Madagascar

FAO recrute 01 Spécialiste en transferts monétaires

FAO recrute 01 Spécialiste en transferts monétaires

FAO

Ambovombe, Madagascar
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Spécialiste en transferts monétaires (2200624)

Description de l’emploi: 2200624 Spécialiste en transferts monétaires
Date de dépublication: 22/mars/2022, 23:59:00Organizational Unit: FRMAGType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: NPP (personnel national de projet)Grade: N/ALieu principal: Madagascar-AmbovombeDurée: 3 mois avec possibilités de prolongation de contrat, après l’évaluation des performancesNuméro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. •    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. •    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. •    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. •    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. •    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 
Cadre organisationnelLa région du Grand Sud de Madagascar est une zone fortement tributaire de l’Agriculture de subsistance. Elle avait connu une sècheresse exceptionnellement prolongée, la plus accentuée durant les 10 dernières années, couplée aux attaques d’ennemis de cultures, dont les chenilles légionnaires, et l’apparition fréquente du phénomène de « tiomena ». La combinaison de ces facteurs a transformé la situation précaire des régions du Grand Sud de Madagascar, en une crise alimentaire. Les conséquences de cette situation exceptionnelle ont été un facteur déclencheur de actions humanitaires et de relèvement dans la zone. La plongée du pays dans une situation d’urgence sanitaire à la suite de la pandémie de la COVID-19 a empiré la situation. La convergence de ces paramètres climatiques, biologiques et sanitaires dans un contexte de situation socio-économique déjà fragilisé s’est ainsi soldée par une vulnérabilité très poussée des populations de la zone. 
C’est dans ce contexte que l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), met en œuvre le projet « soutien aux moyens de subsistance résilients » pour protéger les investissements en cours, les capitaux restants, la recapitalisation et la reprise de la capacité productive de la population, ainsi que la mise en place de dispositifs pour la transition vers la résilience des populations. Le projet intervient dans les régions de Anosy et Androy, principalement dans les districts d’Amboasary, Ambovombe, Beloha, Tsihombe, Tolagnaro et Betroka. En plus des activités de soutien à l’agriculture et à l’élevage, ce projet met en œuvre des activités de transferts monétaires non conditionnels, afin de répondre aux besoins de base des bénéficiaires, protéger leurs moyens d’existence, améliorer leur accessibilité à une bonne alimentation et leur capacité de production pour la grande saison agricole 2021/2022 et la contre-saison 2022 (transfert de cash pour 50 000 bénéficiaires). Pour appuyer les activités de ce projet, la FAO prévoit de recruter un consultant national spécialiste en transferts monétaires.
Position hiérarchiqueLe consultant national spécialiste en transfert monétaires, travaillera sous la supervision générale du Représentant de la FAO à Madagascar, Comores, Maurice et Seychelles, la supervision directe du Représentant Adjoint, et en étroite collaboration avec le consultant international expert en transferts monétaires et en bons d’achat, le personnel des unités Programme, Opérations, Communication, Suivi &évaluation, Administration, les consultants nationaux et les personnes ressources déployées au niveau des sites d’intervention.
Domaine de spécialisationTransferts monétaires conditionnels ou inconditionnels, cash for work, bons d’achats
Tâches et responsabilités
Le consultant national spécialiste en transferts monétaires, entreprendra les tâches suivantes :  •    Révision et mise à jour des plans de distribution avec les détails, avant chaque intervention. 
•    Coordination avec les partenaires de mise en œuvre pour la distribution du cash ;•    Participer aux réunions du CWG au niveau national et régional (Grand Sud)•    Effectuer des missions rapides d’évaluation des besoins et, le cas échéant, du marché, afin de collecter des données et de tirer des enseignements pour a) mieux comprendre les besoins des communautés ciblées par la FAO et b) pour mieux concevoir les prochains programmes de transferts monétaires•    Appuyer les partenaires de mise en œuvre dans le respect des normes, critères et méthodologie de ciblage des bénéficiaires (ciblage géographique, implication des communautés à travers les comités de ciblage et comité de plaintes, ciblage communautaire/HEA…) ;•    Appuyer les partenaires pour la mobilisation communautaire : Rencontrer les autorités locales et la communauté pour une bonne planification;•    Identifier les sites de distribution conformément aux modalités de sécurisation ;•    Identifier/cibler les fournisseurs de services et prestataires pour les transferts monétaires ;•    Contribuer à l’élaboration des instruments contractuels ;•    Superviser la mise en œuvre du plan de distribution sur le terrain ;•    Accompagner les partenaires d’exécution dans la réalisation et la supervision de l’opération de distribution du cash conformément aux procédures de la FAO ;•    Rédiger les rapports de chaque distribution et rédiger des rapports hebdomadaires d’avancement de l’opération de distribution du cash ;•    Fournir les données pour le(s) système(s) d’information et de gestion sur la distribution du cash ;•    Assurer que les livrables des prestataires soient soumis à temps et dans les normes convenues ;•    Participer au suivi-post distribution (PDM), après chaque distribution de cash et produire un rapport documenté ;•    Participer aux formations et/ou aux processus de capitalisation des bonnes pratiques dans la mise en œuvre des activités de transfert monétaires ;•    Effectuer d’autres tâches connexes selon les besoins.
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
Conditions minimales à remplir •    Diplôme universitaire en Agronomie, Elevage, Sciences sociales, Développement Rural, Economie, Politique Publique, Gestion des Projets, Suivi &Evaluation, ou un diplôme équivalent du domaine•    Un minimum de 2 ans d’expérience sur des projets de transferts monétaires conditionnels ou inconditionnels •    Excellentes capacités d’analyse et de rédaction •    La connaissance des questions liées au mandat de la FAO sera considérée comme un atout.•    Maîtrise du français •    Bonne aptitude de déplacement sur terrain.•    Avoir la nationalité Malagasy.
Compétences de base exigées par la FAO•    Attention portée aux résultats•    Avoir l’esprit d’équipe•    Sens de la communication•    Établissement de relations constructives•    Partage des connaissances et amélioration continue
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: Careers@fao.org 
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :