Recrutements au Sénégal

Le Gret recrute 01 Responsable commercialisation

Le Gret recrute 01 Responsable commercialisation, concertation et entrepreneuriat dans le cadre du projet OPESS / AGROPOLE Centre.

Fondé en 1976, le Gret est une ONG internationale de développement qui agit du terrain au politique pour lutter contre la pauvreté et les inégalités. Dans plus de 30 pays, ses professionnels interviennent sur une palette de thématiques afin d’apporter des réponses durables et innovantes pour le développement solidaire. Il combine actions de terrain avec des activités d’expertise, de contribution aux politiques publiques et de capitalisation/diffusion de références.

Depuis 1989 où il a démarré son action au Sénégal, le Gret intervient sur des problématiques de filières agroalimentaires, d’agriculture familiale et de foncier rural. Depuis 2013 en particulier, le Gret met en œuvre plusieurs projets d’appui aux filières agroalimentaires (lait, arachide, riz), et des études et projets, en partenariat avec des organisations de la société civile sénégalaise, notamment des organisations paysannes et d’éleveurs. Le Gret au Sénégal est aussi un acteur reconnu du secteur de l’eau potable, de l’assainissement, de la gestion intégrée des ressources en eau et du risque inondation, de la gestion des déchets solides, mais aussi du développement urbain, de la formation professionnelle et du renforcement de la citoyenneté, et a récemment démarré des activités dans le domaine de l’énergie. Début 2021, il regroupe une soixantaine de salariés (55 salariés de droit local et 5 expatriés) chargés de concevoir et mettre en œuvre un portefeuille diversifié de projets de terrains, d’études, d’actions de capitalisation et de plaidoyer/influence.

Contexte

Le pilier 1 du programme de coopération bilatérale Sénégal-Belgique 2019-2023 s’inscrit dans l’axe 1 du Plan Sénégal Emergent (PSE) qui a pour objectif l’émergence et le développe ment d’un secteur industriel inclusif et durable et se focalise en particulier sur le secteur agroalimentaire et sur les régions du Sine Saloum (régions de Fatick, Kaolack, Kaffrine). La Belgique a décidé d’appuyer l’Etat Sénégalais en apportant un soutien technique et financier sur l’agropole centre qui est l’un des 3 agropoles du programme national, lui-même piloté par le Ministère du Développement Industriel et des Petites et Moyennes Industries (MDIPMI). S’inspirant des expériences passées dans le domaine des parcs agroindustriels et tirant les enseignements par rapport au contexte local, le concept d’Agropole au Sénégal se voit comme un réseau d’infras structures et de services répartis sur un territoire pour favoriser l’installation et le développement d’entreprises agroalimentaires en lien direct avec la production primaire. L’objectif pour l’Etat est la création d’emploi et la création de valeur ajoutée dans le milieu rural tout en contribuant à réduire les importations et à augmenter les exportations. Dans la zone d’intervention, les principales filières qui ont été identifiées sont les céréales (mil, sorgho, maïs), les oléagineux (arachide, sésame), le sel de mer, les produits halieutiques et le lait. Bien d’autres filières existent cependant et méritent d’être développées en fonction des opportunités de marché décelées par les entrepreneurs.

Le projet « Les OP à la conquête des entreprises agroalimentaires du Sine Saloum » (OPESS) est mis en œuvre par SOS Faim, chef de file, en partenariat avec le Gret et l’ADAK (organisation paysanne agricole), à Kaffrine, Birkilane et Guinguinéo. L’objectif est de renforcer les organisations paysannes et professionnelles de la zone, dont l’ADAK (basée à Kaffrine, fortement ancrée dans son territoire et ayant des membres dans plusieurs départements), et leur capacité à garantir un approvisionnement régulier et durable, en quantité et qualité suffisantes, de produits diversifiés à destination d’entreprises agroalimentaires de l’Agropole centre et/ou d’autres marchés. Le projet s’articule autour de 3 grands groupes d’activités correspondant aux 3 résultats attendus :

  • Résultat 1 : Les organisations commercialisent des produits diversifiés, de qualité et issus de systèmes de production durables : partage d’information sur l’agropole, appui à l’établissement de relations commerciales, amélioration de la qualité des produits, re cherche d’opportunités pour le développement de produits transformés, renforcement de la concertation interprofessionnelle.
  • Résultat 2 : Les organisations de base et leurs faitières améliorent leur gouvernance et leur niveau de professionnalisme : diagnostic organisationnel, appui à l’élaboration et à la mise en œuvre de plans d’action pour permettre aux organisations de professionnali ser leurs dispositifs organisationnels et de gestion, évaluation des plans d’actions.
  • Résultat 3 : Les organisations de producteurs de base et leurs faitières offrent de meil leurs services à leurs membres : appui aux organisations dans leur capacité à améliorer leur offre en services (intrants, conseil, équipement, stockage, commercialisation…) et leur capacité à accéder à des financements.

Basée à Kaffrine, l’équipe du projet est composée d’un chef.fe de projet national SOS Faim, d’un responsable développement organisationnel SOS Faim, d’1 responsable commercialisation, concertation et entrepreneuriat Gret, d’un coach appui organisationnel ADAK, d’un coach appui aux services économiques des OPADAK, d’1 responsable administratif et financier SOS Faim et d’un chauffeur SOS Faim.

L’équipe du projet est en lien avec les équipes bases arrières de SOS Faim et du Gret mobilisées à temps partiel :
SOS Faim : 1 spécialiste en management du commerce et du développement (représen tant de Sos Faim au Sénégal), 1 Spécialiste en agrécologie et développement Gret: 1 spécialiste en filières et concertation, 1 spécialiste en développement agricole et appui aux OP (représentant du Gret au Sénégal).

Le projet a démarré le 1er mai 2021 pour une durée de 30 mois. Dans ce contexte, le Gret recrute le/la responsable commercialisation, concertation et entrepreneuriat, qui sera sous la responsabilité opérationnelle du / de la chef.fe de projet de SOS Faim et travaillera avec l’appui technique des équipes base arrière du Gret et de SOS Faim.

Missions/fonctions

Le/la responsable commercialisation, concertation et entrepreneuriat est chargé.e des activités du projet OPESS relatives à la concertation interprofessionnelle, la commercialisation et la qua lité des produits des organisations paysannes et professionnelles à destination de l’Agropole et d’autres marchés. Il/Elle apportera également à l’équipe des compétences en agroalimentaire et sur les services financiers et en entreprenariat. Il/Elle aura particulièrement en charge le résultat 1 du projet, ainsi qu’une partie du résultat 3. En particulier, il s’agira de :

Pour le résultat 1 :

  • Animer des échanges en démarrage de projet avec les OP faitières et de base sur les enjeux du territoire, notamment vis-à-vis de la mise en place des agropoles et de l’implantation des entreprises ;
  • Réaliser un recensement, le plus exhaustif possible, et dynamique (évolutif), des entreprises de l’Agropole centre et des opportunités de marché qui s’offrent aux OP, en fonction des différents produits ;
  • Accompagner la réalisation d’une étude de marché d’un/de produit(s) identifié(s) comme porteur(s) mais non encore promus par les OP accompagnées (recrutement et suivi de prestation de service) ;
  • Appuyer les OP faitières et leurs équipes dans leurs opérations de démarchage et négociations commerciales, y compris dans le processus de contractualisation avec les entreprises ;
  • Accompagner une démarche d’élaboration et de validation d’au moins 2 Guides de bonnes pratiques pour les produits porteurs (documents/outils pour les OP afin de les préparer à des contrats exigeants) ;
  • Appuyer les OP afin de développer les opportunités pour des produits semi-trans formés dans le dispositif de l’Agropole (ex : accéder aux ateliers de transformation de l’agropole, déposer des dossiers auprès d’autres projets ou structures pour du financement…) ;
  • Appuyer et suivre les subventions en équipement de transformation faites à des groupements de femmes identifiés, et accompagner ces groupements dans leur ges tion et pérennisation des équipements ;
  • Appuyer la concertation interprofessionnelle et ainsi animer des réunions régulières d’acteurs sur les filières principales de la zone (céréales locales et l’arachide) et sur d’autres produits identifiés en fonction de la demande des entreprises ;

Pour le résultat 3 :

  • Suivre le/la consultant.e mobilisé.e pour le recensement des opportunités de finan cements (et d’institutions financières ouvertes au monde agricole) et de l’accompa gnement des OP dans leur négociation avec les Institutions financières ;
  • Rédiger des rapports périodiques d’activités, concis et complets.

Profil recherché

  • De formation supérieure dans le domaine de l’agriculture/agroalimentaire/agro-éconmie ;
  • Expérience d’au moins 3 ans dans le développement des filières agricoles au Sénégal ; Intérêt pour les actions de développement en zone rurale ;
  • Autonomie, capacité d’initiative, rigueur et organisation, sens du travail en équipe dans un environnement multiculturel, goût du terrain et de la transmission de connaissances ; Très bonnes capacités relationnelles et de synthèse et maitrise des outils/logiciels bu reautique (pack office).

Conditions, indemnités et durée

  • Poste basé à Kaffrine, CDD de 12 mois renouvelable, avec des missions régulières dans les zones d’intervention du projet et à Dakar ou sur d’autres terrains d’intervention du Gret ou de SOS Faim
  • Démarrage prévisionnel : 1er Juillet 2021
  • Salaire selon la grille salariale du Gret Sénégal et expérience.

Les candidat(e)s intéressé(e)s sont invité(e)s à envoyer leurs CV et lettre de motivation par email d’ici le 10 Juin 2021 en indiquant « Responsable commercialisation, concertation et entrepreneuriat » dans le titre du mail à l’adresse suivante : recrutement.sene gal@gret.org

Date limite : 10 Juin 2021.

Laisser un commentaire