Bourses d'étude pour Africains

L’Université de Louvain offre plusieurs postes de doctorat en apprentissage automatique et en intelligence artificielle

Tous les postes sont dans le sous-groupe d’apprentissage automatique de la section des langages déclaratifs et de l’intelligence artificielle (DTAI), qui fait partie du département d’informatique de la KU Leuven. Le laboratoire DTAI est l’un des principaux groupes de recherche pour l’apprentissage automatique, l’intelligence artificielle et l’exploration de données. Le groupe d’apprentissage automatique de DTAI compte actuellement cinq membres du corps professoral (Hendrik Blockeel, Jesse Davis, Luc De Raedt, Tias Guns, Angelika Kimmig), deux directeurs de recherche (Wannes Meert et Jessa Bekker), environ 10 post-doctorants et plus de 35 doctorants. Le groupe Machine Learning suit une approche d’intelligence artificielle pour l’analyse des données. Il étudie une grande variété de problèmes d’apprentissage automatique et de science des données. Il se concentre principalement sur les problèmes qui impliquent des données complexes et structurées et des connaissances de base. Il possède une expertise dans des domaines tels que l’apprentissage et le raisonnement, la science des données automatisée, les contraintes d’apprentissage et les critères d’optimisation, le clustering (contraint), la programmation probabiliste, l’intelligence artificielle relationnelle statistique, le calcul symbolique neuronal, l’apprentissage prédictif, la vérification et l’apprentissage automatique et il applique son expertise dans des domaines tels que la détection d’anomalies, l’analyse sportive, la robotique, les données de capteurs, l’apprentissage par l’action et l’activité et la recherche opérationnelle (voir https://dtai.cs.kuleuven.be/ pour plus d’informations). Nous cherchons actuellement à embaucher : 1) 2-3 doctorants travaillant avec le professeur Tias Guns sur la combinaison de techniques d’apprentissage automatique (apprentissage axé sur la décision, apprentissage des préférences et IA explicable) et de résolution de contraintes (CP/SAT/MIP et interactif optimisation). L’objectif est d’apprendre de l’utilisateur et de l’environnement et d’expliquer les solutions trouvées à des problèmes tels que l’itinéraire des véhicules, les horaires, la planification, etc. (voir https://people.cs.kuleuven.be/~tias.guns/chat-opt.html ) 2) 2-3 doctorants travaillant avec le professeur Jesse Davis sur les sujets de l’automatisation de la science des données (par exemple, la construction automatisée de caractéristiques), les techniques de vérification pour les ensembles d’arbres avec des applications au sport, la détection d’anomalies et l’apprentissage positif et non étiqueté (voir : https://dtai.cs.kuleuven.be/drupal/projects/na-1), 3) 1 étudiant travaillant avec le professeur Angelika Kimmig sur l’apprentissage automatique de programmes de logique probabiliste. Les programmes probabilistes sont bien adaptés au raisonnement et à la prise de décision dans des domaines complexes et incertains, mais les encoder manuellement est fastidieux (voir https://www.kuleuven.be/onderzoek/portaal/#/projecten/3E201127?hl=en&lang=en) cs.kuleuven.be/~tias.guns/chat-opt.html) 2) 2-3 doctorants travaillant avec le professeur Jesse Davis sur les sujets de l’automatisation de la science des données (par exemple, la construction automatisée de caractéristiques), les techniques de vérification pour les ensembles d’arbres avec des applications au sport, à la détection d’anomalies et à l’apprentissage positif et non étiqueté (voir : https://dtai.cs.kuleuven.be/drupal/projects/na-1), 3) 1 étudiant travaillant avec le professeur Angelika Kimmig sur l’apprentissage automatique programmes logiques probabilistes. Les programmes probabilistes sont bien adaptés au raisonnement et à la prise de décision dans des domaines complexes et incertains, mais les encoder manuellement est fastidieux (voir https://www.kuleuven.be/onderzoek/portaal/#/projecten/3E201127?hl=en&lang=en) cs.kuleuven.be/~tias.guns/chat-opt.html 2) 2-3 doctorants travaillant avec le professeur Jesse Davis sur les sujets de l’automatisation de la science des données (par exemple, la construction automatisée de caractéristiques), les techniques de vérification pour les ensembles d’arbres avec des applications au sport, à la détection d’anomalies et à l’apprentissage positif et non étiqueté (voir : https://dtai.cs.kuleuven.be/drupal/projects/na-1), 3) 1 étudiant travaillant avec le professeur Angelika Kimmig sur l’apprentissage automatique programmes logiques probabilistes. Les programmes probabilistes sont bien adaptés au raisonnement et à la prise de décision dans des domaines complexes et incertains, mais les encoder manuellement est fastidieux (voir https://www.kuleuven.be/onderzoek/portaal/#/projecten/3E201127?hl=en&lang=en) construction automatisée de caractéristiques), techniques de vérification d’ensembles d’arbres avec des applications au sport, à la détection d’anomalies et à l’apprentissage positif et non étiqueté (voir : https://dtai.cs.kuleuven.be/drupal/projects/na-1), 3) 1 étudiant travaillant avec le professeur Angelika Kimmig sur l’apprentissage automatique de programmes de logique probabiliste. Les programmes probabilistes sont bien adaptés au raisonnement et à la prise de décision dans des domaines complexes et incertains, mais les encoder manuellement est fastidieux (voir https://www.kuleuven.be/onderzoek/portaal/#/projecten/3E201127?hl=en&lang=en) construction automatisée de caractéristiques), techniques de vérification d’ensembles d’arbres avec des applications au sport, à la détection d’anomalies et à l’apprentissage positif et non étiqueté (voir : https://dtai.cs.kuleuven.be/drupal/projects/na-1), 3) 1 étudiant travaillant avec le professeur Angelika Kimmig sur l’apprentissage automatique de programmes de logique probabiliste. Les programmes probabilistes sont bien adaptés au raisonnement et à la prise de décision dans des domaines complexes et incertains, mais les encoder manuellement est fastidieux (voir https://www.kuleuven.be/onderzoek/portaal/#/projecten/3E201127?hl=en&lang=en)

Unité de site Web

Projet

Vous travaillerez sous la supervision et serez encadré par l’un des professeurs du groupe Machine Learning mentionné ci-dessus, à savoir le professeur Jesse Davis, le professeur Tias Guns ou le professeur Angelika Kimmig. Vous ferez partie d’une équipe dynamique qui effectue des recherches de pointe en intelligence artificielle, en apprentissage automatique et en science des données. Vous jouerez un rôle actif dans l’équipe de recherche, publierez des articles, participerez à des ateliers, à des événements publics et à d’autres activités.

Profil

Les candidats doivent être titulaires d’une maîtrise en informatique ou en intelligence artificielle. Les candidats doivent avoir d’excellentes compétences théoriques et de programmation, maîtriser l’anglais oral et écrit, posséder d’excellentes compétences en communication, des compétences multitâches et être axés sur l’équipe, proactifs et axés sur les résultats. Les postes peuvent commencer immédiatement et les postes seront pourvus dès que des candidats appropriés seront trouvés. Les candidats intéressés doivent envoyer leur curriculum vitae, les coordonnées de 2 ou 3 références et une lettre de motivation en utilisant le système KU Leuven.

La lettre de motivation doit clairement identifier le ou les sujets sur lesquels le candidat souhaite travailler, elle doit préciser clairement les raisons de ces choix, ainsi que d’éventuelles expériences passées dans le domaine.

Offre

Un poste de doctorat, initialement pour un an, mais extensible jusqu’à max. 4 années. Un environnement stimulant dans une université européenne de premier plan dans une unité de recherche bien équipée, expérimentée et tournée vers l’international.

La recherche sera basée au Département d’informatique du Campus Arenberg à Heverlee (près du centre de Louvain).

Intéressé?

Pour plus d’informations, veuillez consulter les sites Web énumérés ci-dessus ou contacter l’un des professeurs. Dans tous les cas, vous devez postuler formellement à cette offre d’emploi pour être pris en compte.

Vous pouvez postuler à cet emploi au plus tard le 20 juin 2022 via l’ outil de candidature en ligne

La KU Leuven cherche à favoriser un environnement où tous les talents peuvent s’épanouir, quels que soient leur sexe, leur âge, leur origine culturelle, leur nationalité ou leurs handicaps. Si vous avez des questions concernant l’accessibilité ou le support, veuillez nous contacter à diversiteit.HR@kuleuven.be.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :