Madagascar

L’UNICEF recrute 01 Consultant chargé de la documentation des centres Vonjy

L’UNICEF recrute 01 Consultant chargé de la documentation des centres Vonjy

Un (e) consultant (e) chargé(e) de la documentation des centres Vonjy, 04 mois, Antananarivo, Madagascar
Job Number: 522139 | Vacancy Link
Locations: Africa: Madagascar
Work Type : Consultancy
L’UNICEF travaille dans certains endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés. Pour sauver leur vie. Pour défendre leurs droits. Pour les aider à réaliser leur potentiel.
Dans 190 pays et territoires, nous travaillons pour chaque enfant, partout, chaque jour, pour construire un monde meilleur pour tous.
Et nous n’abandonnons jamais.
Pour chaque enfant, un espoir
La violence et l’exploitation des enfants sous diverses formes, et souvent occultées sont des préoccupations majeures en matière de protection de l’enfant. A Madagascar, 14% des filles âgées de 15 à 19 ans ont déclaré avoir été victimes de violences sexuelles et 15% de violences physiques . La pratique du mariage des enfants est encore largement répandue, 41,2% des femmes de 20-24 ans ont été mariées avant l’âge de 18 ans, 12% avant l’âge de 15 ans et une femme sur trois âgée de 20-24 ans a déjà eu une naissance avant l’âge de 18 ans, près de 10% a moins de 15 ans.   28% des enfants âgés de 5 à 17 ans à Madagascar travaillent. En 2013, le Rapporteur Spécial des Nations Unies sur la vente et exploitation sexuelle des enfants a signalé une augmentation de l’exploitation sexuelle des enfants.
Selon l’étude nationale sur la violence envers les enfants à Madagascar de 2018 :
• La violence fait partie de la vie quotidienne des enfants et semble être perçue tant par les adultes que par les enfants comme un moyen de discipline approprié.
• Si la violence sexuelle est plus condamnée, les cas de signalement restent très limités et la responsabilité des jeunes filles est souvent mise en avant comme justification plutôt que la responsabilité des auteurs de violence.
• Les conditions de vie difficiles auxquelles sont confrontés la plupart des ménages malgaches ont un impact indéniable sur le niveau de violence dont sont victimes les enfants.
• La majorité des cas de violences envers les enfants, y compris les violences sexuelles, seraient gérées à l’intérieur de la famille et des communautés.  La méconnaissance des mécanismes disponibles, le fardeau économique, le peu de confiance que représente le recours à la justice, le désir de préserver la cohésion sociale sont des facteurs qui contribuent au peu de signalement des cas de violence notamment sexuelle.
Pour répondre à ce fléau et particulièrement la violence sexuelle contre les enfants, le gouvernement de Madagascar, avec l’appui de l’UNICEF, a établi un modèle de prise en charge intégrée des victimes de violences, en créant des centres de prise en charge intégrée des victimes. Il s’agit des centres Vonjy.
• Quatre centres « Vonjy » sont actuellement fonctionnels. Le Centre Vonjy d’Antananarivo, premier centre, a été inauguré le 4 Mars 2015 au sein de l’Hôpital Universitaire de Gynécologie Obstétrique de Befelatanana suivi des Centres à Toamasina (26 sept 2016), Mahajanga (03 mars 2017) et Nosy Be (29 juillet 2017). Deux nouveaux centres sont en cours de construction à Fort Dauphin et à Tuléar. Dans ces centres, les enfants victimes de violences sexuelles bénéficient d’une prise en charge intégrée psychosociale, médicale et judiciaire dans un même lieu, gratuite et sans avoir à se déplacer entre les institutions et services. Plusieurs initiatives locales ont été lancées pour coordonner entre les différents acteurs de la protection afin d’assurer le référencement des enfants victimes de violences sexuelles vers les Centres Vonjy. Depuis la mise en place des Centres Vonjy, le nombre des enfants victimes bénéficiant des services dans ces 4 Centres est passé de 520 en 2015 à 1038 en 2018.
• Les centres Vonjy sont rattachés soit aux hôpitaux universitaires, soit aux centres hospitaliers de référence régionaux.  Le personnel en charge d’assurer le service de prise en charge des enfants victimes se compose des médecins spécialistes /généralistes de l’hôpital, en général le service gynécologie, la Police des Mœurs et Protection des Mineurs ainsi que des travailleurs ou intervenants sociaux. Le personnel reçoit une formation avant la mise en place du centre Vonjy. Cette formation consistait d’une part à une initiation technique de l’équipe sur le plan technique (droits de l’enfant, protection de l’enfant, différents types de prise en charge et paquet minimum de service), et d’autre part, au fonctionnement des différentes unités du Centre et l’aspect informatique .  Le fonctionnement des 3 centre Vonjy les plus récents sont modelés sur celui du Centre Vonjy à Antananarivo, mais chaque centre a établi ses propres pratiques au fil du temps.
• D’après les   rapports d’activités des centres, les discussions avec les intervenants et partenaires centraux, il a été constaté des différences entre les centres dans l’approche et la pratique de la prise en charge des enfants ainsi que les procédures. Afin d’harmoniser les procédures dans les 4 centres sur la base des leçons tirées du fonctionnement de ce modèle depuis la création des centres en 2015, et d’amélioration des services fournis aux enfants aux Centres Vonjy.
L’UNICEF se propose de soutenir ses partenaires par une consultance et un appui technique. Il s’agit   de documenter le modèle et de formuler des recommandations pour sa modélisation conformément aux normes internationales, et sa pérennisation, tout en améliorant la qualité de services offerts aux victimes.
1. Objectifs de la consultance
 Objectif global
Assurer la protection des enfants victimes de violence par une prise en charge de qualité assurée dans des centres spécialisés « Centre Vonjy amis des enfants », qui répondent aux normes internationales en matière d’équipement, aménagement et fonctionnement à travers des services minimums intégrés   et octroyés par une équipe pluridisciplinaire formée et des procédures standards harmonisées, et une coordination ordonnée et efficace entre toutes les entités impliquées.
Objectifs spécifiques
Documenter la situation au sein des centres Vonjy et formuler des recommandations concernant :
– Leur conformité avec les normes des espaces amis des enfants, les services fournis aux enfants bénéficiaires, y compris à travers d’une enquête de satisfaction auprès d’un échantillon aléatoire de victimes prise en charge dans la dernière année ;
– Le circuit et les procédures de prise en charge dans chaque centre pour en tirer le meilleur modèle ;
– La coordination entre les entités impliquées dans la prise en charge des enfants victimes par ces centres, au niveau national et au niveau des centres ;
– La qualité de prise en charge et accompagnement psycho-social pour identifier les besoins en formation des intervenants ;
– La qualité de prise en charge fournie par les policiers / les gendarmes pour identifier les besoins de renforcement de leurs capacités,
– Les besoins complémentaires de renforcement de capacités du personnel des différentes unités (personnel d’accueil, médecins, assistants/intervenants sociaux, etc.).
2. Résultats attendus:
– Le modèle des Centres Vonjy est documenté / évalué et des recommandations pour améliorer les services fournis aux enfants sont formulées ;
– Une proposition est faite sur les thématiques de formation nécessaires pour améliorer la qualité des services offerte par ces centres ;
– Des guides sur les procédures standards pour la prise en charge intégrée des enfants victimes sont élaborées et validées par les commanditaires (UNICEF et partenaires).
Comment pouvez-vous faire une différence ?
3. Mandat et Taches de la mission :
Le/la Consultant(e) aura comme mission de  documenter le modèle des centres Vonjy et de proposer des pistes d’amélioration des services de prise en charge des enfants victimes de violence sexuelle . Ses tâches spécifiques sont décrites ci-après :
– Faire une revue documentaire des documents pertinents pour la consultance y compris les outils utilisés par les intervenants des centres et les rapports de revue du centre ;
– Faire une revue documentaire des bonnes pratiques et des procédures des centres de prise en charge similaire dans d’autres pays ;
– Effectuer des visites aux centres Vonjy, pour faire des inventaires des équipements et de leur état ; fonctionnalité et adéquation avec les besoins des bénéficiaires notamment les enfants victimes et particulièrement avec les normes sur les espaces amis des enfants (child-friendly) ;
– Effectuer des entretiens avec les responsables centraux des administrations de tutelle des différents intervenants (MINSANP/MPPSPF /MSP/Gendarmerie) ;
– Effectuer des entretiens avec les acteurs travaillant dans les centres (médecins/ travailleurs sociaux/agents de police /gendarmerie/ personnel d’accueil, etc…) ;
– Effectuer des entretiens avec les membres des RPE, des substituts aux mineurs, et juges des enfants ainsi que tous professionnels ou représentants d’entités y compris des OSC dont la contribution est jugée pertinente à la collecte des données ou à la proposition de recommandation ;
– Proposer et mettre en œuvre une méthodologie pour récolter des avis des enfants victimes bénéficiaires et leurs familles sur la qualité des services fournis aux Centres Vonjy et leur degré de satisfaction vis-à-vis de ces services ;
– Tracer le circuit de prise en charge des enfants victimes selon les rôles et responsabilités de chaque intervenant jusqu’à la réinsertion sociale de l’enfant (réintégration de l’enfant dans sa communauté et suivi de l’application des décisions de justice)
– Evaluer la coordination entre les Centres Vonjy et les différents acteurs en mettant en exergue les points forts et les défis ;
– Elaborer des recommandations pour l’harmonisation et la coordination des services des Centres Vonjy y compris des SOPs (procédures opérationnelles standards) ainsi que les besoins en formations des intervenants et en appui institutionnel des centres.
4. Durée de la consultation
La durée de la consultation est estimée à 60 jours de travail étalé sur quatre (04) mois à compter de la date de signature du contrat.
5. Livrables
– Un rapport de documentation/évaluation du modèle des centres Vonjy avec recommandations, y compris une proposition pour les thématiques formation nécessaire selon les besoins identifiés chez les différents intervenants.
– Des SOPs de fonctionnement des Centres Vonjy.
– Une copie papier et électronique de chaque livrable, et une présentation PPT du rapport.
6. Echéancier de paiement
Le paiement se fera en deux tranches :
– 50 % après réception du draft du document d’évaluation des centres ;
– 20% après réception du draft des SOPs ;
– 30 % réception après des documents après validation par les commanditaires.
7. Conditions de Travail
Le/La consultant(e) sera basé(e) à Antananarivo. Il/Elle sera appelé(e) à effectuer des visites à tous les centres Vonjy et le cas échéant des visites a d’autres entités concernées selon les besoins du travail ; les frais de déplacement (transport et indemnité) seront pris en charge par l’UNICEF.
Le/La consultant(e) intervient sous la supervision de la Section Protection de l’Enfant du bureau de l’UNICEF Antananarivo.
Le/La consultant(e) devra disposer de son propre matériel tel que l’ordinateur, le téléphone et les connexions seront fournis par l’UNICEF.
Pour se qualifier comme défenseur pour chaque enfant, il vous faut :
– Titulaire d’un diplome universitaire avancé (Master ou équivalent) au moins dans le domaine de sciences sociales, psychologie, travail social, médecine ou autres domaines pertinents ;
– Avoir au moins 5 ans d’expérience professionnelle en lien avec la protection de l’enfant ;
– Avoir une expérience avérée dans le domaine de prise en charge des enfants victimes de violence sexuelle ;
– Connaissance sur la conception, le fonctionnement des centres de prise en charge intégré des enfants victimes de violence dans d’autres pays, sera un atout ;
– Bonne capacité de rédaction d’analyse et de synthèse ;
– Bonne capacité en matière de communication et de facilitation ;
– Excellente maitrise du français, la connaissance du malagasy serait un atout ;
– Bonne connaissance des logiciels usuels d’informatique (Word, Excel, Powerpoint…).
Pour chaque Enfant, vous devez démontrer…
Les valeurs fondamentales de l’UNICEF, à savoir l’engagement, la diversité et l’intégrité, et les compétences de base en matière de communication, de travail en équipe et de recherche de résultats.
Les compétences techniques requises pour ce poste sont : Analyse, formulation des stratégies et concepts, Apprentissage et recherche, Application des expertises techniques, planification et organisation
Voir notre cadre de compétences sur : http://www.unicef.org/about/employ/files/UNICEF_Competencies.pdf
Comment postuler ?
Les candidats intéressés sont priés de postuler uniquement en ligne via le lien https://www.unicef.org/about/employ/?job=516466 et d’y joindre en fichiers attachés une lettre de motivation, CV détaillé et une copie du diplôme le plus élevé.
Si vous avez besoin d’aide, ou avez des questions, veuillez contacter l’adresse e-mail : hrantananarivo@unicef.org. Tout dossier incomplet ou soumis en ligne après la date butoir (27 Mai 2019) ne sera pas considéré.
Remarque :
Seul (e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s et participeront à la prochaine étape du processus de sélection
Nos avis de vacances sont également disponibles sur le site  http://www.unicef.org/about/employ/
*Voir la liste des établissements accrédités sur le lien : www.whed.net
L’UNICEF applique une politique de zéro tolérance par rapport à l’exploitation et l’abus sexuel, et à toute forme de harcèlement, incluant le harcèlement sexuel, et la discrimination. Tous les candidats sélectionnés devront alors être soumis à une rigoureuse vérification de références et d’antécédents.
L’UNICEF s’engage au respect de la diversité et à l’inclusion au sein de sa force de travail, encourage tous les candidats, sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d’origine ethnique, y compris les personnes handicapées, à postuler pour faire partie de l’organisation. Les candidatures féminines sont vivement encouragées.
Closing Date Mon May 27 2019 21:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

A propos de l'auteur

Bamba

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :