Recrutements Organismes

L’USAID recrute un Conseiller technique en eau et assainissement

Département / Pays : WARO/Sénégal Lieu : Dakar, Sénégal

Contexte :

L’USAID/Sénégal a mis en place un programme quinquennal d’un montant de 24 millions $ appelé USAID/ACCES qui vise à réaliser des améliorations dans le domaine de la nutrition grâce à des investissements dans les secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène dans les régions qui souf­frent le plus de la malnutrition au Sénégal. Cette initiative permettra de tester et de mettre en œuvre des approches innovantes confirmées destinées à améliorer la prise de dé­cision et à accroître la durabilité. L’activité cherche à réaliser quatre résultats :

  1. Demande générée pour les produits et services WASH ;
  2. Meilleure fourniture basée sur le marché des produits et des services WASH ;
  3. Meilleure fourniture et meilleure gestion des systèmes d’approvisionnement en eau pour des usages multiples ;
  4. Amélioration de l’environnement favorable à une fourni­ture équitable des services WASH de qualité.

Résumé du poste :

Le programme USAID/ACCES appuiera le programme du Gouvernement du Sénégal dans le secteur de l’eau, de l’as­sainissement et de la santé, piloté par l’unité de coordination du Programme d’eau potable et d’assainissement du millé­naire (PEPAM), et ses objectifs énoncés dans le Plan Sénégal Émergent (PSE). Pour atteindre ses objectifs, l’USAID/ACCES doit être adapté aux principaux problèmes, besoins et dé­veloppements stratégiques dans le secteur WASH.

Fonctions principales : Le Conseiller technique WASH devra s’assurer que les activités d’ACCES WASH sont technique­ment viables et ont un impact positif sur la vie des bénéfi­ciaires ciblés. Pour atteindre cet objectif, un degré élevé d’engagement et de coordination avec le Coordonnateur du projet est nécessaire pour le renforcement des capacités globales du Programme Pays en examinant et en fournis­sant un feedback sur la planification stratégique, la concep­tion, la mise en œuvre et le suivi-évaluation des projets de distribution d’eau et d’assainissement ; l’amélioration des connaissances et de la pratique d’hygiène sera essentielle.

Ce poste ne nécessite pas seulement un niveau technique élevé dans le domaine de la promotion de l’eau, de l’assai­nissement et de l’hygiène, mais aussi des compétences en leadership, en coordination et une connaissance de IATPC et des pratiques de marketing de l’assainissement.

Le Conseiller technique WASH sera chargé d’élaborer et de mettre en œu*re des stratégies visant à assurer l’approvi­sionnement en eau des zones rurales et péri-urbaines, l’ATPC, l’assainissement traditionnel et écologique, le chan­gement de comportement en matière d’hygiène (WASH), la Gestion intégrée des ressources en eau (GIRE), les usages multiples de l’eau pour l’usage domestique et productif et la réduction globale des maladies hydriques qui touchent les populations pauvres dans les communautés rurales et péri- urbaines.

Responsabilités spécifiques :

  • Aider à la conception et à l’élaboration de plans détaillés de mise en œuvre du programme
  • Participer aux revues de projets, notamment aider les pro­grammes à élaborer les évaluations quantitatives et quali­tatives, notamment les enquêtes de base, les évaluations rurales participatives et l’analyse informatique des résultats.
  • Travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement dans l’élaboration et l’exécution de plans techniques appro­priés.
  • Coordonner les contributions techniques dans la compo­sante eau, assainissement et hygiène et assumer la respon­sabilité globale de la supervision technique des activités.
  • Aider la COP à planifier, développer et mener des évalua­tions périodiques des résultats à court et à long termes des projets, en conformité avec les normes et formats de l’Agence et en accord avec les besoins identifiés.
  • Diriger l’élaboration, les révisions et la mise en œuvre de l’ATPC, des outils WASH, des lignes directrices, des maté­riaux et méthodologies pour favoriser la résolution des pro­blèmes communautaires et la prise de décision concernant les questions liées à l’eau, la santé, l’hygiène et l’assainisse­ment.
  • Faciliter la production de technologies simples – tippy- taps, toilettes locales et leur utilisation dans les commu­nautés cibles.
  • Travailler en étroite collaboration avec le Gouvernement pour former, soutenir le fonctionnement des Groupes de plaidoyer pour l’assainissement (GPA) dynamiques dans les communautés ciblées.
  • Intégrer les concepts de santé publique dans les activités des secteurs de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène et assurer une étroite collaboration avec les sous-secteurs de la santé, de l’éducation et des assemblées de district, y com­pris la promotion de l’hygiène et la mobilisation communau­taire.
  • S’assurer que les questions de genre sont prises en compte dans la conception et la mise en œuvre des projets, que les programmes de l’AEA sont conformes à l’Approche des moyens d’existence durables et intègrent les considé­rations environnementales.
  • Soutenir l’identification et participer à la négociation des contrats avec les entrepreneurs portant sur les services d’approvisionnement en eau et la fourniture de latrines adaptées aux femmes, conformes aux nonnes nationales, tout en encourageant l’innovation.
  • Représenter CRS et le projet dans les forums sur l’eau et l’assainissement, ainsi que dans les séances techniques.
  • Aider la COP à évaluer les besoins en ressources tech­niques et humaines du portefeuille eau/assainissement et formuler des recommandations
  • Assurer le suivi-évaluation efficace des composantes tech­niques des projets.

Compétences dans toute l’Agence (pour tout le personnel de CRS) :

Celles-ci sont ancrées dans la mission, les valeurs et les prin­cipes directeurs de CRS et sont utilisées par chaque membre du personnel pour remplir ses obligations et atteindre les résultats souhaités.

  • Sert avec intégrité
  • Modélise la gérance
  • Entretient des relations constructives
  • Favorise l’apprentissage

Missions de supervision : Aucune

Principales relations de travail :

  • Interne : Représentant Résident, Responsable des pro­grammes, Gestionnaire du programme de la santé, person­nel du consortium
  • Externe : Agences du consortium, équipes locales de la Mis­sion de l’USAID et de WASH, personnel du consortium, au­tres acteurs

Qualifications et expérience requises :

  • Au moins dix années d’expertise dans le secteur de l’eau et l’assainissement au Sénégal.
  • Expérience confirmée dans la conception, la construction et l’entretien des infrastructures d’approvisionnement en eau et d’assainissement.
  • Au moins une Maîtrise en génie et une formation en sciences de l’environnement, en gestion des affaires dans le secteur de l’eau et l’assainissement ou dans des do­maines similaires.
  • Excellentes aptitudes en communication, aussi bien in­terpersonnelle qu’écrite, pour remplir les tâches tech­niques et managériales proposées.
  • Solides compétences en gestion de projet et dévelop­pement des affaires.
  • Expérience professionnelle dans les pays en dévelop­pement ; expérience au Sénégal de préférence.
  • Bonne maîtrise du français et de l’anglais, à l’écrit et à l’oral.
  • Communication sur le changement de comportement et promotion de l’hygiène.
  • Expérience avérée dans la réalisation d’activités visant à renforcer le pouvoir économique des communautés et des individus pauvres, notamment au sein des organisa­tions de la société civile ou des organisations communau­taires de base pour améliorer l’accès à l’eau potable, l’assainissement et l’hygiène.
  • Expertise en gouvernance locale.
  • Expérience professionnelle dans le secteur de l’appro­visionnement en eau et de l’assainissement au Sénégal.
  • Antécédents en matière de coordination efficace avec les autorités gouvernementales et les décideurs au Séné­gal.

Langue étrangère requise :

Connaissance pratique du français et de l’anglais.

Attention : Cette description de poste ne constitue pas une liste exhaustive des compétences, efforts, obliga­tions et responsabilités liés au poste.

Les procédures d’acquisition de talents de CRS reflètent notre engagement à protéger les enfants et les adultes vulnérables contre les abus et l’exploitation.

 

Les dossiers de candidatures comprenant un CV avec trois références et une lettre de motivation devront être envoyés par email à l’adresse : SN_HR@global.crs.org ou à l’adresse postale BP : 11175 Dakar, avant le 29 Mars 2016 à 16:00 Heures.

Seuls les candidats sélectionnés seront contactés

Laisser un commentaire