Mauritanie

Santé Sud recrute 01 Référent.e formation – Soins de santé primaires / Soins de santé sexuelle et reproductive – VSI

Santé Sud recrute 01 Référent.e formation – Soins de santé primaires / Soins de santé sexuelle et reproductive – VSI

Santé Sud

Nouakchott, Mauritanie

Type de l’offre : Mission
Nom de l’offre : Référent.e formation – Soins de santé primaires / Soins de santé sexuelle et reproductive – VSI / MAURITANIE
Durée :
Description :
Secteur d’activité : Santé
Type de contrat : Volontariat de solidarité internationale (VSI) – 12 mois à partir du 1/03/2022
Ouvert aux expatriés : Oui
Lieu de travail : Poste basé à Nouakchott, Mauritanie, avec déplacements fréquents (1 mission de 5 à 10 jours par mois) dans les zones de mise en œuvre du projet (Guidimakha, Assaba)).
Contexte de la mission et du projet : 
En 2020, Santé Sud et Médicos del Mundo España, deux ONG internationales de santé présentes en Mauritanie depuis plusieurs décennies, se sont réunies en consortium afin de mettre en œuvre un projet de renforcement du continuum des soins de santé sexuelle, reproductive et infantile et de lutte contre toute forme de violences basées sur le genre, dans le cadre d’un financement d’Expertise France, via l’initiative Minka financée par l’Agence Française de Développement.
Depuis 35 ans, Santé Sud a développé une expertise en renforcement des systèmes de santé à tous les niveaux de la pyramide sanitaire, de la première ligne de soins jusqu’aux services de santé de référence. Grâce à son réseau d’expertise médicale, paramédicale et médico-sociale réunissant plus de 45 métiers différents, Santé Sud conduit des projets systémiques d’ampleur autour de thématiques comme la lutte contre les maladies génétiques (drépanocytose) et infectieuses (VIH-sida, tuberculose, paludisme), la santé mentale, la santé de la reproduction, etc. La santé sexuelle et reproductive fait partie des secteurs de spécialisation de Santé Sud et de ses priorités d’action. Santé Sud est présente en Mauritanie depuis plus de 30 ans.
Le projet vise à contribuer à la réduction de la morbi-mortalité maternelle et infantile et à la défense des droits humains avec une approche genre, en améliorant la demande et l’offre des services de santé primaire en Mauritanie. Ses zones d’intervention sont le Guidimakha, l’Assaba, et le Hodh El Gharbi, régions identifiées comme prioritaires par le Ministère de santé. Conduit par un consortium réunissant Santé Sud, Médicos del Mundo (MdM) et l’Association Mauritanienne pour la Promotion de la Famille (AMPF), le projet renforcera les mécanismes de protection sociale de base, de prévention, de promotion et d’éducation pour la santé. Pour cela, il renforcera les services de santé primaire existants et la coordination entre les acteurs.trices présents afin d’assurer un continuum de soins en santé sexuelle, reproductive et infantile (SSRI), incluant la prévention et la prise en charge des violences basées sur le genre (VBG), des fistules obstétricale (FO) et de la malnutrition aigüe sévère (MAS). Conçu selon une approche intégrée, le projet travaillera sur tous les jalons du continuum de SSRI : 1. Le renforcement des capacités des acteurs communautaires ; 2. Le renforcement des capacités des structures de santé primaire ; 3. La prise en charge de qualité des violences basées sur le genre et des fistules obstétricales.
Dans le cadre du présent projet, Santé Sud est responsable du volet renforcement du système de santé, avec un focus sur le renforcement de la qualité et sécurité des soins de santé sexuelle et reproductive dispensés au niveau primaire. Les autres volets du projet sont menés par Médicos del Mundo (lead consortium) et par l’Association Mauritanienne pour la Promotion de la Famille, et visent la promotion de la santé et des droits sexuels et reproductifs au niveau communautaire et la lutte contre les violences basées sur le genre à travers une prise en charge globale développée dans des unités spécialisées de prise en charge en milieu hospitalier.
Description du poste
Sous la supervision de la Référente projet – Organisation et qualité des soins et en étroite collaboration avec les expert.e.s ponctuel.le.s de Santé Sud, le/ la Référent.e Formation – Soins de santé primaires / Soins de santé sexuelle et reproductive (SSP/SSRI) est responsable de la planification, de la mise en œuvre et du reporting des activités dédiées au renforcement de la qualité et de la sécurité des soins obstétricaux et néonatals dans 17 centres de santé (soins de santé primaires). Il/elle devra former et encadrer une équipe de 6 technicien·nes en santé basés dans les régions d’intervention du projet.
Suivi et mise en œuvre du volet formation :–        Concevoir et planifier les supports et outils de formation de formateur·rices sur la qualité des soins obstétricaux et néonatals
–        Former les formateurs relais locaux de la formation à la qualité et sécurité des soins obstétricaux et néonatals : 6 technicien.ne.s de santé de l’équipe projet et 6 points focaux des Directions régionales des affaires sanitaires (DRAS)
–        Former et accompagner les personnels de santé des formations sanitaires (17 établissements de santé primaire des 3 régions d’intervention) à la qualité et sécurité des soins obstétricaux et néonatals pour renforcer leurs compétences
–        Assurer les supervisions formatives régulières des professionnels de santé (1 mission de 5 à 10 jours par mois dans les régions d’intervention du projet)
–        Assurer le suivi évaluatif de la qualité et sécurité des soins obstétricaux et néonatals dans les formations sanitaires.
–        Assurer le suivi des indicateurs d’impact de l’amélioration de la qualité des soins et au besoin être force de proposition renforcer l’impact du projet
Partenariat :–        En appui à la Référente projet – Organisation et qualité des soins, impliquer les autorités publiques de santé de référence et assurer un transfert d’outils et de compétences auprès d’elles/eux pour favoriser la pérennité des changements mis en place par le projet
Capitalisation et évaluation–        Participer à rédaction d’un document de capitalisation de la méthode d’intervention du projet et des bonnes pratiques
Reporting et visibilité–        S’assurer du respect des procédures mises en place et des échéances afin de pouvoir transmettre les informations collectées, répertoriés, analysées dans les temps et à qui de droit.
–        Rédiger des comptes rendus de supervision ainsi que des rapports mensuels d’activité permettant de faire ressortir les aspects qualitatifs ainsi que les données quantitatives collectées.
–        Participer à la réalisation finale des rapports internes et externes, des rapports bailleurs et de tous les documents de reporting nécessaire au suivi de l’avancement du projet.
Profil :
Diplôme: Titulaire du diplôme d’Etat de sage-femmeExpérience:–        3 ans minimum d’expériences confirmées en structure de santé
–        Expérience d’encadrement ou de formation
–        Expérience à l’international très appréciée
Compétences :–        Capacité à planifier et organiser des formations, y compris à travers la création de contenus de formation
–        Capacité animer des formations de formateur.rice.s et des formations in situ
–        Capacité à assurer le suivi-évaluation des formations
–        Excellentes capacités rédactionnelles en français 
–        Disposition à travailler au sein d’équipes pluridisciplinaires et multiculturelles et capacité d’adaptation à un environnement complexe
–        Autonomie et résistance à au stress
–        Maîtrise des outils informatiques
–        La connaissance des systèmes de santé et problématiques de santé publique en Afrique de l’Ouest sera un véritable atout pour cette mission.
–        Le/la candidat·e retenu·e devra adhérer aux valeurs de Santé Sud en matière de droit à la santé, de droits sexuels et reproductifs et d’égalité de genre.
Langue–        Français courant parlé et écrit obligatoire
–        La connaissance et / ou curiosité des langues locales (hassania, pulaar, soninké, wolof) est un atout
Conditions de travail
Statut :Volontaire de solidarité internationale (VSI)Durée de la mission :12 moisDate de démarrage :Prise de poste impérativement le1er mars 2022Conditions de départ :Indemnité : 1400 euros / mois
Forfait logement : 500 euros / mois
Assurance prise en charge à 100 % (avec assistance médicale et rapatriement)
Prise en charge du visa
Prise en charge billets avion domicile – lieu de mission, au départ et au retour (1 A/R par an)
Candidature
Les candidat·es souhaitant postuler devront déposer leur dossier de candidature avant le 02/01/2022 en ligne. Le dossier de candidature devra comporter CV et lettre de motivation.
Santé Sud appellera par téléphone seulement les candidat·es sélectionné·es pour passer le test écrit et/ou l’entretien.
Santé Sud se réserve le droit de clôturer le processus de sélection avant la date indiquée.
NB : Les dossiers de candidatures resteront la propriété de Santé Sud.
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :