Centrafrique

TGH recrute 01 Coordinateur Finance / RH / Admin

TGH recrute 01 Coordinateur Finance / RH / Admin

TRIANGLE Génération Humanitaire

Bangui, République centrafricaine

OFFRE D’EMPLOI
« Coordinatrice-Coordinateur Finance / RH / Admin – RCA »
Information cléPays : RCA – poste basé à Bangui, avec des déplacements réguliers à Bambari (Ouaka) et à Birao (Vakaga)
Durée : contrat de 9 mois (renouvelable)
Prise de poste : septembre 2021
Conditions : contrat salarié, salaire mensuel brut de 2 300 € à 2 800 € selon expérience, per diem mensuel 580 €, prise en charge d’une couverture médicale à 100% + assurance rapatriement + prévoyance, prise en charge du logement et du transport international et local dans le cadre de la mission, repos tous les 3 mois. Plus d’informations sur www.trianglegh.org, rubrique « Recrutement ».
Possibilité de départ en famille : non.
Présentation de Triangle Génération Humanitaire« Acteur d’une solidarité durable et partagée »
Créée en 1994, TGH, association française de solidarité internationale basée à Lyon, élabore et met en œuvre des programmes d’urgence, de réhabilitation et de développement dans les domaines de l’eau, de l’hygiène et de l’assainissement, du génie civil, de la sécurité alimentaire et du développement rural, du socio-éducatif et du psychosocial. TGH travaille actuellement dans 11 pays d’Afrique, d’Asie et du Moyen-Orient.
ContexteConsidérée comme l’un des pays les plus pauvres au monde, la République centrafricaine (RCA) traverse des crises humanitaires récurrentes depuis son indépendance en 1960. Cette situation est en partie la cause, mais aussi la conséquence, de la faiblesse de l’Etat et de l’instabilité politique chronique, souvent à base ethnique, qui secouent régulièrement le pays.
Depuis mars 2013, les changements de régimes qui se sont succédés ont contribué à une escalade des violences intercommunautaires dans le pays, multipliant les violations des droits humains, les déplacements massifs de populations ainsi que la destruction de biens et la perte des moyens de subsistance de ces dernières. A cet égard, le Comité permanent inter-organisations a hissé la crise centrafricaine au niveau 3 de l’urgence humanitaire, ce dernier étant le plus élevé.
En 2020, 57% de la population de la RCA était en  besoin aigu d’assistance humanitaire Les besoins prioritaires regroupent l’alimentation, les soins de santé, l’eau, l’assainissement et l’hygiène, les abris mais également les articles ménagers de première nécessité. Dès mars 2020, la pandémie de COVID-19 est apparue en RCA, exacerbant les vulnérabilités des populations. Si les besoins humanitaires augmentent, les affrontements réguliers rendent difficile l’accès aux populations dans le besoin et donc le travail des organisations humanitaires sur place. Le bilan humanitaire reste préoccupant, avec environ 400 000 personnes déplacées internes et 473 400 réfugiés centrafricains dans les pays voisins (Cameroun, Congo, Tchad, RDC) depuis décembre 2013.
Depuis fin décembre 2020, le déroulement des élections présidentielles a impacté la situation sécuritaire du pays.6 groupes armés se sont ainsi réunis pour créer la Coalition des Patriotes pour le Changement (CPC) et lutter contre la tenue de ce scrutin. Après que Faustin-Archange Touadéra ait été réélu dès le premier tour (au pouvoir depuis 2016), la CPC a accentué ses initiatives afin de prendre le contrôle du pays et notamment de la capitale, Bangui.  Le climat de tensions instauré par les élections présidentielles de décembre 2020 perdure encore aujourd’hui, bien que les forces armées centrafricaines (FACA) soient soutenues militairement par leurs alliés russes et rwandais ainsi que par la MINUSCA pour la reprise du contrôle du pays.
Les mesures nécessaires sont prises par TGH en conséquence.
Présentation de la missionTGH a débuté son action en RCA en 2007 pour soutenir les populations vulnérables de la préfecture de la Vakaga. Aujourd’hui, l’association intervient en Vakaga dans le secteurs de la Sécurité Alimentaire et Moyens d’Existence, de l’Eau, Hygiène, Assainissement et de l’Education/Protection à travers un projet multisectoriel financé par l’AFD en consortium avec PUI qui elle, intervient en Bamingui-Bongoran et un projet SAME mené en consortium avec plusieurs ONG financé par le fond Békou de l’Union Européenne. TGH reste ainsi l’une des deux seules organisations humanitaires internationales présentes de manière continue dans cette région marginalisée et excentrée.
Parallèlement, l’association s’impose depuis 2011 comme l’un des acteurs humanitaires majeurs de la préfecture de la Ouaka, où elle mène différents projets dans le secteur de l’Eau, Assainissement et Hygiène (EHA). Elle assure aujourd’hui une assistance d’urgence aux populations déplacées et aux communautés hôtes dans la ville de Bambari, dans l’ensemble des camps de déplacés et sur les axes principaux autour de Bambari. Les projets que TGH met actuellement en œuvre sont appuyés par des partenaires financiers tels qu’ECHO et UNICEF ainsi que par la Fondation Vitol.
A Bangui, où le phénomène des enfants des rues (EDR) connait une progression alarmante, les services de l’antenne mobile mis en place depuis 2014 par TGH garantissent aux enfants un accès à des services socio-éducatifs et médicaux de base et participent au processus de réunification familiale et de placement en famille d’accueil. Un projet  de formation et insertion professionnelle pour les jeunes et en consortium avec Mercy Corps est aussi en cours. L’intervention de TGH contribue à améliorer la protection et la réinsertion des enfants en situation de rue, elle est financée par l’AFD, OFDA et UNICEF.
De par l’épidémie de COVID-19, l’intégralité des projets en cours comportent également une composante visant à lutter contre la propagation du virus.
La mission est financée à hauteur d’environ 3,5 millions d’euros. L’équipe actuelle est composée de 18 expatriés et d’environ 100 personnels nationaux, répartis sur les différentes bases opérationnelles (Bangui, Bambari et Birao).
PosteLe/la Coordinateur/trice Finance / RH / Admin assure le bon fonctionnement de l’administration et la bonne gestion des fonds et des ressources humaines de la mission. Il/elle est le garant du respect des règles et procédures.Le/la Coordinateur/trice Finance / RH / Admin travaille sous la responsabilité du Directeur Pays  en collaboration avec le Chargé de gestion basé au siège. Il/elle assure un lien fonctionnel étroit avec les administrateurs basés à Bambari et à Birao eux-mêmes sous la supervision directe des Coordinateurs terrain.
Il/elle assume les responsabilités principales suivantes :
FINANCE
Garantir la bonne utilisation des fonds, en conformité avec les contrats de financement, dans le respect des procédures internes ainsi que des règles des bailleurs de fondsGérer et suivre l’ensemble des budgetsCoordonner et finaliser l’élaboration des nouveaux budgets liés aux propositions de projetsTenir à jour le tableau d’affectation de la missionEtablir les rapports financiersAssurer le suivi des contrats bailleurs et des versementsSuperviser les dépenses et la tenue de toutes les caisses et comptes bancaires de la missionSuperviser le paiement des taxes locales et assurer une veille fiscaleCentraliser et vérifier les comptabilités de la missionGérer l’ensemble de la trésorerie de la mission et préparer les demandes d’approvisionnementFournir des outils de gestion financière aux chefs de projet, au Directeur Pays, à la logistique et aux administrateurs et au siègeEn lien avec le département Conformité, accompagner et superviser les audits liés aux projets
ADMINISTRATION
S’assurer que TGH travaille en conformité avec les lois centrafricaines en vigueurEn lien avec le département conformité, s’assurer du bon archivage des pièces comptables et administrativesTenir  à jour un tableau récapitulatif de tous les contrats (locations, achats, etc.), et assurer leur bon archivageFormer les équipes administratives à la bonne application de l’ensemble des procédures internesBriefer chaque nouvel expatrié sur l’organisation, son fonctionnement et ses procédures administratives, et faire des rappels lorsque nécessaireS’assurer du suivi des dossiers juridiques, en lien avec le conseiller juridique de TGH et le Directeur Pays
RESSOURCES HUMAINES
S’assurer que la politique RH définie par TGH et l’ensemble des procédures liées aux ressources humaines sont connues et respectées par l’équipe nationale et expatriée, proposer des adaptations si nécessaireS’assurer du respect du droit du travail centrafricain et proposer des adaptations si nécessaireMaintenir de bonnes relations avec l’inspection du travail et la médecine du travailCoordonner l’ensemble des recrutements effectués sur la missionCentraliser les données liées à la gestion du personnel, superviser le suivi des contrats et le paiement des salairesCapitaliser les besoins en formation et participer à la mise en place de formation pour les employés nationauxSoutenir techniquement les chefs de projets et coordinateurs dans la gestion de leurs équipes
COORDINATION INTERNE
Participer aux réunions de coordination interne à la mission et proposer des adaptations pertinentes vis-à-vis du fonctionnement général de la mission.Initier des réunions inter-départements ou inter-bases afin d’assurer le partage d’information sur les procédures, les informations administratives, financières ou liées aux ressources humaines sur la missionTravailler en coordination étroite avec le département logistiqueContribuer à l’élaboration de la stratégie annuelle
REPRESENTATION ET COORDINATION EXTERNE
Entretenir et développer de bonnes relations de travail ainsi qu’une bonne visibilité de l’association auprès des autorités civiles, bailleurs et des autres acteurs humanitairesReprésenter l’association dans les réunions de coordination admin inter-ONG
GESTION D’EQUIPE
Assurer une bonne coordination et une bonne communication interne, notamment par la tenue de réunionsInformer le Directeur Pays, et le cas échéant le siège, des enjeux et problématiques soulevés par son équipeAssurer la résolution des conflits au sein de l’équipe et tenir informé le Directeur Pays
REPORTING
Contribuer à la consolidation du rapport mensuelFournir un reporting régulierCes responsabilités pourront être revues en fonction des évolutions des besoins sur le terrain.
Conditions de sécurité, de travail, et de vieLe contexte sécuritaire instable et volatile impose le respect de règles de sécurité parfois contraignantes. Les déplacements sur le terrain sont possibles mais nécessitent une analyse préalable et les déplacements en ville ne sont en général pas sujets à restriction, sauf tension en ville. TGH est un acteur humanitaire connu et apprécié dans les trois zones d’intervention.
A Bangui, les expatriés disposent de chambres individuelles dans deux maisons partagées situées sur deux concessions. Une des maisons est située dans la même concession que le bureau. Une connexion wifi satisfaisante est disponible sur les deux concessions. Il est possible et autorisé à Bangui de se rendre dans de nombreux restaurants, bars, complexes sportifs, supermarchés, magasins, marchés…
ProfilExpérience d’au moins un an sur un poste d’administrateur en ONG indispensableExpérience sur un poste de coordinateur admin/fin/RH en ONG souhaitéeBonne connaissance du milieu humanitaire (ONG, OI, UE…)Maîtrise des outils informatiques (dont Excel et Word), connaissance de SAGABonnes capacités rédactionnelles en françaisCapacité et motivation pour vivre et travailler en équipeCapacité à mettre en place et à dispenser des formationsCapacité à accepter un niveau de confort basiqueCapacité à vivre et travailler dans un contexte sécuritaire instableSens de la diplomatiePOSTULER

Laisser un commentaire