Mauritanie

PAM recrute 01 Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative

PAM recrute 01 Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative

Programme Alimentaire Mondial

Nouakchott, Mauritanie
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
AVIS DE VACANCE DE POSTE INTERNE ET EXTERNE
(Requisition #: 107572)
INTITULE DU POSTE: Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative
TYPE DE CONTRAT: National Officer niveau B
UNITE/DIVISION : Programme / Unité d’appui au renforcement des capacités institutionnelles
LIEU D’AFFECTATION : Nouakchott, Bureau-Pays Mauritanie
DUREE: Poste fixe (1 an renouvelable)
LES CANDIDATURES FEMINIES SONT VIVEMENT ENCOURAGEES.
CONTEXTE ET OBJET DE LA MISSION :
Le Programme Alimentaire Mondial (PAM) soutient les efforts du Gouvernement Mauritanien pour l’atteinte de l’ODD 2 « Faim Zéro » d’ici 2030. En cohérence avec son mandat, le PAM se concentre sur un double objectif consistant à sauver des vies et préserver les moyens d’existence tout en promouvant les capacités de résilience, tant au niveau national que local. Les orientations du Plan Stratégique Pays 2019-2022 positionnent l’ensemble des activités du PAM en appui à la mise en place d’un « système national de protection sociale réactif aux chocs », seul à même d’instituer des mécanismes efficaces et concertés de préparation et de réponse en matière de sécurité alimentaire et de nutrition.
Le renforcement des capacités constitue un élément central de cette stratégie. Il vise, à terme, à transférer au Gouvernement l’ensemble des fonctions nécessaires au système national de protection sociale réactif aux chocs. Cette mission est actuellement confiée à l’Unité d’appui institutionnel récemment mise en place au sein du Bureau Pays du PAM Mauritanie. Le PAM cherche, au sein de cette unité, a recruté un(e) Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative sur un poste local fixe en mesure d’apporter un appui programmatique sur l’ensemble des composantes du portefeuille d’appui institutionnel du Bureau Pays et en mesure, à terme, d’en assurer la supervision d’ensemble. Le/la Chargé(e) d’appui bénéficiera pour cela d’un accompagnement continu jusqu’à être pleinement autonome sur ces dossiers.
ATTRIBUTIONS SPECIFIQUES :
Travaillant sous la supervision directe du Responsable de l’unité d’appui aux capacités institutionnelles, dans le cadre des orientations stratégiques fixées par la Direction, et en lien étroit avec les différentes unités du Bureau Pays, le/la Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative devra apporter un appui sur les cinq composantes essentielles au développement et fonctionnement du système national de protection sociale adaptative, à savoir :
Le renforcement des capacités existantes du Gouvernement en matière d’alerte précoce. Le Chargé d’appui protection sociale adaptative assurera sur ce point un rôle de suivi et de coordination, les aspects techniques étant assurés par l’unité de Vulnerability analysis and mapping (VAM). Les efforts porteront tant sur le niveau central que local.
La mise en place d’un dispositif national de préparation et de planification de la réponse, indispensable au renforcement du leadership de l’Etat et à l’amélioration de la cohérence, de la rapidité et de l’efficacité de la réponse du Gouvernement et de ses partenaires. L’appui à la mise en place du dispositif impliquera des efforts simultanés relatifs à la révision du cadre juridique et institutionnel existant, et aux outils nécessaires à son fonctionnement.
L’amélioration des outils existants en matière de financement de la réponse, en particulier à travers la mise en œuvre du programme pilote ARC Replica, à travers lequel le PAM soutien les capacités de l’Etat Mauritanien à s’assurer contre les situations de sécheresses majeures.
Le renforcement des approches de ciblage (géographique et ménage) utilisées par l’Etat et les partenaires dans le cadre des filets sociaux et autres programmes réactifs aux chocs. Cette composante inclut les efforts en cours visant à définir une méthodologie fiable pour l’utilisation du Registre Social – actuellement en cours de déploiement – pour le ciblage ménage des programmes de réponse aux chocs, ainsi que l’amélioration des outils existants (CODEP, HEA).
La recherche d’efficacité et d’efficience dans le transfert d’assistance (en vivres ou monétaires) envers les bénéficiaires. Il s’agira notamment, en lien étroit avec les unités Programme, de promouvoir les approches favorisant l’équité homme-femme, la protection et la nutrition dans les programmes du Gouvernement.
Sur chacune des composantes ci-dessus le/la Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative appuiera le Responsable de l’unité d’appui aux capacités institutionnelles dans :
La gestion des projets en cours, à travers la supervision des activités prévues conformément aux plans de travail, le suivi financier, la documentation des réalisations et la production des rapports.
La supervision de l’appui technique apporté par les différentes unités du Bureau Pays ou par des experts spécialisés.
Les efforts de plaidoyer et de mobilisation de partenariats.
Avec l’appui des Unités Programme, de Vulnerability analysis and mapping (VAM) et de la Direction, le/la Chargé(e) d’appui protection sociale adaptative représentera le PAM en qualité de co-lead du groupe Sécurité Alimentaire et de l’Alliance Cash, et dans le cadre du groupe de travail SAP/PR (« système d’alerte précoce / planification de la réponse »).
Il/Elle pourra également assurer d’autres tâches en fonction des priorités définies par la Direction.
QUALIFICATION & NIVEAU D’EXPERIENCE REQUIS :
Niveau d’éducation:
Licence dans l’une des disciplines suivantes : gestion, sciences politiques ou sociales, économie, statistiques, développement international ou domaines apparentés.
Experience:
Minimum de 5 ans d’expérience professionnelle, y compris dans le domaine de la sécurité alimentaire au sein de structures gouvernementales, des Nations Unies ou d’ONG.
Compétences:
Expérience avérée en matière de gestion de projet. Maîtrise de base des concepts de sécurité alimentaire, de préparation et de gestion des risques. Aptitude à travailler en équipe, et à s’exprimer tant à l’écrit qu’à l’oral de manière claire et articulée. La maitrise de notions de base en genre seront considérées un atout.
Langues :
Maîtrise du français et de l’anglais, à l’oral comme à l’écrit.
Nacer BENALLEG
Représentant et Directeur
PAM- MAURITANIE

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire