Opportunités pour Africains

Petite subvention pour la mise en œuvre de l’état de droit et des activités de renforcement des droits de l’homme au Soudan du Sud

Petite subvention pour la mise en œuvre de l’état de droit et des activités de renforcement des droits de l’homme au Soudan du Sud


Date limite : 15-juil-22

Le Programme des Nations Unies pour le développement ( PNUD ) lance un appel à propositions d’ organisations de la société civile ( OSC), d’organisations non gouvernementales ( ONG ) et d’organisations communautaires (OBC) pour demander une petite subvention afin de mettre en œuvre l’État de droit et des activités de renforcement des droits de l’homme . dans le nord de l’État de Bahr El Ghazal.

Objectifs
L’objectif principal de l’appel d’offres est d’identifier un partenaire de mise en œuvre (IP) – qu’il s’agisse d’organisations de la société civile (OSC), d’organisations non gouvernementales nationales (ONGN) et d’organisations communautaires (OBC) ayant une présence opérationnelle dans l’État du nord du Bahr el Ghazal. mettre en œuvre des activités qui renforcent l’État de droit dans l’État en :

Renforcer les institutions de la chaîne judiciaire pour fournir des services responsables, efficaces, équitables et sensibles au genre grâce à :
Améliorer l’égalité d’accès à des services de justice efficaces et équitables pour les personnes vulnérables, en particulier les femmes , les filles et les victimes de VSBG.
Soutenir la mise en œuvre d’une police axée sur la communauté dans les six comtés du nord du Bahr el Ghazal.
Identifier les lacunes existantes dans l’accès à la justice et à la sécurité pour les communautés les plus vulnérables et faire des recommandations correctives aux autorités concernées.
Informations sur le financement
Le budget doit être détaillé, complet, rationnel et réaliste et ne doit pas dépasser l’équivalent de 36 000 USD
Les frais administratifs ne doivent pas dépasser 10 % du montant total proposé.
La durée du projet est de six mois.
Livrables
Six forums sur l’état de droit axés sur les résultats se sont réunis dans le Bahr el Ghazal du Nord.
80 acteurs de la justice (51 femmes) formés sur les droits de l’homme, la violence sexiste, les enquêtes et les poursuites.
80 agents de la police et des prisons (51% de femmes) formés sur le genre.
20 agents de saisie de données de la police, des prisons, de l’administration judiciaire et de la justice formés à la compilation de statistiques et à la gestion des dossiers.
250 000 personnes 51% de femmes sensibilisées sur les droits légaux, la violence basée sur le genre et les mécanismes de recours disponibles.
80 chefs traditionnels 51% de femmes formés sur les droits humains, l’égalité des sexes et la compétence des tribunaux coutumiers.
8 PCRC établis dans les lieux de la criminalité dans les six comtés.
24 réunions du PCRC axées sur l’action ont été convoquées et huit plans de sécurité ont été élaborés et documentés.
1 000 000 de personnes (51 % de femmes ont reçu des messages sur la prévention du crime et la légalité en utilisant les médias et les activités de sensibilisation communautaires.
Critère d’éligibilité
L’OSC/ONGN/OBC doit répondre aux critères suivants pour être éligible à la sélection :

Être légalement enregistré en tant qu’OSC/ONGN/OBC auprès du Ministère de la Justice et des Affaires Constitutionnelles et être en possession d’un certificat d’enregistrement valide.
Le mandat et le document fondateur doivent être conformes aux activités pour lesquelles le fonds est recherché.
Avoir un bureau établi dans le nord du Bahr el Ghazal.
OSC dirigée par des jeunes / dirigées par des femmes et doit actuellement mettre en œuvre des activités de renforcement de l’état de droit et des droits de l’homme dans le nord du Bahr el Ghazal.
Pour plus d’informations, visitez https://procurement-notices.undp.org/view_notice.cfm?notice_id=93014

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :