Mali

L’OIE recrute 01 Coordonnateur Technique Régional Paraprofessionnels Vétérinaires (PPV)

L’OIE recrute 01 Coordonnateur Technique Régional Paraprofessionnels Vétérinaires (PPV) (H/F) – OIE Bamako, Mali

Contexte

L’OIE reconnaît le rôle important que les PPV peuvent jouer pour soutenir l’action des Services Vétérinaires nationaux et a publié, en mai 2018, des recommandations sur les compétences des PPV puis, en mai 2019, des lignes directrices de l’OIE pour le cursus de formation des PPV. Dans le prolongement de ce travail, l’OIE a développé des projets avec plusieurs partenaires sur le continent africain pour promouvoir les PPV, appuyer ses pays membres à mettre en œuvre ces recommandations et améliorer ainsi l’accès à des services vétérinaires de qualité pour les éleveurs d’Afrique. L’un de ces projets est financé par l’Agence française de développement et vise à améliorer l’accès à des services vétérinaires de qualité pour les éleveurs d’Afrique francophone, par le biais de la formation des PPV. Ce projet sera déployé dans un premier temps au Sénégal et au Togo.

Ce poste fait partie d’un programme de recrutement qui visera différentes régions impliquées dans le nouveau programme PPV de l’OIE pendant les prochains mois.

Positionnement et rattachement

Sous l’autorité de la Directrice générale de l’OIE et la supervision directe du Représentant régional de l’OIE pour l’Afrique, et avec un lien fonctionnel avec la responsable du programme paraprofessionnels vétérinaires (PPV) au siège.

Durée du contrat

2 ans, renouvelable

Description du poste

Le/La Coordonnateur/trice technique régional/e contribuera à la stratégie de l’OIE pour le développement des PPV, en promouvant l’offre, l’insertion professionnelle et l’utilisation des PPV dans les pays d’Afrique. Elle/il sera chargé(e), en particulier la région Afrique de l’ouest, de la coordination des tâches liées aux projets OIE concernant les PPV en accord avec les recommandations et lignes directrices de l’Organisation, et sera responsable de la mise en œuvre opérationnelle des activités conformément à leurs objectifs.

Responsabilités

Appuyer l’OIE et ses Membres de la région sur la thématique des PPV

  • En collaboration avec le Service de renforcement des capacités (SRC) au siège, contribuer à la définition du périmètre et des objectifs des activités de promotion des PPV en Afrique en assurant la participation des parties prenantes ;
  • Assurer une veille générale sur la thématique des PPV en Afrique pour informer l’OIE des évolutions et activités dans ce domaine ;
  • Développer les synergies entre les initiatives pertinentes dans la région, afin d’assurer la complémentarité des actions et de développer les opportunités d’interventions ;
  • Assurer l’alignement des initiatives avec les objectifs fixés ;
  • Assurer la liaison avec le personnel du siège participant à la mise en œuvre des projets liés à la promotion des PPV et un reporting auprès de la responsable du programme PPV ;
  • Soutenir les services vétérinaires dans la rédaction d’un plan d’action national sur les PPV.

Assurer la gestion et la mise en œuvre des projets promouvant les PPV en Afrique

Assurer la réalisation satisfaisante de l’ensemble des livrables des projets promouvant les PPV en Afrique ;

  • Contribuer à l’élaboration d’un plan de gestion de projet pour surveiller et suivre les progrès :
  • Développer un cadre de suivi et d’évaluation détaillé et chiffré et faire le suivi des activités et des indicateurs

Identifier les risques, analyser, proposer et gérer les mesures correctives

Avoir une vision claire des dépenses et du budget

  • Superviser les études à mener dans les différents pays pour identifier les activités d’accompagnement à mettre en place (législation vétérinaire, organisation de la profession, formation etc.) ;
  • Identifier, sélectionner, superviser et coordonner les ressources (consultants ou fournisseurs) en fonction des activités techniques et des livrables spécifiques ;
  • Réaliser des missions d’appui technique dans la région avec les pays concernés ;
  • Assurer une prise en compte des thématiques genre, climat et populations vulnérables dans les projets ;
  • Appuyer la gestion des sous-subventions, en assurant la production de rapports, l’établissement de prévisions budgétaires, le suivi des dépenses et le suivi du plan de travail ;
  • Rédiger les rapports périodiques requis par l’AFD et échanger avec les équipes du Siège pour leur validation.

Assurer la coordination globale des partenaires

  • Assurer la coordination des activités des collègues et consultants dans la région travaillant à la promotion des PPV dont celles de l’assistant technique à l’EISMV ;
  • Assurer la coordination avec les partenaires nationaux ;
  • Assurer le partage de l’information et la collaboration entre les Membres de l’OIE, les Centres de référence de l’OIE et les organisations partenaires (tels que les services vétérinaires, l’EISMV, les centres de formations dans les pays, le réseau « Formation agricole et rurale » (FAR), l’AFD, l’ENSV, les communautés économiques régionales, ONG, associations de producteurs, etc.).

Contribuer à la communication et à la promotion de la thématique des PPV

  • Assurer l’information et la communication autour des PPV en Afrique ;
  • Représenter l’OIE aux réunions externes, le cas échéant ;
  • Organiser, coordonner et participer si nécessaire à des évènements scientifiques, réunions et ateliers en rapport avec les PPV ;
  • Contribuer à l’écriture de propositions de projets qui pourraient appuyer dans le futur la promotion des PPV en Afrique ;
  • Contribuer à la rédaction de documents, d’articles, de contenu de sites web et d’autres documents d’information technique et de communication pertinents pour promouvoir la thématique des PPV.

Assurer toute autre tâche confiée, dans son domaine de compétences et en lien avec la professionnalisation des PPV, par le Représentant régional de l’OIE pour l’Afrique.

Expériences / Formation

Qualifications et expérience

  • Diplôme de 3ème cycle (niveau Master 2) en affaires internationales, sciences vétérinaires, santé publique, développement agricole, administration publique, administration des affaires ou autres domaines pertinents
  • Au moins 7 ans d’expérience professionnelle avec des responsabilités progressives dans la gestion de projets dans les domaines de la santé animale et/ou santé publique au niveau national ou international
  • Expérience en gestion de projet en particulier dans le développement et la mise en œuvre de cadres de monitoring, évaluation et apprentissage
  • Expérience sur le continent africain, en particulier en Afrique francophone.

Expérience additionnelle

  • Expérience préalable sur la thématique des paraprofessionnels vétérinaires ou équivalent
  • Expérience en conception de projet de recherche et analyse de données socio-économiques
  • Reporting de projet pour des bailleurs de fonds
  • Analyse et/ou travail relatif aux questions de genre.

Compétences

Compétences techniques

  • Connaissance des recommandations et lignes directrices de l’OIE relatives à l’organisation et la gouvernance des Services vétérinaires, notamment la formation vétérinaire, le réseau de santé animale, les PPV, la législation vétérinaire ou les organismes statutaires
  • Connaissance des acteurs et des enjeux économiques liés au secteur et aux entreprises de l’élevage
  • Connaissance solide du développement international, de la coopération internationale et des bailleurs de fonds
  • Parfaite maitrise du français, à l’écrit et à l’oral (langue maternelle)
  • Excellente maitrise de l’anglais, à l’écrit et à l’oral
  • Excellentes compétences en gestion de projet (RACI, analyse des parties prenantes, diagrammes de Gantt, analyse des risques…)
  • Compétence en monitoring et évaluation
  • Capacité de gestion du changement
  • Maitrise des outils informatiques dans un environnement Microsoft
  • Excellentes compétences rédactionnelles

Compétences transversales

  • Capacité avérée à travailler dans une équipe et un environnement pluridisciplinaire et multiculturel, ainsi qu’à travailler efficacement avec des homologues dans des organisations externes
  • Capacité à fixer des priorités et à travailler dans des délais serrés
  • Capacité à identifier les informations clés, à conduire des analyses critiques, et à en faire une présentation synthétique dans une logique de préconisation et de conseils
  • Intelligence de situation et excellentes facultés de communication sur des sujets sensibles
  • Attitude proactive et partage de l’information pour anticiper les problèmes et saisir les opportunités qui peuvent être utiles à l’OIE
  • Capacité à faire des présentations, à animer des groupes, voire à contribuer à des formations
  • Solide éthique de travail

Salaire

Conditions de travail

Rattaché/e à la Représentation régionale de l’OIE pour l’Afrique, basé/e à Bamako. Impliquant une station assise prolongée et du travail sur écran. Des voyages réguliers à l’étranger, en particulier en Afrique, sont à prévoir.

 

 

Personne contact

Informations générales

L’OIE accorde une grande importance à un environnement de travail multiculturel et positif. L’OIE est un employeur qui offre l’égalité des chances et accepte les candidatures de tous les candidats qualifiés, quels que soient leur origine ethnique, leur sexe, leurs opinions ou leurs convictions.

Pour postuler, complétez votre candidature en ligne au plus tard le 14 Février 2020 en joignant votre CV et une lettre de motivation.

 

 

Cliquez ici pour postuler

urlz.fr/bGlX

[subscribe]

Laisser un commentaire