France

L’ONU recrute 01 Conseiller sur la question des solutions au déplacement interne (H/F)

L’ONU recrute 01 Conseiller sur la question des solutions au déplacement interne (H/F)

Descriptif du projet : L’expert soutiendra le Coordinateur Résident des Nations-Unies pour coordonner l’action de l’ONU et de ses partenaires sur la question des solutions durables au déplacement interne.

Descriptif de la structure d’accueil : Bureau du Coordinateur Résident de l’ONU.

  •        Autorité directe sous laquelle travaillera l’ETI : Le CR ou la personne en charge de son bureau
  •       Composition (effectif et fonctions) de l’équipe/service au sein duquel travaillera l’ETI : Le Coordinateur Résident et son équipe, soit 9 personnes

Descriptif de la mission : 

Sous la direction générale du Coordonnateur Résident des Nations Unies et la supervision directe du chef de son bureau, en étroite collaboration avec les principaux collègues de son bureau et conformément au plan de travail de ce dernier, le Conseiller en solutions travaillera avec les principales parties prenantes en RCA pour soutenir l’équipe pays des Nations Unies (UNCT) et les organes de coordination nationaux / locaux pertinents tels que le Groupe de travail sur les solutions durables et d’autres groupes de travail régionaux sur les solutions.

Les principales parties prenantes des solutions comprennent les communautés déplacées touchées, les autorités gouvernementales nationales et régionales, les donateurs/partenaires, les agences des Nations Unies, les ONG internationales et nationales, la société civile, le secteur privé et le monde universitaire.

Le Conseiller en solutions jouera un rôle clé pour soutenir la mise en œuvre en RCA du Plan d’action du Secrétaire général des Nations Unies sur le déplacement interne et collaborera étroitement avec le Bureau du Conseiller spécial du Secrétaire général des Nations Unies pour les solutions au déplacement interne et le Groupe directeur des Nations Unies sur les solutions au déplacement interne.

Il / elle mobilisera l’expertise mondiale disponible telle que celle de l’Observatoire des déplacements internes (IDMC) et du Service conjoint de profilage des PDI (JIPS) pour promouvoir et faire progresser la mise en œuvre des programmes et activités de solutions au déplacement interne.

Il renforcera également les efforts visant à mobiliser les ressources financières nécessaires contribuant à l’amélioration durable des conditions des communautés déplacées. Le conseiller en solutions sera détaché à plein temps auprès du bureau du Bureau du Coordonnateur Résident en RCA.

Description du projet ou contexte

Principales tâches et résultats attendues :

1   Fournir un soutien stratégique et technique au Coordinatrice Résident et à l’UNCT pour diriger des partenariats nationaux/locaux sur les solutions et pour que les stratégies et programmes de l’ONU aient une approche de solutions au déplacement :

  1. Fournir des conseils et une coordination pour soutenir l’équipe de pays des Nations Unies sur l’engagement stratégique et la programmation des agences sur les solutions au déplacement interne entre les acteurs humanitaires, de développement et de paix. –
  2. Agir en tant que lien entre le Coordinateur Résident et les programmes individuels des agences des Nations Unies, en se tenant au courant des interventions et initiatives pertinentes des programmes des agences des Nations Unies et, en lien avec OCHA, s’assurera que ces programmes sont coordonnés et appuiera leur coordination si besoin
  3. Promouvoir/conseiller sur la manière de tirer parti des investissements programmatiques des acteurs du développement et de l’humanitaire par rapport aux objectifs de plaidoyer liés à l’inclusion des personnes déplacées dans la planification et la priorisation nationales.
  4. Fournir des outils techniques et opérationnels pour aider les autorités et les agences des Nations Unies, ainsi que d’autres parties prenantes, à intégrer les réponses de développement multisectorielles et à long terme nécessaires à la résolution des déplacements internes.
  5. Veiller à ce que la question des solutions soient intégrées dans le travail des mécanismes de coordination de l’équipe de pays des Nations Unies, le cas échéant.
  6. Soutien au renforcement de la conceptualisation et de l’intégration de solutions durables dans le travail sur les liens entre l’action humanitaire, le développement et la paix par les agences des Nations Unies et d’autres parties prenantes concernées.
  7. Fournir une analyse combinée des données humanitaires, de développement et de paix et des preuves sur les solutions dans les instruments de coopération pour le développement et pour l’aide humanitaire
  8. Organiser ou contribuer à des évaluations et analyses d’impact conjointes, en plaidant pour des approches communes, l’identification de résultats collectifs et une programmation fondée sur des preuves sur des solutions pour garantir la cohérence et éviter la duplication des efforts.
  9. Soutenir les activités de mobilisation de ressources pour les activités et programmes de solutions sous la direction de l’équipe ONU pays et/ou du Coordinateur Résident.

2   Faciliter et promouvoir l’appropriation et les capacités nationales/locales en matière de stratégies de solutions et de prévention des déplacements internes

  1. Lancer ou soutenir les efforts visant à renforcer les capacités et les infrastructures nationales pour trouver des solutions, par exemple en créant des groupes de travail nationaux multipartites sur les solutions, des unités de solutions au sein d’un ministère ou d’une agence gouvernementale garantissant l’action et la participation des personnes déplacées, en particulier des femmes déplacées.
  2. Soutenir la mise en œuvre des activités de renforcement des capacités requises auprès des partenaires, du gouvernement et des mécanismes de coordination existants afin d’améliorer les processus de collaboration sur les solutions.
  3. Soutenir la capacité du gouvernement aux niveaux national, régional et local à opérationnaliser une stratégie nationale au déplacement interne.
  4. Fournir un soutien au gouvernement, dans la mesure du possible, pour l’élaboration d’une stratégie/plan d’action national sur les solutions au déplacement interne et les politiques associées en lien avec la stratégie régionale, la Déclaration de Yaoundé et la Plateforme régionale d’appui aux solutions pour les personnes déplacées de force de la crise centrafricaine, y compris l’identification des priorités et des opportunités potentielles.
  5. Améliorer l’appropriation nationale/locale de la collecte de données, le profilage des personnes déplacées et des communautés d’accueil, l’analyse de l’économie socio-économique/politique, la mesure des progrès vers des solutions et l’application à la programmation de solutions nationales/locales. Une attention particulière doit être accordée à la collecte de données désagrégées et à l’analyse des conséquences différenciées selon l’âge, le sexe et la diversité. – Aider les autorités et les partenaires à surveiller et évaluer systématiquement les programmes de solutions pour un ajustement rapide et une correction de cap si nécessaire.
  6. Soutenir les activités de plaidoyer et de partage des connaissances avec les autorités nationales/sous-nationales/locales et d’autres parties prenantes concernées.

3  Entretenir des relations de travail positives créer des synergies et gérer les flux d’informations entre et parmi les principales parties prenantes, notamment les homologues gouvernementaux, les points focaux/agences des Nations Unies, les ONG internationales, le secteur privé, la société civile et la communauté des donateurs afin que les projets aient le plus d’impacts possible.

  1. Établir et entretenir un réseau de parties prenantes clés, notamment avec des homologues nationaux et infranationaux, des ONG, la communauté des donateurs, la diaspora, le secteur privé et le monde universitaire.
  2. Contribuer au dialogue politique pertinent et aux processus d’élaboration de politiques.
  3. Soutenir les échanges et les contributions des conseillers de haut niveau, en facilitant leurs missions dans le pays lorsque cela est nécessaire et en maintenant la dynamique autour des questions de déplacement, y compris de solutions.
  4. Participer activement aux réseaux mondiaux de pratiques sur les solutions et à d’autres forums de réseautage de connaissances et partager des informations pertinentes avec les agences des Nations Unies.

Expériences / Formation

Qualifications : Diplôme universitaire supérieur (maîtrise ou équivalent) en développement international, affaires internationales, études sur les migrations et les déplacements, ou dans un autre domaine pertinent. Un diplôme universitaire de premier cycle sera également pris en considération avec deux années supplémentaires d’expérience professionnelle pertinente. ). Excellente maîtrise du français (Niveau C1 au moins dans le système CECR) a et très bonne maîtrise (au minimum) de l’anglais (Niveau B1 au moins dans le système CECR).

Expérience professionnelle : Au moins 7 années d’expérience pertinente dans le secteur public (national ou multilatéral, y compris l’ONU), privé (université, secteur non gouvernemental, entreprise), avec un niveau de responsabilité croissant. Au moins 4 ans d’expérience dans des contextes de crise et fragiles avec une solide expérience pertinente en matière de déplacements forcés et de développement/solutions durables. Une expérience dans le domaine de la coordination humanitaire serait un atout.

Expérience démontrée en matière de gestion et de leadership ; expérience démontrée en programmation, développement de partenariats et mobilisation de ressources ; excellentes compétences en matière de coordination, de négociation et de communication, ainsi que capacité à mobiliser le soutien d’un large éventail de partenaires (public, privé, société civile et monde universitaire).

Cliquez ici pour postuler

expertise-france.gestmax.fr/10596/1/conseiller-sur-la-question-des-solutions-au-deplacement-interne-h-f/fr_FR

Laisser un Commentaire

En savoir plus sur Concoursn.com

Abonnez-vous pour poursuivre la lecture et avoir accès à l’ensemble des archives.

Continue reading