Cote d'Ivoire

La BAD recrute 01 Économiste supérieur spécialiste de l’énergie

La BAD recrute 01 Économiste supérieur spécialiste de l’énergie

Banque Africaine pour le Développement

Abidjan, Côte d’Ivoire
Banque et Assurances

Économiste supérieur spécialiste de l’énergie

Full vacancy title: Économiste supérieur spécialiste de l’énergie

Location: Abidjan, Côte d’Ivoire

Position Grade: PL5

Position Number: 50001046

Closing Date: 02-sep-2022

LA BANQUE :

Créée en 1964, la Banque africaine de développement (BAD) est la première institution panafricaine de développement. Elle a pour mission de promouvoir la croissance économique et le progrès social dans l’ensemble du continent. La Banque compte 81 pays membres, dont 54 pays africains (les pays membres régionaux). Le programme de développement de la Banque vise à fournir l’appui financier et technique aux projets porteurs de transformation qui permettront de réduire sensiblement la pauvreté grâce à une croissance économique inclusive et durable en Afrique. Pour davantage se concentrer sur les objectifs de sa Stratégie décennale (2013‑2022) et réaliser un plus grand impact sur le développement, cinq grands domaines (High 5s) dans lesquels les interventions devront s’intensifier pour l’Afrique ont été identifiés, à savoir : Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie ; Nourrir l’Afrique ; Industrialiser l’Afrique ; Intégrer l’Afrique ; et Améliorer la qualité de vie des populations africaines. 

LE COMPLEXE :

La Vice-présidence chargée de « l’électricité, l’énergie, le climat et la croissance verte » est un complexe sectoriel axé sur l’objectif prioritaire « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » des High 5s de la Banque ainsi que sur la mise en œuvre du « Nouveau pacte pour l’énergie en Afrique ». Le complexe poursuit les objectifs suivants : i) élaborer des politiques et des stratégies ; ii) fournir une expertise sectorielle pointue aux régions, en constituant une équipe d’experts pouvant être consultées pour leur expertise sur les transactions complexes   ; iii) mettre au point de nouveaux instruments de financement ; iv) servir de porte-parole de la Banque en la représentant auprès des parties prenantes externes sur tous les aspects liés à la priorité « Éclairer l’Afrique et l’alimenter en énergie » et v) assurer la coordination des opérations de prêts souverains et non souverains de la Banque. Le complexe veille également à ce que toutes les interventions de la Banque dans les pays membres régionaux soient couronnées de succès et assure la supervision de la mise en œuvre complète de tous les aspects des opérations de la Banque relevant du domaine de l’énergie, et ce en collaboration avec les unités régionales de prestation de services.

LE DÉPARTEMENT QUI RECRUTE :

Le Département des solutions financières, de la politique et de la réglementation en matière d’énergie (PESR) est chargé de diriger l’élaboration de solutions financières efficaces en mobilisant le secteur privé en faveur du développement des systèmes énergétiques et électriques dans les pays membres régionaux (PMR) et communautés économiques régionales (CER). Il a également pour mission de mettre son savoir-faire en matière de structuration financière à la disposition de clients du secteur privé et d’apporter une assistance technique aux PMR et aux CER relative aux cadres politiques et réglementaires pour le développement des systèmes énergétiques et électriques, en vue de rendre l’environnement plus favorable aux investissements privés dans le secteur. Dans le cadre de cette mission, le Département dirige le programme de prêts pour les opérations non souveraines dans le secteur de l’énergie et entreprend des activités de gestion du savoir, notamment la production et la diffusion de données et de statistiques clés sur le secteur de l’énergie. Il assure également la promotion du dialogue sur les politiques pour renforcer la collaboration avec les gouvernements, les institutions internationales de financement du développement et les principaux centres de recherche.

Le Front Office de PESR est chargé de fournir une orientation stratégique, assurer une supervision exécutive et exercer un leadership intellectuel pour la planification et la coordination du fonctionnement quotidien du Département.

LE POSTE :

Rôle:

L’Économiste supérieur(e) spécialiste de l’énergie travaillera avec le Directeur et d’autres membres du Département et aura pour mission d’apporter un soutien technique et opérationnel à l’exécution du programme de travail. Il/elle sera appelé(e) à fournir des conseils et recommandations techniques et pratiques visant à soutenir le travail du Département.

PRINCIPALES FONCTIONS :

Sous la supervision générale du Directeur, l’Économiste supérieur(e) spécialiste de l’énergie s’acquittera des tâches suivantes, sans toutefois s’y limiter :

Programme de travail

Soutenir le Directeur concernant la gestion quotidienne des activités du Département et dans le suivi de la mise en œuvre du programme de travail de ce dernier.

Effectuer, pour le compte du Directeur, le suivi des opérations spécifiques des secteurs public et privé afin d’en assurer l’exécution et la mise en œuvre rapides.

Représenter le Directeur lors de réunions ou d’événements internes et externes, selon les besoins, et prendre les mesures qui s’imposent pour en assurer le suivi.

Assurer la coordination avec les équipes et les services concernés à des fins de planification et de programmation (programme de travail et budget).

Développement des activités et montage de projets

Soutenir le Directeur dans la gestion et le développement des partenariats stratégiques et dans la mobilisation des ressources auprès de partenaires nouveaux et existants, tels que les ministères, les institutions de financement du développement, les partenaires de développement, les fonds et les initiatives mondiales dont les activités sont axées sur le secteur de l’énergie, en vue de la mise au point de solutions financières, de mécanismes d’assistance technique et de produits du savoir dans le domaine de l’énergie.

Prendre part et contribuer aux activités de plaidoyer, de diffusion et d’acquisition de connaissances relatives aux investissements, opérations, produits et initiatives de la Banque.

Nouer et entretenir des relations solides avec d’autres départements, des clients, des partenaires et des responsables gouvernementaux afin de développer des opportunités d’investissement spécifiques.

Assurer la liaison et la coordination avec les autres spécialistes de l’énergie, les chargés des investissements et les membres du personnel de la Banque pour le développement des opérations et la préparation d’une réserve d’investissements de bonne qualité.

Apporter son concours à la rédaction de notes d’information, notes de service et rapports d’évaluation de projets à présenter au Département, aux comités d’examen, à la Haute Direction et au Conseil d’administration.

Stratégies, politiques et leadership éclairé

Soutenir le Directeur dans l’examen des politiques opérationnelles, stratégies et questions institutionnelles devant faire l’objet de discussions au sein des comités internes de la Banque.

Contribuer à la documentation des enseignements tirés des opérations du portefeuille portant sur l’assistance technique et l’investissement afin de dégager les pratiques optimales à reproduire dans des domaines de compétences spécifiques.

Préparer des présentations et des points de discussion sur les questions sectorielles clés pour les engagements internes et externes de la Haute Direction de la Banque, afin de mieux éclairer l’élaboration des stratégies en matière d’énergie sur tout le continent. Les questions à aborder comprennent, sans s’y limiter, l’examen et l’analyse des cadres politiques et réglementaires, l’analyse des bilans énergétiques et de la demande en énergie, l’examen des instruments de financement du secteur, les implications du changement climatique et des transitions énergétiques pour les pays membres régionaux, les instruments de tarification du carbone, les stratégies de décarbonisation et l’émergence de nouvelles technologies telles que l’hydrogène vert.

Contrôle de la qualité

Examiner le contenu des présentations, le langage utilisé dans les correspondances, les mémorandums et les rapports soumis à la signature et/ou à l’approbation du Directeur pour transmission ultérieure au bureau du Vice-président et aux comités internes de la Banque.

COMPÉTENCES (qualifications, expérience et connaissances) :

Être titulaire d’au moins un Master en finance, en administration des affaires, en économie, en énergie, en études du développement et d’autres domaines connexes obtenu dans une université reconnue.

Justifier d’au moins cinq (5) années d’expérience professionnelle pertinente dans la recherche, la gestion/le développement de projets, le financement d’entreprises/de projets, en banque d’investissement, en capital-investissement ou cabinet de conseil.

Avoir des connaissances approfondies en économie de l’énergie et être bien au fait des principales questions touchant au secteur de l’énergie, avec une bonne compréhension des politiques, des réglementations, des technologies, des stratégies, des réformes des services publics, de la participation du secteur privé et du développement institutionnel nécessaires pour soutenir le développement du secteur et avoir un impact positif sur les projets et les travaux d’analyse de la Banque. Une expérience en matière d’investissement ou d’assistance technique serait un atout.

Connaître les stratégies, politiques, procédures et pratiques des institutions multilatérales de développement constituerait un avantage.

Démontrer d’excellentes compétences en communication écrite et verbale pour absorber des informations techniques ou complexes et les présenter à différents publics de manière claire, concise et accessible. Une expérience dans la rédaction de notes d’information et de documents analytiques de grande qualité serait un atout.

Être doté de compétences solides en recherche et en analyse permettant de constituer une base de données probantes servant de référence pour son travail. Des exemples de documents de recherche ou de présentations sur le secteur de l’énergie en Afrique réalisés à l’intention de différents publics (banque d’investissement, cabinets de conseil, universités, centres de recherche) constitueraient un avantage.

Avoir un excellent sens de l’organisation permettant d’assurer le suivi des priorités, de respecter des délais serrés tout en étant capable d’effectuer plusieurs tâches à la fois et de gérer des priorités concurrentes avec une supervision limitée.

Maîtriser parfaitement l’une des deux langues de travail de la Banque (anglais ou français), avec une bonne connaissance pratique de l’autre. La maîtrise des deux langues serait un atout.

Savoir utiliser les applications courantes de MS Office, avec d’excellentes compétences en PowerPoint permettant de créer des scénarios attrayants et de qualité. Avoir des capacités solides en matière de conception et de formatage constituerait un atout.

CE POSTE BÉNÉFICIE DU STATUT INTERNATIONAL ET OUVRE DROIT AUX CONDITIONS D’EMPLOI Y AFFÉRENTES.

Should you encounter technical difficulties in submitting your application, please send an email with a precise description of the issue and/or a screenshot showing the problem to: HR Direct HRDirect@AFDB.ORG(le lien envoie un courriel)

Apply for this position

1- Regular Staff

If you are currently working at the African Development Bank as a regular staff, click on the button below to apply for this position.

2- External CandidatePOSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :