Niger

UNICEF recrute 01 Agent d’urgence

UNICEF recrute 01 Agent d’urgence

UNICEF

Tahoua
Administration publique, fonction publique

Agent d’urgence, NOB, Tahoua, Niger
L’UNICEF travaille dans certains des endroits les plus difficiles du monde pour atteindre les enfants les plus défavorisés du monde. Pour sauver leur vie. Pour leurs droits défendre. Pour les aider à réaliser leur potentiel.Le Niger continue de faire face à des défis persistants, notamment des conflits armés dans quatre régions clés (Diffa, Maradi, Tillabéri, Tahoua), des aléas climatiques tels que les inondations, ainsi qu’une situation humanitaire complexe et dynamique caractérisée par des épidémies. . , l’insécurité alimentaire, la malnutrition et des mouvements de population. L’insécurité persistante continue de provoquer des déplacements de population, principalement dans les régions de Diffa, Maradi, Tahoua et Tillabéri. Au 31 octobre 2023, le pays compte plus de 733 000 personnes déplacées, dont 442 000 déplacées internes (une augmentation de 20% par rapport à la même période en 2022) et plus de 291 000 réfugiés, dont plus de 248 000 femmes. Ces personnes déplacées sont réparties dans 29 départements à travers les quatre régions. Par ailleurs, l’insécurité a également entraîné la fermeture de nombreuses infrastructures, notamment 989 écoles (plus 84 000 enfants affectés) et 91 structures de santé. Selon les résultats du cadre harmonisé de novembre 2023, pour la période actuelle (octobre – décembre 2023), 2,3 millions de personnes, soit 8,9% de la population totale, sont en insécurité alimentaire. Pour la période projetée (juin – août 2024), 3,2 millions de personnes, soit 12,4% de la population totale, seront en insécurité alimentaire (en phase 3 et 4). Plus de 400 000 enfants souffrent de malnutrition sévère.L’UNICEF apporte des réponses multisectorielles aux personnes victimes des crises affectant le Niger et vise à renforcer sa capacité et son efficacité de réponse aux urgences, mais également le lien entre les interventions humanitaires et les programmes de renforcement de la résilience.Le RRM (Rapid Response Mechanism) est un mécanisme de réponse rapide, intégré dans le cadre de la coordination humanitaire. Il vise à apporter une première réponse aux besoins urgents des personnes affectées par un choc humanitaire lié à un conflit armé, une catastrophe naturelle ou une épidémie. Il permet de comprendre et de classifier très rapidement les besoins urgents des populations, et de leur apporter une aide humanitaire multisectorielle pour réduire les pertes en vies humaines et améliorer leurs conditions de vie. Le RRM opère en priorité dans les régions de Diffa, Tillabéry, Tahoua et Maradi. OCHA aux côtés du gouvernement (MAH/GC) assure la coordination externe du RRM et l’UNICEF assure la coordination technique du mécanisme et la fonction de centrale d’achat pour les kits BNA, les entrants WASH et d’hygiène intime. La technique de coordination comprend la supervision et le suivi de la qualité des interventions, le respect des normes internationales et du RRM, la révision des outils, la formation des partenaires, la communication avec les clusters et les groupes de travail, le leadership pour l ‘ organisation et l’animation des ateliers techniques, les missions de suivi de mise en œuvre des activités et les conseils stratégiques et innovants.Sous la direction du superviseur, l’Emergency Officer a établi et mis en œuvre la préparation et la réponse aux urgences du bureau ainsi que le suivi du mécanisme RRM dans la région de Tahoua. Il/Elle est responsable du développement, de la planification, de la mise en œuvre, du suivi et de l’évaluation des interventions d’urgence pour assurer la survie et le bien-être des enfants et des mères, ainsi que des communautés affectées. . dans une situation d’urgence.Cela inclut :La préparation aux situations d’urgence :Fournir une assistance professionnelle dans l’analyse des risques afin d’identifier les conditions/situations propices aux urgences et contribuer à l’alerte précoce et à la préparation aux urgences en temps voulu.Appuyer sur la rédaction des plans d’action pour la préparation et la réponse aux urgences. Recueillir les informations sur les meilleures pratiques dans les situations d’urgence pour la préparation des plans d’urgence. Contrôler la conformité de tous les secteurs aux plans d’action d’urgence.Identifier les sources d’information formelles et informelles. Recueillir, interpréter et analyser toutes les données disponibles sur l’évolution de la situation d’urgence et ses implications pour les opérations d’urgence. Maintenir le flux efficace d’informations et de communication indispensable à la planification et à la mise en œuvre des mesures d’urgence. Identifier la disponibilité des ressources dans les zones sujettes aux urgences.Contribuer à l’organisation et à la conduite du renforcement des capacités du personnel du bureau dans le cadre de la préparation et de la réponse aux urgences. Préparateur des notes de briefings, selon les besoins. Participer aux ateliers de formation aux situations d’urgence dans la région, et contribuer à l’amélioration des capacités de préparation et de réponse aux situations d’urgence du personnel du bureau.
Les réponses aux urgences :En cas d’urgence, en tant que membre de l’équipe de réponse rapide, aider rapidement à la mise en œuvre des tâches opérationnelles initiales relatives à l’aide d’urgence. Recueille immédiatement des informations fiables pour vérifier la nature et l’étendue de l’urgence auprès du personnel, des responsables gouvernementaux, des autres agences des Nations Unies ou des organisations locales et des médias. Effectue un suivi pour s’assurer que le bureau dispose d’installations de télécommunications efficaces et d’une assistance en matière de sécurité du personnel en cas d’urgence, si nécessaire.Assiste le superviseur dans l’évaluation de la situation d’urgence et de sécurité locale. En cas d’urgence, conduire une première évaluation initiale de l’ampleur de la crise et de ses implications pour les enfants, les femmes et la communauté dans la zone affectée. Contribuer à l’évaluation de la validité du plan de préparation aux urgences et de la capacité du bureau à faire face à la crise actuelle ainsi qu’aux besoins immédiats et supplémentaires. Contribuer à la détermination des priorités et d’une intervention appropriée de l’UNICEF. Coordonner avec d’autres partenaires la conduite d’une évaluation rapide couvrant les secteurs prioritaires tels que définis dans les Principaux Engagements pour les Enfants dans l’Action Humanitaire. Établir des contacts avec les dirigeants communautaires, les représentants gouvernementaux, les agences des Nations-Unies, les médias et d’autres partenaires pour tenir les bureaux pays et terrain informés des situations d’urgence.Participe à la mise en œuvre du plan de préparation et de réponse aux urgences, si nécessaire. Aide à identifier les besoins urgents en personnel et à redéployer du bureau de pays/zone. Assurer le suivi de l’acheminement de l’aide et de l’achat des fournitures dans les délais, et surveiller l’utilisation appropriée et efficace des ressources de l’UNICEF. Identifier les problèmes et les contraintes dans l’exécution des projets. Envoie des rapports de situation quotidienne aux parties concernées.
Les Projets d’urgence :Participe à la mise en œuvre des plans d’action et des plans de travail pour les projets d’urgence. Effectuer des visites de terrain dans les zones de mise en œuvre des projets d’urgence, afin d’évaluer les conditions locales et de suivre l’évolution du projet. Assurer la gestion du projet. Préparer les contributions pour les appels et les mises à jour relatives aux urgences. Coordonner avec le personnel programme des sections et d’autres personnes pour mobiliser les financements des bailleurs pour la réponse et le relèvement, y compris les documents et appels humanitaires (par exemple, les propositions de projet). Communiquer et plaider sur la situation et les besoins des enfants à travers les médias locaux et internationaux, si nécessaire.Recueille et analyse les leçons tirées de l’expérience des opérations d’urgence de l’UNICEF et contribue à l’adoption des meilleures pratiques et normes pour les interventions d’urgence plus long terme. Aide à l’identification des besoins à long terme de l’intervention/des opérations d’urgence.Travaille avec les autres collègues pour s’assurer que les stratégies de prévention, d’atténuation, de préparation et de réponse aux catastrophes sont intégrées dans les plans de travail du bureau de pays/zone. Aide à la préparation de la contribution sectorielle pour les documents du programme de pays, les plans d’action, les plans de travail annuels et autres documents connexes de la préparation et de la réponse aux urgences du bureau. Fournir une contribution technique à la préparation des analyses de la situation et du document de programme de pays, selon les besoins.Un Diplôme Universitaire (BAC+3) dans l’un des domaines suivants : Sciences Sociales, Administration Publique, Droit, Santé Publique, Nutrition, Relations Internationales, Administration des Affaires ou toutes autres disciplines connexes ;Au minimum deux années d’expérience professionnelle dans le domaine humanitaire au sein du Système des Nations Unies (SNU) et/ou dans les Organisations Internationales ;Une expérience dans la coordination et/ou la gestion de programme, incluant la distribution des entrants (Abris, BNA, Vivres), la Santé, la Nutrition, l’Éducation, l’Eau, l’Hygiène et l’Assainissement, ou la Protection de l’enfant, impliquant le SNU, les Services Gouvernementaux et/ou les ONG Internationales ;Une expérience du mécanisme RRM ou autres mécanismes ayant une approche similaire est un atout indéniable ;Excellente capacité de communication orale et écrite ;Bonne capacité d’organisation du travail, d’adaptation rapide au changement, et de faire face au stress et à travailler dans un environnement hostile ;Maîtrise du package Microsoft Office, et de Kobo ou outils similaires ;Une bonne connaissance du contexte et une expérience de travail dans la réponse aux urgences ;Parfaite maîtrise du français, et connaissance de la langue de la zone d’intervention ;Capacité à lire et comprendre des documents techniques en anglais.Les Valeurs Fondamentales de l’UNICEF qui sont la Bienveillance, le Respect, l’Intégrité, la Confiance et la Responsabilité (CRITA) renforcent tout ce que nous faisons et comment nous le faire. Découvrez notre charte des valeurs dans le lien : https://uni.cf/UNICEFValues
Les compétences de base :Établir et entretenir des partenariats (1) ;Cultiver la conscience de soi et démontrer un sens de l’éthique (1) ;S’atteler à obtenir des résultats tangibles (1) ;Innover et adopter le changement (1) ;Gérer l’ambiguïté et la complexité (1) ;Penser et agir de manière stratégique (1) ;Travailler de façon collaborative avec les autres (1).Au cours du processus de recrutement, nous évaluons les candidats suivant le cadre de compétences. Veuillez-vous familiariser avec notre cadre de compétence et ses niveaux différents dans le lien : référentiel de compétences ici .Localisation et durée du contratLe contrat est d’une durée temporaire de 364 jours. Le/la candidat(e) recruté(e) sera basé(e) à Tahoua.RémunérationLe poste est classé dans la catégorie des Professionnels Nationaux (NO) au grade NOB de la grille de rémunération du Système des Nations Unies.L’UNICEF s’engage à promouvoir la diversité et l’inclusion au sein de son personnel et encourage tous les candidats sans distinction de sexe, de nationalité, de religion et d’origine ethnique, y compris les personnes vivantes avec handicap, à postuler pour faire partie de l’organisation.Nous offrons un large éventail d’avantages à notre personnel, y compris le congé parental payé, les pauses pour l’allaitement et des aménagements raisonnables pour les personnes vivant avec handicap. L’UNICEF encourage vivement le recours à des modalités de travail flexibles.L’UNICEF applique une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec les buts et objectifs des Nations Unies et de l’UNICEF, notamment l’exploitation et les abus sexuels, le harcèlement sexuel, l’abus d’autorité et la discrimination. L’UNICEF adhère également aux principes stricts de protection de l’enfance. Tous les candidats sélectionnés devront adhérer à ces normes et principes et seront donc soumis à une vérification rigoureuse de leurs références et de leurs confirmés. La vérification des titres universitaires et des professionnels reconnus comprendra la vérification des titres universitaires et des professionnels reconnus. Les candidats sélectionnés peuvent être amenés à fournir des informations supplémentaires afin de procéder à une vérification des confirmés.Remarques :L’engagement actif de l’UNICEF en faveur de la diversité et de l’inclusion est essentiel pour obtenir les meilleurs résultats pour les enfants. Pour ce poste, les candidatures féminines éligibles et qualifiées sont encouragées à postuler.Seuls les candidats présélectionnés seront contactés et passeront à l’étape suivante du processus de sélection.Les nominations au sein de l’UNICEF sont soumises à une autorisation médicale.Les nominations peuvent également être soumises à des exigences d’inoculation (vaccination), notamment contre le SRAS-CoV-2 (COVID). Les employés du gouvernement qui sont autorisés pour les postes au sein de l’UNICEF sont tenus de démissionner de leur gouvernement avant d’accepter une affectation avec l’UNICEF. L’UNICEF se réserve le droit de retirer une offre de poste, sans compensation, si le visa ou l’autorisation médicale n’est pas obtenu, ou si les conditions nécessaires pour la vaccination ne sont pas remplies dans un délai raisonnable pour quelque raison. . que ce soit.Annoncé : 07 février 2024Délai standard de l’Afrique centrale ouest : 14 février 2024Heure standard de l’Afrique centrale occidentalePOSTULER

Laisser un Commentaire