Recrutements au Sénégal

Le GRDR recrute 01 Chef.fe de projet multi-pays MAVIL

Le GRDR recrute 01 Chef.fe de projet multi-pays MAVIL(Mali, Mauritanie, Sénégal)

  • Projet : Maîtrise et Adaptation des Villes Intermédiaires de la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal- MAVIL
  • Type de contrat : CDD 24 mois avec possibilité CDI
  • Lieu d’affectation : Mali, Mauritanie, Sénégal (ville à discuter)

Le Grdr

Acteur depuis bientôt 50 ans en Afrique de l’Ouest (Mali, Mauritanie, Sénégal, Guinée-Bissau) et en France, le Grdr (www.grdr.org) intervient dans des territoires frontaliers connaissant de fortes mutations démo-économiques.
Le Grdr a initialement travaillé en appui aux initiatives des migrants et au renforcement des dynamiques des associations locales de développement. D’abord en milieu rural autour de thématiques sectorielles prioritaires (éducation, santé, hydraulique, sécurité alimentaire, …) puis de plus en plus en milieu urbain (assainissement, cohésion sociale, habitat…). Dans le cadre des politiques de décentralisation en Afrique de l’Ouest, le Grdr a ensuite accompagné l’exercice de la gouvernance par les acteurs locaux pour favoriser un aménagement du territoire concerté à partir de la valorisation des ressources locales.

Sur le « double-espace » de la migration (territoires d’accueil et d’origine), le Grdr valorise les mobilités comme étant une ressource durable pour des « territoires solidaires », à travers le triptyque « Migration-Citoyenneté-Développement ».

Le Grdr est aujourd’hui structuré en 4 pôles géographiques : le Pôle Sahel, le Pôle Littoral, le Pôle France-Europe et le Pôle Maghreb-Méditerranée.

Le programme MAVIL

La Moyenne vallée du fleuve Sénégal (MVFS), région transfrontalière historique d’intervention du Grdr connait, depuis les années 1970, une croissance démographique soutenue. Ses petites et moyennes villes, qualifiées de « villes intermédiaires » aspirent à offrir des opportunités économiques et de meilleures conditions de vie à leurs usagers, majoritairement jeunes. Davantage structurées par les territoires frontaliers que par leurs lointaines capitales, elles sont des zones tampons, absorbant tant bien que mal les chocs socio-climatiques et sécuritaires de la région.

Pour augmenter les capacités de résilience de ces territoires face au défi de la transition urbaine, des changements climatiques et des tensions sociales et sécuritaires de la Région, le Grdr et ses partenaires s’engagent dans la promotion de villes intermédiaires sûres, accueillantes, durables, connectées entre elles et pourvoyeuses d’opportunités pour le plus grand nombre.

Le Grdr s’appuie sur son expérience de 20 ans d’accompagnement territorial dans la Moyenne Vallée du Fleuve Sénégal pour mettre en œuvre un programme en milieu urbain et périurbain croisant les enjeux d’accompagnement de la décentralisation avec les enjeux sectoriels (éducation & formation professionnelle, habitat durable, eau & assainissement, systèmes alimentaires territorialisés, santé, eau…). Ainsi, il s’agit, d’une part, d’accompagner les acteurs du développement urbain (collectivités locales et services publics, habitants, OSC, diaspora…) à maîtriser les enjeux de leurs territoires, en particulier ceux liés à la croissance urbaine et à l’adaptation des villes aux changements climatiques. Il s’agit, d’autre part, d’améliorer les services essentiels (eau, assainissement, déchets…) et de renforcer les fonctions urbaines (économiques, résidentielles, culturelles…). Il s’agit enfin de promouvoir un réseau de villes structuré et porteur d’un message commun.

Première phase (2021-2023) d’un programme multipays ambitieux financé par l’Agence Française de Développement et le CCFD-Terre Solidaire, MAVIL est mis en œuvre dans 7 villes de la moyenne vallée du fleuve Sénégal : Kayes, Nioro et Keniéba (Mali), Kaédi, Sellibaby (Mauritanie), Bakel et Tambacounda (Sénégal). Il s’inscrit dans la continuité des actions réalisées par le Grdr et ses partenaires dans la région.

Mission et description du poste

Le/La chef.fe de projet MAVIL est intégré.e à l’équipe SERA du Grdr. Il/Elle travaillera en binôme et sous la responsabilité hiérarchique de la coordinatrice du programme (Montreuil). Il/Elle travaillera également en étroite relation avec les coordinateurs nationaux (Mali, Mauritanie, Sénégal) et les coordinateurs régionaux (Kayes, Gorgol, Guidimakha, Sénégal oriental). Il/Elle assurera la responsabilité hiérarchique de l’équipe du projet basée dans les cellules du Grdr (Kayes, Kaédi, Sélibaby et Bakel).

Le/La chef.fe de projet MAVIL aura ainsi pour tâches principales :

  • Animation des comités de pilotage du programme ;
  • Animation du dispositif de suivi-évaluation multi-pays du programme ;
  • Planification, mise en cohérence et suivi des activités du programme dans les trois pays ; Elaboration réaliste et cohérente des feuilles de route par cellule ;
  • Encadrement, formation et gestion des équipes ;
  • Appui, conseil à la rédaction et validation des principaux documents nécessaires à la mise en œuvre des activités ;
  • Suivi des relations avec les partenaires ouest-africains (collectivités locales, ONG-OSC, universités/chercheurs, bureaux d’études, prestataires…) ;
  • Mise en œuvre des activités transversales du programme (production de connaissance et capitalisation, appui à l’animation d’un réseau de villes, missions de plaidoyer sous-région al) Appui à la mise en œuvre des activités de formation/renforcement de capacités des collectivités locales en matière de planification urbaine
  • Suivi budgétaire (en lien étroit avec le/la contrôleur de gestion, Grdr) : validation et suivi des dépenses dans le respect des équilibres du budget et du cahier de procédures du Grdr ; Contribution à la recherche de cofinancements pour le programme : veille active sur les opportunités aux niveaux local, national, réponse à appel à projets…
  • Représentation institutionnelle

Profil recherché

Formation / Qualification

  • Diplôme universitaire (minimum BAC+4) : en coopération internationale, géographie, aménagement du territoire, urbanisme/développement urbain, développement durable, développement local, sciences politiques etc.
  • Intérêts particuliers : développement urbain, planification urbaine concertée et animation de territoires, management et gestion d’équipes

Compétences recherchées / Connaissances requises

  • Expérience de 5 ans minimum en gestion de projets de coopération internationale : programmation, supervision et reporting d’activités
  • Au moins 1 expérience associative avérée (coordination, management, consortium) ; Bonnes connaissances des enjeux de la coopération internationale, de la décentralisation et du développement urbain en Afrique de l’Ouest ;
  • Bonnes connaissances des outils de planification urbaine concertée, des techniques d’animation et de renforcement de capacité des collectivités locales ;
  • Aptitude confirmée à travailler en pluri-acteurs : institutionnel, politique, associatif et culturel, économique.

Aptitudes / Contraintes

  • Sens de l’organisation : rigueur, autonomie, polyvalence dans le respect des taches déléguées (cahier des charges, feuille de route) ;
  • Capacité de travail en équipe pluridisciplinaire et multiculturelle : capacités de management, bon relationnel, réactivité, aptitude à interagir, capacités d’initiatives, capacités à motiver ; Sens de la communication « pluri-acteurs » : à l’oral (prise de parole en public, écoute, souplesse, partage, adaptation) et à l’écrit (fluidité rédactionnelle, analyse, synthèse) ;
  • Contraintes : Forte mobilité (nombreux déplacements à prévoir dans les régions de Kayes-Mali, du Gorgol et du Guidimakha-Mauritanie et au Sénégal oriental).

Lieu d’affectation et salaire

  • Lieu : Mali, Mauritanie, Sénégal. Fréquents déplacements à prévoir
  • Salaire : Salaire brut annuel : 23-26 K€. A préciser suivant profil et selon grille Grdr en vigueur.

Candidature et modalités de recrutement

Les candidat(e)s sont invité(e)s à envoyer par courriel en suivant scrupuleusement ces indications :

  • Leur Curriculum Vitae (CV) et une Lettre de motivation (LM) et
  • 3 contacts de référence (nom/prénom, statut, courriel, tel) que le Grdr pourra solliciter.
  • Objet : Recrutement MAVIL
  • A : recrutement@grdr.org
  • Avant le : Dimanche 13 juin 2021
  • Entretien oral : Semaine du 14 juin 2021
  • Prise de poste : Début juillet 2021.

Les candidat.e.s ayant les qualifications et expériences les plus pertinentes pour l’exécution de la mission seront retenu.e.s à l’issue de la comparaison des CV et seront convoqué.e.s pour un entretien oral. Un dernier test écrit pour départager les finalistes pourra être envisagé avant décision finale.

Date limite : 13 juin 2021.

Pour postuler, envoyez votre CV et votre lettre de motivation par e-mail à recrutement@grdr.org

Laisser un commentaire