Niger

L’OMS au Niger recrute 01 Consultant

L’OMS au Niger recrute 01 Consultant

La Représentation de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) au Niger, recherche : Un (e) Consultant (e) chargé (e) de la Gestion des Programmes Sanitaires (MPN)
Type de contrat: Temporaire (SSA)
Durée du contrat: Quatre (04) mois
Grade: NOC du barème du système des Nations Unies
Nombre de postes : Un (01)
Lieu d’affectation: Niamey
Date de clôture: 17 Février 2019
I – OBJECTIFS DU POSTE
Le poste vise à contribuer à l’amélioration de la performance du secteur de la santé en vue de l’atteinte des objectifs de développement durable (ODD), à travers : le renforcement du système de santé vers la couverture sanitaire universelle et la prise en compte des déterminants sociaux, économiques et environnementaux de la santé ; le renforcement des capacités nationales pour la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des politiques, stratégies, programmes et plans de santé, fondés sur des bases factuelles ; le plaidoyer pour une augmentation des ressources allouées à la santé ainsi que leur gestion rationnelle et optimale.
Contribuer à l’affirmation du leadership de l’OMS dans le partenariat pour la santé et la coordination des interventions des partenaires du développement sanitaire, notamment le Système des Nations Unies avec la mise en œuvre de l’UNDAF.
II – PRINCIPALES FONCTIONS ET RESPONSABILITES
Sous l’autorité, la supervision directe du Représentant de l’OMS et les orientations politiques et techniques du Directeur du Cluster Systèmes et Services de Santé du Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique, le titulaire apportera un appui technique au Ministère de la Santé Publique pour la mise en œuvre de la politique sanitaire et du Plan national de développement sanitaire, notamment dans le renforcement du système de santé et la couverture sanitaire universelle.
1. Appuyer la formulation, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation du Plan national de développement sanitaire, conformément à la politique sanitaire nationale, y compris l’actualisation des normes et standards ;
2. Assister le Ministère de la Santé dans les réformes du système de santé aux niveaux central, régional et périphérique, particulièrement dans les aspects organisationnels, gestionnaires, la planification, la coordination des intervenants;
3. Evaluer l’opérationnalité du système de santé à tous les niveaux et fournir un appui à la levée des goulots d’étranglement ;
4. Appuyer l’amélioration de la qualité des services et des soins par : le suivi de l’application des ordinogrammes et des protocoles thérapeutiques standards actualisés, la mise en œuvre de l’approche « soins centrés sur la personne », et des stratégies en matière de qualité de soins ;
5. Assurer la contribution du volet santé des stratégies et plans nationaux multisectoriels de développement ;
6. Appuyer la mise en œuvre du plan national de développement des ressources humaines à tous les niveaux partant de la formation, le recrutement, le déploiement et la fidélisation des ressources humaines en santé ;
7. Appuyer la mise en œuvre de la politique pharmaceutique nationale en vue d’améliorer la disponibilité, l’accessibilité, la qualité, l’innocuité et le prix des médicaments essentiels aux populations tout en encourageant l’utilisation des médicaments sous noms génériques.
8. Appuyer la dissémination et la mise en œuvre de la stratégie de l’OMS pour la médecine traditionnelle 2014-2023, la modernisation de la pharmacopée traditionnelle ainsi que la collaboration entre la médecine traditionnelle et la médecine conventionnelle ;
9. Contribuer au renforcement du système national d’information sanitaire (SNIS) par l’intégration des sous-systèmes, la prise en compte de la recherche en santé, l’utilisation des technologies de l’information et de la communication pour améliorer la collecte des données, le partage de la connaissance et son utilisation ;
10. Suivre régulièrement de la performance du système de santé à travers les revues périodiques conjointes, la production des rapports du profil sanitaire du pays;
11. Contribuer au développement et à la mise en œuvre de toutes les initiatives visant la couverture sanitaire universelle ;
12. Appuyer le Ministère la santé dans la coordination de tous les intervenants dans le secteur santé ;
13. Collaborer avec les partenaires de la santé, notamment pour : la planification, le suivi et l’évaluation de l’UNDAF, des initiatives HHA et IHP+, l’organisation des réunions de coordination périodiques, le rapportage et la diffusion des informations sur les progrès sanitaires, le soutien à la mobilisation des ressources pour le développement sanitaire ;
14. Assurer le suivi et l’évaluation de la mise en œuvre de la stratégie de coopération de l’OMS avec le pays et du plan de travail relatif au budget programme de l’OMS. Ce qui inclut entre autres : la préparation des plans opérationnels biennaux, la vérification de la conformité de la mise en œuvre des interventions et de leurs contributions à l’atteinte des résultats escomptés, les exercices de suivi et d’évaluation périodiques ;
15. S’acquitter de toute autre tâche confiée par le Représentant de l’OMS.
III – QUALIFICATIONS REQUISES
Formation
Essentielle : Diplôme Universitaire de 1er Cycle en santé publique ou en économie de la Santé d’une Université reconnue avec une spécialisation en planification sanitaire ou domaine équivalent
Souhaitable : Diplôme de doctorat en médecine et maîtrise en santé publique
Expérience :
Essentielle : Au moins 5 (cinq années) d’expérience professionnelle pertinente dans les programmes de santé publique et de planification sanitaire.
Souhaitable : Avoir au moins 10 (dix) ans d’expérience professionnelle au niveau national avec des responsabilités confirmées dans la planification, la mise en œuvre, le suivi-évaluation des principaux programmes de santé.
Une expérience de terrain et/ou une expérience internationale dans la planification sanitaire et la mise en œuvre du système de santé serait un atout.
Expérience avec l’OMS ou d’autres Agences du système des nations Unies serait un atout.
Compétences techniques:
• Avoir une bonne connaissance de la gestion des programmes et des stratégies de santé.
• Avoir une bonne aptitude dans la formulation et la mise en œuvre des politiques, des stratégies et des plans de santé.
• Avoir la capacité et l’aptitude à travailler en équipe multidisciplinaire.
• Avoir la connaissance des déterminants de la santé et de leur interaction.
• Avoir de bonnes relations humaines
Langues: Parfaite connaissance du français, connaissance pratique de l’anglais et une bonne connaissance des langues locales couramment parlées au Niger (Haoussa, Djerma!) serait un atout.
IV – DEPOT DES CANDIDATURES
Les dossiers de candidature, comportant un Curriculum vitae portant une adresse électronique, les détails sur le cursus académique et professionnel, les noms, adresses e-mail et numéros de téléphone de trois (03) personnes de référence, et une lettre de motivation à envoyer par courriel à l’adresse email suivante :  afwconerecruitment@who.int
Dans le cas où votre candidature est retenue pour un entretien, il vous sera demandé de produire les originaux de vos attestations, diplômes ou certificats requis pour le poste. L’OMS considère uniquement les diplômes d’enseignement supérieur obtenus dans une institution accréditée ou reconnue dans la base de données mondiale des institutions d’enseignement supérieur (WHED), la liste des institutions reconnue étant actualisée par l’Association internationale des universités (IAU) ou par l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la Science et la Culture (UNESCO). La liste en question est accessible sur le lien
http://www.whed.net/. Certaines attestations ou des brevets professionnels pourraient ne pas figurer dans la WHED, et seront de ce fait examinés au cas par cas.
Veuillez visiter le site Web ci-après pour des informations plus détaillées sur les conditions de travail à l’OMS :
http://www.who.int:
Cliquez sur ce lien pour en apprendre davantage sur les opérations de l’OMS.
– Poste ouvert uniquement aux candidats de nationalité nigérienne
– Les candidatures féminines sont fortement encouragées
– Seuls les candidats dont les dossiers sont retenus seront contactés
– Préciser dans l’objet de votre email le titre du poste
LE BUREAU DE L’OMS EST UN ESPACE NON FUMEUR.

A propos de l'auteur

Bamba

Laisser un commentaire