France

Le CNDH Romeurope  recrute 01 Chargé d’animation de reseau

Le CNDH Romeurope  recrute 01 Chargé d’animation de reseau – CDI – Paris

Le Collectif National Droits de l’Homme Romeurope recrute un·e chargé·e d’animation de réseau :

  • Contrat à durée indéterminée (CDI)
  • Poste basé au siège du CNDH Romeurope – 59 rue de l’Ourcq – 75019 Paris
  • Offre publiée le 13 novembre. Réponse souhaitée avant le 3 décembre 2020
  • Entretiens à prévoir début décembre
  • Prise de poste souhaitée mi-décembre (négociable)

 

LE COLLECTIF NATIONAL DROITS DE L’HOMME ROMEUROPE

 Le CNDH Romeurope regroupe 48 associations et collectifs locaux en France qui agissent pour l’accès aux droits fondamentaux des personnes en situation de grande précarité venant essentiellement d’Europe de l’Est et contraintes de vivre dans des bidonvilles ou des squats. Le CNDH Romeurope s’attache à lutter contre les discriminations et violations des droits humains dont elles sont victimes ainsi que contre l’antitsiganisme.

Au cœur de l’action du CNDH Romeurope sont les collectifs et associations membres qui se mobilisent au quotidien avec les personnes qui vivent dans ces situations de grande précarité. La coordination a pour objectif d’appuyer leurs actions et de porter des positionnements communs auprès des instances de décision aux échelles nationales et européennes. Pour ce faire, le travail de l’équipe de coordination – en lien avec le conseil d’administration et les membres – s’articule autour de trois axes :

  • L’animation du réseau
  • Le travail d’observatoire, de collecte de données sur les violations des droits fondamentaux des personnes vivant en bidonvilles et squats mais également sur les projets vertueux et les bonnes pratiques
  • Le plaidoyer auprès d’acteurs divers pour le respect des droits fondamentaux et l’accès au droit commun pour toutes et tous

En plus de la personne chargée de l’animation du réseau, l’équipe est composée d’un délégué général, d’une juriste et chargée d’études et d’une chargée de campagne.

 

MISSIONS

 Sous la responsabilité du délégué général, le ou la « chargé·e d’animation de réseau » est en charge des missions suivantes :

 

> Appui  aux membres du collectif : 

  • Création d’outils ou de formations à destination des membres
  • Appui aux membres dans leurs actions et initiatives : organisation de formations, journées thématiques à Paris et en région, soutien à leurs initiatives
  • Suivi des problématiques locales et déplacements à la rencontre des membres dans leurs territoires
  • Organisation des temps collectifs de l’association : rencontres nationales, rencontres régionales, groupes de travail internes, réunions mensuelles en visio…
  • Diffusion et partage d’informations utiles au réseau (via site internet, email, autres outils numériques…)
  • Développement d’outils favorisant la participation des premiers concernés à l’échelle locale
  • Développement d’outils de sensibilisation pour lutter contre les préjugés racistes
  • Soutien renforcé aux associations créées par des personnes Roms et/ou (ayant été) concernées par la vie en squat/bidonville
  • Gestion des demandes d’adhésion au CNDH Romeurope

 

> Travail d’observatoire 

  • Sur les thématiques identifiées comme prioritaires par le Conseil d’administration : contribution à la collecte et au partage d’informations relatives aux bonnes pratiques, aux obstacles à l’accès aux droits, et aux enjeux institutionnels locaux.
  • Diffusion et synthèse des publications du CNDH Romeurope et de ses partenaires

 

> Plaidoyer 

  •  Appui aux membres sur des campagnes de plaidoyer locales
  • Participation à des groupes de travail thématiques avec des partenaires associatifs, représentants de l’Etat, de collectivités…

 

> Activités de communication interne et externe 

  • Rédaction et mise en ligne d’articles sur le site internet et envoi de mails aux membres
  • Réalisation d’une newsletter bimestrielle

Expériences / Formation

  • Expérience significative en animation de réseau
  • Connaissance du milieu associatif et institutionnel en France
  • Expérience de bénévolat/volontariat appréciée
  • Connaissance de la thématique du mal logement, situation de rue, bidonville et squat et/ou de l’accès aux droits des personnes migrantes originaires de l’Union européenne (ou de pays tiers) indispensable
  • Connaissance des stratégies d’empowerment appréciée
  • Excellentes capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Personne, dynamique, force de proposition et polyvalente
  • Forte capacité organisationnelle, capacité d’autonomie, capacité d’adaptation et de prise d’initiative
  • Goût pour le travail d’équipe
  • Maîtrise des outils informatiques essentielle
  • Compétences en roumain ou rromani appréciées

Salaire

  • Contrat à durée indéterminée à temps plein
  • Poste basé au siège du CNDH Romeurope – 59 rue de l’Ourcq – 75019 Paris et en partie en télétravail selon les consignes gouvernementales en vigueur
  • Offre publiée le 13 novembre 2020. Réponse souhaitée avant le 3 décembre 2020.
  • Entretiens à prévoir début décembre
  • Poste à pourvoir rapidement, idéalement mi-décembre
  • Rémunération brute annuelle de 28 000 à 32 000 euros bruts annuels selon expérience
  • Frais de transport pris en charge à 50% sur justificatif
  • Tickets restaurant de 8€ par jour travaillé
  • Mutuelle prise en charge à 50%
  • De nombreux déplacements en France sont à prévoir
  • Disponibilité régulière le soir ou le weekend pour participer à des réunions, formations etc.

Comment postuler

Adresser une lettre de motivation et un CV par email à recrutement@romeurope.org avec dans l’objet « Chargé·e d’animation de réseau ».

Une lettre de recommandation sera appréciée.

Retrouvez l’annonce sur notre site internet : https://www.romeurope.org/recrutement-chargee-animation-reseau-cdi/

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :