Mali

Le PNUD recrute 01 Spécialiste en Genre

Le PNUD recrute 01 Spécialiste en Genre

Job Description
Agency: UNDP
Title: Spécialiste en Genre
Job ID: 22656
Practice Area – Job Family: Democratic Governance – SPÉCIALISTE EN GENRE
Vacancy End Date: (Midnight New York, USA) 24/04/2019
Duty Station: Bamako, Mali
Education & Work Experience: I-Master’s Level Degree – 5 year(s) experience
Languages Required: French
                      Desired: English
Grade: P3
Vacancy Type: FTA International
Posting Type: External
Bureau: Management
Contract Duration: 1 Year with possibility for extension
Background
Le programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD), reconnaît que la réalisation de l’égalité entre les hommes et les femmes est une condition sine qua non pour assurer la protection des droits de la personne humaine, l’avancée de la démocratie, la réalisation de la croissance inclusive durable, le respect de l’environnement et l’état de droit. L’égalité homme-femme est un droit de l’homme fondamental, ainsi que la base nécessaire pour un monde pacifique, prospère et durable. Elle reste un point central du soutien du PNUD aux pays pour mettre en œuvre le programme de développement durable à l’horizon 2030 et les objectifs de développement durable (ODD), ainsi que d’autres engagements convenus par les États Membres. Le Programme 2030 aspire à un monde « où soient universellement respectés les droits de l’homme et la dignité humaine », où « l’égalité des sexes soit une réalité pour chaque femme et chaque fille et où tous les obstacles juridiques, sociaux et économiques à leur autonomisation aient été levés ».
Au Mali, où le PNUD intervient depuis 1979, diverses conventions et instruments juridiques internationaux, régionaux et nationaux sur la protection et la promotion des droits des femmes ont été signés et ratifiés dont : la Convention des Nations Unies pour l’élimination de toutes les formes de discrimination à l’égard des femmes (CEDEF) adopté 1985, le programme d’action de la quatrième conférence mondiale sur les femmes et le développement de Pékin (1995), le plan d’action de la conférence internationale « population et développement » du Caire (1994) et le Protocole à la Charte africaine des droits de l’Homme et des peuples relatif aux droits des femmes en Afrique. Le Mali a aussi, adopté les résolutions du Conseil de sécurité des Nations Unies relatives au renforcement de la participation des femmes aux négociations de paix et aux processus et instances décisionnels pour la paix et la sécurité, la lutte contre les violences sexuelles (résolutions 1325, 1820, 1888…).
Par ailleurs, la situation des femmes dans le pays dessine des facteurs aggravants d’inégalité et de pauvreté. Selon les données statistiques compilées à partir du rapport d’ONU Femmes « Progrès des femmes dans le Monde 2015-16-17, de l’Enquête Démographique et de Santé (EDS) et du « Multiple Indicator Cluster Survey » (MICS) de l’UNICEF :
Le ratio homme/femmes dans les ménages maliens pauvres serait de 110. Ceci veut dire que les femmes seraient beaucoup plus susceptibles que les hommes à vivre dans des ménages pauvres ;
-Dans le domaine de l’éducation, 94,1% des femmes sont sans niveau d’instruction contre 87,5% des hommes ;
4,8% des femmes ont un niveau d’éducation primaire contre 9,1%, des hommes ; seulement 1% des femmes maliennes ont un niveau secondaire contre plus de 2,7% des hommes ;
-Le taux de participation des femmes maliennes dans le marché du travail est passé de 37,1% en 1990 à 50,8% en 2013 contre 65,5% en 1990 et de 81,4% en 2013 pour les hommes. Seules 28,3% des femmes employées sont salariées (en nature ou espèce) contre 55,7% des hommes. La femme a un salaire supérieur ou égal à celui du mari dans seulement 5,2% des ménages ou les deux conjoints sont salariés.
Néanmoins, un certain nombre d’avancées dans le processus de promotion des droits de la femme et l’égalité de genre ont été observées. Sur le plan institutionnel, on peut noter la création depuis 1997 d’un département ministériel pour la promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille, l’adoption de la Politique Nationale Genre (PNG) le 24 Novembre 2010 et son premier plan d’action (2002-2006) ; l’adoption de la Loi N°2011 – 087 du 30 Décembre 2011 portant Code des Personnes et de la Famille, le vote de la loi sur le quota qui fixe à 30% la représentation des femmes aux postes nominatifs et électifs, le plan d’action pour lutter contre les violences faites aux femmes avec un soutien juridique aux victimes de violence en 2010, le plan d’action 2012-2014 de mise en œuvre de la résolution 1325, et étendu à 2015-2017, la stratégie nationale holistique pour mettre fin aux violences basées sur le genre (2019- 2030)…Malgré ces avancées, le Mali accuse des retards importants dans la mise en œuvre des conventions internationales, régionales et nationales signées pour la réduction de la disparité homme – femme, la promotion des droits des femmes et l’autonomisation des femmes.
C’est dans ce cadre, qu’en appui au gouvernement du Mali, le PNUD s’est aligné au niveau mondial à sa nouvelle stratégie Genre pour la période 2018 -2021 qui énonce les principes fondamentaux du PNUD au niveau mondial et les priorités pour atteindre les objectifs de l’égalité entre les hommes et les femmes à travers un cadre d’orientation de la « Signature Solution 6 » qui vise à « renforcer l’égalité des sexes et l’autonomisation des femmes et des filles ».                 La stratégie Genre du PNUD-Mali (2018-2020), assortie d’un plan d’action pour sa mise en œuvre, vient donc confirmer la volonté du Bureau du Mali à intégrer de façon optimale la dimension genre dans sa démarche d’opérationnalisation et programmatique, en capitalisant les acquis et en renforçant les mécanismes institutionnels existants pour accélérer les progrès en faveur de l’égalité des sexes et de l’autonomisation des femmes, tant au sein du Bureau, qu’au niveau du gouvernement. L’engagement du bureau pays s’est concrétisé par son enrôlement au Gender Equality Seal (GES) en 2015 et son inscription dans le processus de certification (2019-2020), label qui vise à mettre en évidence l’excellence des résultats obtenus par les bureaux du PNUD en matière d’égalité des sexes.
Le recrutement d’un/d’une Spécialiste en Genre est apparu nécessaire pour permettre au bureau de disposer de capacité pour le suivi ces différentes efforts et de s’assurer de la pleine intégration du genre dans toutes les activités du bureau. Cette volonté et engagement du bureau pays à se doter d’un Spécialiste en Genre intervient dans un contexte mondial marqué par l’agenda 2030 en faveur des Objectifs de Développement Durables (ODD), et en particulier l’ODD-5, auquel le gouvernement du Mali a adhéré. Cet engagement intervient également dans une période où le PNUD est impliqué dans la mise en œuvre du programme Spotlight, une initiative mondiale pluriannuelle visant à éliminer toutes les formes de violence à l’égard des femmes et des filles, soutenue par l’Union Européenne (UE) et l’Organisation des Nations Unies.
Job objectives
Le/la Spécialiste en genre assure l’intégration du genre dans le programme et opérations  du bureau pays au Mali, s’assure que le PNUD joue un rôle actif auprès du gouvernement dans le cadre de la promotion du Genre et l’autonomisation des femmes et des filles : Il/Elle fournit de l’expertise, orientation et appuis techniques aux conseillers au programme et opérations ; contribue à la mise en œuvre du Programme Spotlight et coordonne l’appui institutionnel fournis au gouvernement au niveau national et décentralisé afin que le gouvernement puisse jouer un rôle crucial dans la matérialisation des lois et politiques pour la promotion des droits des femmes et des filles ; coordonne les initiatives de certification du bureau (GES) et assure le secrétariat de l’Equipe Focale Genre (EFG), et enfin s’assurer que le bureau offre un environnement de travail favorable à tous le personnel (hommes-femmes) pour atteindre les résultats transformationnels de l’égalité des sexes et autonomisation des femmes et filles au Mali.
Duties and Responsibilities
Sous la direction générale du Représentant résident, la supervision directe du DRR/P et le suivi quotidien du chef de Cluster Gouvernance, à qui rapportera le/la Spécialiste en Genre pour toutes les questions relatives à ses responsabilités, il/elle devra s’assurer principalement que le PNUD Mali atteint les résultats transformationnels qui donnent une réponse adéquate aux besoins de développement durable exprimés par la population, en appuis au gouvernement Malien. Il/Elle aura pour responsabilités :
Fournir de l’expertise et l’appuis technique dans l’intégration du genre dans les programmes et les opérations.
-Coordonner l’intégration du genre au niveau des différents projets et à ce titre, travailler en étroite collaboration avec toutes les unités du PNUD pour assurer une bonne prise en compte du genre dans les activités programmatiques et opérationnelles du bureau et assurer sa transversalité ;
-Contribuer à la production des rapports de manière à s’assurer que le genre est bien reflété dans le système de rapportage (ROAR, IWP, PQA) et les propositions des ressources à mobiliser auprès des partenaires ;
-Contribuer à la programmation des activités annuelles et un suivi de mise en œuvre des plans de travail et leurs revues ;
-S’assurer que le rapport annuel du bureau intègre des informations concises et utiles sur les progrès accomplis par le bureau en matière d’égalité homme-femme ;
-Exécuter des missions de terrain pour suivre les activités de son portefeuille à l’interne et à l’externe (auprès des PTF) et proposer des synergies en vue d’un partenariat stratégique, technique et financier autour des initiatives concernées ;
-Être le point focal avec l’unité genre du Centre Régional du PNUD basé à Addis Abeba afin de rester au parfum des évolutions corporate en matière de genre, recevoir les orientations thématiques et être à jour sur les politiques, stratégies et orientations programmatiques en lien avec le genre.
Coordonner l’initiative Gender Equality Seal du bureau (secrétariat et gestion).
-Guider l’élaboration et la mise en œuvre du plan d’action Gender Equality Seal (GES) et ses outils d’intégration dans les programmes et les opérations ;
-Veiller à ce que toutes les unités communiquent régulièrement sur la mise en œuvre des mesures annoncées dans le plan d’action GES et recommander, le cas échéant, des améliorations ;
Coordonner l’apprentissage et l’engagement du personnel et des partenaires au GES ;
-Veiller à la mise en œuvre sur le lieu de travail de politiques sur le harcèlement sexuel et l’équilibre entre la vie professionnelle et la vie privée et s’assurer que les membres du personnel les connaissent et les appliquent ;
-Assurer, de concert avec le service des ressources humaines, la parité homme-femme et la promotion du processus de recrutement sensible au genre à tous les niveaux ;
-Veiller à la mise en œuvre d’un partenariat stratégique entre le PNUD, le gouvernement, les organisations de la société civile afin de promouvoir l’égalité homme-femme conformément au plan d’action GES.
Contribuer à la mise en œuvre du Programme Spotlight à travers son pilier-2 (renforcement des institutions à lutter contre les violences faites aux femmes).
-Coordonner l’appui institutionnel du PNUD à apporter au Gouvernement afin que les institutions puissent jouer leur rôle crucial dans la lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) ;
-Accompagner les mesures du gouvernement visant la réorganisation institutionnelle des mécanismes de coordination sur la promotion du genre et la lutte contre les VBG ;
-S’assurer que l’approche de la budgétisation sensible au genre est prise en compte à travers le renforcement des capacités institutionnelles pour atteindre de meilleurs résultats de lutte contre les VBG ;
-Soutenir les mécanismes de responsabilisation et de coordination tripartite visant à promouvoir le genre et à autonomiser les femmes ;
-Suivre les processus d’implication des associations féminines et les groupes exposés aux multiples formes de discrimination croisées dans les processus ;
-Prendre part aux initiatives stratégiques (Gouvernement-Système des Nations Unies) visant à renforcer les cadres institutionnelles de promotion du genre et de lutte contre les VFF, VBG et les pratiques néfastes ;
Coordonner l’intégration de l’ODD-5 dans les mécanismes institutionnels.
-S’assurer que l’ODD-5 et totalement prise en compte dans les mesures institutionnelles du gouvernement visant à lutter contre les violences faites aux femmes et les pratiques néfastes ;
-Coordonner les initiatives de renforcement des capacités des décideurs gouvernementaux y compris les acteurs non étatiques et les élus sur les questions transversales et en particulier l’ODD-5 ;
-Coordonner les activités de plaidoyer pour l’ODD-5 auprès des décideurs en vue de l’affectation de ressources financières (budgétisation sensible au genre) et humaines adéquates pour la mise en œuvre des programmes visant à mettre fin aux VFF ;
-Coordonner les initiatives visant la mise en place et le fonctionnement d’une plateforme de champions institutionnels aux niveaux national et local pour engager le changement transformationnel souhaité au sein de leurs communautés en matière de VFF.
S’assurer que le PNUD Mali joue un rôle actif auprès du Système des Nations Unies et auprès du gouvernement dans le cadre de la promotion du Genre
-Renforcer les relations et la collaboration dans les domaines liés au genre entre le Gouvernement et le PNUD Mali grâce à des moyens tels que le groupe de travail au sein du gouvernement, et spécifiquement avec le Ministère de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et de la Famille ;
-Identifier conjointement avec les Ministères clés les problèmes liés à la promotion du genre au sein des institutions, les initiatives pertinentes, les partenaires et les ressources potentiels afin de déterminer les possibilités de collaboration pour résoudre les problèmes identifiés ;
-Fournir des conseils stratégiques en matière de la promotion du genre aux Ministères clés en collaboration avec d’autres partenaires au développement et les agences du système des Nations Unies
-Participer activement dans les groupes et sous-groupe thématique du Système des Nations Unies (Genre, SEA, Protection, VBG, …) et toutes autres initiatives conjointes au sein du système visant à promouvoir l’égalité homme-femme et l’autonomisation des femmes.
Knowledge management
-S’assurer que les leçons apprises des expériences du PNUD dans le domaine du genre sont bien collectées et documentées.
-Assurer l’apprentissage de la problématique genre au sein du personnel et que le genre est bien pis en compte comme une thématique transversale dans les activités programmatiques et opérationnelles du PNUD.
UN coordination
-Travailler avec le Groupe Genre de l’UNDAF pour assurer une contribution substantive du PNUD dans l’effort du SNU dans son accompagnement au pays sur la prise en compte du genre dans les politiques et programmes.
-Travailler avec l’unité Genre de la MINUSMA et les autres agences afin d’assurer une meilleure prise en compte du genre dans la mise en œuvre du Plan Stratégique Intégré de la mission.
Competencies
Valeurs :
-Faire preuve d’intégrité
-Engagement envers le PNUD et le Système des Nations Unies
-Sensibilité à la diversité
-Faire preuve d’adaptation face aux changements
Compétences de base :
-Avoir une culture de résultats et de redevabilité
-Avoir le sens des responsabilités
-Démontrer un esprit d’analyse et de synthèse
-Travailler en équipe / s’autogérer et gérer ses relations
Ensemble de compétences fonctionnelles :
-Planifier, organiser et mener plusieurs tâches à la foisInnovation.-
Innovation
-Ability to make new and useful ideas work:Adept with complex concepts and challenges convention purposefully
Leadership
-Ability to persuade others to follow ; Proactively seeks and recognizes contributions of others
People Management
-Ability to improve performance and satisfaction ; Models independent thinking and action;
Delivery
-Ability to get things done while exercising good judgement ; Level 4: Meets goals and quality criteria for delivery of products or services
Required Skills and Experience
Education:
-Diplôme de maîtrise ou équivalent en études genre, en sciences sociales, en droit, ou dans un domaine d’étude connexe
Experience
-Expérience confirmée de 5 années dans le domaine de l’égalité homme-femme et l’autonomisation des femmes, dont au moins 1 an dans le contexte Malien sur la promotion du genre et l’autonomisation des femmes ;
-Une expérience avérée de travail avec le Système des Nations Unies sur la promotion de l’égalité homme-femme (l’expérience avec le PNUD est un atout) ;
-Expérience dans la collaboration avec les institutions étatiques pour la promotion du genre et l’égalité homme-femme et l’autonomisation des femmes ;
-Expérience dans le renforcement des capacités et l’approche de la budgétisation sensible au genre, l’ODD-5, la conception, la planification, la mise en œuvre, le suivi et l’évaluation des programmes axés à l’autonomisation des femmes et la promotion du genre ;
-Expérience et familiarité avec les outils et instruments internationaux et régionaux de promotion de l’égalité homme-femme (CEDEF, Plateforme d’action de Beijing, les résolutions du Conseil de Sécurité des Nations Unies 1325, 1820…,) ;
-Excellente capacité à collaborer avec les entités gouvernementales et non gouvernementales, et maîtrise de l’approche programmatique ;
-Expérience dans le plaidoyer pour la promotion du genre, à travers le dialogue et le réseautage avec les partenaires pertinents (Gouvernement, Société Civile, Partenaires Techniques et Financiers) ;
-Expérience dans la gestion des programmes, aptitude à animer des groupes de travail de haut niveau et travaux d’analyse, conseils, synthèse et de rédaction.
Language Requirements:
-Français
-Une bonne maîtrise de l’ Anglais serait un atout
Disclaimer
Important information for US Permanent Residents (‘Green Card’ holders)
Under US immigration law, acceptance of a staff position with UNDP, an international organization, may have significant implications for US Permanent Residents. UNDP advises applicants for all professional level posts that they must relinquish their US Permanent Resident status and accept a G-4 visa, or have submitted a valid application for US citizenship prior to commencement of employment.
UNDP is not in a position to provide advice or assistance on applying for US citizenship and therefore applicants are advised to seek the advice of competent immigration lawyers regarding any applications.
Applicant information about UNDP rosters
Note: UNDP reserves the right to select one or more candidates from this vacancy announcement.  We may also retain applications and consider candidates applying to this post for other similar positions with UNDP at the same grade level and with similar job description, experience and educational requirements.
Workforce diversity
UNDP is committed to achieving diversity within its workforce, and encourages all qualified applicants, irrespective of gender, nationality, disabilities, sexual orientation, culture, religious and ethnic backgrounds to apply. All applications will be treated in the strictest confidence.
Scam warning
The United Nations does not charge any application, processing, training, interviewing, testing or other fee in connection with the application or recruitment process. Should you receive a solicitation for the payment of a fee, please disregard it. Furthermore, please note that emblems, logos, names and addresses are easily copied and reproduced. Therefore, you are advised to apply particular care when submitting personal information on the web.

A propos de l'auteur

Bamba

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à la chaine youtube Rebranding Sénégal https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :