Centrafrique

PNUD recruits 01 Psychologist

PNUD recruits 01 Psychologist

Job Description
Agency: UNDP
Title: Psychologist
Job ID: 21240
Practice Area – Job Family: Crisis Prevention and Recovery
Vacancy End Date: (Midnight New York, USA) 28/02/2019
Duty Station: Bangui, Central African Republic
Education & Work Experience: G-Bachelor’s Level Degree – 6 year(s) experience, I-Master’s Level Degree – 5 year(s) experience
Languages Required: French
                      Desired:
Grade: P3
Vacancy Type: FTA International
Posting Type: External
Bureau: Africa
Contract Duration: 1 Year with possibility for extension
LES CANDIDATURES FEMININES SONT FORTEMENT ENCOURAGEES.
Background
La République centrafricaine (RCA) est le théâtre depuis plus d’une décennie de graves violations des droits de l’homme et du droit international humanitaire, exacerbées par la crise de 2013. Celle-ci a engendré des tensions intercommunautaires à connotation interconfessionnelles de sorte qu’en plus de l’opposition entre ex-Séléka et anti-Balaka, « tout musulman et tout chrétien, en raison de liens supposés l’unir à l’un des groupes armés, est devenu une cible ».  On estime qu’entre 3.000 et 6.000 personnes ont été tuées depuis le début de la crise de 2013.
Les causes majeures de ce conflit trouvent leur source dans la tendance de l’accession au pouvoir par coups d’État successifs dont certains se sont accompagnés de mutineries et une impunité des auteurs. À cela, s’ajoutent l’accaparement des leviers de pouvoir au profit d’intérêt personnel en ne s’assurant pas de la représentativité de certaines populations, notamment musulmanes, la mauvaise gouvernance et l’ethnicisation de l’appareil étatique.
Dans ce contexte sécuritaire instable et imprévisible avec des institutions centrafricaines fragilisées et l’absence d’une autorité étatique contrôlant l’ensemble du territoire et capable de réduire ou gérer la menace que représentent les groupes armés et groupes d’auto-défense à l’origine d’une forte insécurité, la protection des victimes et des témoins devient un enjeu majeur.
Dans ses efforts de lutte contre cette impunité généralisée des crimes graves, le Gouvernement centrafricain s’est doté le 3 juin 2015, d’une loi instituant une Cour pénale spéciale (CPS) à composition mixte, au sein de l’ordonnancement judiciaire centrafricain. Cette Cour a pour mandat d’enquêter, d’instruire et de juger les responsables des violations graves des droits de l’homme et du droit international humanitaire commises depuis 2003 sur le territoire de la République centrafricaine. En cas de compétences concurrentes, la CPS a la primauté sur toutes les autres juridictions nationales.
L’efficacité de la lutte contre l’impunité dans le contexte pré décrit dépendra en grande partie de la collaboration et la contribution des victimes et témoins aux enquêtes, instructions et poursuites devant la CPS. Or la réticence de ces derniers à collaborer résulte de leur méfiance face aux faiblesses institutionnelles centrafricaines, des craintes et risques qu’engendreraient une quelconque collaboration des victimes et témoins en l’absence de mécanisme et mesures de protection des victimes et témoins impliqués dans des procédures judiciaires.
C’est ainsi qu’en soutien aux efforts gouvernementaux visant à l’opérationnalisation de la CPS, le PNUD et la MINUSCA recherchent un(e) psychologue/spécialiste des traumatismes psychiques. Il sera basé au sein de l’Unité de Soutien et de Protection aux Victimes et Témoins (USPVT), Greffe, Cour Pénale Spéciale (CPS), République centrafricaine.
Duties and Responsibilities
Sous la supervision du Chef de l’Unité de Soutien et de Protection des Victimes et des Témoins (USPVT) du Projet d’appui à l’opérationnalisation de la Cour Pénale Spéciale du PNUD, le psychologue/spécialiste en traumatismes psychiques fournira des évaluations psychologiques, des plans de gestion et des services psychologiques pour optimiser le bien-être général des victimes et des témoins du Programme de Protection de la CPS (PPCPS) et des témoins et victimes vulnérables comparaissant devant le tribunal. Le psychologue/spécialiste des traumatismes psychiques aura l’expertise spécifique et conseillera en particulier sur les mesures spéciales en ce qui concerne les victimes de violences sexuelles et autres témoins vulnérables. Il ou elle est chargée(e), entre autres, des fonctions suivantes :
-Réaliser des évaluations psychologiques, en particulier sur les témoins vulnérables tels que les victimes de violences sexuelles ou sexistes, les enfants, les ex-enfants soldats et les personnes très traumatisées aux fins des procès a la CPS. Les évaluations doivent établir s’il est approprié que ces témoins déposent et, le cas échéant, quelles mesures spéciales devraient être mises en place pour faciliter leur témoignage ;
-Élaborer et mettre en œuvre un programme de gestion des témoins / victimes et l’adapter aux diverses situations faisant l’objet d’une enquête de la Cour, sur la base des meilleures pratiques ; assurer la liaison et coopérer avec le Chef de l’unité ;
-Conseiller l’USPVT et la Cour et fournir une expertise sur les traumatismes, en particulier en ce qui concerne les violences sexuelles et autres crimes relevant de la compétence de la Cour ;
-Assurer la liaison avec les parties prenantes internes et externes concernées au nom de l’USVPT en ce qui concerne la santé mentale et le soutien psychosocial des témoins et des victimes, les questions concernant les victimes et d’autres domaines pertinents couverts par l’expertise du psychologue / expert en traumatologie psychologique ;
-Réaliser des évaluations psychosociales à inclure dans le programme de protection des témoins de la CPS, préparer des rapports et des conseils sur l’adéquation des demandeurs, élaborer et mettre en œuvre des plans de soutien et de gestion des victimes / témoins et des membres de la famille acceptés dans le PPCPS ;
-Développer, mettre en œuvre et mettre à la disposition de tous les membres du personnel concernés de l’USVPT et de la Cour des formations et des conseils axés sur des questions relatives à la santé mentale des victimes et à leur soutien psychosocial, y compris les traumatismes, en particulier en ce qui concerne les victimes de violences sexuelles et d’autres groupes vulnérables ;
-Administrer le programme de soutien aux témoins et aux victimes du Programme de Protection de la Cour Pénal Spéciale (PPCPS) ; évaluation et formation de tous les membres du personnel de l’USVPT directement impliqués dans le travail inclus dans le PPCPS, afin de maintenir une performance de haute qualité ;
-Formuler les exigences appropriées pour un soutien à court et à long terme ; assurer la liaison avec les ONG et autres prestataires de soins de santé en République centrafricaine ;
-Assurer la liaison et la mise en réseau avec les ONG locales, les organisations intergouvernementales et les autorités compétentes pour développer un réseau de services de soutien, élaborer des stratégies de sortie et des programmes de suivi avec les homologues ;
-Surveiller l’assimilation des témoins et des membres de leur famille acceptés dans le PPCPS et faire un suivi du calendrier en ce qui concerne les stratégies de sortie ;
-Doit pouvoir se rendre sur le terrain dans le cadre de missions de durées variables ;
-Maintenir la confidentialité à tout moment, respecter les intérêts des victimes et des témoins et agir de manière impartiale lors de la coopération avec toutes les parties ;
-S’acquitter d’autres tâches à la demande du Chef de l’USVPT.
Competencies

IV. Compétences et critères de sélection

Description des compétences au niveau requis

(Pour des descriptions plus complètes, veuillez consulter l’inventaire des compétences)

Dans cette section, veuillez dresser une liste de toutes les compétences principales et des compétences techniques/fonctionnelles les plus pertinentes exigées par le poste, ainsi que le niveau approprié. Une liste détaillée des compétences est accessible au lien suivant : https://intranet.undp.org/unit/ohr/competency-framework/SitePages/Home.aspx
Compétences principales
Innovation

Capacité de concrétiser des idées nouvelles et utiles

Niveau 5 : Créer des idées nouvelles et pertinentes et amène les autres à les mettre en oeuvre
Leadership

Capacité de convaincre les autres de le/la suivre

Niveau 5 : S’organise et agit de manière transparente, et travaille activement à supprimer les obstacles
Gestion du personnel

Capacité d’améliorer la performance et la satisfaction

Niveau 5 : Applique de haute normes professionnelles et inspire les autres à viser l’excellence
Communication

Capacité d’écoute, d’adaptation, de persuasion et de transformation

Niveau 5 : Gagne la confiance de ses pairs, des partenaires et des clients en présentant aux autres des concepts complexes sous une forme concrète
Exécution

Capacité d’accomplir les choses tout en faisant preuve de discernement

Niveau 5 : Porte un regard critique sur la valeur et la pertinence des politiques/pratiques existantes et contribuer à améliorer la livraison de produits et services et la formulation de solutions innovantes
Compétences techniques/fonctionnelles Une liste détaillée des compétences est accessible au lien suivant : https://intranet.undp.org/unit/ohr/competency-framework/SitePages/Home.aspx

et les responsables du recrutement sont encouragés à la consulter pour des informations complémentaires

Transitional Justice

Knowledge of transitional justice and victim assistance issues and concepts and ability to apply in strategic and/or practical situations

Niveau 5 : Esprit d’initiative : catalyse de nouvelles idées, méthodes et applications pour ouvrir la voie vers l’innovation et l’amélioration continue dans un domaine d’expertise professionnelle
Autres compétences
  • Professionnalisme – Connaissance des textes légaux pertinents, des règles et règlements de la Cour. Capacité à conserver des enregistrements précis, à réviser / interpréter une grande variété de données. Initiative démontrée et capacité d’établir des liens appropriés entre les exigences du travail et d’anticiper les prochaines étapes. Aptitude confirmée à travailler sous pression et persévérance face aux problèmes difficiles. Capacité à travailler de manière autonome et avec un minimum de supervision. Une bonne connaissance des politiques, procédures et pratiques générales de la Cour.
  • Ouverture à la technologie – Se tient au courant des dernières technologies et pratiques comptables.
  • Planification et organisation – Compétences organisationnelles efficaces et capacité à gérer le travail de manière efficace et rapide ou dans les délais impartis.
  • Travail d’équipe – Bonnes aptitudes interpersonnelles. Aptitude à créer et à entretenir des contacts et une coopération avec des interlocuteurs et à établir des relations de travail efficaces avec des collègues dans le respect de la diversité. Aptitude démontrée à travailler dans un environnement multiculturel et multiethnique et à entretenir des relations de travail efficaces avec des personnes de nationalités et de cultures différentes. Capacité à travailler en équipe et sans supervision étroite. Capacité de travailler sous pression et volonté de travailler selon des horaires flexibles.
  • Communication – Bonnes aptitudes à la communication orale et écrite ; pose des questions pour clarifier et montre un intérêt pour une communication à double sens. Capable d’expliquer et de présenter des informations techniques. Capacité à créer et à entretenir des contacts et une coopération avec des interlocuteurs externes. Aptitudes pour la rédaction de rapports et la conduite de recherches.
  • Responsabilité – Assumer toutes ses responsabilités et honorer ses engagements ; assure la surveillance et assume la responsabilité des tâches déléguées.
  • Créativité – Cherche activement à améliorer des programmes ou des services ; Offre des options nouvelles et différentes pour résoudre les problèmes ou répondre aux besoins des clients.
Required Skills and Experience
Education
-Diplôme universitaire du niveau de Maîtrise en Psychologie, Diplôme universitaire de premier cycle (Licence/Bachelors), de préférence dans le domaine de la psychologie clinique ou médico-légale, associé à une expertise spécifique et / ou à un diplôme d’études supérieures en traumatologie psychologique, en particulier chez les victimes de violences sexuelles.
Expérience
-Au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente, acquise à des niveaux de responsabilité de plus en plus élevés dans le domaine de conseil direct auprès de groupes vulnérables, tels que les victimes de violences sexuelles, les enfants traumatisés, les personnes âgées et les handicapés ;
-6 ans d’expérience requise pour les titulaires d’un diplôme universitaire de premier cycle ;
Les compétences en évaluation et en diagnostic clinique sont particulièrement nécessaires ; expérience dans l’évaluation de l’aptitude de personnes à être incluses dans un programme de protection des témoins; administration, mise en œuvre et gestion de programmes de soutien; aptitude démontrée à évaluer la détresse, à faire les renvois appropriés et à travailler avec des clients appartenant à un large éventail de milieux ethniques et culturels;
-Avoir une expérience de terrain et / ou une expérience de travail avec des victimes dans des contextes touchés par un conflit sera considéré comme un atout ;
-L’inscription professionnelle et l’adhésion ou la possibilité d’adhérer à une association ou un organisme professionnel compétent, ainsi que des éléments de preuve concernant le développement professionnel continu dans le domaine des victimes de violence sexuelle sont hautement préférables.
Langues
-Maîtrise du français oral et écrit est indispensable. La connaissance de l’anglais est exigée.
Connaissances informatiques
-Une bonne maîtrise de l’outil informatique (Excel, Word, PowerPoint, Internet, etc.) est requise.
Remarque
-Le candidat retenu est tenu de conclure un accord de confidentialité avec l’USPVT de la CPS et de respecter ses procédures et ses protocoles.
Disclaimer
Important information for US Permanent Residents (‘Green Card’ holders)
Under US immigration law, acceptance of a staff position with UNDP, an international organization, may have significant implications for US Permanent Residents. UNDP advises applicants for all professional level posts that they must relinquish their US Permanent Resident status and accept a G-4 visa, or have submitted a valid application for US citizenship prior to commencement of employment.
UNDP is not in a position to provide advice or assistance on applying for US citizenship and therefore applicants are advised to seek the advice of competent immigration lawyers regarding any applications.
Applicant information about UNDP rosters
Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.
Workforce diversity
UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.
Scam warning
The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

Laisser un commentaire