Niger

PMRC recrute 01 Assistant en sauvegardes sociales(E)

PMRC recrute 01 Assistant en sauvegardes sociales(E)

Le Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC)

Niger
1. Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu un financement de la Banque mondiale pour financer le Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC) et a l’intention d’utiliser une partie du montant du financement pour effectuer les paiements au titre du contrat suivant : Assistant (e) en Sauvegardes Sociales.
2. Les services de consultant (« Services ») comprennent : lire plus bas les Termes de référence.
3. L’Unité de Coordination du Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC) invite les consultants (« Consultants ») admissibles à manifester leur intérêt à fournir les services décrits ci-dessus. Les Consultants intéressés doivent fournir les informations démontrant qu’ils possèdent les qualifications requises et une expérience pertinente pour l’exécution des Services.
Les critères pour l’établissement de la liste restreinte sont :
Les qualifications du Consultant :
Être titulaire d’un diplôme d’études universitaires (BAC+3 minimum) dans le domaine des sciences sociales et humaines (sociologie, anthropologique, géographie, agronomie, environnement, etc.) ou tout autre discipline apparentée.
L’expérience du consultant :
Avoir un minimum de trois (03) ans d’expérience professionnelle dans la conduite d’études sociales, de démarches/approches participatives (consultation et négociation sociale, approches d’évaluation et gestion des risques et impacts sociaux négatifs, engagement citoyen, prise en compte du genre et des groupes vulnérables, violences basées sur le genre, enquêtes sociales,)
Justifier d’une expérience minimum de trois (3) ans en animation, sensibilisation, mobilisation et gestion communautaire,
Avoir une bonne connaissance de l’environnement social et culturel de la zone du projet,
Avoir une connaissance des politiques nationales en vigueur en matière de gestion du foncier et d’expropriation;
Avoir une connaissance des règlements et procédures pertinents, du cadre juridique de gestion des risques sociaux du Niger,
Avoir occupé au moins une (01) fois un poste similaire sur un projet financé par la Banque mondiale dans le domaine des activités en milieu rural est un atout.
4. Il est porté à l’attention des Consultants que les dispositions des paragraphe 3.16 et 3.17 du Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et en Août 2018, relatives aux règles de la Banque mondiale en matière de conflit d’intérêts sont applicables.
5. Un Consultant sera sélectionné selon la méthode de sélection de consultant individuel, telle que décrite dans le Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets d’Investissement de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et en Août 2018.
6. Les Consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès de l’Unité de Coordination du PMRC sise dans l’enceinte du Ministère de l’Equipement au rond-point de l’Hôpital National de Niamey, Annexe abritant le Cabinet du Ministre de la Communication, Tél. : (+227) 20 73 54 38 aux heures suivantes : du lundi au jeudi de 8 h 00 à 17 h 00, et les vendredis de 8 h 00 à 12 h 00 (Heure locale = GMT + 1).
7. Les manifestations d’intérêt écrites doivent être expédiées par courrier électronique aux l’adresses suivantes : pdilpapst@yahoo.fr et salifouabdou1@gmail.com, au plus tard le 14 décembre 2021 à 12 heures 00 minutes (GMT +1).
Les manifestations d’intérêt envoyées électroniquement doivent être en fichier non modifiable (pdf) ou équivalent.
8. En cas de non-confirmation dans un délai de 24 heures ouvrables après leur envoi, de la réception des dossiers transmis électroniquement, le Consultant doit faire un rappel d’envoi de la confirmation de la réception de son dossier aux adresses électroniques mentionnées ci-dessus. Les Consultants et l’Unité de Coordination du PMRC doivent vérifier dans les dossiers de Boîte de réception et de SPAM la réception des dossiers de manifestation d’intérêt électroniques et de toute autre communication relative à la manifestation d’intérêt.
Le Secrétaire Général
Ministère de l’Equipement
ABDOULAYE OUMA AHAMET
TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT OU UNE ASSISTANTE EN SAUVEGARDES
ENVIRONNEMENTALES AU SEIN DE L’UCP-PMRC
1.CONTEXTE
Le Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC) est conjointement financé par le Gouvernement du Niger et l’Association Internationale pour le Développement (IDA) du groupe de la Banque mondiale. Ce projet est une suite des financements antérieurs dans le cadre d’appui et/ou financement additionnel des projets d’appui au programme sectoriel des transports. Sa zone d’intervention couvre les régions de Dosso, Tahoua, Maradi et Zinder, qui ont une forte densité humaine avec un taux élevé de pauvreté par rapport à la moyenne nationale. Ces régions sont également des zones à hautes potentialités agricoles, où des projets comme le PARIIS (Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’irrigation au Sahel) et le PASEC (Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux Risques Climatiques) sont déjà mis en œuvre. L’intervention du PMRC permettra de développer une synergie entre les trois (3) projets dans le cadre du désenclavement des grands bassins de productions agricoles par la construction /réhabilitation de plus 650 km de routes rurales.
L’objectif de développement du projet (ODP) du PMRC est « Améliorer l’accès routier durable des populations aux marchés, aux sites de production agricole et aux services sociaux de base dans la zone d’intervention du projet ».
Pour atteindre cet objectif, les activités du projet ont été structurées en trois composantes à savoir (i) Composante : Aménagement des pistes rurales existantes sur une longueur de 650 km, avec 2 souscomposantes dont les travaux d’aménagement et deréhabilitation des pistes rurales existantes, (ii)  Composante : Appui à l’entretien des routes rurales,
avec également 2 sous composantes dont l’appui à la mise en place du système d’entretien courant manuel et les travaux d’entretien mécanisé, (iii) Composante : Appui opérationnel avec 5 sous composantes dont la Gestion du Projet, la mise en œuvre du Plan d’actions de Réinstallation, le Suivi Intelligent de la mise en œuvre du projet, la mise en œuvre des actions d’Engagement Citoyen et en fin le suivi des activités de Prévention et de réponse aux risques de violences basées sur le Genre (VBG) et d’exploitation des enfants (EDE).
En matière de sauvegarde environnementale et sociale, un Cadre de Gestion Environnementale et Sociale (CGES), un Cadre de Politique de Réinstallation des Populations (CPRP), une Etude d’Impact Environnemental et Social (EIES), Deux (02) Plans d’Action de Réinstallation (PAR) ont été élaborés et sont mis en œuvre durant l’exécution de la première phase du projet. Deux autres instruments dont une (01) EIES et un (01) PAR seront réalisés dans le cadre de la deuxième phase du Projet. Pour coordonner la mise en œuvre des mesures de gestion des risques sociaux associés au projet, un Spécialiste en Sauvegarde
sociale a été recruté au sein de l’UCP en charge du PMRC. Etant donné la charge de travail en termes d’activités de sauvegarde sociale qui s’accroissent avec la gestion des deux projets (PMRC et PACNEN) par la même UCP, il est prévu que chacun des deux projets dispose d’un Assistant pour appuyer le spécialiste en sauvegarde sociale de l’UCP. Les présents termes de référence sont élaborés pour le recrutement d’un (e) Assistant (e) en Sauvegarde Sociale au sein de l’Unité de Coordination du Projet (UCP) qui a en charge la mise en œuvre du projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC).
2.OBJECTIF GENERAL DU POSTE
Dans le cadre des efforts visant à prévenir et atténuer les risques et impacts sociaux négatifs du projet sur les conditions de vie des populations locales principalement les personnes affectées et les communautés riveraines aux zones concernées par
l’exécution des travaux de routes rurales dans la zone d’intervention du PMRC, l’Assistant(e) en Sauvegarde Sociale (ASS) appuiera le Spécialiste en Sauvegarde Sociale de l’UCP/PMRC dans la mise en œuvre des mesures de gestion des risques sociaux liés aux activités du projet notamment la mise en œuvre des PAR, des PGES et autres plans d’action de mitigation des risques sociaux.
3.RESPONSABILITES SPECIFIQUES
L’Assistant en Sauvegarde Sociale est rattaché administrativement au Coordonnateur de l’UCP/PMRC et placé sous le lien fonctionnel du Spécialiste en Sauvegarde Sociale de l’UCP/PMRC. L’ASS pays aura la responsabilité de mettre en œuvre les tâches suivantes :
•Participer et surveiller les étapes de consolidation des inventaires des biens et le recensement des PAP ;
•Participer à la conception et à la mise en œuvre du Plan d’Action de Réinstallation (PAR), des PGES des travaux ainsi que des autres plans de mitigation des risques sociaux (VBG, MGP, etc.) ;
•Contribuer à la mise en place des comités de mise en œuvre et de suivi des PAR et des comités de gestion des plaintes ;
•Surveiller le déroulement conforme des travaux d’indemnisation des PAP ;
•Suivre, collecter et remonter les informations sur les modalités de traitement des doléances et réclamations des personnes affectées et concernées par le projet ;
•Participer au Développement d’un cadre permanent de communication avec les PAP et toutes les autres parties prenantes du projet ;
•Participer à l’organisation et au suivi des activités de réinstallation des PAP ainsi qu’à la mise en œuvre des programmes de développement communautaire ;
•Participer à la Production des plans de travail et desrapports réguliers sur les avancées de la mise en œuvre des mesures de sauvegarde sociale ;
•Participer à la promotion d’une étroite collaboration avec le personnel de la Mission de Contrôle (responsable du suivi/contrôle des travaux de construction/réhabilitation des routes rurales), du personnel de l’ONG qui mettra en œuvre les activités de  VBG/AES/HS sur le terrain, mais aussi avec les Comités d’exécution et de suivi du PAR et du PGES, pour s’assurer que les mesures préconisées en matière de gestion des risques et impacts sociaux sont respectées ;
•Participer à l’organisation et au suivi des campagnes de sensibilisation et d’information à l’endroit des populations riveraines aux chantiers sur la gestion des risques sociaux;
•Etablir et maintenir une bonne entente et collaboration avec l’Assistant en Sauvegarde Environnementale dans la collecte et le partage des informations ainsi que dans la conduite des activités ;
•Aider à la mise en œuvre et au suivi des composantes du programme de restauration de moyens de
subsistance des PAP/
•Aider à assister les populations cibles dans leurs efforts de réinsertion économique et sociale ;
•Participer à la mise en œuvre et au suivi des mesures  de lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) et les violences contre les enfants (VCE) dans les sites et contextes des activités du projet PMRC ;
•Veiller à l’application des mesures contre le travail des enfants et le travail forcé, l’implication des groupes vulnérables, etc.
•S’acquitter de toutes autres tâches qui pourraient lui être confiées en matière de mise en œuvre des activités sociales du projet.
4.QUALIFICATIONS REQUISES ET EXPERIENCES
L’Assistant en Sauvegarde Sociale doit :
•Être titulaire d’un diplôme d’études universitaires (BAC+3 minimum) dans le domaine des sciences sociales et humaines (sociologie, anthropologique, géographie, agronomie, environnement, etc.) ou tout autre discipline apparentée.
•Avoir un minimum de trois (03) ans d’expérience professionnelle dans la conduite d’études sociales, de démarches/approches participatives (consultation et négociation sociale, approches d’évaluation et gestion des risques et impacts sociaux négatifs, engagement citoyen, prise en compte du genre et des groupes vulnérables, violences basées sur le genre, enquêtes sociales,)
•Justifier d’une expérience minimum de trois (3) ans en animation, sensibilisation, mobilisation et gestion communautaire,
•Avoir une bonne connaissance de l’environnement social et culturel de la zone du projet,
•Avoir une connaissance des politiques nationales en vigueur en matière de gestion du foncier et d’expropriation;
•Avoir une connaissance des règlements et procédures pertinents, du cadre juridique de gestion des risques sociaux du Niger,
•Avoir occupé au moins une (01) fois un poste similaire sur un projet financé par la Banque mondiale dans le domaine des activités en milieu rural est un atout ;
5.EXIGENCES DU POSTE
•Avoir une bonne capacité de communication et de négociation sociale ;
•Avoir un esprit d’initiative, d’innovation et une rigueur dans le traitement des dossiers
•Avoir des aptitudes à effectuer des missions en milieu rural et dans des conditions parfois difficiles ;
•Avoir une aptitude à travailler en équipe et avec différents groupes d’acteurs ;
 •Être en capacité de travailler sous pression avec une forte orientation de résultat ;
•Avoir une bonne capacité rédactionnelle ;
•Avoir une bonne connaissance de l’outil informatique et des différents logiciels et navigateurs courants (World, Excel, Powerpoint, Outlook …)
6. LANGUE
Une exigence majeure pour ce poste est d’avoir une bonne maîtrise du Français (lu, parlé et écrit). La maîtrise d’une ou des langues du milieu du projet est nécessaire.
7. DUREE
La durée de la mission s’étendra sur une période de 36 mois. Le premier contrat sera d’une durée d’une (1) année renouvelable après son évaluation concluante par l’Unité de Coordination du Projet.
8. OBLIGATIONS EN MATIERE D’ETABLISSEMENT DE RAPPORTS
L’ASS devra produire à la fin de chaque mois, un rapport d’activités qui devra être validé par le Spécialiste des Sauvegardes Sociales du PMRC. A cet effet, il est aussi appelé à soumettre des plans de travail mensuels et hebdomadaires, sur la base du planning global des activités du volet social du projet, qui seront validés par le Spécialiste en Sauvegarde Sociale avant leur mise en œuvre.
9. EVALUATION DES PERFORMANCES
Les performances des ASS seront évaluées annuellement par le Spécialiste en Sauvegarde Sociale et le Coordonnateur de l’UCP, sur la base du plan de travail annuel et des résultats attendus.
10. MODALITES DE SELECTION
La sélection sera effectuée par comparaison de CV sur la base des critères indiqués au point 4 ci-dessus conformément aux dispositions sur la sélection des consultants individuels (CI) contenues dans le « Règlement de Passation des Marchés de la Banque mondiale pour les Emprunteurs sollicitant le Financement des Projets d’Investissement (FPI) » édition de juillet 2016 avec révision en Novembre 2017 et Août 2018.
11. COMPOSITION DU DOSSIER
– lettre de motivation ;
– Curriculum vitae (CV) détaillé ;
– Copies de certifiées de diplômes et attestations ;
– Certificat médical ;
– Pièces d’Etat civil ;
– Casier judiciaire datant de moins de trois (03) mois
-Des lettres de recommandations des anciens employeurs confirmant la performance du candidat constitueront un plus.
12. INFORMATIONS UTILES
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires au niveau de l’Unité de Coordination du PMRC sise dans l’enceinte du Ministère de l’Equipement au rond-point de l’Hôpital National de Niamey, Annexe abritant le Cabinet du
Ministre de la Communication, Tél. : (227) 20 73 54 38aux heures suivantes : du lundi au jeudi de 8 h 00 à
 17 h 00, et les vendredis de 8 h 00 à 12 h 00 (Heure locale = GMT + 1).
Ils peuvent déposer leurs manifestations d’intérêt rédigées en français à l’adresse indiquée ci-dessus ou les expédier à : pdilpapst@yahoo.fr et salifouabdou1@gmail.com au plus tard le 14 décembre 2021 à 12 heures précises.
NB : Les candidatures féminines sont vivement encou

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :