Liban

Le SCD recrute 01 VSI Chargé de mission

Le SCD recrute 01 VSI Chargé de mission

 

Le SCD (Service de Coopération au Développement), en partenariat avec l’association CORAIL, est à la recherche d’un.e volontaire VSI Chargé.e de mission pour l’appui au développement et adaptation aux changements climatiques des acteurs économiques du Caza de BCHARRE et caza voisins.

Poste à pourvoir courant septembre.

Contexte

L’association CORAIL travaille au développement économique du Caza de BCHARRE au Liban depuis 2005, avec pour objectif l’amélioration des conditions de vie des populations et la lutte contre la migration rurale.

Le Caza de BCHARRE est un département rural et montagneux libanais, situé dans la région du Nord Liban, à 150 km au Nord de Beyrouth, et à 60 km à l’est de la ville de TRIPOLI. L’économie locale repose sur deux secteurs d’activités : l’agriculture et le tourisme, ce second secteur bénéficiant d’un atout important qu’est l’enregistrement au Patrimoine Mondial de l’Humanité d’une partie de son territoire.

Les élus du Caza ont fait appel à CORAIL, dès 2005, pour les aider à se mettre en conformité avec les exigences de l’UNESCO afin de maintenir leur labellisation, parmi lesquelles :

– prendre les mesures nécessaires à la protection de l’environnement (notamment la gestion des déchets liquides et solides)

– définir une stratégie de développement touristique pertinente et mettre en place la gouvernance nécessaire à promouvoir et encadrer la mise en œuvre de cette stratégie.

Le premier volet est amplement avancé. La présente opération s’inscrit dans ce second volet, la modélisation de l’impact des changements climatiques sur les activités économiques du Caza devant permettre d’affiner les orientations à adopter dans le cadre de la stratégie de développement du tourisme.

Objectifs et finalité

Le projet d’adaptation des activités économiques aux changements climatiques a pour finalité ultime de contribuer à la redynamisation économique du Caza de BCHARRE (prioritairement le Caza de BCHARRE, mais par répercutions, les Caza voisins, constituant le bassin versant du NAHR ABOU ALI).

Pour ce faire la thématique centrale du projet est l’accompagnement des institutions locales à la définition d’une stratégie de développement touristique et la mise en place d’une gouvernance de cette forme de développement économique.

Cependant, une branche parallèle et complémentaire au projet a pour finalité d’appréhender les conséquences attendues des changements climatiques sur les activités économiques locales, et le cas échéant, de prendre les dispositions qui permettront d’optimiser la stratégie de développement économique, et ce faisant, d’améliorer la résilience de ces activités face aux conséquences des changements climatiques.

En permettant aux actuels acteurs économiques du territoire de s’adapter, de manière anticipée, aux conséquences des changements climatiques, en leur permettant aux élus de ne pas faire d’erreur d’orientation dans leurs choix stratégiques de développement et d’aménagement, et en permettant de développer de nouvelles activités génératrices de revenus pour les populations locales, le présent projet devrait permettre de développer de l’emploi sur les caza concernés, et ce faisant, d’enrayer les phénomènes migratoires qui vident actuellement ces territoires de leurs ressources humaines.

Les activités déjà en place

CORAIL, et son partenaire TETRAKTYS, travaillent au développement touristique du Caza de BCHARRE depuis 2017. Deux opérations ont été menées à terme à ce jour :

– une première étude de diagnostic et de revalorisation touristique du village « pilote » de BQAA KAFRA (autofinancée par la fédération des Municipalités du Caza de BCHARRE) ;

– une seconde étape, qui vient de s’achever, qui aura permis de mettre en œuvre les premières recommandations sur le village de BQAA KAFRA, mais également et surtout, de réaliser un « diagnostic territorial » étendu à l’ensemble du territoire du Caza et de définir un programme d’actions classées par ordre chronologique de priorités (financée par la Région « Auvergne-Rhône-Alpes » et par la Fondation Saint Irénée)

La mission globale

– Recueil de données hydrologiques, climatologiques et économiques auprès des institutions et laboratoires universitaires concernés par le secteur de l’eau ;

– Appui à la mobilisation des acteurs décisionnaires en vue de mettre en place une gouvernance du dispositif d’adaptation aux changements climatiques ;

– Appui au renforcement de la gouvernance touristique du Caza de BCHARRE.

Les activités et tâches spécifiques

  • Formation du VSI aux logiques d’élaboration d’un plan d’adaptation aux changements climatiques auprès d’un expert de l’Agence de l’Eau RMC (à Lyon) ;
  • Rencontre pour information et mobilisation des institutions (Collectivités / Ministères / …) et acteurs libanais (Universités / Associations de gestion de l’environnement / Représentants des corps de métiers impactés / …) et mobilisation autour du projet ;
  • Recueil de données auprès des institutions et universitaires, classification et synthèse (selon les principes définis par l’expert de l’agence de l’eau)
  • Organisation et animation des réunions entre acteurs mobilisés et définition de l’organisation de la gouvernance du projet
  • Accompagnement et appui à l’organisation de la gouvernance du développement touristique sur le Caza de BCHARRE

L’environnement de travail du.de la volontaire

Le.a VSI sera positionné.e dans les locaux de la Fédération des Municipalités du Caza de BCHARRE. La Fédération compte 22 villages en zone rurale et montagneuse dont la « capitale » est BCHARRE (10.000 habitants). Le climat est doux de mars à novembre, et potentiellement sous la neige de fin décembre à fin février.

Il.elle sera accompagné.e dans ses démarches par les deux chargés de mission libanais, employés de la Fédération.

Il.elle sera encadré.e à distance :

  • sur les actions liées aux changements climatiques : par le Directeur de CORAIL (qui se rend aussi sur le terrain, 6 missions/an au Liban) ;
  • sur les actions liées à la Gouvernance du développement touristique : par la chargée de projet de TETRAKTYS (4 missions/an au Liban)
  • sur le plan hydrologique : par les experts de la Direction de l’eau de l’agglomération de CHAMBERY et la coordinatrice de CHAMBERY SOLIDARITE INTERNATIONAL (3 missions/an au Liban)

Le.a VSI sera placé, chez CORAIL, directement sous la responsabilité du Directeur, qui assure également le rôle de chef de projet sur cette opération.

VilleBCHARRE
Expériences / Formation du candidatEn termes de qualification, plusieurs profils peuvent répondre aux exigences de la présente mission :
– de type « Sciences-Po »
– une formation en « Hydrologie » serait également pertinente
– une formation « Aménagement des territoires / Master 2 » serait adaptéeCompétences souhaitées en aménagement des territoires, en hydrologie (ou pour le moins capacités de compréhension des principes hydrologiques)

En termes d’expériences :

  • deux à trois ans dans une ONG ou dans une entreprise seraient un « plus »
  • une ou plusieurs expériences à l’étranger seraient nécessaires, et dans des pays du Moyen Orient seraient un avantage
  • capacités d’organisation et d’animation de séances publiques
  • capacités rédactionnelles indispensables

Bon niveau d’anglais exigé, l’arabe est un atout
Capacité à conduire un scooter

Qualités
– Qualités relationnelles indispensables, c’est-à-dire capacité à établir avec ses différents interlocuteurs, des relations constructives, voire des relations de confiance ;
– En conséquence, ouverture d’esprit permettant de comprendre et si nécessaire, s’adapter à la culture locale et au mode de fonctionnement des acteurs et institutions libanaises ;

Experience0 à 3 ans
FonctionsGestion de projets/programmes, Autre
Secteurs d’activitéDéveloppement économique et local, Environnement / Climat, Eau et assainissement
PaysMoyen Orient, Liban
Salaire / Indemnité12 mois renouvelable sous statut de Volontaire de Solidarité Internationale (loi du 23/02/2005) avec formation de préparation au départ obligatoire  du 16 au 20 septembre 2019 (SCD en région lyonnaise)
Billet d’avion aller-retour (1 par an)
Indemnité mensuelle de volontaire de solidarité internationale de 800 euros
Couverture sociale complète (CFE + mutuelle + cotisations régime vieillesse), assurance rapatriement sanitaire et responsabilité civileMise à disposition d’un logement par la Fédération

Mise à disposition d’un scooter pour se déplacer sur le Caza

Comment postulerLettre de motivation et CV à envoyer à Mr Alain TIDIERE, directeur de CORAIL : a.tidiere@corail-developpement.org (en indiquant en objet « Candidature au poste de Chargé.e de mission / VSI « ) et en copie à Florie KÉBÉ, chargée de Pôle Partenariat/Volontariat Moyen-Orient au SCD : florie.kebe@scd.asso.fr
Date de fin de validité08/09/2019

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :