Centrafrique

FAO recrute 01 Spécialiste des études sociales et environnementales


FAO recrute 01 Spécialiste des études sociales et environnementales

FAO

Bangui, RCA
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Spécialiste des études sociales et environnementales (2202648)

Description de l’emploi

CALL FOR EXPRESSIONS OF INTEREST – VACANCY ANNOUNCEMENT: 2202648

Spécialiste des études sociales et environnementales

Date de dépublication: 04/oct./2022, 23:59:00

Organizational Unit: FRCAF – FAO Representation in Central Africa Republic

Type d’emploi: Travail temporaire

Type de réquisition: Consultant / PSA (titulaires d’un accord de services personnels)

Grade: N/A

Lieu principal: République centrafricaine-Bangui

Durée: 6 mois

Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les regions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. 

•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. 

•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. 

•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. 

•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. 

•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Cadre organisationnel

Le Gouvernant Centrafricain a obtenu un finacement de la Banque Mondiale pour la mise en œuvre du projet intitulé « Projet de réponse urgente à la crise alimentaire en Centrafrique » (PRUCAC). Le projet vise principalement à atténuer l’impact des chocs économiques concomitants induits par la pandémie de COVID-19, la hausse des prix et les précipitations excessives/inondations récurrentes sur la sécurité alimentaire et nutritionnelle de la RCA. Les principaux objectifs d’engagement de la FAO sont déterminés par le partenariat avec le Gouvernement dans la mise en œuvre de la sous-composante 1.1 : Soutien à la production alimentaire et la nutrition des ménages, de la sous-composante 1.3 : Renforcement des informations hydrométéorologiques pour l’alerte précoce des inondations et la sous-composante 2.2 : Réhabilitation et entretien des petites infrastructures agricoles, dans lesquelles la FAO joue un rôle de soutien à l’exécution. 

Durant la phase de démarrage du projet, la FAO envisage le recrutement d’un Spécialiste des études sociales et environnementalesqui travaillera en étroite collaboration avec les unités techniques pour la conduite de screening environnemental et social des parcelles des bénéficiaires, assorti des fiches des bénéficiaires prenant en compte les différentes mesures d’atténuation des impacts négatifs et débouchant sur le travail environnemental et social à réaliser (EIES, PGES, Fiche simple de gestion des impacts). 

Position hiérarchique

Sous la supervision générale de la Représentante de la FAO en République Centrafricaine (FAOCF) et sous la supervision technique du LTO et du Chargé de Programme de la FAOCF, et en étroite collaboration avec l’Assistant Technique International – Coordonnateur du projet, ainsi que les autres specialistes nationaux et internationaux recrutés sur ce Projet, le Spécialiste des études sociales et environnementales, sera en charge de conduire le screening environnemental et social des parcelles des bénéficiaires, assorti des fiches des bénéficiaires prenant en compte les différentes mesures d’atténuation des impacts négatifs et débouchant sur le travail environnemental et social à réaliser (EIES, PGES, Fiche simple de gestion des impacts). 

Domaine de spécialisation

Evaluations et études sociales et environnementales

Tâches et responsabilités

Le Spécialiste des études sociales et environnementales, en collaboration avec l’équipe du pojet, s’acquittera notamment des tâches ci-dessous :

•    Actualiser le plan de travail pour la conduite des études sociales et environnementales;

•    Coordonner les missions de screening environnemental et social des parcelles des bénéficiaires des intrants agricoles fournis par la FAO ;

•    Compléter et détailler l’analyse des risques environnementaux et sociaux du projet et les interactions/enjeux du développement ;

•    Identifier les parties prenantes dans le développement et la gestion environnementale du projet et leurs préoccupations ;

•    Organiser et participer aux divers ateliers et sessions de concertations locales avec les diverses parties prenantes pour évaluer les impacts environnementaux et sociaux ;

•    Identifier les actions d’atténuation adéquates et les mesures d’accompagnement juridiques et institutionnelles, y compris les procédures de gestion de la main d’œuvre ;

•    Préparer les rapports sur les résultats de missions de screening environnemental et social des parcelles des bénéficiaires des intrants agricoles fournis par la FAO ;

•    Elaborer un plan de gestion environnementale et sociale et le mécanisme de suivi ;

•    Elaborer un plan de mobilisation des parties prenantes, y compris les exigences relatives aux mécanismes de réclamation ;

•    Développer un cadre de planification en faveur des populations autochtones ; y compris un plan d’action pour combattre l’exploitation et les atteintes sexuelles/le harcèlement sexuel et pour la protection de l’enfance ;

•    Evaluer les risques sécuritaires et proposer une stratégie assortie d’un plan de Gestion de Sécurité et un plan de renforcement des capacités pour améliorer la gestion environnementale et sociale ;

•    Contribuer à la préparation des rapports d’activités trimestrielsprésentant les résultats du projet et proposer des orientations pour l’atteinte des objectifs du projet ; 

•    Contribuer à la finalisation du Rapport terminal du projet à soumettre au Fonctionnaire technique principal de la FAO pour revue, finalisation et endossement ;

•    Assumer d’autres responsabilités afférentes à la gestion des aspects de sauvegarde environnementale et sociale du projet.

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir

•    Diplôme Universitaire (minimum Bac +5) en gestion des ressources naturelles, en agroéconomie et/ou en économie forestière ;

•    Au moins 5 années dans le domaine des études et des évaluations d’impacts environnementales;

•    Connaissance courante (niveau C) du français et connaissance moyenne (niveau B) de l’anglais. (Pour les PSA, une seule langue peut être exigée.)

Compétences de base exigées par la FAO

•    Être axé sur les résultats

•    Avoir l’Esprit d’équipe

•    Sens de la communication

•    Établir des relations constructives

•    Partage des connaissances et amélioration continue

Compétences techniques/fonctionnelles

•    Une expérience de travail avérée dans le pays en particulier dans des postes similaitressur le terrain ; 

•    Expériences pertinentes dans la mise en œuvre des projets de développement agro-sylvo-pastoraux, de gestion de ressources naturelles, et dans le domaine des études d’impacts environnemental et social ;

•    Capacité démontrée à travailler dans des équipes et des projets multidisciplinaires ;

•    Initiative et capacité démontrées à fournir des résultats dans les délais ;

•    Excellentes capacités de rédaction, d’analyse et d’édition de rapports ;

•    Capacité à préparerune stratégie de une stratégie de gestion environnemenale assortie d’un plan de Gestion de Sécurité et un plan de renforcement des capacités pour améliorer la gestion environnementale et sociale ;

•    Bonne capacité d’analyse et de conceptualisation ;

•    Forte expérience en analyse qualitative et quantitative dans le secteur agricole et la sécurité alimentaire ;

•    Bonne maîtrise de l’outil informatique : la connaissance des logiciels « Word et Excel » étant obligatoire ;

•    Connaissance approfondie des législations et des droits d’usage coutumiers.

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).

• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’appel ne seront pas acceptées.

• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/

• D’autres offres peuvent être consultées sur la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULER

Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.

Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.

Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :