Congo RDC

Médecins du Monde recrute 01 Coordinateur Consortium

Médecins du Monde recrute 01 Coordinateur/trice Consortium – Projet ECHO Nundu (f/h/x), RDC

QUI SOMMES NOUS ?

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d’un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles.

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n’ont pas ou plus d’accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société, les enfants en situation de vulnérabilité, les femmes, les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Changer : plus qu’aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

CONTEXTE

En 2023, la RDC a continué à faire face à des défis humanitaires persistants liés à l’insécurité croissante dans certaines régions, et des problèmes structurels ancrés exacerbant les besoins humanitaires. Ainsi, la forte dégradation de la situation humanitaire en 2023 a entraîné des conséquences néfastes pour des millions de personnes, en particulier à l’est du pays.

L’insécurité alimentaire sévère touche plus de 25,4 millions de personnes, dont 3,5 millions sont en situation d’urgence alimentaire.

Plus de 802 000 enfants en situation de malnutrition aiguë sévère (MAS), 2,1 millions d’enfants en situation de malnutrition aiguë modérée (MAM) et 1,1 millions de femmes enceintes et femmes allaitantes (FEFA) souffrant de malnutrition aigüe. À la date du 30 novembre 2023, plus de 9,9 millions de personnes sont en situation de déplacement, dont 525 000 réfugiés, 6,46 millions de personnes déplacées internes (PDI), et 2,96 millions de retournés, faisant de la crise de déplacement en RDC l’une des plus graves et plus importantes au monde et, la deuxième en Afrique juste derrière le Soudan.

La province du Sud-Kivu est confrontée à des défis humanitaires et sécuritaires majeurs, résultant de conflits armés prolongés, de déplacements massifs de populations, d’insécurité alimentaire et de violations graves des droits humains. Les facteurs favorisants sont les conflits armés ; entre milices et souvent entre les Forces Armées de la RD Congo (FARDC) et ces mêmes milices avec les lots de déplacements de populations. Ces conflits sont souvent alimentés par des enjeux ethniques, politiques, et économiques, et plus récemment par des tensions régionales, ainsi que par des rivalités pour le contrôle des ressources naturelles, notamment les minéraux. Ces conflits et les raisons qui les attisent n’ont pas encore été résolus si on peut ainsi dire au moment où la Monusco se retire. Déjà dans certaines zones des Hauts Plateaux, on signale un regain d’activisme qui ne laisse personne indifférent sur une possible détérioration de la situation sécuritaire. De même est a noter dans les territoires de Walungu et Kabare, qui ne comptait plus avec de la violence jusqu’à début 2022 et le territoire d’Idjwi, le seul territoire qui n’avait pas encore été touche par le conflit. Cette détérioration est surtout due au conflit avec M23 dans le Nord Kivu et le phénomène des Wazalendo qui légitime les activités des groupes armes dans la province.

Médecins du Monde Belgique en consortium avec Tearfund met en œuvre depuis juillet 2023, un projet de réponse multisectorielle aux besoins socio-sanitaires des populations affectées par la crise sécuritaire. Ce projet vise d’une part, à fournir une assistance multisectorielle intégrée (Santé-WASH-protection) au niveau primaire et communautaire pour une résilience des populations d’accueil et des PDI, financé par le Fond d’aide humanitaire de l’Union Européenne (ECHO) dans 09 aires sanitaires : Abeka, Ake, I’amba /Makobola 2, Kaboke 2, Lweba, Mboko, Munene, Nundu et Swima.

En outre, MDM apporte un appui à l’hôpital secondaire de Nundu pour la prise en charge holistique des violences basées sur le genre avec une approche « guichet unique/ One Stop Center »

Ces deux projets arrivent à terme le 30 septembre 2024. Ainsi, la mission MDM-Be en RDC cherche un coordinateur de projet expérimenté basé à Nundu (territoire de Fizi) province de Sud Kivu.

L’ESSENTIEL

Sous la supervision du coordinateur général adjoint, le rôle de Coordinateur/trice de Consortium :

  • Est responsable de la mise en œuvre rapide, efficace et de qualité du projet financé par la DG ECHO (Médecins du Monde et Tearfund)
  • Assure la supervision directe sur le terrain des activités du projet.
  • Supervise le monitoring et l’évaluation du projet en étant axé sur les résultats.
  • Représente le consortium dans différents groupes thématiques pertinents et lors des réunion internes/externes.
  • Assure l’amélioration continue de la qualité du projet et contribue au bien-être du personnel du consortium.

TÂCHES ET RESPONSABILITES PRINCIPALES

Fonctions opérationnelles

  • Superviser tous les aspects de la gestion du cycle de projet, y compris la planification, la budgétisation, la gestion financière, la planification des flux de trésorerie, le suivi et l’établissement des rapports.
  • Participer à l’évaluation/identification continue des besoins et contribue à l’adaptation de la stratégie du projet en collaboration avec le Coordinateur Général et le Coordinateur Général adjoint.
  • Assurer un monitoring continu de la qualité des interventions du projet en collaboration avec le Coordinateur santé terrain.
  • En collaboration avec le Coordinateur Général adjoint, suivre toutes les obligations contractuelles du projet (contrat bailleur, rapports, documentation, etc.).
  • En collaboration avec le Coordinateur MEAL, s’assurer que le suivi et l’évaluation axés sur les résultats et le mécanisme de gestion des plaintes et redevabilité sont en place et fonctionnels.
  • En collaboration avec le Coordinateur santé et le Coordinateur MEAL basé à Bukavu, s’assurer de la bonne collecte et de l’analyse des données du projet.
  • Être responsable du suivi mensuel des dépenses directes du projet, y compris les plans de dépenses (prévisions) et les demandes de fonds préparés par la Responsable administratif et financier.
  • Préparer et assurer le partage d’informations qualitatives et quantitatives lors des réunions mensuelles avec l’équipe de coordination de la mission et des réunions hebdomadaires avec le Coordinateur Général adjoint.
  • Collaborer avec tous les partenaires concernés par le consortium.
  • Participer activement à l’élaboration de nouvelles propositions, conformément à la stratégie MdM-Tearfund dans la zone d’intervention.

RH

  • Assurer la supervision hiérarchique directe et l’évaluation du réfèrent santé du projet, du Responsable administratif et financier ainsi que du Logisticien du projet.
  • Assurer l’accompagnement de l’ensemble des équipes du projet à travers les responsables des différents départements du projet (administration et RH, finances, logistique et sécurité, santé).
  • Participer au processus de recrutement des staffs du projet et supervise la gestion des ressources humaines conformément aux procédures de MdM.
  • En collaboration avec le Coordinateur Général adjoint et les Coordinateurs techniques de la mission, identifier les besoins de renforcement des capacités du staff et propose des activités pour y remédier.
  • Veiller au bien-être du staff du projet et à la cohésion des équipes au sein du consortium.

Sécurité

  • En étroite collaboration avec le Référent sécurité de la mission et le Logisticien du projet, examiner la conformité des opérations avec toutes les règles et réglementations en matière de sécurité et de sûreté établies dans les guides opérationnels applicables au projet.
  • Conformément aux règles de sécurité, est responsable de la sécurité de son projet sur le terrain. Elle/il maintient l’accès humanitaire dans la zone du projet par une présence active, des discussions et des négociations avec les principales parties prenantes (par exemple, les autorités étatiques liées au secteur humanitaire, les dirigeants locaux, l’administration locale…).
  • Recueillir et communiquer les principales informations relatives à la sûreté et à la sécurité dans la zone au département de la sécurité MdM et Tearfund et élabore des rapports lorsque cela est nécessaire, en collaboration avec le Logisticien de base.

Reporting / communication / représentation

  • Collaborer avec le responsable de la communication MdM et Tearfund.
  • Entretenir des relations avec tous les partenaires de mise en œuvre du projet et représente le Consortium à l’interne et à l’externe.
  • Entretenir des contacts avec les autorités politico-administratives locales, les autres ONGI, les agences des Nations Unies et tout autre acteur concerné dans la zone d’intervention.
  • Sur demande du Coordinateur Général adjoint, participer à toute réunion de groupe de travail ou forum pertinente (clusters, groupes de travail locaux, etc.).
  • Élaborer des rapports mensuels (SITREP, chronogramme imagé, Monitool et autres outils de suivi du projet) et les partage avec le Coordinateur Général adjoint.
  • Elabore des rapports de justification périodiques suivant les timings internes établis par le Consortium et les normes de reporting des bailleurs du projet.
  • Veiller à documenter les interventions du projet, les bonnes pratiques et leçons apprises.
  • Garantir que toute la documentation officielle du projet est correctement archivée et disponible.

Expériences / Formation

PROFIL – International

ESSENTIEL

Etudes / formation et Expérience

  • Diplôme universitaire / Master dans un domaine pertinent pour ce poste (p.ex. santé publique, gestion de projets humanitaires, droit international humanitaire, travail social, médecine…).
  • Au moins 5 ans d’expérience au sein d’une ONG internationale à un poste similaire et en gestion d’équipe.
  • Expérience d´élaboration, de conduite et d´évaluation de projets de santé en urgence dans des pays et/ou zones en crise.
  • Expérience avérée en gestion axée sur les résultats.
  • Expérience dans la mise en œuvre et la coordination des interventions d’urgence humanitaire
  • Expérience en clôture et retrait du projet en milieu volatile.
  • Expérience dans l’animation, la coordination et la représentation d’un consortium.
  • Expérience dans la gestion des subventions des bailleurs ECHO et CDCS.

Compétences et qualités requises

  • Excellentes capacités rédactionnelles en français. Bon niveau de communication écrit et oral en anglais.
  • Très bonne capacité d’analyse, de résolution de problèmes.
  • Capacités de négociation pour garantir l’accès humanitaire.
  • Excellente capacité d’organisation, coordination, d’anticipation et de prise d’initiatives.
  • Capacité d’adaptation, de faire face à des situations sécuritaires difficiles et bonne gestion du stress.
  • Capacité à communiquer avec sensibilité et assurance avec les groupes cibles de MdM.
  • Capacité à identifier les forces/faiblesses, à proposer des solutions pour l’amélioration des services fournis.
  • Forte capacité de la coordination d’une équipe d’expert dans l’évaluation endline d’un projet humanitaire.
  • Sensibilité culturelle, attitude respectueuse et approche collaborative de la diversité.

Salaire

NOUS OFFRONS

  • Contrat d’expatrié à durée déterminée (CDD) 04 mois ;
  • Un cadre de travail dynamique et international avec un soutien rapproché depuis le siège de MdM-BE à Bruxelles ;
  • Lieu de mission : Mboko-Nundu, RDC.
  • Un salaire brut de 3.165,21 € pour 05 années d’expérience ; un salaire brut de 3.326,67€ pour 10 années d’expérience. Perdiem 635 Euro/net. Hébergement en guesthouse.
  • Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Prise de poste souhaitée : ASAP (poste urgent).

Comment postuler

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire approprié de candidature, avant le 10/06/2024.

Nous nous réservons la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations.

Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Cliquez ici pour postuler

jobpage.cvwarehouse.com/ApplicationForm/AppForm?q=coordinateur_trice_consortium_____projet_echo_nundu__f_h_x___rdc&job=310641&companyGuid=14dacb70-fd86-419f-baa7-a286e0565aac&channel=own_website&lang=fr-FR

Laisser un Commentaire