Congo Brazaville

MDM recrute 01 Chargé/e Santé Mentale et Soutien Psychosocial

MDM recrute 01 Chargé/e Santé Mentale et Soutien Psychosocial, RDC, Kinshasa (h/f/x)

CONTEXTE

Médecins du Monde est une ONG internationale de développement médical faisant partie d’un réseau international. Nous fournissons une assistance médicale aux groupes vulnérables, en Belgique et dans le reste du monde. Nous voulons une couverture universelle de santé où chaque personne a accès aux soins, sans obstacles (financiers, culturels, géographiques, etc.).

En Belgique et dans le monde, nos projets se destinent à toutes les personnes qui n’ont pas ou plus d’accès aux soins de santé. En particulier, ils se structurent en cinq axes : les personnes en marge de la société (personnes sans-abri, sans papier, usagères de drogues, travailleuses du sexe, etc.) ; les enfants en situation de vulnérabilité ; les femmes (accompagnées dans leur combat pour l’égalité ou contre les violences sexuelles par exemple) ; les personnes migrantes ou déplacées et les victimes de crises ou de conflits.

Pour mener à bien notre mission, nous nous basons sur trois piliers :

  • Soigner : donner un réel accès aux soins aux populations.
  • Accompagner : plus qu’aider, nous voulons changer les choses à long terme.
  • Témoigner : nous ne restons pas silencieux. Grâce à notre expérience et notre présence sur le terrain, nous interpellons les pouvoirs (locaux, régionaux et (inter)nationaux) avec des faits, des chiffres et des réalités.

Nos projets suivent une série de valeurs communes à toute notre organisation : Justice sociale, Empowerment, Indépendance, Engagement, Equilibre.

L’ESSENTIEL

Le poste sera pourvu sous réserve de financements

En République Démocratique du Congo (RDC), la santé des femmes est un enjeu de société. Outre le manque général d’accès aux soins de santé en raison du manque de structures, de qualifications et les distances à parcourir, les femmes et les filles sont également victimes de la banalisation du viol dans la société.

C’est pourquoi Médecins du Monde est présente sur place depuis plusieurs années.

Au Sud-Kivu, à Bukavu, nous soutenons l’hôpital Panzi du Dr. Mukwege, qui vient en aide aux survivantes de violences sexuelles, et avons mis en place un projet de prévention des violences sexuelles (« Communes Sans viols »). Nous intervenons également à Lemera et Uvira sur des programme d’accès aux soins de santé primaire.

Dans la région de Moba, nous renforçons les soins destinés aux femmes, aux mères et aux enfants. Dans la ville de Kinshasa, nous venons en aide aux enfants en situation de rue.

De plus, nous sommes également intervenus lors de la riposte Ebola à Bukavu et participons actuellement à la riposte Covid-19 à Kinshasa et au Sud Kivu.

Placé/e sous la supervision du Responsable Santé du projet à Kinshasa, le/la chargé/e du volet MHPSS est chargé/e d’assurer un monitoring continu de la qualité des interventions psychosociales mises en œuvre dans le cadre du projet intitulé « Renforcement du système de protection communautaire des enfants et jeunes de Kinshasa » et des éventuels futurs projets développés à Kinshasa.

Il/Elle participe à l’organisation et à l’exécution des activités en santé mentale et soutien psychosociale ; par ailleurs, il/elle fournit un coaching et un encadrement technique aux référents des Pôles du REEJER (santé, hébergement et travail de rue) et aux staffs psychosociaux du projet ( MdM BE Belgique et partenaires) – Psychologues cliniciens, Assistants psychosociaux (APS) et éducateurs.

Il/Elle collabore étroitement avec l’équipe médicale de MdM BE, le REEJER (Réseau des Educateurs des Enfants et Jeunes de la Rue), l’équipe de la clinique mobile de OSEPER, les centres de santé conviviaux et les centres d’hébergement ciblées par le projet.

PRINCIPALES TACHES ET RESPONSABILITÉS Elaborer et organiser les activités psychosociales dans une optique d’assurance-qualité :

Au niveau de la clinique mobile :

  • Organiser et faire le suivi des activités psychosociales de la clinique mobile : planning, accueil, sensibilisation, soutien psychosociale, référencements et contre référencements.
  • Créer et entretenir un espace de sécurité et de confiance pour l’accueil et les soins.
  • Identifier les besoins en santé mentale et soutien psychosocial des enfants en situation de rue et des enfants dans la rue, et proposer et mettre en place, avec l’équipe des cliniques mobiles et les Pôle Santé et Travail de rue du REEJER, des réponses adaptées en milieu ouvert.

Au niveau des centres de santé :

  • Créer et maintenir un espace de sécurité et de confiance dans les « centres conviviaux ».
  • Organiser et suivre les activités ludiques et éducatives dans les « centres conviviaux ».
  • Former les prestataires des soins et les éducateurs de rue qui collaborent avec les centres conviviaux sur les enjeux de santé mentale du publique cible, ainsi que sur l’identification et le référencement précoce des cas de santé mentale et sur les techniques de support psychosocial individuel et de groupe adapté au contexte des centres conviviaux
  • En collaboration avec l’équipe médicale du projet (MdM et partenaires), le Pôle Santé du REEJER, les éducateurs pairs et les EsR eux-mêmes, identifier les problèmes et les besoins en santé mentale du public-cible, et proposer des réponses adaptées via les centres conviviaux.

Au niveau des centres d’hébergement :

  • Structurer, en collaboration avec le Pôle hébergement du REEJER et les structures partenaires, la prise en charge psychologique et psychosociale des enfants hébergés en élaborant et en mettant en place un protocole de prise en charge suivant les standards internationaux et adaptée aux besoins spécifiques des filles et garçons EsR (y compris SVS) hébergé.e.s dans les centres ciblés par le projet. Le protocole devra prendre en considération toutes les étapes : arrivée dans le centre, suivi psychologique, suivi psychosociale, trajet de réinsertion ou d’autonomisation, suivi lors de cette dernière étape…).
  • Implanter une approche thérapeutique dans l’organisation des activités des centres d’hébergement dans toutes les étapes de l’accueil transitoire
  • Avec le Pôle hébergement du REEJER, organiser les référencements vers les services et associations de protection de l’enfance répondant aux besoins spécifiques de chaque enfant.
  • Renforcer les capacités du personnel psychosocial des centres d’hébergement (psychologues, assistant sociaux/APS et éducateurs) dans l’accompagnement des EsR y compris SVS pendant la période d’hébergement transitoire et durant l’étape de réinsertion ou d’autonomisation

Au niveau de la Mission RDC de MdM Belgique :

Contribuer à la définition, la planification, la budgétisation, l’organisation et la mise à jour de la stratégie d’intervention de MdM avec les enfants en situation de rue, en collaboration avec le Coordinateur Santé Mentale de la mission.

Encadrement et supervision des staffs psychosociaux :

  • Animer la réunion hebdomadaire du staff psychosocial au sein de MdM Belgique et y réaliser des études de cas cliniques.
  • Coacher le staff psychosocial (MdM-partenaire) sur le terrain.
  • Assurer une supervision technique et formative hebdomadaire en santé mentale et soutien psychosocial des Psychologues cliniciens et des APS du projet.
  • Assurer un contrôle régulier des documents (registres, dossiers individuels, …) et outils de prise en charge psychosociale et veiller à leur complétude.
  • Évaluer les compétences techniques du staff psychosocial.
  • Formuler au Coordinateur santé mentale des recommandations et stratégies de remédiation aux lacunes observées lors des séances de supervision, et suivre leur mise en application.
  • Offrir une écoute et un soutien psychologique aux agents de MdM stressés ou en souffrance.
  • Renforcer les capacités des staffs dans l’identification et la réponse aux besoins en santé et en protection des enfants en situation de rue.
  • Renforcer les connaissances et les capacités du staff médical et psychosocial des cliniques mobiles sur des aspects psychosociaux et de réduction des risques
  • Faire le suivi des activités des Educateurs et des APS des cliniques mobiles
  • Avec le REEJER, organiser et animer des échanges mensuels sur des thèmes relatifs à la santé mentale et au soutien psychosocial en faveur des éducateurs et des psychologues.
  • Avec le REEJER, organiser des échanges de bonnes pratiques.
  • Contribuer à la consolidation et l’harmonisation des outils et techniques psychosociales dans toutes les structures ciblées

Coordination avec le REEJER et les autres partenaires :

  • Organiser des concertations régulières avec le pôle « hébergement », le pôle « santé » et le pôle travail de rue du REEJER et les appuyer techniquement sur le volet psychosocial.
  • Organiser des séances de formation et d’échange d’expérience en collaboration avec le REEJER.
  • Renforcer les partenariats avec les acteurs en SSR et les acteurs de protection de l’enfance pour offrir une réponse intégrée (médicale et psychosociales aux EsR).
  • En collaboration avec le CP participer aux réunions des clusters d’OCHA et des groupes de travail thématiques en lien avec la protection de l’enfance.
  • En collaboration avec le CP renforcer la collaboration technique avec la DUAS et ses assistant.e.s. sociaux.
  • Identifier les éventuels problématiques qui pourront faire l’objet d’actions de plaidoyer en lien avec l’accès à la santé mentale des EsR.

Reporting et capitalisation:

  • Contribuer à la rédaction des rapports d’activités à l’intention des bailleurs.
  • Participer à la collecte et à l’analyse des données psychosociales en lien avec le Superviseur médical du projet et de la mission
  • Capitaliser et documenter les méthodes d’interventions et les bonnes pratiques au niveau MHPSS
  • Rédiger et transmettre au Coordinateur santé mentale de la mission un rapport trimestriel des activités de supervision et de soutien du staff psychosocial.
  • En collaboration avec le Coordinateur santé mentale de la mission, élaborer, implémenter et adapter des outils de supervision et de prise en charge psychosociale et/ou proposer des outils validés sur le plan international.
  • Rédiger et soumettre au Coordinateur santé mentale de la mission des notes de cadrage théorique ou technique sur des aspects mal maitrisés par les staffs de la prise en charge psychosociale des enfants en situation de rue.

Expériences / Formation

profil expatrié

  • Licence ou Master en psychologie clinique ou en psychopédagogie ;
  • Expérience d’au moins 5 ans en travail psychosocial individuel et/ou de groupe avec des populations vulnérables, préférablement avec mineurs isolés et ou adultes en situation d’exclusion sociale
  • Expérience en renforcement des capacités des staffs psychosociaux
  • Maitrise de techniques de prise en charge psychologique individuelle, de groupe et/ou communautaire ;
  • Bonne connaissance de la problématique des enfants en situation de rue ;
  • Maitrise de l’outil informatique : Word, Excel, Powerpoint et Outlook ;
  • Sens pédagogique
  • Sens de l’organisation et de la planification stratégique et opérationnelle ;
  • Capacité à prendre des initiatives et orientation vers les résultats ;
  • Capacité à travailler sous pression dans un environnement complexe et exigeant ;
  • Esprit d’équipe, sens de la diplomatie et aptitude à gérer des conflits ;
  • Rigueur, autonomie et discrétion ;
  • Dynamisme, flexibilité et ouverture d’esprit ;
  • Forte intégrité et respect des valeurs de Médecins du Monde.
  • Excellentes capacités d’expression orale et écrite en français ;
  • La connaissance du lingala est un atout.

Salaire

NOUS OFFRONS

Le poste sera pourvu sous réserve de financements

  • Contrat d’expatrié (single posting) ;
  • Prise de poste au 10 avril 2021 ;
  • Contrat à durée déterminée (CDD) de 6 mois ;
  • Lieu de mission : Kinshasa (RDC) ;
  • Un salaire brut de 2.870 € pour 0 années d’expérience ; un salaire brut de 3.072 € pour 10 années d’expérience ; un salaire brut de 3.297 € pour 20 années d’expérience (per diem inclus). Expérience pertinente reconnue. Selon votre résidence fiscale, il se peut qu’un précompte soit déduit.
  • Un package de divers avantages (assurance, etc.) lié au statut d’expatrié.

Comment postuler

INTERESSE(E) ?

Merci d’adresser votre candidature sans tarder en utilisant le formulaire de candidature approprié sur notre site, avant le 31/03/2021.

MdM-BE se réserve la possibilité de finaliser un recrutement avant la date de clôture de réception des candidatures. Nous répondons à tous/tes les candidat-e-s.

MdM vous remercie pour l’intérêt envers notre organisation et vous souhaite beaucoup de succès dans votre parcours.

MdM-Be ne demande aucune participation financière dans le cadre de la procédure de recrutement.

Médecins du Monde s’engage pour les personnes en situation de handicap et lutte contre toutes les discriminations. Nous vous informons que les données vous concernant sont informatisées, elles seront traitées de façon confidentielle. Dans le cadre de la présente candidature, vos données sont conservées pour une durée de 6 mois. Seules les personnes habilitées par notre Charte de confidentialité Générale pourront accéder à vos données à des fins strictement internes.

Cliquez ici pour postuler

candidate.cvwarehouse.com/ApplicationForm.aspx?jobid=211157&company=onlinesubscription2016&channel=own_website&lang=fr-FR

Laisser un commentaire