Congo RDC

UNICEF recrute 01 Psychologue Clinicien

UNICEF recrute 01 Psychologue Clinicien

Consultance Nationale: Psychologue Clinicien(e), NO-C, SSA, Nord Kivu et Ituri
Job Number: 521117 | Vacancy Link
Locations: Africa: Congo, Dem. Rep
Work Type : Consultancy
Contexte:
 Depuis le 1er aout 2018 le Gouvernement de la République Démocratique du Congo a annoncé officiellement le début d’une nouvelle épidémie de la maladie à virus Ebola (MVE) dans la province du Nord Kivu. Face à cette situation, le Ministère de la Santé a demandé l’appui de l’UNICEF pour répondre aux besoins psychosociaux des enfants et d’assistance à leurs familles. Les conséquences de cette crise sont en effet à l’origine d’une vulnérabilité accrue des enfants et engendrent des situations de fragilités psychosociales. Un plan de réponse psychosociale et de protection des enfants a été ainsi élaboré dans le Nord Kivu de manière à adresser ces différentes situations.
Cependant, certains bénéficiaires démontrent ou expriment des besoins de suivis psychologiques face aux conséquences qu’ils vivent. Il apparait alors nécessaire, au regard du nombre de personnes déjà identifiées et pour qui un suivi de soutien psychologique individuel doit être organisé de développer une vision et des stratégies afin de travailler au renforcement des mécanismes de suivis psychologiques organisés au sein de la commission psychosociale dans les territoires affectés par la maladie à virus Ebola.
La section Protection de l’Enfance de l’UNICEF RDC est donc à la recherche d’un(e) psychologue clinicien(e) expérimenté(e) aux situations humanitaires.
Principales responsabilités :
1. Supervision et guidance des psychologues nationaux et psychologues travaillant au sein de la commission psychosociale
2. Orientations et support technique quotidien concernant le soutien psychosocial en général et les aspects spécifiques relatifs au suivi des psychologues et des assistants psycho-sociaux (APS) aux personnes affectées par la maladie, le soutien psychosocial et suivi psychologique aux enfants de moins de douze ans et les interventions à visée psychothérapeutiques brèves, ponctuelles pour des cas présentant un besoin d’attention particulière.
3. Formation continue des APS et psychologues travaillant dans les différents aspects liés à la réponse Ebola
Principales tâches :
• Superviser les activités des psychologues nationaux et psychologues travaillant au sein de la commission psychosociale (responsabilité i)
• Analyser l’efficacité des techniques utilisées par les psychologues nationaux et psychologues référents dans le suivi individualisé des cas (responsabilité i)
• Concevoir, vulgariser (par les formations), évaluer, adapter (selon les cibles) et réviser les grandes lignes du protocole d’intervention psychosociale selon les cas, les sites et l’évolution de l’épidémie (responsabilité ii)
• Orienter et proposer de nouvelles stratégies d’intervention psychosociale (responsabilité ii)
• Evaluer et valider avec la collaboration des psychologues de la commission psychosociale la fin ou la continuité d’un suivi individuel selon les cibles (responsabilité ii)
• Evaluer et valider l’initiative pour un soutien exceptionnel à apporter pour des cas identifiés (responsabilité ii)
• Concevoir, vulgariser (par des formations) et adapter un protocole d’intervention pour les enfants de moins de douze ans (enfants cas contacts, suspects, confirmés, guéris, avec une attention particulière pour les enfants séparés et orphelins) (responsabilité ii)
• Evaluation (avec la collaboration des psychologues nationaux) le travail et les performances des APS (responsabilité iii)
• Veiller (avec la collaboration des psychologues nationaux) à la documentation des cas selon les mécanismes de confidentialité liés à cette tache
Ces responsabilités se situent dans le cadre de la réponse intersectorielle de l’UNICEF à l’épidémie Ebola.
Qualifications :
• Diplôme Master/Maitrise en psychologie, orientation clinique et/ou au moins cinq années d’expérience technique dans le domaine de l’assistance psychologique en humanitaire ;
• Expérience pertinente dans la coordinations d’equipe et l’organisation de formations ;
• Capacité d’analyse et de présentation (orale et écrite),
• Bonne capacité de communication et de plaidoyer ;
• Capacité à respecter les échéances et flexibilité dans le travail lié à la situation d’urgence ;
• Bonne connaissance du Français parle et écrit. La connaissance d’une langue locale du Grand Nord Kivu est un atout.
• Capacité d’écriture et bonnes compétences analytiques ;
• Aptitude avérée à transmettre des connaissances et enseigner des compétences.
Closing Date Wed Apr 10 2019 23:55:00 GMT+0100 (Afr. centrale Ouest)

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :