Niger

PAGOD recrute 01 Responsable communication et plaidoyer

PAGOD recrute 01 Responsable communication et plaidoyer

Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD)

Niger
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
La Direction du développement et de la coopération (DDC), à travers son Bureau de Coopération Suisse au Niger, accompagne le pays dans le processus de consolidation de l’État de droit, la participation démocratique et le renforcement des institutions au service de la société et de son développement. Dans cette logique, la DDC a lancé en juin 2019 le Programme d’Appui à la Gouvernance Démocratique (PAGOD). Après une phase préparatoire de neuf (9) mois, la phase principale démarrera le 1er mars 2020.
L’objectif global du PAGOD est de contribuer au renforcement du processus démocratique en cours au Niger pour consolider la paix et la stabilité. Celuici cadre avec les priorités nationales et les stratégies de coopération au développement du Niger.
Le PAGOD a été structuré autour de deux effets : 1) Renforcement du dialogue politique inclusif et professionnalisation du dispositif électoral pour améliorer la qualité des scrutins électoraux et faciliter la participation des citoyens, notamment des jeunes et des femmes, aux processus électoraux dans un climat apaisé, et 2) Prise en considération des aspirations des citoyens, en particulier des femmes et des jeunes, dans les programmes politiques et les plans de développement ainsi que l’amélioration de la redevabilité à tous les niveaux de la gouvernance.
Le PAGOD est mis en œuvre par un consortium composé du cabinet conseil GFA Consulting Group, basé en Allemagne, et SWISSAID, une ONG suisse avec un bureau de coordination à Niamey. SOS-Civisme-Niger étant le partenaire privilégié du consortium.
MISSION : Le/la Responsable communication et plaidoyer sera basé(e) à Niamey avec de déplacements fréquents sur le terrain. Il/elle aura pour mandat la coordination et le suivi-accompagnement de manière transversale des activités du programme liées à :
i) la communication participative pour un changement comportemental et sociétal durable des populations cibles tenant compte le contexte socioéconomique, culturel et politique des zones d’intervention ;
ii) la communication institutionnelle du PAGOD, incluant la conception et la production audiovisuelle ; et
iii) au plaidoyer, en collaboration avec les partenaires du PAGOD, pour influencer les institutions étatiques et le corpus légal y relatif afin de soutenir les causes et les processus organisés au niveau des populations cibles.
CAHIER DES CHARGES : Responsabilité principale pour la réalisation du résultat 2.2 de valorisation des potentialités offertes par les réseaux sociaux afin de promouvoir le civisme, renforcer l’exercice de la citoyenneté et favoriser le jeu démocratique, en collaboration avec la/le Responsable mobilisation et communication sociale, la/le Responsable formation et la/le consultant/e réseaux sociaux.
Responsabilité accessoire dans la réalisation du résultat 1.1 derenforcement du dialogue politique, en collaboration avec le Responsable CENI et dialogue politique.
Il s’agira ainsi de :
1) Développer une stratégie de communication et de plaidoyer sur la base des documents élaborés dans ce domaine durant la phase préparatoire du projet et en fonction des résultats attendus des interventions prévues dans le document de programme de la phase principale ;
2) Assurer le succès de la mise en œuvre du programme et de transformations profondes au profit des populations au travers d’une communication pour le développement et d’un plaidoyer pour le changement ;
3) Appuyer les experts responsables des autres volets à assurer une communication et un plaidoyer adaptés, gage de succès du programme ;
4) Définir une méthodologie d’intervention et des outils pédagogiques de communication selon les thématiques contenues dans le programme et les zones d’intervention ;
5) Consolider les collaborations et partenariats stratégiques avec les médias disposés à accompagner le PAGOD vers le succès. Ceci devra prendre en compte les réseaux sociaux ainsi que les médias traditionnels (presse écrite et radiophonique) au niveau national, régional et communautaire par rapport aux zones d’intervention du PAGOD ;
6) Appuyer et/ ou accompagner les partenaires du programme et les bénéficiaires des appuis du PAGOD en techniques de communication et de plaidoyer selon le document de projet (ProDoc) du PAGOD et selon les besoins et possibilités du moment ;
7) Définir la stratégie de communication, assurer la visibilité du programme et gestion du Branding du PAGOD ;
8) Concevoir et produire les supports audiovisuels en soutien au travail réalisé par l’équipe du PAGOD ; Participer activement au travail d’organisation du PAGOD, en collaboration avec l’équipe ;
9) Participer aux réunions internes et avec la DDC et autres plateformes pertinentes pour l’objectif de PAGOD ;
10) Participer à la rédaction des rapports pour la DDC ;
11) Participer directement et indirectement à la communication et la représentation du programme ;
QUALIFICATIONS REQUISES : Le/la Responsable communication et plaidoyer devra :
• Être de nationalité nigérienne et connaître le contexte général des zones d’intervention du programme ;
• Être titulaire d’un BAC + 4 ans minimum (Maîtrise en techniques de communication ou domaines assimilés, sciences sociales ou équivalent) ;
• Avoir une expérience professionnelle pertinente d’au moins cinq (5) ans ;
• Maîtrise des outils et techniques de communication pour le développement ;
• Maîtrise des outils de création audiovisuelle ;
• Forte affinité pour les réseaux sociaux et le genre ;
• Expérience de travail avec des ministères et/ ou travail de terrain avec les communautés ;
• Expérience pratique en matière de communication dans des projets de coopération internationale;
• Bonnes connaissances en matière de gestion et de cycle des projets de développement ;
• Connaissances approfondies en matière de prise en compte transversale de la communication et plaidoyer dans la mise en œuvre d’un programme ;
• Sens aigu de responsabilités ainsi qu’une aptitude à travailler en équipe, sous pression et à respecter des délais très courts ;
• Maîtrise de la langue Française, la maîtrise du Haoussa et du Zarma est un atout ;
• Exécution de toutes autres tâches liées à son mandat à la demande du chef du programme ;
• Disponible à compter de mi-février 2020 ou dans un délai discuté en commun accord avec le PAGOD.
COMPOSITION ET DEPÔT DU DOSSIER DE CANDIDATURE :
Le dossier de candidature doit comporter :
• Un curriculum vitae et une lettre de motivation adressés au Chef du programme d’appui à la gouvernance démocratique (PAGOD) portant un contact téléphonique et une adresse e-mail ;
• Une copie du dernier diplôme ;
• Les copies des certificats de travail ;
• Les coordonnées de trois (3) personnes de références professionnelles, et
• Tous autres éléments pertinents permettant d’apprécier la motivation et l’intérêt pour le poste.
DATE LIMITE DE DEPOT DES DOSSIERS :
Le dossier de candidature, dûment constitué, doit être déposé :
1) Sous plis fermé portant la mention « Responsable communication et plaidoyer PAGOD » au siège du PAGOD sis :
1552 – Rue OR-2, Dar Es Salam, Tél : (+227) 20 35 35 15 Niamey – Niger, contigu au Complexe Scolaire Privé I.M.A, virage à droite à partir de la Station TOTAL Mali Béro (ancien Ego) après Orange, en venant de l’ancien échangeur vers le château 8, ou
2) Par mail à Salissou.Moussa@gfa-group.de Au plus tard le 0 3 février 2 0 2 0 à 1 2 h0 0 .
N.B. : • L’information de la présélection de 5 candidat(e)s se fera dans les 2 semaines suivant le délai de dépôt de candidature.
• Seul(e)s les candidat(e)s présélectionné(e)s seront contacté(e)s.
• Les dossiers des candidat(e)s non retenus ne peuvent être retirés et le PAGOD se réserve le droit de ne donner suite qu’aux candidats présélectionnés.
[subscribe]

Laisser un commentaire