Gabon

FAO recrute 01 Spécialiste International pour le développement d’une étude stratégique

FAO recrute 01 Spécialiste International pour le développement d’une étude stratégique identifiant les opportunités d’intensification des contributions des acteurs privés à l’action climatique au Gabon

FAO

Libreville, Gabon
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi CALL FOR EXPRESSIONS OF INTEREST – VACANCY ANNOUNCEMENT: 2101742 Spécialiste International pour le développement d’une étude stratégique identifiant les opportunités d’intensification des contributions des acteurs privés à l’action climatique au Gabon Date de dépublication: 28/juin/2021, 23:59:00Organizational Unit: SFCType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: Consultant / PSA (titulaires d’un accord de services personnels)Grade: N/ALieu principal: Gabon-LibrevilleDurée: 50 joursNuméro de poste: N/A
 La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les regions.
Les femmes et les ressortissants d’États Membres non représentés ou sous-représentés possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.Les personnes handicapées sont également encouragées à présenter leur candidature.Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Cadre organisationnel:Le changement climatique a déjà des effets négatifs sur les côtes gabonaises et sur des secteurs clés de l’économie tels que l’hydroélectricité, l’agriculture et la foresterie. Le pays est particulièrement vulnérable au changement climatique, puisque 75% des 1,8 million d’habitants du pays vivent dans des zones côtières, tandis que le principal centre de production pétrolière se trouve sur la côte de Port Gentil, qui est en moyenne à seulement 4 mètres au-dessus du niveau de la mer. On prévoit que l’élévation du niveau de la mer entraînera des inondations dans les zones côtières et aura un impact sur les villes côtières et les moyens de subsistance ainsi que sur les opérations d’extraction de pétrole. 85% du pays demeure couvert d’une forêt qui abrite une importante population faunique.

Cette consultance s’inscrit dans le cadre de l’initiative CAEP (Climate Action Enhancement Package) mise sur pied par le Partenariat pour les CDN. En tant que membre du Partenariat et fournisseur de connaissances et d’expertises techniques, la FAO aide les pays dont le Gabon à définir et à mettre en œuvre leurs ambitions climatiques à travers les Contributions déterminées au niveau national (CDN) dans le secteur de l’agriculture, de la foresterie et des autres utilisations des terres (AFAT), dans une perspective de développement durable.
Position hiérarchique :Le spécialiste international travaillera sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Gabon, la supervision technique du Alternate Lead technical officer (Alternate LTO) du projet basé au bureau sous régional pour l’Afrique Centrale (SFC) et en étroite collaboration avec le Conseil National Climat du Gabon et le chargé des forêts de la FAO pour l’Afrique Centrale.

Domaine de spécialisation :Financement climatique, changement climatique, stratégie de mobilisation du secteur privé, études environnementales, finances climatiques, gouvernance environnementale et toutes autres disciplines connexes pertinentes

Taches et Responsabilités
Le spécialiste international accomplira les activités suivantes :Développer une étude stratégique, conjointement avec le facilitateur pays, identifiant les opportunités d’intensification des contributions des acteurs privés à l’action climatique au Gabon ;Examiner les opportunités d’investissement et de financement par le secteur privé dans les secteurs de l’AFAT, de l’énergie et de la gestion des déchets, en collaboration avec les partenaires œuvrant dans ces secteurs ;Identifier les principaux acteurs privés dans les trois secteurs dans le contexte gabonais, incluant les petites et moyennes entreprises ;Préparer un plan de travail pour appuyer le développement de l’étude et la mise en œuvre des recommandations émanant de l’étude, incluant les modalités suggérées (ex. identification de  «champions » du secteur privé) ;Disséminer les résultats et recommandations émanant de l’étude. LES CANDIDATS SERONT SÉLECTIONNÉS EN FONCTION DES CRITÈRES SUIVANTS :
Conditions minimales à remplir :Minimum un diplôme universitaire en sciences du climat, études environnementales, agronomie, économie, développement, finances climatiques, gouvernance environnementale, ou autres disciplines pertinentes avec plusieurs années additionnelles d’expérience ;
Au moins 5 ans d’expérience professionnelle pertinente dans le développement d’études liées au changement climatique dans un environnement international ;Maitrise du Français (au moins niveau C) ; FAO Compétences générales:Être axé sur les résultats
Esprit d’équipeCommuniquerÉtablir des relations constructivesPartage des connaissances et amélioration continue
Aptitudes techniques/fonctionnelles :Bonne capacité de jugement, sens de l’initiative, de responsabilité et d’organisation du travail ;Étendue et pertinence de l’expérience en finances climatiques, mobilisation du secteur privé, élaboration des stratégies, production des rapports techniques sur les opportunités d’investissement et de financement par le secteur privé ;Pertinence de la formation académique et d’expérience pratique en financement climatique, optimisation des opportunités d’investissement et mobilisation de financement et investissement du secteur privé ;  Bon esprit analytique, bonne capacité de travailler sous pression et aptitude à produire des rapports techniques ;Aptitude confirmée à travailler en équipe dans un environnement multiculturel ;Bonne capacité de communication ;Avoir une expérience de travail avec le système des Nations Unies (un atout).Avoir une expérience pratique de travail dans les pays d’Afrique Centrale (un atout).Bonne connaissance des mécanismes d’engagement des acteurs privés ;Expérience de travail avec les organisations internationales (un atout).
Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’appel ne seront pas acceptées.• Seuls les diplômes d’aptitude linguistique délivrés par des prestataires externes reconnus par les Nations Unies et les résultats des examens officiels de la FAO (examens d’aptitude linguistique de niveaux B et C et test de recrutement linguistique) seront acceptés comme attestation du niveau de connaissance des langues indiquées dans le formulaire de candidature en ligne.• D’autres offres peuvent être consultées sur la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/
COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un commentaire