Bénin

FAO recrute 01 Coordonnateur(trice) National(e) du Projet

FAO recrute 01 Coordonnateur(trice) National(e) du Projet

FAO

Bénin
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Description de l’emploi:  2203270
Coordonnateur(trice) National(e) du Projet
Date de dépublication: 15/déc./2022, 23:59:00
Organizational Unit: FRBEN
Type d’emploi: Travail temporaire
Type de réquisition: PSA (Accord de services personnels)
Grade: N/A
Lieu principal: Bénin-Cotonou
Durée: 11 mois renouvelable (avec une période probatoire de 3 mois)
Numéro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures.
•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO.
•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination.
•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses.
•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.
Cadre organisationnel
Les projections climatiques indiquent que les températures dans le Haut et le Moyen Bassin de l’Ouémé au Bénin n’ont cessé d’augmenter depuis les années 1960, et qu’elles continueront à augmenter pendant le reste de ce siècle, jusqu’à 5 ºC. Les prédictions concernant les précipitations varient, mais toutes indiquent des périodes de sécheresse plus longues et des périodes sèches plus fréquentes (en particulier dans le Haut Ouémé), des saisons des pluies plus courtes avec un début tardif et la disparition potentielle de la courte saison des pluies dans le Moyen Ouémé.
Le bassin de l’Ouémé est une zone clé pour la production agricole, qui est le principal secteur économique du Bénin. Ce secteur emploie 61% de la population de l’Ouémé, dont 85% de petits exploitants. Les principales cultures (annuelles et pérennes) produites dans la zone sont le maïs, le manioc, l’igname, l’anacarde. Le secteur est particulièrement vulnérable au changement climatique mais possède également un important potentiel d’atténuation, représentant près de la moitié des émissions du Bénin.
Pour faire face aux effets du changement climatique et renforcer le potentiel du bassin de l’Ouémé, le projet OCRI (Initiative pour la résilience climatique du bassin de l’Ouémé) vise à intensifier l’agriculture résiliente au climat et les pratiques agroforestières à faibles émissions, à construire des ouvrages hydrauliques pour réduire l’érosion des sols et le ruissellement, et à améliorer globalement la gestion des terres et de l’eau sur 95 000 ha et à réduire la vulnérabilité de 330 000 petits exploitants agricoles face à l’augmentation des perturbations climatiques et des phénomènes météorologiques extrêmes, en mettant en œuvre un ensemble de mesures dures et douces de résilience au climat.
Position hiérarchique
Le(la) Coordonnateur(trice) du projet OCRI travaillera sous la supervision générale du Représentant de la FAO en République du Benin, en collaboration avec la section Programme de la FAO et l’LTO du Projet.
Domaine de spécialisation
Le(la) Coordonnateur(trice) sera responsable de l’unité de Coordination du Projet, de la mise en œuvre du projet OCRI et assumera les exigences administratives générales, y compris la gestion du projet et l’exécution du budget alloué pour une exécution efficace et opportune des activités afin d’obtenir des résultats de qualité.
Tâches et responsabilités
•    Prendre connaissance des procédures de la FAO et des bailleurs en matière de gestion de projets ;
•    Gérer et superviser les ressources humaines affectées à l’Unité de Gestion du Projet (UGP), notamment en fournissant une supervision/un encadrement technique dans la mise en œuvre des activités du projet et en assurant la coordination et la communication quotidiennes avec les partenaires de mise en œuvre du projet ;
•    Diriger la coordination générale, la gestion, l’exécution et la supervision des activités du projet OCRI, y compris la gestion des ressources financières, budgétaires et humaines, ainsi que les dispositions nécessaires (élaboration et suivi des lettres d’accord et mise en œuvre du processus de passation de marchés).
•    Assurer la gestion efficace du personnel technique international et national, les consultants et le personnel d’appui dans l’exercice de leurs fonctions.
•    Assurer une coordination efficace avec les Unités de Gestion Locales établies dans l’haute et le moyen Oueme.
•    Coordonner la planification, l’allocation des ressources, la mise en œuvre, le suivi et le rapportage de l’exécution technique, opérationnelle et financière du projet, en étroite collaboration avec les autorités locales, le représentant de la FAO, les donateurs et les partenaires concernés.
•    Préparer les Termes de référence pour le recrutement des consultants et s’assurer que le processus de recrutement soit finalisé à temps.
•    Préparer à temps tous les rapports d’avancement requis par le projet, incluant le bailleur de fonds et la FAO;
•    S’assurer de la production des rapports techniques par les consultants nationaux et internationaux ;
•    Participer à l’organisation l’évaluation externe à mi-parcours des deux projets ;
•    Développer les plans de travail et les budgets annuels, les approuver avec la FAO et le donateur et obtenir l’approbation du Comité de Pilotage du projet.
•    Assurer la compilation d’une matrice et d’un plan M-E complets et superviser sa mise en œuvre.
•    Diriger, coordonner et gérer la mise en œuvre des activités du projet sur le terrain et assurer la coordination de toutes les activités conformément au calendrier et à la planification budgétaire proposés.
•    Diriger des missions sur le terrain, notamment en fournissant des conseils à des consultants externes, des fonctionnaires et d’autres parties et s’assurer que chaque mission sur le terrain produit un rapport avec conclusions et recommandations ;
•    Fournir une assistance technique pour la mise en œuvre du projet, y compris la supervision technique des composantes du projet.
•    Appuyer le suivi en temps réel de l’avancement du projet et l’alerte du titulaire du budget et du bureau technique principal en cas des problèmes potentiels qui pourraient entraîner des retards dans la mise en œuvre.
•    Appuyer la Représentation dans le renforcement de sa coopération avec le Gouvernement (tous les ministères techniques concernés) et les autres partenaires impliqués dans la mise en œuvre efficace du projet.
•    Assurer la cohérence et les synergies et renforcer le dialogue avec les autres projets qui cofinancent le projet OCRI et les projets en cours dans les zones d’intervention.
•    Assurer la production, la qualité et la livraison de documents de haute qualité à transmettre au Comité de Pilotage, au Gouvernement, au GCF et au FIDA.
•    Appuyer la Représentation dans la mise en place de la communication en concertation avec les différentes parties prenantes du projet (partenaires, bénéficiaires et donateurs), en assurant la cohérence des messages et des communications sur les objectifs et les réalisations des projets.
•    Représenter le projet OCRI lors de réunions, ateliers et séminaires nationaux, régionaux et internationaux, selon les besoins.
•    Effectuer toute autre tâche connexe selon les besoins.
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
Conditions minimales à remplir
•    Diplôme universitaire supérieur en économie agricole, économie du développement, sociologie rurale, sécurité alimentaire, l’agriculture durable, la foresterie ou un domaine connexe.
•    Expérience professionnelle d’au moins 7 années dans un domaine pertinent lié à la foresterie, agroforesterie, changement climatique, gestion de l’eau, agriculture et/ou développement rural et de l’environnement.
•    Connaissance courante (niveau C) du français et connaissance moyenne (niveau B) de l’anglais.
•    Nationalité béninoise ou résidence dans le pays avec un permis de travail régulier.
Compétences de base exigées par la FAO
•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe
•    Sens de la communication
•    Établissement de relations constructives
•    Partage des connaissances et amélioration continue
Aptitudes techniques/fonctionnelles
•    Très bon sens de l’organisation et aptitude à respecter des échéanciers serrés.
•    Capacité à prioriser les tâches.
•    Capacité à travailler d’une manière harmonieuse et efficace dans une équipe multiculturelle et multidisciplinaire.
•    Excellentes qualités de rédaction.
•    Excellentes qualités relationnelles et aptitude à entretenir des relations de travail efficaces avec l’équipe du projet.
•    Étendue et pertinence de l’expérience dans la rédaction de documents écrits de haute qualité pour une grande variété de publics.
•    Une expérience au sein des Nations Unies serait un atout.
•    Capacité de travailler sous pression
•    Expérience solide en gestion des projets et programmes.
•    Bonne connaissance du secteur forestier, agricole et agro-forestier et du changement climatique en République du Benin.
•    Expérience avérée dans la collaboration avec le Système des Nations Unies ou autres PTFs.
•    Parfaite maîtrise de l’outil informatique et du pack office (World, Excel, PowerPoint, Outlook).
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à Careers@fao.org  : .
Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 
Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/
COMMENT POSTULER
Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.

POSTULER

PLUS D’OFFRES

Laisser un Commentaire