Recrutements au Sénégal

FAO recrute 01 Coordinateur/trice national(e) de Projet

FAO recrute 01 Coordinateur/trice national(e) de Projet

Description de l’offre

Coordinateur/trice national(e) de Projet
• Niveau d’études: Non précisé
• Expérience: 7 ans
• Expire le: 11-01-2022


FAO
Sénégal
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Description de l’emploi: 2103450

Coordinateur/trice national(e) de Projet


Date de dépublication: 11/janv./2022, 23:59:00
Organizational Unit: FRSEN
Type d’emploi: Travail temporaire
Type de réquisition: NPP (personnel national de projet)
Grade: N/A
Lieu principal: Sénégal
Durée: 11 mois
Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.

La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures.
Les femmes, les ressortissants d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature.
Toute personne employée par la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus élevées d’intégrité et de professionnalisme et de respecter les valeurs de l’Organisation. La FAO applique une politique de tolérance zéro à l’égard des comportements incompatibles avec ses buts et objectifs et ceux du système des Nations Unies, y compris l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination.
Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront donc l’objet de vérifications rigoureuses.
Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité.

Cadre organisationnel
Le « Projet de renforcement des moyens de subsistance des femmes rurales pour un développement économique durable » a pour objectif d’améliorer la productivité agricole, l’accès aux marchés et les revenus des petits producteurs, notamment des femmes et des jeunes. Financé par le Programme Mondial pour l’Agriculture et la Sécurité Alimentaire (GAFSP) dans le cadre de son initiative pilote « Missing Middle Initiative » pour un montant de 2,7 million de $EU, il a débuté en 2018 et doit clore ses activités en décembre 2022. Il est appuyé par la FAO en tant qu’entité de supervision et est porté par deux organisations de producteurs qu’il cherche à renforcer : l’Association des Producteurs de la Vallée du Fleuve Gambie (APROVAG) et la Fédération Yakaar Niani Wulli (YNW) comptant à elles deux environs 3 000 membres. Concentrée dans la région de Tambacounda, sa mise en œuvre repose en partie sur 3 partenaires importants que sont l’Association pour la Promotion du Développement à la Base (ASPRODEB), le Conseil National de Concertation et de Coopération des Ruraux (CNCR) et l’Organisation non Gouvernementale (ONG) Action Aid Sénégal.

Une revue à mi-parcours a eu lieu en octobre – novembre 2020, faisant des recommandations pour apporter des solutions aux défis et contraintes identifiés afin d’améliorer la performance du projet.

Position hiérarchique
Le/la Coordinateur/trice national (e) de projet sera sous la supervision du Représentant de la FAO au Sénégal (en tant que Budget Holder (BH) du projet), et au jour le jour de son assistant chargé de Programme, ainsi que sous la direction technique du responsable technique (Lead Technique Officer –LTO-) du projet.

Domaine de spécialisation
Agronomie, développement rural, aménagements hydro-agricoles, développement institutionnel et communautaire.

Tâches et responsabilités
De manière plus spécifique, le coordinateur devra :
Apporter/maintenir un appui technique et organisationnel aux organisations de producteurs bénéficiaires (APROVAG et YNW) ;
Appuyer les 2 Organisations de Producteurs (OP) bénéficiaires du projet à développer des partenariats privés et/ou institutionnels au bénéfice des objectifs du projet ;
Coordonner la mise en œuvre du plan de travail et de budget 2022 et en collaboration avec les autres parties prenantes;
Assurer la gestion technique et financière du projet;
Superviser le travail des autres membres de l’équipe de mise en œuvre que sont le chargé de Suivi-Evaluation (S&E), le chargé administratif et un conseiller OP à temps partiel;
Lancer/assurer les procédures d’achats et autres prestations de services sur la base des plans élaborés et approuvés pour le projet;
S’assurer de l’opérationnalisation rapide et le suivi efficace et rigoureux des 5 lettres d’accord de mise en œuvre (avec les OP et partenaires de mise en œuvre) qui sont prévues pour 2022 ;
Maintenir une relation étroite avec l’unité de programme de FAO Sénégal ainsi que le LTO du projet ;
Coordonner et superviser le travail des 3 partenaires de mise en œuvre engagés dans la mise en œuvre du projet et harmoniser l’intégration de leurs contributions ;
Maintenir une collaboration étroite et les synergies avec les différentes institutions et autres partenaires du projet ;
Superviser et guider le chargé S&E dans son travail régulier ainsi que la préparation des rapports de progrès semestriels devant être envoyés au GAFSP;
Fournir, avec l’appui des autres membres de l’équipe, les informations nécessaires aux collègues de la FAO chargés de la préparation du rapport terminal du projet prévu en décembre 2022 ;
Apporter tous les appuis techniques et logistiques nécessaires aux partenaires de mise en œuvre ainsi que toutes les autres missions et travaux en soutien au projet ;
Identifier et alerter le management de la FAO (Chargé de Programme, LTO, BH) sur toutes les difficultés ou contraintes pouvant affecter les performances du projet et suggérer des options de solution ;
Préparer les informations nécessaires à la rédaction du rapport terminal du projet avant la clôture des activités et de la fin de son mandat ;
Effectuer d’autres tâches pertinentes tel que requises par la FAO.
Afin de mener à bien ces différentes tâches, le coordinateur devra (i) prendre connaissance des principaux documents pertinents (Rapport de la Revue à Mi-Parcours, plan de travail et budget, note laissée par l’ancien coordonnateur) ; (ii) Recevoir un briefing approfondi du BH, de l’équipe programme, LTO et du point focal GAFSP de la FAO ; (iii) Prendre contact et développer de nouvelles relations de travail régulières avec les parties prenantes, principalement les 2 OP et les partenaires de mise en œuvre ;

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir
Diplôme d’études supérieures (maîtrise, doctorat ou équivalent) en sciences agronomiques, économie agricole, développement rural, sociologie, renforcement institutionnel, aménagement hydroagricole ou toute discipline similaire;
Au moins sept (7) ans d’expérience professionnelle pertinente dans le domaine de la gestion de projet, le suivi et l’évaluation des travaux de terrain, au niveau national et / ou international ;
Une compréhension approfondie de la politique agricole au Sénégal (filière banane, fonio, arachide);
Une capacité à travailler de manière indépendante et en harmonie avec les partenaires de mise en œuvre du projet et les organisations de producteurs;
Une excellente capacité de communication verbale et écrite en français est obligatoire. La maîtrise de l’anglais serait un atout ;
Nationalité sénégalaise.

Compétences de base exigées par la FAO
Être axé sur les résultats
Avoir l’esprit d’équipe
Savoir communiquer
Établir des relations constructives
Partage des connaissances et amélioration continue

Aptitudes techniques/fonctionnelles
Étendue et pertinence de l’expérience en gestion de projets agricoles et/ou ;
Très bonne compétences en rédaction technique et de synthèse ;
Une vaste expérience professionnelle du travail avec les communautés locales, les OP et leurs membres, les ONG, les gouvernements nationaux et les organisations internationales.

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES
• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.
• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici www.whed.net/

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

COMMENT POSTULER
Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.
Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.
Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.
COMMENT POSTULER ?
Postulez en ligne à cette offre :

https://jobs.fao.org/careersection/fao_external/jobdetail.ftl?lang=fr-FR&searchExpanded=true&job=2103450

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :