Afrique

Oxfam recruits 01 Consultant

Oxfam recruits 01 Consultant

== TEXTE EN FRANÇAIS A SUIVRE ==

Consultancy “Fighting for women land rights in Burundi” / Consultance « Lutter pour les droits fonciers des femmes au Burundi »

  1. Background

With approximately 11 million inhabitants, only 27,834 square kilometres of land and 900$ of yearly income per capita, Burundi is one of the most densely populated and poorest countries in the world. The country’s economic situation is alarming. Indeed, 93% of the population is mostly employed in subsistence farming activities, and unemployment is widespread, particularly among young citizens. With nearly 65% of the population living below the poverty line, Burundi ranks 180th out of 186 countries in the Human Development Index.

Oxfam has been working in Burundi since the end of the nineties, with a wide range of activities in various sectors: food security, agricultural development, women’s rights and leadership, strengthening of local civic society, WASH, disaster and risk reduction, humanitarian intervention.

We say that women are at the heart of all we do, but in Burundi women – who are the most productive agricultural producers – still do not own their lands or the fruit of their work, generating conflicts affecting the social tissue. We need to find a way to involve women and their families in the resolution of these problems and allow them to make their voices heard. But we need to find a new way to do it, where they can really touch first-hand that change is possible, show them that they are not alone and that something can be done because elsewhere has been done. They have to become actors in their own change.

 Other countries in the HECA (Horn – East and Central Africa) region where Oxfam is active (Ethiopia, Uganda, Tanzania, Kenya) obtained very positive advancements in promoting women’s land rights. Through the project “knowledge fund”, OXFAM in Burundi aims at :

  1. Learn from other HECA countries with similar experiences and contexts;
  2. Start to better document and use the knowledge’s generation that is already taking place elsewhere in the region and adapt it to its needs and local context in a creative way, thanks to a facilitator / consultant ;
  3. Create easily digestible, available and accessible communication material (image-boxes, videos of case studies…) about women’s struggle and successes in other HECA countries to foster discussions among Oxfam’s, its partners’ and their beneficiaries in Burundi;
  4. Create a space for exchange and reflection on other countries’ experiences with beneficiaries, especially women.

OXFAM is seeking a consultant to work on point 2 and 3 :

  • Travel in selected countries (ideally 2 among: Kenya, Uganda, Tanzania and Ethiopia) and collect evidence (interviews with women champions / activists, videos, pictures etc. => campaigning materials) on the work Oxfam has been done on fighting for women’s land rights.
  • On the basis of what collected around the region, creating communication materials easily accessible to our beneficiaries (women farmers) in Burundi (image-boxes, videos of case studies…=> dissemination materials).

2. Level of Effort / Key Roles and responsibilities

Head of mission / consultant:

  • Coordination of (eventual) field researchers and participation in research activities through the study period.
  • Production of all communication materials (campaigning materials and dissemination materials, please see above).

OXFAM Country Office in Burundi, especially the Country Director (CD), the Head of Programmes (HoP) and the Policy, Advocacy and Gender Coordinator:

  • Leading and help facilitate the process (selection of countries where organising the field visits, selection of significant experiences etc.)
  • Participation in supporting the Head of mission / consultant in the field visits and in contacting other Oxfam’s offices.

OXFAM Country Office in Burundi, especially administrative assistant / logistic services :

  • Help in the organisation of field missions
  • Help in obtaining the required documentation.

3. Deliverables

  1. An inception report detailing the methodology and the timeline of the consultancy;
  2. At least one video for each country visited (minimum of 2 countries) showing the work of Oxfam on women’s land rights;
  3. At least one set of pictures for each country visited (minimum of 2 countries) showing the work of Oxfam on women’s land rights;
  4. At least one set of communication materials (image-boxes, videos of case studies, comics etc.) easily accessible and understandable by our beneficiaries (women farmers) in Burundi.

4. Proposed calendar

  • Mid-august 2019: publication of the offer
  • By end of September 2019: reception of the propositions
  • By mid-October 2019: selection of the consultant(s) and (Skype) meetings to finalise the proposition
  • By mid-January 2020: finalisation of field visits and production of communication materials

 

=======================================================================

  1. Contexte

Avec approximativement 11 millions d’habitants, seulement 27 834 kilomètres carrés de terres et 900 $ de revenu annuel par habitant, le Burundi est l’un des pays les plus densément peuplés et les plus pauvres du monde. La situation économique du pays est alarmante. En effet, 93% de la population est principalement employée dans des activités d’agriculture de subsistance et le chômage est généralisé, en particulier chez les jeunes citoyens. Avec près de 65% de la population vivant sous le seuil de pauvreté, le Burundi se classe au 180ème rang sur 186 pays dans l’Indice de développement humain.

Oxfam travaille au Burundi depuis la fin des années ‘90 et mène de nombreuses activités dans divers secteurs : sécurité alimentaire, développement agricole, droits des femmes et leadership, renforcement de la société civile locale, WASH, réduction des risques et des catastrophes, interventions humanitaires.

Nous disons que les femmes sont au cœur de tout ce que nous faisons, mais au Burundi les femmes – qui sont les agricultrices les plus productives – ne sont toujours pas propriétaires de leurs terres ou du fruit de leur travail, générant des conflits qui affectent le tissu social des communautés. Nous devons trouver un moyen de faire participer les femmes et leurs familles à la résolution de ces problèmes et de leur permettre de faire entendre leur voix. Mais nous devons trouver une nouvelle façon de le faire, pour qu’elles puissent vraiment réaliser qu’un changement est possible, leur montrer qu’elles ne sont pas seules et que quelque chose peut être fait, car ailleurs des femmes comme elles y sont parvenues. Elles doivent devenir actrices de leur propre changement.

Les autres pays de la région HECA (Horn – East and Central Africa) où Oxfam est active (Éthiopie, Ouganda, Tanzanie, Kenya) ont obtenu des progrès très positifs dans la promotion des droits fonciers des femmes. À travers le projet «Knowledge Fund», OXFAM au Burundi vise à :

  1. Apprendre des autres pays HECA ayant des expériences et des contextes similaires ;
  2. Commencer à mieux documenter et utiliser l’accumulation de connaissances et expériences qui a déjà eu lieu ailleurs dans la Région et l’adapter aux besoins et au contexte local au Burundi de manière créative, grâce à un facilitateur / consultant ;
  3. Créer des supports de communication faciles à assimiler, disponibles et accessibles (boîtes à images, vidéos d’études de cas, etc.) sur la lutte et les succès des femmes à propos des droits fonciers dans d’autres pays de la Région afin de favoriser les discussions entre Oxfam, ses partenaires et leurs bénéficiaires au Burundi ;
  4. Créer un espace d’échange et de réflexion avec les bénéficiaires, en particulier les femmes, sur les expériences intervenues dans d’autres pays.

OXFAM recherche un consultant pour travailler sur les points 2 et 3 :

  • Voyager dans des pays sélectionnés (idéalement deux parmi : Kenya, Ouganda, Tanzanie et Éthiopie) et rassembler des témoignages (entretiens avec des femmes championnes des droits / activistes, vidéos, images, etc. => supports pour les campagnes d’information) sur le travail accompli par Oxfam dans le domaine de la défense des droits fonciers des femmes.
  • Sur la base de ce qui a été collecté dans la Région, création de supports de communication facilement accessibles à nos bénéficiaires (agricultrices) au Burundi (boîtes à images, vidéos d’études de cas… => supports de diffusion).

2. Niveau d’effort / Rôles et responsabilités clés

Chef de mission / consultant :

  • Coordination d’(éventuels) chercheurs de terrain et participation à des activités de recherche tout au long de la période d’étude.
  • Production de tout le matériel de communication (matériel pour les campagnes d’information et matériel de diffusion, voir ci-dessus).

Bureau de pays d’OXFAM au Burundi, en particulier le directeur de pays (CD), la cheffe des programmes (HoP) et la coordinatrice plaidoyer et droits des femmes :

  • Diriger et faciliter le processus (sélection des pays dans lesquels organiser les visites de terrain, sélection d’expériences significatives, etc.)
  • Appui au chef de mission / consultant lors des visites sur le terrain et à la prise de contact avec les autres bureaux d’Oxfam dans les pays de la Région.

Bureau de pays d’OXFAM au Burundi, en particulier assistant administratif / services logistiques :

  • Aide à l’organisation de missions sur le terrain
  • Aide pour obtenir la documentation requise

3. Délivrables

  1. Un rapport de démarrage détaillant la méthodologie et le calendrier proposés ;
  2. Au moins une vidéo pour chaque pays visité (au moins deux pays) montrant le travail d’Oxfam sur les droits foncier des femmes ;
  3. Au moins un photoreportage pour chaque pays visité (au moins deux pays) montrant les projets d’Oxfam sur les droits foncier des femmes ;
  4. Au moins un ensemble de supports de communication (boîtes à images, vidéos d’études de cas, bandes dessinées, etc.) facilement accessibles et compréhensibles par nos bénéficiaires (agricultrices) au Burundi.

4. Calendrier proposé

  • Mi-août 2019 : publication de l’offre
  • Fin septembre 2019 : réception des propositions
  • D’ici mi-octobre 2019 : sélection du (des) consultant(s) et réunions (Skype) pour finaliser la proposition
  • Mi-janvier 2020 : finalisation des visites sur le terrain et production du matériel de communication
Ville Bujumbura
Expériences / Formation du candidat 5. Required Consultant’s Profile 

The consultant must have proven experiences in production of communication and campaigning materials (videomaking, photographs, editing etc.). He/she ideally has a good experience in working in African country and is fluent in English, with a reasonable knowledge of French. He/she can work alone or with one or more local consultants (they have to be part of the total the financial offer).

5.  Profil du consultant requis

Le consultant doit avoir une expérience confirmée dans la production de matériel de communication et de campagne d’information (création de vidéos, photo-shooting, montage, etc.). Il / elle a idéalement une bonne expérience de travail dans un pays africain et parle couramment anglais, avec une connaissance raisonnable du français. Il / elle peut travailler seul ou avec un ou plusieurs consultants locaux (ils doivent faire partie de l’offre financière totale).

Experience 0 à 3 ans
Fonctions Communication, Plaidoyer et Recherches
Secteurs d’activité Agriculture, Genre, Plaidoyer
Pays Afrique, Burundi, Kenya, Tanzanie, Ouganda
Salaire / Indemnité 6. Budget available

A maximum of 24.000 EUR is available for this consultancy but offers will be compared on the total amount and value for money aspect of the offer. The amount represents a forfeit for consultancy comprising of all expenses that occur during the consultancy like materials, travels, accommodations, visas etc.

6. Budget disponible

Un maximum de 24 000 EUR est disponible pour cette consultance, mais les offres seront comparées et notées sur le montant total et le rapport qualité-prix de l’offre. Le montant représente un forfait pour le consultant, comprenant toutes les dépenses engagées pendant la consultance telles que le matériel, les voyages, l’hébergement, les visas, etc.

Comment postuler 7. How to apply to this opportunity

Please send:

  1. A technical offer, which includes the comprehension of the mission, the CVs of the consultant(s), including examples of previously realized works
  2. A financial offer

By Sept, 29th 2019 at the following address : jobsburundi@oxfamnovib.nl

 

7. Comment postuler

Envoyer :

  1. Une offre technique incluant la compréhension de la mission, les CV des consultants avec exemple de travaux déjà effectués et
  2. Une offre financière

Au plus tard le 29 septembre 2019 à l’adresses suivante : jobsburundi@oxfamnovib.nl

Date de fin de validité 29/09/2019

A propos de l'auteur

Administrateur

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :