Maroc

FAO recrute 01 Spécialiste en communication-Maroc

FAO recrute 01 Spécialiste en communication

FAO

Maroc
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Spécialiste en communication (2201111)

Description de l’emploi:  2201111 Spécialiste en communication
Date de dépublication: 06/mai/2022, 23:59:00Organizational Unit: FNMORType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: PSA (Accord de services personnels)Grade: N/ALieu principal: MarocDurée: 40 joursNuméro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. •    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. •    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. •    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. •    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. •    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 
Cadre organisationnelLa FAO dispose d’une Représentation au Maroc établie depuis 1982, l’intervention de la FAO au Maroc s’inscrit dans le Cadre de Programmation Pays (CPP) de la FAO pour le Maroc qui définit les priorités de la collaboration ainsi que les résultats à atteindre à moyen terme, pour soutenir les objectifs nationaux de développement en matière d’agriculture, de développement rural et de sécurité alimentaire. Le Gouvernement du Maroc et la FAO entretiennent un partenariat dynamique et collaborent étroitement en matière de développement agricole dans une approche holistique conciliant l’agriculture, le développement rural et l’adaptation au changement climatique, ceci dans un contexte de renouvellement des projets, programmes et investissements. Le pays a bénéficié de plus de 200 projets nationaux et plus de 65 projets régionaux. L’assistance technique au Maroc est axée sur l’appui à la mise en œuvre des politiques et stratégies de développement durable nationales.
Contexte :Les antimicrobiens jouent un rôle critique dans le traitement des maladies touchant aussi bien les humains, animaux d’élevage (aquatiques et terrestres) que les plantes cultivées. Leur utilisation est essentielle pour la sécurité alimentaire, pour notre bien-être et celui des animaux ainsi que pour l’environnement. Toutefois, l’utilisation inappropriée de ces médicaments favorise l’apparition et la propagation de micro-organismes résistants aux antimicrobiens, ce qui va compromettre sérieusement l’innocuité des aliments, la sécurité alimentaire, et le développement économique durable.Actuellement, environ une personne par minute meurt à cause d’une infection devenue résistante aux antibiotiques ou à d’autres traitements antimicrobiens. Les conséquences sanitaires et les coûts économiques de la résistance aux antimicrobiens (RAM) sont significatifs. 
La trente-neuvième Conférence de la FAO, tenue en juin 2015, a adopté la Résolution 4/2015 qui reconnaît que la RAM constitue une menace d’ampleur croissante pour la santé humaine, animale et environnementale, et souligne la nécessité d’une action rapide et efficace de tous les acteurs du gouvernement et de la société. À la suite de cela, en 2016, le Maroc a élaboré un plan stratégique national (PAN) de lutte contre la résistance aux antimicrobiens.En 2019, en appui au Maroc pour la mise en œuvre du (PAN), la tripartite constituée de l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), l’Organisation mondiale de la santé animale (OIE) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS), a créé le Fond fiduciaire multipartenaires AMR (AMR Multi- Partner Trust Fund). Le Maroc était parmi les premiers pays ayant formulé une proposition de projet de « Soutien de la mise en œuvre du Plan d’Action National de lutte contre la résistance aux antimicrobiens à travers une approche One Health au Maroc » selon une démarche multisectorielle entre les départements des Ministères de l’Agriculture, de la Santé et de l’Environnement. 
Ce Projet lancé en mars 2020, vise à appuyer l’accélération de la mise en œuvre du PAN pour la période 2021-2022 à travers des conseils politiques, une assistance technique et un renforcement des capacités. L’un de ses axes d’intervention concerne l’« Amélioration des capacités de sensibilisation, de changement de comportement et d’éducation en rapport avec la RAM », le renforcement de la sensibilisation sur la RAM et sur les moyens de sa prévention est un axe important du PAN qui vise à améliorer la connaissance des usagers des antimicrobiens sur les bonnes pratiques et les dangers de mésusage des antimicrobiens en vue d’un changement de comportement vers une meilleure hygiène générale et un usage consciencieux des antimicrobiens. 
C’est dans ce cadre que s’inscrit cette consultation dont l’objectif est d’élaborer une stratégie de communication pour sensibiliser la population générale et les principaux acteurs impliqués (professionnels de la santé, de l’agriculture et de l’environnement…) sur les risques de la résistance aux antimicrobiens et les moyens de prévention. La stratégie de communication comprendra des actions sectorielles (santé humaine, santé animale et environnement) ainsi que des actions conjointes entre l’ensemble des parties prenantes dans la logique de l’approche One Health.
Position hiérarchiqueCette consultation est sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Maroc, la supervision du fonctionnaire technique chargé de la Santé et production animale au bureau sous régional de la FAO pour l’Afrique du Nord et de la chargée de projet, en étroite collaboration avec la coordinatrice principale du projet, le coordinateur technique et scientifique du projet, les points focaux des départements ministériels (de la Santé, de l’Agriculture et de l’Environnement), la représentation de l’OMS au Maroc et la représentation régionale de l’OIE pour l’Afrique du Nord, le(a) consultant(e) aura pour tâches et responsabilités : 

Domaine de spécialisationPour l’élaboration de la stratégie, il est recherché un spécialiste en stratégie de communication.

Tâches et responsabilités•    Réaliser un benchmarking sur les stratégies de communication et la communication/sensibilisation développées d’autres pays autour de la RAM permettant. Sur cette base, identifier les grandes options en matière de stratégie de communication illustrées par des exemples internationaux, détailler leurs avantages et leurs inconvénients et formuler des recommandations adaptées au cas du Maroc.

•    Analyse documentaire du contexte d’intervention des départements ministériels de chaque secteur (santé, environnement et agriculture) sur le thème de la résistance aux antimicrobiens (situation générale, problématique, actions de communication, cibles, partenaires…etc) * ;
•    Elaborer une stratégie de communication détaillée en veillant à :o    Procéder à une mise en situation de la problématique de la RAM selon les données des trois départements concernés ;
o    Définir la perception des publics cibles vis-à-vis de la thématique ;o    Définir les objectifs spécifiques de communication/sensibilisation pour chacun des trois (3) secteurs (santé humaine, santé animale et environnement) ainsi que les objectifs conjoints (approche One Health) avec l’appui des trois (3) départements ministériels y afférents et des trois (3) agences du Systèmes des Nations Unies. o    Identifier les publics cibles directs et indirects et dresser un profil précis, détaillé et approfondi de chacun d’entre eux ;o    Identifier les enjeux stratégiques clés, établir la matrice SWOT (Forces, Faiblesses, Opportunités, Menaces) en lien avec la RAM au Maroc ;o    Identifier les canaux et outils de communication les plus appropriés (médias, digital, print, évènement…etc)o    Les messages clés pour chacun des publics cibles en tenant compte des particularités de chaque cible ;•     Produire un plan de communication conjoint et des plans de communication déclinés pour chacun des trois secteurs : santé, agriculture et environnement comprenant les activités qui devront être exécutées au niveau national et une estimation budgétaire de leur mise en œuvre ainsi qu’un plan de suivi-évaluation ; •    Formuler des recommandations aux départements ministériels susmentionnés pour la mise en œuvre de la stratégie de communication en termes d’organisation interne.
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
Conditions minimales à remplir    •    Diplôme universitaire (Bac+4) en communication ou équivalent
•    Expérience avérée en matière d’élaboration de stratégies de communication•    Expérience en sensibilisation/changement de comportement est un atout.•    Connaissance/intérêt pour la thématique des antimicrobiens est un atout.•    Aptitude à travailler avec une équipe multidisciplinaire, proactivité et sens de l’autonomie.•    Nationalité marocaine ou résident dans le pays avec un permis de travail régulier.
Compétences de base exigées par la FAO•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe•    Sens de la communication•    Établissement de relations constructives•    Partage des connaissances et amélioration continue
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRESLa FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à Careers@fao.org  : .Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 
Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.
POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :