Cote d'Ivoire

OMF recrute 01 Directeur de l’Hôpital Saint Jean-Baptiste

OMF recrute 01 Directeur de l’Hôpital Saint Jean-Baptiste à Bodo (Cote d’Ivoire) (F/H)

L’Ordre de Malte France

Emanation française d’une institution caritative quasi millénaire, l’Ordre de Malte France est une association catholique hospitalière, qui place la Charité au cœur de son engagement. Elle agit ainsi auprès des plus fragiles à travers des initiatives de terrain dans les secteurs de la solidarité, de la santé, du médico-social, et du secourisme. Reconnue d’utilité publique depuis 1928 l’association est également agréée de sécurité civile.

L’Ordre de Malte France intervient en France et dans 26 pays avec un budget d’environ 90 M€, 2 000 collaborateurs, et grâce à un réseau de 13 000 bénévoles. ).

La Direction de l’Hospitalité Internationale (DHI) assure le soutien et/ou la gestion de structures hospitalières et de programmes de santé qui sont placés sous la responsabilité de l’OMF à l’étranger. Les programmes et structures hospitalières interviennent, dans le cadre des politiques nationales de santé.

Présent dans 30 pays, l’OMF gère ainsi directement 5 hôpitaux, 2 maternités, 6 centres de santé et 3 centres de secourisme, tout en soutenant 160 dispensaires. En juillet 2024, le poste de directeur de l’Hôpital Saint Jean Baptiste à Bodo, (arrondissement de N’Douci, département de Tiassalé), est à renouveler. Cet hôpital est juridiquement fondé sur une association de droit ivoirien, l’Association Hôpital Saint-Jean-Baptiste (AHSJB).

MISSIONS (liste non exhaustive) :

Responsable devant le conseil d’administration de l’AHSJB, le directeur d’hôpital de l’Ordre de Malte en Afrique exerce une direction qui s’apparente à celle d’un chef d’entreprise :

Fonctionnement de l’établissement : gestion quotidienne des soutiens aux services cliniques, médico-techniques et logistiques ; surveillance de l’organisation du travail, de la répartition et la coordination des activités, en liaison avec le médecin Président de la Commission Médicale de l’Etablissement (Médecin-Chef), les chefs de services respectifs et leur encadrement, les responsables d’équipes. Il veille à l’hygiène et à la propreté des locaux et à l’application de toutes les dispositions visant à la qualité et la sécurité des soins.

-Il est responsable de l’application du règlement intérieur de l’établissement et prend les décisions disciplinaires en découlant le cas échéant. Il conçoit, amende et fait évoluer le projet d’établissement, en lien avec les responsables du corps médical et administratif. Il est l’interlocuteur du ministère de la santé de la république de Côte d’Ivoire. L’établissement hospitalier s’inscrit dans les politiques de santé du pays dont il assure une veille adaptée à l’hôpital et à sa région d’implantation

Ressources humaines : Il assure la gestion et l’administration des ressources humaines. A ce titre, il gère les flux de personnel et la masse salariale. Il veille à la sécurité des conditions de travail. Il est l’interlocuteur des représentants du personnel. Il veille au maintien des compétences et à la formation permanente du personnel, qu’il soit de santé, ou non. Il est responsable du recrutement du personnel contractuel, de la gestion et la réévaluation des salaires et des primes allouées à l’ensemble du personnel de l’établissement. Il coordonne les missions de médecine de prévention et de médecine du travail.

Il entretient les relations de partenariat avec les responsables RH du Ministère de la Santé, pour la recherche d’une adéquation permanente entre les activités et les besoins en personnel.

Il est le correspondant du Ministère de la santé de la Côte d’Ivoire en matière d’affectation de personnels de la fonction publique.

– Budget finances et administration : Il est gestionnaire des deniers résultant de l’activité hospitalière, de ceux mis en place auprès de l’AHSJB par l’Ordre de Malte France et des partenaires, ainsi que des participations de toute nature mises en place par la Société de la Culture de la Banane (Filiale de la Compagnie Fruitière) pouvant concourir aux projets hospitaliers. Il assure la comptabilité des deniers et la sécurité des fonds. Il construit le budget annuel et s’assure de son suivi. Il veille à l’application des protocoles administratifs relatifs à la prise en charge des patients, leur séjour jusqu’à leur sortie, à la facturation et au suivi de cette facturation, à la résolution de tout contentieux. Il veille à l’analyse des coûts. Il rend compte annuellement de sa gestion devant le conseil d’administration.

– Gestion de la logistique : Il organise la politique des achats, d’équipement, d’aménagement, de fonctionnement et des consommables médicaux. Il en contrôle la gestion des stocks. Il élabore et surveille chaque projet d’infrastructure. Il entretient et maintient les installations en place. Il contracte et assure le suivi de chacun des contrats. Il est dépositaire de l’ensemble du parc de matériels, médical ou non, mis à sa disposition pour le fonctionnement de l’établissement.

– Gestion de projets : Collabore à l’élaboration des dossiers de financement de projets. Assure leur suivi en collaboration avec la DHI et les partenaires. Il entretient des relations confraternelles avec les responsables des établissements de santé voisins, à la recherche de synergies dans l’offre de soins ; il participe aux réflexions sur l’organisation de campagnes sanitaires impliquant son établissement. Il favorise et encourage l’organisation de campagnes de stratégie avancée par le personnel de son établissement au profit des populations de la région sanitaire. Il reçoit et informe autant que de besoin les représentants des usagers, sur les activités et les projets de l’établissement.

– Communication : Conçoit les outils de promotion de l’hôpital : livret de présentation, journal interne, vecteur de communication externe, etc. Il est le correspondant de toute démarche de communication.

– Présidence des instances : Il préside les diverses instances règlementaires délibératives ou consultatives, ou veille à leur tenue lorsque sa présence n’est pas forcément requise.

– Relations avec les familles et les patients : Il veille aux besoins individuels des patients, reçoit les familles et s’assure de la concertation avec les équipes de soins.

Relations avec l’ambassade de l’Ordre souverain de Malte : Le directeur veille à entretenir des relations étroites avec l’ambassadeur de l’OSM et l’équipe diplomatique en RCI, à assurer une bonne remontée d’informations à l’ambassade et à travailler en bonne intelligence avec la Mission diplomatique sur les sujets d’intérêt commun, tel que la mobilisation de partenaires locaux.

-Il dispose pour réaliser ces missions d’une équipe de direction dont il fixe les objectifs et planifie les missions.

Expériences / Formation

PROFIL / QUALIFICATIONS

Le profil recherché est de préférence un sénior accompagné de son conjoint et dégagé de toute charge familiale, ayant une expérience d’encadrement ou de management dans un contexte de restructuration et de recherche de performance opérationnelle, pouvant offrir au moins deux ans de disponibilité pour cette mission caritative. Le candidat doit être en accord avec les valeurs portées par l’Ordre de Malte, et particulièrement celles liées aux impératifs de protection de la vie précisées par la doctrine de l’Eglise catholique et ses normes en matières médicale et éthique.

QUALITES REQUISES

Management
Encadrement
Organisation
Gestion administrative et des ressources humaines
Faculté d’adaptation à l’international
Sens de l’engagement
Dynamisme
Capacité de travail
Grande disponibilité
Capacité d’écoute et de négociation
Expériences du monde de la santé et de l’Afrique sont des atouts supplémentaires

Salaire

AVANTAGES

2 100€ mensuel
Logement de fonction
Véhicule de service pouvant être considéré comme véhicule de fonction
Vols :   2 vols annuels A/R (vols de mise en place et retour de mission en sus, conjoint compris)

Comment postuler

recrutement@ordredemaltefrance.org

Laisser un Commentaire