Recrutements au Sénégal

Le PNUD recrute 01 Consultant international

Le PNUD recrute 01 Consultant international
Localisation Dakar / Sénégal
Expiration 11 Mai 2017
Description de l’offre
Recrutement d’un Consultant international pour faire un état des lieux sur l’accès à la justice pour les populations et les communautés dans la région du G5 Sahel

BACKGROUND

Les systèmes judiciaires des pays du G5 Sahel répondent difficilement aux demandes sociales en matière de protection contre les abus et les violations du droit à la vie, des droits de propriété, etc. Cette situation favorise l’impunité et accroît le manque de confiance de la population locale dans les institutions locales, nationales et régionales de justice et devient ainsi sources potentielles de conflits et de tensions sociales.

Les défis majeurs de l’accès à la justice dans les pays du G5 Sahel se situent à deux niveaux.

D’une part, les structures existantes n’ont pas les moyens et les capacités nécessaires au traitement efficace des affaires. Ceci conduit au manque de confiance des populations locales dans les tribunaux et par conséquent, favorise la prévalence des systèmes de justice traditionnelle sur les systèmes de justice formelle.

D’autre part, l’accès à la justice reste difficilement garanti, en particulier, dans les zones reculées. En plus, le faible accès à la justice, aggravée par la pauvreté, l’analphabétisme et la corruption, varie d’un pays à un autre y compris, des zones urbaines aux zones rurales mais aussi de la classe des élites à la population en général.

Outre l’existence de systèmes judiciaires, notamment dans les zones rurales, la population dépend largement de la justice informelle ou des mécanismes traditionnels de règlement des différends qui sont souvent plus faciles d’accès, plus rapides et moins coûteux.

En effet, le système de tribunaux locaux, présidés par des chefs traditionnels et religieux représente très souvent la seule forme de système judiciaire accessible pour une grande frange de la population de la région.

Néanmoins, les règles appliquées dans le cadre de cette forme de justice sont loin d’être conformes aux standards et normes internationaux et nationaux et restent souvent discriminatoires à l’égard des groupes vulnérables, notamment les femmes et les jeunes filles.

Dans la plupart des pays sahéliens, le cadre légal, incluant le droit familial, est basé sur le droit coutumier et la loi islamique rendant ainsi difficile l’égalité du genre, la promotion et le respect effectif des droits des enfants conformément aux normes et standards internationaux.

De plus, les femmes sont sous-représentées dans le milieu de la justice, c’est le cas du pourcentage de femmes juges qui est loin de refléter leur proportion dans la population.

COMPETENCIES

– Compétence avérée dans le domaine des droits de l’homme, du genre, des réformes du secteur de la justice de la gouvernance et familiarité avec le contexte et la réalité régionale en la matière au Sahel ;

– Avoir une bonne connaissance des outils, des instruments et méthodologie de la recherche et de l’analyse ;

– Avoir une connaissance approfondie du contexte et des défis majeurs au Sahel (en matière de justice, droits de l’homme, genre, gouvernance, etc)

– Avoir une connaissance approfondie et être familier avec les outils et les mécanismes régionaux, sous-régionaux et internationaux des droits de l’homme, du genre et des droits des enfants et des personnes vulnérables, etc.

REQUIRED SKILLS AND EXPERIENCE

Éducation

– Au minimum une maîtrise en sciences sociales, politiques, Sciences Economiques, Gestion, ou autre domaine équivalent.

Expériences

– Avoir au minimum 8 ans d’expérience, après la Maîtrise, au niveau international ou national notamment sur les questions des droits de l’homme, du genre, des droits des enfants, de la réforme du secteur de la justice, de la gouvernance, de la consolidation de la paix et de la sécurité.

– Avoir une expérience avec une agence des Nations Unies ou encore une institution ou ONG nationale, ou sous-régionale impliquées dans ces questions est un atout.

– Etre familier avec les outils et méthodologie de la recherche et de l’analyse en science sociale

– Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique

LANGUE:

– Une excellente maîtrise de la langue française est exigée. Une connaissance de l’anglais écrit et/ou parlé serait considérée comme un atout.

SYTEME DE NOTATION:

Niveau académique : 10 points ;

– Expérience professionnelle dans le domaine des droits de l’homme, du genre, des réformes du secteur de la justice de la gouvernance et familiarité avec le contexte et la réalité régionale en la matière au Sahel: 15 points

– connaissance approfondie du contexte et des défis majeurs au Sahel (en matière de justice, droits de l’homme, genre, gouvernance, etc): 15 points ;

– Conception d’une note conceptuelle sur l’approche de la mission à conduire : 15 points

– une connaissance approfondie et être familier avec les outils et les mécanismes régionaux, sous-régionaux et internationaux des droits de l’homme, du genre et des droits des enfants et des personnes vulnérables, etc: 20 points

– une bonne connaissance des outils, des instruments et méthodologie de la recherche et de l’analyse: 15 points

– Connaissances dans le domaine de l’informatique: 10 points.

Seront jugées qualifiées, les propositions techniques qui obtiendront 70% de la note maximale de 100 point ; cette note technique sera pondérée a 70%.

Pour postulez à cette offre, cliquez sur le lien ci-dessous:
Coordonnées de l’offre
https://jobs.undp.org/cj_view_job.cfm?cur_job_id=72148

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :