Congo RDC

FAO recrute 01 Spécialiste National en Laboratoire

FAO recrute 01 Spécialiste National en Laboratoire

FAO

Kinshasa, RDC
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Spécialiste National en Laboratoire (2002238)

Description de l’emploi: 2002238 Spécialiste National en Laboratoire
Date de dépublication: 12/oct./2020, 23:59:00Organizational Unit: FRDRCType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: NPP (personnel national de projet)Grade: N/ALieu principal: Congo, The Democratic Republic of the-KinshasaDurée: 03 mois renouvelableNuméro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
Les femmes et les ressortissants d’États Membres non représentés ou sous-représentés possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.Les personnes handicapées sont également encouragées à présenter leur candidature.Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Cadre organisationnelLe Programme d’action pour la sécurité sanitaire mondiale (GHSA) est un partenariat croissant de plus de 50 pays, d’organisations internationales et d’acteurs non gouvernementaux pour aider à renforcer la capacité des pays, contribuer à la création d’un monde sécurisé contre les menaces de maladies infectieuses, et promouvoir la sécurité sanitaire mondiale comme priorité nationale et mondiale selon une approche multilatérale et multisectorielle : ‘’Une Santé’’.

En République Démocratique du Congo (RDC), la composante FAO de ‘’Soutien au Programme de Sécurité sanitaire mondiale (GHSA) dans la lutte contre les zoonoses et le renforcement de la santé animale en Afrique’’ financée par l’Agence américaine pour le développement international (USAID), vise à contribuer aux objectifs du GHSA par la mise en œuvre d’un Plan détaillé de Travail par le projet « OSRO/GLO/507/USA ». Ce plan s’articule autour de cinq principaux paquets d’actions : (i) Maladies zoonotiques ; (ii) Système nationaux des laboratoires ; (iii) Biosécurité et Bio sûreté ; (iv) Renforcement des capacités humaines ; (v) Résistance antimicrobienne. Ces paquets d’actions sont mis en œuvre depuis 2017 par le Centre d’urgence de lutte contre les maladies animales transfrontalières de l’Organisation des Nations Unies pour l’Alimentation et l’Agriculture des Nations Unies (FAO-ECTAD).
Position hiérarchiqueSous la supervision générale du Représentant de la FAO en République Démocratique du Congo assisté par le Représentant adjoint, sous la supervision directe du Chef d’équipe ECTAD en RDC, Vétérinaire en Chef de et en étroite coopération avec le chargé des programmes, le charge des opérations et les autres unités

Domaine de spécialisationSpécialiste Laboratoire vétérinaire

Tâches et responsabilitésDans le cadre des activités du Centre d’Urgence pour les Maladies Animales Transfrontières (ECTAD) de l’Organisation pour l’alimentation et l’agriculture des Nations Unies (FAO), sous la supervision générale du Chef du Service de la santé animale (AGAH), Vétérinaire en Chef de la FAO, les orientations du Représentant de la FAO sur les aspects administratifs et opérationnels et en fonction des priorités du pays, l’appui et la supervision techniques du Chef d’équipe ECTAD en RDC et du Coordonnateur Régional ECTAD pour l’Afrique de l’Ouest et centrale, l’expert national en laboratoire assumera les fonctions et les responsabilités suivantes :

Servir de point focal dans la collecte des informations relatives aux activités de laboratoire et leur remontée au niveau régional par voie hiérarchique;Appuyer, en rapport avec le conseiller régional en laboratoire et les autres parties prenantes, les Directeurs laboratoires vétérinaires nationaux dans la fonctionnalité de leur laboratoire;Suivre la mise en œuvre des recommandations des précédentes missions d’appui technique et d’évaluation, ainsi la cartographie des laboratoires suivant l’outil (LMT-FAO); Faire le suivi de l’installation et de l’opérationnalisation du système de gestion de l’information de laboratoire (LIMS) de Teramo au niveau du LCV de Kinshasa;Contribuer et fournir des initiatives au réseautage du système de laboratoire en RDC à travers la facilitation de la gestion, d’échange et la de communication des informations de laboratoire;Appuyer les laboratoires nationaux dans la mise en place du système qualité, de système de biosécurité/biosûreté et de bonnes pratiques de laboratoires à travers les points focaux nationaux respectifs;Appuyer les programmes de surveillance et de riposte aux maladies animales et zoonoses prioritaires, en étroite collaboration avec l’expert national en épidémiologie de l’équipe ECTAD,Appuyer le système national de surveillance des maladies animales et zoonotiques en synergie avec la Direction des Services Vétérinaires et la Plateforme Nationale Une Seule SantéContribuer, en synergie avec l’expert national en épidémiologie, au renforcement des capacités des agents de terrain en vue de développer des complémentarités avec le laboratoire;Proposer et contribuer à la formation du personnel de laboratoire sur les techniques de diagnostic de laboratoire pour la détection des maladies prioritaires et sur les bonnes pratiques d’usage dans des laboratoires ainsi que de transport des échantillons depuis le terrain et pour l’expédition vers les laboratoires étrangers (normes IATA);Appuyer les laboratoires vétérinaires nationaux et la Direction des Services Vétérinaires à la surveillance et à la détection de la RAM ;Contribuer à la mise en application de la collaboration multisectorielle Une Seule Sante entre les laboratoires de sante publique, de santé animale et académique dans le cadre du diagnostic des maladies zoonotiques prioritaires et de la résistance aux antimicrobiens ;Elaborer et soumettre le rapport technique final à la fin de la mission au représentant de la FAO et au Chef d’équipe ECTAD dans le pays. Exécuter d’autres tâches connexes selon les besoins; LES CANDIDATS SERONT SÉLECTIONNÉS EN FONCTION DES CRITÈRES SUIVANTDiplôme de Doctorat vétérinaire avec une formation postuniversitaire pertinente ;
Diplôme d’études supérieures (BAC+4/BAC+5) en sciences vétérinaires ou biologiques avec une formation postuniversitaire pertinente.Avoir au moins cinq (5) années d’expérience reconnue en matière: de diagnostic en laboratoire (tests sérologiques, moléculaires, microbiologiques et microscopiques); de bonnes pratiques d’usage dans des laboratoires ; de prélèvement et de gestion des échantillons biologiques ;de biosécurité/biosûreté et d’assurance qualité ;d’interprétation des résultats de laboratoires ; de gestion et de mise en œuvre de programmes de contrôle des maladies infectieuses; d’analyse de l’information et de rédaction de rapportsMaîtriser parfaitement la langue française (parlée et écrite) et avoir une connaissance moyenne de l’anglais.Maîtriser l’outil informatique notamment les logiciels courant Excel, Word, Powerpoint, etc..Ressortissant du Congo (DRC) FAO Compétences généralesAxé sur les résultats;Travail en équipe ;Communication ;Savoir bâtir des relations/partenariats efficaces ;Partage des connaissances et amélioration continue dans son domaine
Compétences techniques et fonctionnellesAvoir au moins cinq (5) années d’expérience reconnue en matière:

de diagnostic en laboratoire (tests sérologiques, moléculaires, microbiologiques et microscopiques);de bonnes pratiques d’usage dans des laboratoires ;de prélèvement et de gestion des échantillons biologiques ;de biosécurité/biosûreté et d’assurance qualité ;d’interprétation des résultats de laboratoires ;de gestion et de mise en œuvre de programmes de contrôle des maladies infectieuses;d’analyse de l’information et de rédaction de rapports Critères de SélectionBonne capacité de jugement, intégrité, sens de l’initiative, sens élevé de responsabilité et de l’organisation du travail ;Bon esprit analytique, bonne capacité à travailler sous pression ;Aptitude démontrée à analyser les problèmes, à faire des recommandations appropriées, à prendre des décisions efficaces, y compris dans les situations de développement ou d’urgence ;Expérience de travail antérieure dans le domaine ;Connaissance du système des Nations Unies ;Une expérience professionnelle dans une Organisation Internationale serait un atoutUne maîtrise de l’outil informatique (logiciel Microsoft)
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: Careers@fao.org 
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.• Seuls les diplômes d’aptitude linguistique délivrés par des prestataires externes reconnus par les Nations Unies et/ou les résultats des examens officiels de la FAO (examens d’aptitude linguistique de niveaux B et C et test de recrutement linguistique) seront acceptés comme attestation du niveau de connaissance des langues indiquées dans le formulaire de candidature en ligne.• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org. LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un commentaire