des faits de violence supposés ou avérés. La protection des personnes bénéficiant et impactées par notre intervention est notre priorité absolue dans tout ce que nous faisons. Toute personne collaborant avec ALIMA s’engage à :

  • Respecter la charte, le code de conduite, les politiques institutionnelles incluant la politique de protection contre les abus de pouvoir et les violences sexistes et sexuelles, la politique de prévention de la corruption et de la fraude ;
  • Signaler toute violation aux politiques, documents cadre et procédure à un.e supérieur.e, un.e référent.e

SOIGNER – INNOVER – ENSEMBLE : Depuis sa création en 2009, ALIMA a soigné plus de 7 millions de patients, et déploie aujourd’hui ses opérations dans 12 pays d’Afrique. En 2020, nous avons développé 67 projets de réponse médicale humanitaire pour répondre aux besoins de populations touchées par les conflits, les épidémies et l’extrême pauvreté. L’ensemble de ces projets se font en appui aux autorités sanitaires nationales à travers près de 357 structures de santé (dont 45 hôpitaux et 312 centres de santé). Nous travaillons en partenariat, notamment avec des ONGs locales, dès que cela est possible afin de nous assurer que nos patients bénéficient de l’expertise là où elle se trouve, que ce soit au niveau de leur pays ou du reste du monde. Par ailleurs, pour améliorer la réponse humanitaire, nous menons des projets de recherches opérationnelles et cliniques, notamment pour lutter contre la malnutrition et les fièvres hémorragiques virales.

L’ÉQUIPE ALIMA : Plus de 2000 personnes œuvrent actuellement pour ALIMA. Les équipes terrain, au plus proche des patientes et patients, reçoivent leur support des équipes de coordination généralement basées en capitale des pays d’intervention. Celles-ci reçoivent le support des 4 équipes desk et de l’équipe du service urgences et ouvertures basées au siège opérationnel de Dakar, Sénégal. Les équipes de Paris et New-York travaillent activement à la collecte de fonds ainsi qu’à la représentation d’ALIMA. Le reste de la Galaxie ALIMA comprend des individus et des équipes partenaires qui travaillent pour le compte d’autres organisations telles que les ONGs médicales BEFEN, ALERTE Santé, SOS Médecins / KEOOGO, AMCP, les organismes de recherche PACCI, INSERM, les Universités de Bordeaux ou de Copenhague, l’ONG Solidarités International et bien d’autres.

NOS PAYS D’INTERVENTIONS : Mali, Burkina Faso, République Centrafricaine, Nigeria, Niger, Tchad, République Démocratique du Congo, Cameroun, Guinée, Soudan du Sud, Mauritanie, Sénégal et Soudan.

NOS THÉMATIQUES PROJET : Malnutrition, Santé Maternelle, Santé Primaire, Pédiatrie, Paludisme, Épidémies (Ebola, Choléra, Rougeole, Dengue), Hospitalisation, Urgences, Violences Basées sur le Genre, santé mentale…

ALIMA en GUINEE

En Guinée, depuis 2014 ALIMA intervient dans la prise en charge des épidémies à Conakry ainsi qu’à l’intérieur du pays. Elle met également en place des projets de recherche scientifique. Dans le cadre de cette activité, elle conduit depuis avril 2021 en tant que partenaire opérationnel de l’essai clinique randomisé thérapeutique qui se déroule en Guinée et au Burkina Faso. Cet essai s’inscrit dans le cadre plus large d’un protocole regroupant 15 pays, porté par un consortium coordonné par le DNDi (Drug for Neglected Disease). Protocole de suivi ces patients guéris de Covid 19.

Au-delà de tous ces projets en cours des perspectives sont envisagées pour sur d’autres projets notamment la problématique de la mortalité maternelle, la santé environnement, la réponse aux épidémies et particulièrement la rougeole, contrôle de la rougeole, le renforcement des capacités des ressources humaines nationales, gouvernance par objectif et autonomisation des équipes projets.

Le projet PREVAC UP :

Financé par EDCTP via l’Inserm, ce projet vise la mise en place d’un suivi annuel des participants à l’essai PREVAC jusqu’à la cinquième année après l’inclusion. Les visites de suivi dans le cadre de PREVAC-UP vont s’étaler de mars 2019 à octobre 2023. Pour ce projet, ALIMA est devenu co-investigatrice.

Ce projet PREVAC UP est la deuxième phase du projet PREVAC où ALIMA était l’opératrice en charge de la mise en œuvre du protocole de recherche PREVAC en Guinée. PREVAC signifie « Partnership for Research on Ebola VACcination – Partenariat pour la recherche des vaccins contre Ebola » qui est un partenariat de recherche sur deux candidats vaccins contre la maladie à virus Ebola entre l’INSERM (Institut National de la Santé et de la Recherche Médicale, France), le NIH (National Institutes of Health, USA) et La LSHTM (London School of Hygiene and Tropical Medicine, England). Ce projet s’est tenu d’Octobre 2015 à Octobre 2019.

Cette étude se déroule en Guinée, en Sierra Léone, au Libéria et au Mali et se fait en collaboration avec les ministères de la santé respectifs. Cette étude va permettre d’obtenir des données comparatives sur la rapidité, la cinétique et la durabilité de la réponse immunitaire induite et sur la tolérance clinique des participants.

En Guinée, ALIMA est en charge de la mise en œuvre de cet essai clinique en étroite collaboration avec l’Inserm, le sponsor de l’étude, avec le Ministère de la Santé et l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire.

Le projet EBOVAC3 :

L’objectif principal de cette étude est d’élargir la base de données sur la sécurité et la tolérabilité chez les nourrissons après l’administration de Ad26.ZEBOV suivi de MVA BN Filo administré 56 jours plus tard.  Les objectifs secondaires sont d’évaluer l’immunogénicité chez les enfants après l’administration d’Ad26.ZEBOV 5×1010 vp suivie de MVA BN Filo 1×108 Inf U 56 jours plus tard et d’obtenir des données sur l’excrétion du génome viral dans un sous-ensemble d’enfants. Les objectifs exploratoires comprennent:

  •   mesure de la réponse des anticorps de liaison, collectés depuis le début jusqu’au 365e jour post-prime;
  •   évaluation de la réponse des anticorps neutralisants, recueillis à partir de la ligne de base jusqu’au jour 365 post-prime.

L’étude vise une cohorte de 107 enfants, 54 pour Sierra Léone et 53 pour la Guinée. En Guinée, les inclusions ont eu lieu sur le site de Landreah, où le partenaire principal est Inserm et l’opérateur terrain est ALIMA. Chaque enfant a été suivi pendant les 12 mois qui suivent sa primo-vaccination.

Le protocole d’EBOVAC prévoit de proposer les candidats vaccins à l’étude aux participants du bras contrôle, si ces derniers sont homologués ou dans la mesure où un des pays de l’étude soit en situation d’épidémie de Maladie à Virus Ebola. Par ailleurs, la proposition de vaccination du bras contrôle implique d’engager des discussions avec les participants ayant fait l’objet de la levée de l’aveugle, afin d’envisager avec eux la volonté ou non de se faire vacciner.

Les vaccinations commenceront au plus tôt en février 2022 après autorisation et/ou avis favorable des autorités et comités locaux. 17 participants ayant reçu un placebo sont attendus et se verront proposer la vaccination.

LIEU DU POSTE : CONAKRY : Landreah et Maferenyah

PROTECTION DES BÉNÉFICIAIRES ET DES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ

Niveau 3 : Dans le cadre de ses fonctions, le.la titulaire du poste sera amené.e à visiter les programmes et être en contact avec des enfants et/ou des adultes vulnérables. Par conséquent, la vérification du casier judiciaire ou la présentation d’un certificat de bonne vie et mœurs sera nécessaire. Dans les situations où l’impossibilité de fournir un casier judiciaire ou un certificat de bonne vie et mœurs est constatée, une déclaration sur l’honneur sera demandée.

LIENS FONCTIONNELS ET HIERARCHIQUES

  • Hiérarchie :
    • Il·Elle rend compte au Chef De Mission.
  • Représentation :
    • Elle représente ALIMA auprès des autorités et partenaires selon son niveau de responsabilité. Il.elle encadre toute l’équipe du projet.
  • Collaboration :
    • Elle collabore avec la Coordination de l’équipe INSERM
    • Elle travaille en collaboration avec les autres membres de la coordination, les représentants du ministère de la santé et les autres acteurs en présence
    • Elle aura des interactions avec les équipes de recherche nationale et internationale

MISSION PRINCIPALE

Sous la supervision du.de la Chef.fe de Mission, le.la Coordinateur.rice Projet est responsable de la mise en œuvre de la stratégie opérationnelle pays dans sa zone d’intervention.

Plus spécifiquement, il.elle est responsable de la mise en œuvre du projet et de contribuer aux résultats fixés pour le projet en fonction de l’évolution de la situation humanitaire et des besoins dans la zone d’intervention et sur la base des objectifs médico-opérationnels préfixés en collaboration avec la coordination, dans le respect des principes humanitaires et du mandat de ALIMA. Il·Elle est le.a garant.e de la sécurité de ses équipes dans toute sa zone d’intervention. Il·Elle est responsable de l’encadrement des équipes, du suivi des indicateurs programmatiques et des indicateurs contractuels bailleurs et du suivi des dépenses du projet – avec l’appui de la coordination, et de la communication avec les acteurs gouvernementaux et non gouvernementaux en relation avec le projet.

En étroite collaboration avec les autres membres de l’équipe de coordination et avec le moniteur d’étude clinique de l’Inserm et autres membres de l’équipe de l’Inserm, il.elle planifie les activités à venir et définit les priorités pour une bonne implémentation de la stratégie définie. Il.elle analyse le contexte, les risques et les contraintes connexes en étroite collaboration avec la Coordination sur le terrain et avec le support de la Coordination. Il.Elle assurera également le suivi du volet médical du Projet en sa qualité de Medical team leader.

ACTIVITÉS PRINCIPALES

Pour le Volet Coordinateur de Projet :

Définition et suivi du projet

  • Pilote et supervise la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des activités du site en accord avec la stratégie définie ;
  • Contribue aux réflexions et discussions sur les évolutions de la stratégie définie afin d’améliorer la performance globale ;
  • S’assure du respect du chronogramme établi et de la mise en œuvre des objectifs fixés pour tous les départements ;
  • En collaboration avec l’équipe cadre du projet, analyse le contexte (environnement, acteurs, sécurité, etc.…) et évalue les risques et les contraintes, et adapte le plan d’action en fonction d’éléments nouveaux en collaboration avec le chef de mission ;
  • Assure le reporting à l’équipe de coordination sur le suivi et l’évolution du projet ;
  • Organise la mémoire du projet : documentation des évènements clés et archivage des documents importants ;

Recrutement et formation des équipes terrain

  • Appui au recrutement des équipes terrain ;
  • Formation /briefing des équipes terrain sur le projet, enjeux, contexte et des aspects sécuritaires ;
  • S’assurer que chaque département fournit une formation spécifique aux SOP (Standard Operating Procédures) à son équipe.

Encadrement des équipes

  • Planification de la composition des équipes et les remplacements du personnel de son projet ;
  • Encadre l’équipe cadre du projet et s’assure de l’application des procédures financières, RH et logistiques ;
  • Réalise les POP (Plan des Objectifs de Performance) des membres de l’équipe cadre ;
  • Réalise les évaluations de fin de mission des membres de son équipe ;
  • Assure le relai de l’information et directives aux équipes données par la coordination et/ou le siège ALIMA ;
  • S’assure de la bonne mise en œuvre des différentes SOP à tous les niveaux en étroite collaboration avec le Moniteur d’Etude Clinique de l’Inserm.

Gestion des moyens matériels et financiers

  • Supervise la bonne utilisation des moyens et veille au respect des standards dans la gestion administrative du projet ;
  • Suivi des dépenses et des engagements du projet et analyse les données financières avec l’administrateur de la mission ;
  • Suivi des commandes (médicales et logistiques) et les achats du projet ;

Sécurité des équipes

  • Evalue les risques et menaces liés à la mise en œuvre des activités ;
  • Centralise et analyse les informations et facilite les prises de décisions ;
  • Veille au respect et à l’application des règles de sécurité du projet ;
  • Informe immédiatement la coordination de tout incident sécuritaire ou menace pouvant avoir un impact sur la sécurité du personnel et/ou des biens et de la mise en œuvre du projet.

Pour le Volet Médecin Team Leader :

Mise en œuvre des activités :

  • Participe à la formation du personnel médical, paramédical et de recherche en rapport avec l’implémentation et le respect des procédures ;
  • Participe à l’orientation de la stratégie de l’offre de soins de santé pour les participants à l’essai vaccinal ;
  • Participe au recrutement de l’équipe médicale (définition du profil de poste et des critères, entretiens, etc.) et à la sélection des médecins et infirmiers du site.

Suivi des activités :

  • En charge de la supervision de l’équipe médicale, paramédicale et de recherche du site pour l’implémentation correcte des procédures de l’essai et la qualité du recueil des données ;
  • Supervise les inclusions et le suivi des participants en s’assurant du respect des procédures et du protocole de l’essai ;
  • S’assure de la détection, le cas échéant de la prise en charge, du référencement et du suivi des événements indésirables survenus chez les participants dès l’inclusion dans l’essai et pendant toute la durée du suivi ;
  • S’assure de la qualité du recueil, de la saisie et de l’archivage des données de l’étude
  • Il doit travailler à améliorer la base des données, en enrichissant par ses supervisés, les registres des datas ainsi que les autres outils disponibles sur le projet (comcare,…), et à l’évolution de la qualité dans la tenue clinique des dossiers pour patients.

Analyse de son activité :

  • Dirige les activités par le biais d’analyses, formule/échange des informations médicales avec l’équipe ;
  • Met en exergue les difficultés de mise en œuvre et travaille sur les perspectives des nouveaux projets ;
  • Participe à la capitalisation des expériences (au moyen d’une documentation et de rapports appropriés) ;
  • Assure la continuité de la mission en établissant son historique en vue d’une capitalisation de l’ensemble des données médicales et épidémiologiques disponibles des activités du projet.

Mise en œuvre des mesures de prévention contre les abus de pouvoir, les violences sexistes et sexuelles

  • S’assure que son équipe, les partenaires et les membres de la communauté connaissent la politique d’ALIMA et ont accès à l’information (mécanisme de remontée des plaintes, point focal…) ;
  • Facilite l’organisation de formations et de séances de sensibilisation ;
  • Applique les standards relatifs à la prévention des abus de pouvoir, des violences sexistes et sexuelles ;
  • S’assure que les membres de son équipe et ceux des partenaires impliqués sur le projet (Ministère de la Santé, partenaires nationaux…) suivent les formations et les séances de sensibilisation et appliquent les règles de prévention des abus ;
  • Contribue à créer et maintenir un environnement épanouissant et protecteur pour son équipe, les membres de la communauté et les partenaires impliqués sur le projet.

Expériences / Formation

Expériences

  • Profil médical : Docteur en Médecine et/ou en Santé Publique) ;
  • Expérience en recherche clinique et connaissances sur les bonnes pratiques cliniques et de laboratoire ;
  • Expérience préalable sur la gestion, suivi et évaluation de projet d’au moins 3 ans ;
  • Expérience à un poste de coordination souhaité ;
  • Connaissance des politiques de santé publique ;
  • Qualités rédactionnelles et de synthèse ;
  • Rigueur, respect des échéances, réactivité, force de proposition ;
  • Maîtrise des outils informatiques, en particulier suite Office (Word, Excel, Powerpoint, Outlook…) ;
  • Maîtrise d’outils de collecte de données (Kobo, CommCare…) souhaitée ;
  • Maîtrise de logiciel de gestion de base de données (Epi Data, Stata…).

Formation

  • Diplôme d’études supérieures médical ou paramédical, en gestion, ou tout autre domaine pertinent au poste et au contexte humanitaire médical ;
  • Parfaite maîtrise du package MS Office, en particulier Excel.

Compétences

  • Capacité d’écoute et empathie. ;
  • Communication facile ;
  • Capacité d’analyse de contexte, compréhension des enjeux médicaux et humanitaires ;
  • Animation et motivation d’équipes ;
  • Capacité à identifier et anticiper les problèmes et les risques ;
  • Esprit orienté vers la résolution de problèmes ;
  • Organisation des rôles et délégation de tâches au sein d’une équipe ;
  • Capacité à définir des priorités ;
  • Autonomie ;
  • Sens des responsabilités ;
  • Capacité de prise d’initiative et de décision ;
  • Bonne gestion du stress ;
  • Flexibilité.

Langues :

  • La maîtrise orale et écrite du français est indispensable ;
  • La compréhension de l’anglais et d’une langue locale est un atout.

Salaire

Durée et type de contrat CDD de droit français – 06 mois avec possibilité de prolongation

Prise de poste 01/07/2022

Salaire :  Selon grille salariale ALIMA + valorisation de l’expérience + Perdiem

ALIMA prend en charge :

  • Les frais de déplacements entre le pays d’origine de l’expatrié.e et le lieu de mission ;
  • Les frais d’hébergement ;
  • La couverture médicale du premier jour de contrat à un mois après la date de départ du pays de mission pour l’employé.e et ses ayants droits ;
  • L’évacuation pour l’employé.e et ses ayants droits.

Comment postuler

Pour postuler, veuillez envoyer votre CV et Lettre de Motivation en ligne avant le 19/05/2022 via ce lien : 

https://hr.alima.ngo/jobs/detail/9388?utm_campaign=Campagne+d%27offres+&utm_medium=Website&utm_source=CSUD

Les candidatures sont traitées suivant l’ordre d’arrivée. ALIMA se réserve le droit de fermer l’offre avant le terme initialement indiqué si une candidature est retenue. Seules les candidatures complètes (CV en format PDF + Lettre de Motivation) seront étudiées.

Les candidatures féminines sont fortement encouragées.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :