Tchad

WFP recruits 01 Coordination Specialist, P3

WFP recruits 01 Coordination Specialist, P3

Coordination Specialist, P3 (Based in N’Djamena, Chad)
Area of expertise : Programme & policy
Country : Chad
Type of contract : Long term opportunities
Closing date : 30 May 2019, 23:59 GMT
WFP seeks candidates of the highest integrity and professionalism who share our humanitarian principles
Selection of staff is made on a competitive basis, and we are committed to promoting diversity and gender balance
Job Title:                                        Coordination Specialist, Secretariat of the United Nations Peacebuilding Fund In Chad
Type of contract:                             FTA International
Grade:                                            P3
Recruiting organization :                  World Food Programme (WFP)
Workplace:                                     Office of the UN Resident Coordinator, N’Djamena, Chad
Languages:                                     French, English
Duration of initial contract:               1 year Renewable
About WFP
The United Nations World Food Programme is the world’s largest humanitarian agency fighting hunger worldwide.  The mission of WFP is to help the world achieve Zero Hunger in our lifetimes.  Every day, WFP works worldwide to ensure that no child goes to bed hungry and that the poorest and most vulnerable, particularly women and children, can access the nutritious food they need.
Organizational Context
The United Nations Peace-building Fund (PBF) is the UN’s principal financial instrument for consolidating peace in countries affected by violent conflict.  From 2006 to 2017, the PBF allocated USD 772 million to 41 countries. Since its creation, 58 member States have contributed to its financing, including 33 in the framework of its 2017-2019 strategic Plan. The PBF works in a cross-sectional manner and supports integrated responses to meet the most urgent needs.  It responds quickly and flexibly to political opportunities and catalyzes processes and resources by demonstrating greater risk tolerance.
The Sahel is a priority region for the PBF, which Invested USD 65 million in the region in 2018 for national and cross-border peacebuilding projects.  This large financial support will play an important catalytic role in efforts to mobilize resources for the United Nations system as part of the operationalization of the UN support Plan for the Sahel.  It will also provide a strong programmatic response to requests by States in the region and by the secretariat of the G5 Sahel.
Chad was declared eligible to access the PBF In 2017 for a period of five years. Since then, the United Nations system in Chad has been working closely with the Government to develop project proposals that could be financed by this fund.  The PBF financed the following 6 projects in Chad in 2017-18 with a total funding envelope of just under 12 million:
1. Support for peace-building mechanisms at the community level and for the inclusion of young people in the border area between Chad and Cameroon.
2. Restoration of peace and dialogue between communities affected by transboundary transhumance between Chad and CAR.
3. Support for the development of resilient pastoralism and peace-building in the Sahelian border area between Niger and Chad.
4. Strengthening the participation and representation of youth in the mechanisms of conflict prevention and management at community level.
5. Supporting resilience in adaptation to climate change in the Lake Chad region.
6. Supporting the participation of young people and women in local governance and peacebuilding.
Based on the results that these projects can achieve, it may be possible to attract additional PBF investments in Chad over the next three years.
In view of these important investments by the PBF in Chad, the need to ensure coherence and complementarity between PBF projects and the need to maintain good relations with the Government of Chad and the implementing partners, A PBF Secretariat will be established in the Office of the Resident Coordinator of the United Nations system in Chad, led by a Coordination Specialist.
The Coordination Specialist of the PBF secretariat In Chad will be supervised on a daily basis by the Peace and Development Adviser (PDA) under the direction of the Resident Coordinator of the United Nations system.  She/he will work closely with the PDA and with the UN Peacebuilding Support Office (PBSO) in New York.  For administrative purposes, the Coordination Specialist will be a Staff member of the World Food Programme (WFP).
Expected key functions/results:
Summary of key functions :
• Support the operation of the PBF Joint Steering Committee in Chad
• Support the Peace and Development adviser In the elaboration of a peacebuilding priority plan and in the preparation of projects to be submitted to the PBF Steering Committee
• Support the mobilization of resources for peacebuilding In Chad and the coordination of technical and financial partners
• Supervise the staff of the PBF Secretariat in Chad and ensure quality follow-up on peacebuilding projects and reports
1. Support the operation of the PBF Joint Steering Committee in Chad :
• Support the Joint Steering Committee with secretarial tasks, including the organization of meetings, preparation of working papers, drafting of reports and sharing of relevant documents ;
• Prepare briefing notes, regularly update the Joint Steering Committee of progress in order to facilitate decision-making ;
• Monitor and disseminate decisions and recommendations made by the Joint Steering Committee ;
• Ensure early warning to the Joint Steering Committee, the Resident Coordinator, the implementing agencies and the PBF of risks, delays and problems related to the implementation of PBF projects.
• Contribute to harmonizing and improving project documents and project reports before submitting them to the Joint Steering Committee (quality assurance mainly on the peacebuilding aspect in accordance with PBF guidelines).
2. Support the Peace and Development adviser In the elaboration of a peacebuilding priority plan and in the preparation of projects to be submitted to the PBF Steering Committee:
• Finalize, with the peace and development adviser, and in the light of the consultative analysis already carried out, the inclusive and strategic development of the Peacebuilding Priority Plan (PPP) ;
• Ensure the quality and clarity of the PPP, its targets, indicators, and expected results and facilitate its official validation ;
• Support the implementation of the PPP by proposing to the Steering Committee, in consultation with the Peacebuilding Support Office (PBSO), project selection criteria and selection steps (support for project prioritization exercises, support for technical writing of concept notes, support for drafting of project documents) ;
• Support the implementation of the PPP by providing the necessary technical assistance to the institutions or agencies involved in the development and implementation of peacebuilding projects, including support for coordination between agencies, expertise in peacebuilding and monitoring and evaluation and support in finding solutions to problems that might delay the process; support for quality control of reports to PBSO prepared by implementing agencies;
• Organize trainings and information sessions on PBF programming in the area of peacebuilding, including the implementation and monitoring evaluation of peacebuilding projects.
3. Support the mobilization of resources for peacebuilding In Chad and the coordination of technical and financial partners:
• Advocate with the government for the internal mobilization of financial, human and material resources for peacebuilding purposes ;
• Advocate and coordinate with technical and financial partners In support of peacebuilding ;
• Monitor additional sources of available funding;
• Support coordination and ensure coherence of funding for peacebuilding ;
• Communicate progress on the PPP to national authorities and technical and financial partners in order to encourage additional funding and to ensure sustainability of the results ;
• Ensure the visibility of PBF in communications on projects funded by PBF.
4. Supervise the staff of the PBF Secretariat in Chad and ensure quality follow-up on peacebuilding projects and reports:
• Supervise the work of the Secretariat team (PBF Monitoring & Evaluation officer and Driver) and strengthen their expertise in the field of peace-building ;
• Manage the funds of the PBF Secretariat and ensure submission of reports on the Secretariat’s work to the Peacebuilding Support Office, in accordance with the deadlines ;
• Ensure interface with the Peacebuilding Support Office through regular exchanges and report implementation of the Fund’s projects to the Joint Steering Committee and the Parties involved ;
• Liaise between the Government, the United Nations recipient agencies and civil society for inclusive and coordinated development and implementation of PBF projects ;
• Ensure the quality of the reports developed by the agencies of the United Nations on the status of progress in the implementation of PBF-funded projects and results achieved, in accordance with deadlines ;
• Set up, together with the Monitoring & Evaluation Officer, a system for monitoring the achievement of PBF project results, including data collection and analysis ;
• Support and coordinate the preparation of the Joint Steering Committee’s annual report on the progress of the PPP ;
• Ensure compliance with PBF guidelines on project development and reporting ;
• Contribute to relevant reports of the Office of the Resident Coordinator related to peacebuilding (Annual Strategic Report to PBF, UNDAF report, etc.).
Impact of results:
• The level of performance of PBF projects and the quality of their results are high ;
• A project monitoring framework is available, which results in greater impact on target groups.
Organizational skills:
 Integrity in accordance with United Nations values and ethical standards ;
 Advocacy for the vision, mission, and strategic goals of the United Nations ;
 Flexibility and adaptability to cultural, gender, religion, race, nationality and age aspects.
Functional skills:
• Demonstrates knowledge of the coordination of projects and activities
• Ability to support identification, formulation and implementation of development projects ;
• Excellent communication skills (written and oral), both in teams and with the various partners, UN agencies, NGOs, government and technical and financial partners on development policies and strategies.
Management and Leadership :
 Focused on results ;
 Responds constructively to appraisals and criticism;
 Constantly tackles work with energy and punctuality, as well as with a positive and constructive attitude;
 Demonstrates strong oral and written communication skills ;
 Demonstrates openness to change and the ability to manage complex situations ;
 Good resistance to stress and pressure from work ;
 Team spirit;
 Strong interpersonal skills;
 Very Good editorial capacity and French and English
Qualifications Required
Education:  Master’s degree in social sciences, international relations, human sciences, law, journalism or a related field.
Experience:
• At least five years of experience in coordinating projects and/or activities at the national or regional levels, preferably in the area of peacebuilding, governance and/or conflict prevention;
• Excellent knowledge of the national and sub-regional socio-political environment and context;
• Strong capacity for analysis and synthesis;
• Experience of working in networks and with numerous partners
• Proven leadership in the coordination of inter-agency activities in the United Nations system ;
• Proven capacity in the areas of financial management and resource mobilization Is an asset ;
• Knowledge of the United Nations and its working practices, as well as its ongoing reforms will constitute a advantage
• Strong computer skills (Word, Excel, PowerPoint, etc.).
Language: Fluency (level C) in English and French language. Intermediate knowledge (level B) of an additional second official UN language: Arabic, Chinese, Russian, Spanish, and/or WFP’s working language, Portuguese will be considered an asset.
Terms and conditions:
Mobility is and continues to be a core contractual requirement in WFP. However, this position is for the specific assignment outlined in this VA and the selected candidate will be offered a fixed-term appointment locked specifically to the position and related funding,  which means the incumbent shall not be subject to some WFP’s policies including that regarding mobility. Furthermore, the appointment will bear no entitlement to extension or renewal.
WFP offers an attractive compensation and benefits package, including basic salary, post adjustment, relocation entitlement, travel and shipment allowances, 30 days’ annual leave, home leave, an education grant for dependent children, pension plan and medical insurance. For more details please visit icsc.un.org
Deadline for applications: 30 May 2019
Ref.: VA No. 105338
Qualified female applicants and qualified applicants from developing countries are especially encouraged to apply
WFP has zero tolerance for discrimination and does not discriminate on the basis of HIV/AIDS status
No appointment under any kind of contract will be offered to members of the UN Advisory Committee on Administrative and Budgetary Questions (ACABQ), International Civil Service Commission (ICSC), FAO Finance Committee, WFP External Auditor, WFP Audit Committee, Joint Inspection Unit (JIU) and other similar bodies within the United Nations system with oversight responsibilities over WFP, both during their service and within three years of ceasing that service.
————————————————————————————————————————————————————————————————————-
Le PAM recherche les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. Le PAM
prend la responsabilité de transversaliser la problématique femmes-hommes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités.
 Information sur le poste
Titre du poste :                           Spécialiste à la Coordination, Secrétariat du Fonds des Nations Unies pour la consolidation de la paix au Tchad
Type de contrat :                         FTA International
Grade :                                       P3
Organisation de recrutement :      Programme Alimentaire Mondial (PAM)
Lieu de Travail :                          Bureau du Coordonnateur Résident (BCR), N’Djamena, Tchad
Langues :                                   Français, Anglais
Durée du contrat initial :             1 an renouvelable
À propos du PAM Le Programme alimentaire mondial des Nations Unies est la plus grande agence humanitaire mondiale de lutte contre la faim. La mission du PAM est d’aider le monde à atteindre la faim zéro. Chaque jour, le PAM travaille dans le monde entier pour veiller à ce qu’aucun enfant ne se couche affamé et que les plus pauvres et les plus vulnérables, en particulier les femmes et les enfants, puissent avoir accès aux aliments nutritifs dont ils ont besoin.
Contexte organisationnel
Le Fonds des Nations Unies pour la Consolidation de la Paix (PBF) est l’instrument financier de premier recours pour consolider la paix dans des pays affectés par des conflits violents.  De 2006 à 2017, le PBF a alloué USD 772 millions à 41 pays. Depuis sa création, 58 États Membres ont contribué à son financement, dont 33 dans le cadre du Plan Stratégique 2017-2019. Le PBF travaille de manière transversale et appuie des réponses intégrées pour répondre aux besoins les plus urgents ; répond rapidement et avec flexibilité aux opportunités politiques ; et catalyse les processus et les ressources en faisant preuve d’une plus grande tolérance au risque.
Le Sahel est une région prioritaire pour le PBF qui a investi USD 65,000,000 dans la région en 2018 pour projets de consolidation de la paix nationaux et transfrontaliers.  Cet appui financier de taille jouera un rôle catalytique important pour les efforts de mobilisation de ressources pour le système des Nations Unies dans le cadre de l’opérationnalisation du Plan de soutien de l’ONU pour le Sahel, et une réponse programmatique forte aux demandes des États Membres de la région et du Secrétariat du G5 Sahel.
Le Tchad a été déclaré éligible pour accéder au PBF en 2017 pour une période de cinq ans. Depuis lors, le système des Nations Unies au Tchad travaille en étroite collaboration avec le gouvernement pour élaborer des propositions de projets susceptibles d’être financées par ce fonds.   6 projets PBF ont été mis en place en 2017-18 avec une enveloppe de financement totale d’un peu moins de 12 millions de dollars, à savoir :
1. Soutenir les mécanismes de consolidation de la paix au niveau communautaire et l’inclusion des jeunes dans les zones situées à la frontière entre le Tchad et le Cameroun.
2. Projet de restauration de la paix et du dialogue entre les communautés affectées par la transhumance transfrontalière (RCA/Tchad).
3. Appui au développement du pastoralisme résilient et à la consolidation de la paix dans la zone frontalière sahélienne entre le Niger et le Tchad.
4. Renforcement de la participation et de la représentation de la jeunesse dans les mécanismes de prévention et de gestion des conflits au niveau communautaire.
5. Projet de consolidation de la paix à travers l’adaptation au changement climatique et la résilience des moyens d’existence des populations de la région du lac Tchad.
6. Appui à la participation citoyenne des jeunes et des femmes à la gouvernance locale et à la consolidation de la paix au Tchad.
En fonction des résultats que ces projets peuvent atteindre, il sera peut-être possible d’attirer d’autres investissements PBF au Tchad au cours des trois prochaines années.
Compte tenu de ces investissements importants du PBF au Tchad et de la nécessité d’assurer la cohérence et la complémentarité entre les différents projets PBF, ainsi que la poursuite de bonnes relations avec le gouvernement du Tchad et les partenaires d’exécution, un Secrétariat PBF sera établi dans le bureau du Coordonnateur résident (BCR) du système des Nations Unies au Tchad, dirigé par un(e) Spécialiste à la coordination.
La/le Spécialiste à la coordination du secrétariat du PBF au Tchad sera supervisé au quotidien par le Conseiller en paix et développement (PDA) sous la direction du Coordonnateur Résident du Système des Nations Unies.  Elle/il travaillera en étroite collaboration avec le PDA au BCR Tchad et avec le Bureau d’appui à la Consolidation de la Paix (PBSO) à New York.  À des fins administratives, la/le Chargé(e) de coordination sera un(e) membre du personnel du Programme Alimentaire Mondial (PAM).
Fonctions / Résultats clés attendus
Résumé des fonctions clés :
• Appuyer le fonctionnement du Comité de Pilotage Conjoint du PBF au Tchad
• Appuyer le Conseiller en Paix et Développement dans l’élaboration du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) et l’élaboration des projets à soumettre au Comité de Pilotage Conjoint
• Appuyer la mobilisation des ressources pour la consolidation de la paix au Tchad et la coordination des partenaires techniques et financiers
• Superviser le travail de l’équipe du Secrétariat PBF (UNV national et chauffeur) et assurer la qualité et le suivi des projets et des rapports relatifs au PBF
1. Appuyer le fonctionnement du Comité de Pilotage Conjoint du PBF au Tchad :
• Assister le Comité de Pilotage Conjoint dans les tâches de secrétariat, y compris l’organisation des réunions, la préparation des documents de travail, la rédaction des comptes-rendus, le partage de documents pertinents ;
• Rédiger des notes de briefing, informer régulièrement le Comité de Pilotage Conjoint des progrès réalisés pour faciliter la prise de décision ;
• Assurer le suivi et la diffusion des décisions et recommandations prises par le Comité de Pilotage Conjoint ;
• Assurer l’alerte précoce au Comité de Pilotage, au Coordinateur Résident, aux agences de mise en œuvre et au PBF sur les risques, les délais et les problèmes de mise en œuvre des projets PBF.
• Contribuer à harmoniser et à améliorer les documents de projet et les rapports de projet avant de les soumettre au Comité de Pilotage Conjoint (l’assurance qualité surtout sur l’aspect de consolidation de la paix et selon les critères des Lignes Directrices du Fonds pour la Consolidation de la Paix).
2. Appuyer le Conseiller en Paix et Développement dans la finalisation du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) et l’élaboration des projets à soumettre au Comité de Pilotage Conjoint :
• Finaliser, avec le Conseiller en Paix et Développement, et à la lumière de l’analyse consultative déjà effectuée, l’élaboration inclusive et stratégique du Plan Prioritaire pour la Consolidation de la Paix (PPCP) ;
• S’assurer de la qualité et de la clarté du PPCP, de ses cibles, indicateurs, et résultats attendus et faciliter sa validation officielle ;
• Appuyer la mise en œuvre du PPCP en proposant au Comité de Pilotage, en consultation avec le Bureau d’appui à la Consolidation de la Paix (PBSO), les critères de sélection des projets et les étapes de sélection (appui aux exercices de priorisation des projets, appui à la rédaction technique de notes conceptuelles, appui à la rédaction de documents de projets de qualité) ;
• Appuyer la mise en œuvre du PPCP en fournissant l’assistance technique nécessaire aux institutions ou agences impliquées dans l’élaboration et la mise en œuvre des projets de consolidation de la paix, y compris l’appui à la coordination entre les différentes agences, l’expertise en consolidation de la paix et en suivi & évaluation pour l’élaboration et la mise en œuvre des projets, et la solution aux problèmes susceptibles de retarder le processus; appui au contrôle qualité des rapports préparés par les agences de mise en œuvre pour PBSO;
• Organiser des formations et sessions d’information sur PBSO, PBF, la programmation en matière de consolation de la paix, la mise en œuvre et le suivi évaluation des projets de consolidation de la paix.
3. Appuyer la mobilisation des ressources pour la consolidation de la paix :
• Assurer le plaidoyer auprès de la partie nationale pour la mobilisation interne de ressources financières, humaines et matérielles, à des fins de consolidation de la paix ;
• Assurer le plaidoyer et la coordination en faveur de la consolidation de la paix auprès des Partenaires Techniques et Financiers ;
• Assurer un rôle de veille sur les sources de financement additionnelles éligibles ;
• Appuyer la coordination et assurer la cohérence du financement pour la consolidation de la paix ;
• Assurer la communication sur les progrès du PPCP en tant que catalyseurs de la consolidation de la paix auprès des autorités nationales et des Partenaires Techniques et Financiers afin d’encourager des financements supplémentaires et la pérennisation des acquis ;
• Assurer la visibilité de PBF et la communication autour des projets financés par PBF.
4. Superviser le travail de l’équipe du Secrétariat PBF et assurer la qualité et le suivi des projets et des rapports relatifs au Fonds :
• Superviser l’équipe du Secrétariat PBF (Chargé de suivi & évaluation et chauffeur) et renforcer leur expertise dans le domaine de la consolidation de la paix ;
• Gérer les fonds du projet du Secrétariat PBF, et assurer la soumission des rapports sur les progrès de ce projet au Bureau d’appui à la Consolidation de la Paix, dans le respect des délais impartis ;
• Assurer l’interface avec le Bureau d’appui à la Consolidation de la Paix à travers des échanges réguliers et rendre compte de la mise en œuvre des projets du Fonds au Comité de Pilotage Conjoint et aux parties impliquées ;
• Assurer la liaison entre le gouvernement, les agences récipiendaires de l’ONU et la société civile pour une élaboration inclusive et une mise en œuvre coordonnée et efficace des projets du Fonds ;
• Assurer la qualité des rapports élaborés par les agences de l’ONU sur l’état d’avancement des démarches pour la mise en œuvre du programme de Consolidation de la Paix ainsi que sur l’avancement des projets financés et les résultats escomptés, dans le respect des délais impartis ;
• Mettre en place, avec le Chargé de suivi & évaluation, un système de suivi des progrès des résultats du PPCP, y compris la collecte de données et leur analyse ;
• Appuyer et coordonner la rédaction du rapport annuel du Comité de Pilotage Conjoint sur les progrès du PPCP ;
• Assurer le respect des Lignes Directrices du Fonds pour la Consolidation de la Paix dans l’élaboration des projets et le rapportage ;
• Contribuer aux différents rapports du bureau du Coordonnateur résident liés à la consolidation de la paix (rapport annuel au PBF, rapport de l’UNDAF, etc.).
Impact des Résultats
• Le niveau de performance et les effets programme de consolidation de la paix sont assurés ;
• Un cadre de suivi des projets est disponible avec l’amélioration de l’impact sur les groupes cibles.
Compétences Organisationnelles :
 Intégrité en accord avec les valeurs et les normes éthiques de l’ONU ;
 Fait le plaidoyer pour la vision, la mission, et les buts stratégiques des Nations Unies ;
 Flexibilité et une adaptabilité aux aspects culturels, de genre, de religion, de race, de nationalité et d’âge.
Compétences Fonctionnelles :
 Démontre une connaissance de la coordination des projets et activités ;
 Capacité d’appuyer l’identification, la formulation et la mise en œuvre des programmes et projets de développement ;
 Excellentes capacités de communication (à l’écrit et à l’orale), tant dans le cadre du travail d’équipe qu’avec les différents partenaires, agences du SNU, ONG, le gouvernement et les PTF sur les politiques et stratégies de développement.
Gestion et leadership :
 Focalisé sur les résultats ;
 Répond de manière constructive aux appréciations et critiques ;
 Aborde constamment le travail avec énergie et ponctualité, ainsi qu’avec une attitude     positive et constructive ;
 Démontre de solides compétences en communication orale et écrite ;
 Démontre une ouverture au changement et la capacité de gérer des situations complexes ;
 Bonne résistance au stress et à la pression du travail ;
 Esprit d’équipe et facilite le travail d’équipe ;
 Une bonne capacité interpersonnelle ;
 Avoir une très bonne capacité rédactionnelle et Français et en anglais.
Qualifications requises
Éducation: Maîtrise en sciences sociales, relations internationales, sciences humaines, droit, journalisme ou dans un domaine connexe.
Expérience:
• Au moins 5 ans dans la coordination de projets et/ou activités au niveau national et/ou régional, si possible dans le domaine de la consolidation de la paix, la gouvernance et/ou la prévention des conflits ;
• Excellente connaissance du contexte et de l’environnement sociopolitique national et sous régional ;
• Grande capacité d’analyse et de synthèse ;
• Expériences confirmées de travail en réseaux et avec plusieurs partenaires ;
• Un leadership avéré dans la coordination des activités inter agence du système des Nations Unies ;
• Une capacité avérée de gestion financière et de mobilisation de ressources est un atout ;
• La connaissance de l’Organisation des Nations Unies et de ses pratiques de travail ainsi que les réformes en cours constituera un avantage ;
• Bonnes connaissances en informatique bureautique (Word, Excel, PowerPoint etc.).
Langue(s):  Maîtrise de l’anglais et du français (niveau C). Connaissance intermédiaire (niveau B) d’une autre langue officielle de l’ONU: arabe, chinois, russe, espagnol et / ou langue de travail du PAM, le portugais, sera considéré comme un atout.
Termes et conditions: La mobilité est une exigence contractuelle essentielle du PAM. Toutefois, ce poste correspond à l’affectation spécifique décrite dans cet avis de candidature et le candidat sélectionné se verra proposer un engagement de durée déterminée spécifiquement lié au poste en question et au financement correspondant, ce qui signifie que le / la titulaire ne sera pas soumis à certaines politiques du PAM, notamment en matière de mobilité. En outre, le rendez-vous ne confère aucun droit de prolongation ou de renouvellement. Le PAM offre un ensemble attrayant de rémunérations et d’avantages: salaire de base, ajustement de poste, indemnité de réinstallation, indemnités de déplacement et de déplacement, 30 jours de congé annuel, congé dans les foyers, allocation d’éducation pour enfants à charge, régime de retraite et assurance maladie. Pour plus de détails s’il vous plaît visitez icsc.un.org
Date limite de candidature: 30 Mai 2019
Les candidates et les candidats qualifiés des pays en développement sont particulièrement encouragés à postuler.   Le PAM ne tolère aucune discrimination et ne discrimine pas sur la base du statut VIH / sida.   Les membres du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), de la Commission de la fonction publique internationale (CFPI), du Comité financier de la FAO, du Commissaire aux comptes du PAM , du Comité d’audit du PAM, du Corps commun d’inspection Corps commun d’intégration (JIU) et d’autres organismes du système des Nations Unies ayant des responsabilités de supervision du PAM, à la fois pendant leur service et dans les trois ans qui suivent l’interruption de ce service

A propos de l'auteur

Bamba

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :