Mali

UNESCO recrute 01 Coordinateur de projet (Sciences exactes et naturelles)

UNESCO recrute 01 Coordinateur de projet (Sciences exactes et naturelles)

UNESCO

Bamako, Mali
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

COORDONNATEUR(TRICE) DE PROJETS (SCIENCES EXACTES ET NATURELLES)
Numéro du poste : 6MLSC0001PA
Classe : P-3
Secteur de tutelle : Secteur des sciences exactes et naturelles (SC)
Lieu d’affectation: Bamako
Famille d’emplois: Sciences exactes et naturelles
Type de contrat : Engagements au titre d’un projet
Durée du contrat : 1 année
Recrutement ouvert à : Candidats internes et externes
Clôture des candidatures (minuit heure de Paris) : 14-JAN-2022
Valeurs fondamentales de l’UNESCO : Engagement envers l’Organisation, intégrité, respect de la diversité, professionnalisme
Durée initiale du contrat : 1 an avec possibilité de prolongation sous réserve de disponibilité des fonds et de performance satisfaisante 
RESUME DES FONCTIONS DU POSTELe ou la titulaire du poste travaillera sous l’autorité et la supervision générale du Représentant Chef de Bureau et sous la supervision technique directe de la Chargée de Programme Sciences Exactes et Naturelles, chargée de la coordination générale des projets.  Le ou la titulaire du poste sera chargé(e) d’appuyer ladite coordination générale et de contribuer à la mise en œuvre des 15 projets retenus (dont les intitulés sont indiqués en annexe). Il ou elle travaillera en étroite collaboration avec le secteur Sciences Exactes et Naturelles, notamment avec la Chargée de Programme Sciences Exactes et Naturelles,  les six responsables desdits projets qui seront au niveau des zones opérationnelles de mise en œuvre des différents projets, les organisations de la société civile (partenaires d’exécution), des structures de l’État ; le Secrétariat du Fonds climat Mali et les équipes d’exécution desdits projets sur le terrain et autant que possible  avec les collègues du bureau multisectoriel de Dakar ainsi que de la Division des Sciences Écologiques et de la Terre du Siège.
Le ou la titulaire devra notamment réaliser les tâches suivantes :Assurer la gestion journalière des projets en conformité avec les objectifs et résultats attendus : i) des documents techniques ; ii) des documents administratifs et financiers;
Assurer une information en temps opportun et une communication fluide avec toutes les parties prenantes : i) produire le matériel et assurer une information régulière au Secrétariat du Fonds climat Mali sur la mise en œuvre et les résultats tangibles des projets ; ii) préparer les documents et animer le groupe de travail intersectoriel sur les projets en veillant au partage d’information régulier au sein de l’UNESCO et avec les partenaires ; iii) contribuer aux activités de communication et assurer la visibilité des projets et de ses partenaires (préparation et diffusion de news sur le site internet de l’UNESCO et autres plateformes de communication) ; Participer activement aux activités de suivi-évaluation des projets (y compris le suivi d’exécution financière, rendre compte des progrès et de la performance accomplis et proposer les mises à jour nécessaires : indicateurs de performance, etc..) : i) assurer le suivi des Accords de partenariat et contrats ; ii) maintenir un contact régulier avec les responsables des projets et partenaires des projets et veiller au respect du calendrier d’exécution du projet ; iii) effectuer des missions régulières de suivi-évaluation des activités sur le terrain; iv) appuyer la capitalisation et la diffusion des résultats des projets ; v) appuyer la mise en place des comités techniques et de pilotage des projets et organiser les sessions de travail de ces comités ; et enfin vi) fournir les informations et données sur les réalisations majeures des projets, les étapes et niveaux de mise en œuvre au bureau de l’UNESCO, aux différents groupes de travail (UNSDCF, GT/Environnement et Changements climatiques) et au secrétariat du Fonds Climat afin d’assurer la visibilité et soutenir la redevabilité dans sa mise en œuvre.
COMPETENCES (Fondamentales / Managériales)Communication (F)Responsabilité (F)Innovation (F)Partage des connaissances et volonté constante d’amélioration (F)Planification et organisation (F)Culture du résultat (F)Travail en équipe (F)Professionnalisme (F)
Pour plus d’informations, merci de consulter le Référentiel des compétences de l’UNESCO.
QUALIFICATIONS REQUISES ÉducationDiplôme universitaire supérieur (master ou équivalent) dans l’un des domaines de sciences naturelles suivants : environnement, hydrologie, biologie, gestion des ressources naturelles et conservation, des changements climatiques, ou domaine apparenté.
Expérience professionnelleAu moins 4 années d’expérience professionnelle avérée en matière de développement et des bonnes pratiques/Gestion durable des Terres et des Eaux et autres ressources naturelles, mesures d’adaptation aux changements climatiques et technologies agricoles sensibles aux changements climatiques, dont 3 années acquises de préférence au niveau international ;
Expérience professionnelle pertinente dans la gestion de projets ;Expérience dans la mise en œuvre de projets et de programmes avec des partenaires gouvernementaux et la société civile ;
Savoir-faire et compétencesExcellent sens de la communication (écrit et oral) ;
Capacité à effectuer régulièrement des missions en particulier dans des contextes divers et difficiles ;Capacité à travailler de façon autonome avec un minimum de supervision ;Bonnes capacités organisationnelles ;Capacité à travailler sous pression en accordant une attention particulière aux détails et à la qualité du travail ;Capacité à assurer des responsabilités au sein d’une équipe, à prendre des initiatives à soutenir les autres membres du personnel et à fournir des services de qualité dans les temps requis ;Capacité à travailler au sein d’équipes multiculturelles ;
LanguesExcellente connaissance (écrit et oral) du Français.

QUALIFICATIONS SOUHAITEES

 EducationUn diplôme universitaire dans la gestion de projets serait un atout.
Expérience professionnelleExpérience professionnelle pertinente dans une zone de conflit.

Savoir-faire et compétencesConnaissance du système des Nations Unies et de son fonctionnement ;
Bonnes compétences informatiques (MS Word, Excel, Powerpoint, systèmes de base de données, Outlook, etc.) ;Dynamisme, intérêt à apprendre et à innover.
LanguesBonne connaissance de l’anglais souhaitée.
 SALAIRES ET INDEMNITESLes traitements de l’UNESCO se composent d’un traitement de base et d’autres prestations pouvant inclure, le cas échéant: 30 jours de congé annuel, allocations pour charge de famille, assurance maladie, régime de retraite, etc.
Pour plus de précisions sur les salaires et indemnités, veuillez consulter le site Web de la CFPI et le site Web Carrières de l’UNESCO .
PROCESSUS DE SÉLECTION ET DE RECRUTEMENTVeuillez noter que tous les candidats doivent remplir une demande en ligne et fournir des informations complètes et exactes. Pour postuler, veuillez visiter le site Web de l’UNESCO carrières. Aucune modification ne peut être apportée à la candidature soumise.
L’évaluation des candidats est basée sur les critères de l’avis de vacance de poste et peut inclure des tests et/ou des évaluations, ainsi qu’un entretien basé sur les compétences.  
L’UNESCO utilise des technologies de communication telles que la vidéo ou la téléconférence, la correspondance par e-mail, etc. pour l’évaluation des candidats.
Veuillez noter que seuls les candidats sélectionnés seront contactés et que les candidats à l’étape de sélection finale seront soumis à une vérification des références sur la base des informations fournies.
« L’UNESCO rappelle que la considération dominante dans le recrutement du personnel doit être la nécessité d’assurer à l’Organisation les services de personnes possédant les plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité. L’UNESCO applique une politique de tolérance zéro à l’égard de toute forme de harcèlement. L’UNESCO s’est engagée à atteindre et à maintenir une répartition géographique équitable et diversifiée, ainsi que la parité des genres parmi les membres de son personnel dans toutes les catégories et à tous les niveaux. En outre, l’UNESCO est résolue à atteindre une diversité de personnel sur le plan du genre, de la nationalité et de la culture. Les candidatures de ressortissants d’États membres non et sous-représentés sont particulièrement bienvenues et vivement encouragées. Les personnes issues de groupes minoritaires et de groupes autochtones, ainsi que les personnes handicapées, sont également encouragées à postuler. Toutes les candidatures seront traitées avec la plus grande confidentialité. Une mobilité mondiale est requise pour les membres du personnel nommés sur des postes internationaux. » 
« L’UNESCO ne prend de frais à aucune étape du recrutement. »POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :