Niger

PMRC recrute 01 Assistant en Passation des Marchés (APM)

PMRC recrute 01 Assistant en Passation des Marchés (APM) au sein de l’Unité de Coordination du Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité au Niger

Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC)

Niamey, Niger
Le Gouvernement de la République du Niger a obtenu un crédit de la Banque Mondiale pour financer le Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité (PMRC). Il a l’intention, à ce titre, d’utiliser une partie des sommes accordées pour financer le contrat de service de consultant (individuel) d’un (e) Assistance en Passation des Marchés (APM) au sein de l’Unité de Coordination du Projet de Mobilité Rurale et de Connectivité au Niger.
I. Contexte Général du Projet :
Dans le cadre de sa politique de développement, le Niger a sollicité et obtenu de l’Agence Internationale pour le Développement (IDA) un crédit pour le financement de Mobilité Rurale et de Connectivité
(PMRC). Ce projet est une suite des financements antérieurs dans le cadre d’appui et/ou financement additionnel des projets d’appui au programme sectoriel des transports. Sa zone d’intervention couvre les régions de Dosso, Tahoua Maradi et Zinder, qui ont une forte densité humaine avec un taux élevé de pauvreté par rapport à la moyenne nationale. Ces régions sont également des zones à hautes potentialités agricoles, où des projets comme le PARIIS (Projet d’Appui Régional à l’Initiative pour l’irrigation au Sahel) et le PASEC (Projet d’Appui à l’Agriculture Sensible aux Risques Climatiques) sont déjà mis en œuvre. L’intervention du PMRC permettra de développer une synergie entre les trois (3) projets dans le désenclavement des grands bassins de productions agricoles.
L’objectif de développement du projet (ODP) est d’« Améliorer l’accès routier durable des populations aux marchés, aux sites de production agricole et aux services sociaux de base dans la zone d’intervention du projet ».
Dans le cadre de l’étoffement de son personnel, l’Unité de Coordination du Projet se propose d’utiliser une partie des fonds pour recruter un(e) assistant(e) en passation des marchés (APM).
Le présents TDR sont élaborés pour le recrutement dudit (de ladite) assistant(e).
II. Mandat de l’assistant (e) en Passation de Marchés
Sous l’autorité générale du Coordonnateur National et la supervision directe du Spécialiste en Passation des Marchés (SPM), l’APM a pour mission, d’assister le Spécialiste en Passation des Marchés dans les tâches quotidiennes relatives à la passation des marchés du PMRC, ainsi que toutes autres tâches
à la demande du Coordonnateur du Projet en lien avec la passation des marchés du Projet.
Tâches spécifiques :
Sous l’autorité du Spécialiste en Passation des Marchés (SPM) du Projet, l’APM a pour mission spécifiques :
 Assister le SPM dans toutes les étapes du processus de passation de marchés conformément aux procédures de la Banque mondiale et celles en vigueur pour les marchés publics ;
 Appuyer le SPM dans l’élaboration des dossiers de demandes de cotation sur la base des spécifications techniques fournies par les services techniques bénéficiaires ;
 Appuyer le SPM dans l’élaboration des dossiers d’appels d’offres et des demandes de propositions sur la base des dossiers type de la Banque mondiale ;
 Appuyer le SPM dans le suivi de l’obtention des avis de nonobjection sur les dossiers soumis à la revue préalable de la Banque mondiale et de l’organe en charge du contrôle des marchés au niveau national ;
 Faire le suivi de la publication des dossiers d’appel d’offres ou des avis de manifestation d’intérêt ;
 Appuyer l’organisation des séances des comités ou souscomités des marchés pour les évaluations des offres, initier les courriers et mails d’invitation des membres ;
 Participer à la commission d’évaluation des offres, contribuer à la rédaction du rapport d’évaluation ;
 Assurer le suivi de l’obtention des signatures nécessaires sur les différents documents de passation des marchés ;
 Appuyer le SPM dans l’élaboration des projets de contrats, après l’obtention de l’avis de non-objection, si requis veiller à leurs signatures par les personnes habilités à les faire ;
 Mettre à jour la base de données fournisseurs ;
 Appuyer l’organisation des séances de la Commission d’ouverture et d’évaluation des offres, initier les courriers d’invitation des membres et prendre part aux travaux de la commission ;
 Établir et mettre à jour, de façon hebdomadaire, le tableau de suivi des marchés ;
 Exécuter toute autre tâche recommandée par le SPM.
III. Incompatibilité avec certaines fonctions d’exécution
Afin d’éviter les situations potentielles de conflit d’intérêt qui pourraient ne pas lui permettre de donner un avis objectif dans le seul intérêt du client, l’APM :
a. ne sera pas membre de la Commission d’Evaluation ;
b. ne devra pas participer aux opérations d’exécution du marché relatives aux réceptions de qualité ou de quantité; et
c. ne devra pas être dans une position de gestionnaire comptable de matières.
IV. Qualifications de l’APM
Pour mener à bien cette mission, l’APM devra avoir les qualifications minimales suivantes :
 Au minimum un diplôme de niveau BAC + 2 ans ou équivalent en Finances, Ingénierie, en Administration ou en Sciences juridiques ou tout autre diplôme équivalent (ou disciplines affiliées) ;
 Au moins trois (3) ans d’expérience générale dont 1 an au moins dans le domaine de la passation des marchés en qualité d’assistant en passation des marchés (ou poste similaire) dans le domaine des marchés publics ou projets/programmes ;
 Une connaissance des règles de procédure de passation des marchés de la Banque mondiale constituerait un atout ;
 Une bonne maîtrise de l’outil informatique (logiciels Word, Excel, etc.),
 Une bonne connaissance de la langue française et une bonne aptitude pour la communication et le travail en équipe ;
 Une capacité de rédaction et une connaissance pratique du logiciel SIGMAP constituerait un atout ;
 Une intégrité morale et professionnelle et une aptitude à travailler et sous pression ;
 la capacité physique d’effectuer des déplacements sur le terrain.
V. Obligation de l’APM
Pendant toute la durée de la mission, l’APM collaborera étroitement avec le personnel de la Coordination du Projet qui lui fournira toutes les données et informations nécessaires à l’exécution de sa mission. Il (elle) contribuera au rapportage des analyses et recommandations contenues dans les rapports de
dépouillement. Documents
L’APM fera un usage confidentiel des informations reçues duProjet. Il (elle) fera un inventaire de tous les documents mis à sa disposition par le Projet. Ces documents dont il aura la garde devront être restitués à la fin de sa mission.
L’APM analysera et interprétera les données qui lui seront fournies par ces documents ou par d’autres sources, sous la responsabilité du Spécialiste en Passation des marchés du Projet.
VI. Obligations de l’Administration du Projet
L’Administration remettra à l’APM, l’ensemble des documents, dossiers et outils appropriés et nécessaires à l’exécution de sa mission. Elle mettra également à sa disposition les locaux et équipements nécessaires pour assurer une bonne prestation de service. Le personnel de l’Unité de Coordination du Projet et plus
particulièrement le Spécialiste en Passation des Marchés devront être disponibles pour lui apporter l’appui nécessaire.
VII. Nature du contrat
Le (la) candidat(e) retenu(e) aura un statut de consultant.
Le Consultant sera sélectionné en accord avec les procédures définies dans le « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le Financement de Projets (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018.
La sélection sera fondée sur les qualifications et l’expérience du consultant individuel en rapport avec la mission.
Il reste entendu que le recrutement d’un candidat fonctionnaire doit satisfaire aux dispositions de la clause 3.23 d) du « Règlement de Passation des Marchés pour les Emprunteurs sollicitant le
Financement de Projets (FPI) » de Juillet 2016, révisé en Novembre 2017 et Août 2018, qui précisent que les représentants du gouvernement et les fonctionnaires du pays de l’Emprunteur peuvent être engagés pour des marchés portant sur des services de conseil, à titre individuel ou en tant que membres de l’équipe d’experts d’un bureau de consultants uniquement lorsque (i) leurs services sont d’un caractère unique et exceptionnel, ou leur participation est indispensable à l’exécution du projet;
(ii) leur engagement ne créera pas de conflit d’intérêts ; et
(iii) leur engagement n’enfreint aucune loi, règlementation ou politique de l’Emprunteur.
VIII. Durée et localisation du contrat
La durée du contrat sera d’un (1) an renouvelable sur la durée du projet avec une période d’essai de six (6) mois après évaluation satisfaisante des performances.
Le poste est basé à Niamey avec des possibilités de mission à l’intérieur du pays.
IX. COMPOSITION DU DOSSIER DE CANDIDATURE
Le dossier de candidature sera composé de :
– une lettre de motivation ;
– un curriculum vitae détaillé, certifié conforme, mis à jour (avec 3 références professionnelles à contacter au besoin et les copies légalisées des diplômes et attestation de travail en annexe).
X. INFORMATIONS UTILES
Les consultants intéressés peuvent obtenir des informations supplémentaires auprès de la Direction Générale des Grands Travaux du Ministère de l’Equipement ou au niveau de l’Unité de Coordination du PMRC sise dans l’enceinte du Ministère de l’Equipement au rond-point de l’Hôpital National de Niamey,
Annexe abritant le Cabinet du Ministre de la Communication,
Tél.: (227) 20 73 54 38 aux heures suivantes: du lundi au jeudi de
8 h 00 à 17 h 00, et les vendredis de 8 h 00 à 12 h 00 (Heure locale).
Ils peuvent déposer leurs manifestations d’intérêt rédigées en français à l’adresse indiquée ci-dessus ou les expédier à: pdilpapst@yahoo.fr et salifouabdou1@gmail.com au plus tard le lundi 07 décembre 2020 à 11 heures 00 minutes (Heure locale à Niamey).
Le Secrétaire Général
Ministère de l’Equipement

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :