Bourses

Université catholique de Louvain: Bourse postdoctorale de trois ans en immunologie des tumeurs humaines

Université catholique de Louvain: Bourse
postdoctorale de trois ans en immunologie des
tumeurs humaines

Le groupe de Pierre van der Bruggen est pionnier dans le domaine de l’immunothérapie
anticancéreuse et a découvert les premiers antigènes tumoraux humains reconnus par les
lymphocytes T. En étroite collaboration avec des cliniciens, nous visons à caractériser les
mécanismes de résistance à l’immunothérapie anticancéreuse, en mettant l’accent sur les
cellules suppressives dérivées des myéloïdes. Le groupe de recherche fait partie de
l’Institut de Duve, un institut de recherche biomédicale pluridisciplinaire et international
de l’UCLouvain à Bruxelles.
Votre mission
Nous recherchons un candidat très motivé pour poursuivre un projet post-doctoral
passionnant dans notre laboratoire, qui vise à comprendre comment les cellules
suppressives dérivées de myéloïdes humaines suppriment l’activité des cellules
immunitaires, entravent l’immunothérapie et favorisent la progression tumorale.
Ce que nous offrons
Bourse postdoctorale de trois ans.
INFORMATION ADDITIONNELLE
Processus de sélection
Veuillez envoyer votre candidature au Prof. Pierre van der Bruggen à
pierre.vanderbruggen@uclouvain.be
La candidature doit comprendre :
1) un CV comprenant une expérience de recherche antérieure et des publications ;
2) une courte lettre de motivation (max. une demi-page) décrivant par exemple la
motivation du candidat, ses objectifs de carrière, ses intérêts de recherche, son expertise ;
3) le nom, l’affiliation et les coordonnées de deux références pouvant attester de la qualité
et de l’intérêt de recherche du candidat.
CONDITIONS
Exigences de l’offre
Compétences/Qualifications
2/2
Le candidat est titulaire d’un doctorat en sciences biologiques, biologie
moléculaire/cellulaire ou équivalent. Une solide formation en immunologie est
préférable. La connaissance des outils bioinformatiques et statistiques (par exemple le
codage shell et le langage R) est importante. Une expérience avec les cellules myéloïdes
est un vrai plus.
Une bonne maîtrise de l’anglais (parlé et écrit), de bonnes compétences en
communication, un bon travail d’équipe et la capacité de concevoir, de réaliser et
d’analyser des expériences de manière indépendante sont nécessaires.
Exigences particulières
Le candidat est considéré en « mobilité internationale », c’est-à-dire qu’il n’a pas résidé,
étudié ou travaillé en Belgique plus de 24 mois au cours des 3 années précédant le début
du post-doc.
suivez nous sur facebook
https://web.facebook.com/EtudesNonStop
Tags: Bourse d’étude

Laisser un commentaire