Maroc

FAO recrute 01 Consultant national en Aménagement des forêts et reboisement

FAO recrute 01 Consultant national en Aménagement des forêts et reboisement

FAO

Rabat, Maroc
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Consultant national en Aménagement des forêts et reboisement (2201210)

Description de l’emploi: 2201210 Consultant national en Aménagement des forêts et reboisement
Date de dépublication: 20/mai/2022, 23:59:00Organizational Unit: FNMORType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: PSA (Accord de services personnels)Grade: N/ALieu principal: Maroc-RabatDurée: 32 jours (jusqu’en décembre 2022)Numéro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. •    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. •    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. •    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. •    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. •    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 
Cadre organisationnelLe consultant travaillera sous la responsabilité générale du Représentant de la FAO au Maroc, la supervision directe du Fonctionnaire Technique de la FAO LTO/NFO et du Coordonnateur National du Projet (CNP – ANEF) et en étroite collaboration avec le consultant international dans la même spécialité. Le consultant national sera appuyé par une mission de courte durée d’un consultant international spécialiste matière.

L’un des programmes structurants s’inscrivant dans la nouvelle stratégie forestière « Forêts du Maroc 2020-2030 » est le renforcement des programmes de reboisement, de régénération et d’amélioration sylvopastorale des forêts domaniales avec comme objectif la plantation de 50.000 ha/an au début du programme pour atteindre 100.000 ha/an à l’horizon 2030, au lieu de 40.000/ha programmée en moyenne actuellement. Ainsi, pour atteindre cet objectif et réussir les actions des projets de plantations forestières, des améliorations doivent être apportées portant essentiellement sur l’approche de programmation de ces projets, leur mise en œuvre et les modalités de leurs contrôle, suivi et évaluation. De ce fait, l’Agence Nationale des Eaux et Forêts a jugé nécessaire d’élaborer des guides techniques permettant de constituer, dans le respect des normes, de règlements et des bonnes pratiques, une référence pour la réussite des composantes phares de restauration des écosystèmes forestiers, à savoir : les semences, les plants et les travaux de plantations forestières (reboisement, régénération, amélioration sylvopastorale…).
La présente consultation a pour objet :
Objectif général :L’objectif est l’élaboration du guide technique de conduite des travaux de plantations forestières, mettant l’accent sur les critères et les normes techniques à adopter pour garantir une bonne programmation, mise en œuvre, contrôle, suivi évaluation de ces travaux et la réussite des plantations forestières, en tenant compte des spécificités situationnelles/écosystémiques et des modes d’exécution.
Objectifs spécifiques :– Renforcer les capacités techniques des gestionnaires forestiers opérationnels (ingénieurs et techniciens) en mettant à leur disposition un référentiel technique simple et pratique en matière de conduite des travaux de plantations forestières,- Normaliser selon les spécificités des différentes régions, les méthodes de contrôle, de suivi et d’évaluation de ces travaux, – Expliciter et donner les modalités de conduite des travaux de plantations forestières (outils de planification, zone concernée, essence (s) à retenir, itinéraire technique à adopter), ainsi que le système de suivi-évaluation à assoir jusqu’à l’âge de défensabilité et ce afin de garantir la réussite des plantations.
Position hiérarchique
Consultant National sous supervision directe de la FAO

Domaine de spécialisationExpert en Aménagement des forêts et Reboisement

Tâches et responsabilités
Le consultant national effectuera les tâches suivantes :

Activité n°1 : Réaliser un diagnostic sur la conduite des travaux de plantations forestières
1.1/ Diagnostic et analyse de l’état des lieux de l’existant en matière de conduite des travaux de plantations forestières au niveau national : Ainsi en prenant en considération la diversité éco-systémique marocaine à travers des prospections sur le terrain basé sur un échantillon représentatif, cette étape consiste, entre autres, à faire un recueil des données sur :-    L’approche managériale adoptée par l’Agence Nationale des Eaux et Forêts,-    L’ensemble des documents, références, procéduriers, programmes, fiches techniques de plantations nouvelles et de regarnis et entretien des plantations anciennes auxquels le gestionnaire fait appel pour mener un projet de plantation,-    La conception, la programmation, la mise en œuvre, le contrôle et le suivi-évaluation des travaux de plantations forestières, le degré d’implication et de concertation avec les partenaires,  –    Les mesures prises pour l’accompagnement de ces travaux de plantation tout en évaluant le degré d’implication des partenaires surtout la population locale ;-    Les contraintes qui entravent la mise en œuvre des travaux de plantations forestières,-    Le règlement de consultation et CPS types adoptés pour chaque espèce, leur degré d’adaptation aux conditions écologique du milieu,-    La chronologie des différentes opérations de plantation mise en œuvre au niveau des principaux écosystèmes forestiers,-    Les principales essences utilisées en matière de reboisement, de régénération, d’amélioration sylvopastorale au niveau des principaux écosystèmes forestiers,-    Les différents itinéraires techniques adoptés ainsi que le matériel et engins pour la réalisation des travaux,-    Les outils de contrôle, suivi et évaluation des travaux de plantations forestières-    Les parties prenantes dans la réalisation des travaux de plantations forestières,-    La gouvernance en matière des travaux de plantations forestières.
1.2/ Benchmark international : Le benchmark sur la conduite des travaux de plantations forestières a pour objectif principal l’étude des meilleures pratiques internationales en ce domaine. A cet effet, les experts sont appelés à :•    Déterminer les critères de choix des panels de pays du présent benchmark, •    Mener pour les pays échantillonnés une étude de synthèse sur les différentes étapes suivies pour la conduite des travaux de plantations forestières y compris les moyens de contrôle, les outils de suivi évaluation et le mode de gouvernance.  1.3/ Résultat du diagnostic : sur la base d’une étude comparative des résultats du diagnostic et analyse de l’état des lieux de l’existant en matière de conduite des travaux de plantations forestières au niveau national et du benchmark international, les experts sont invités à :•    Ressortir les bonnes pratiques, les points forts et les points faibles, •    Proposer des recommandations, orientations et axes d’amélioration générales en terme d’approches, méthodes, techniques, mode de gouvernance, axes de recherche à développer,…, afin de surmonter les contraintes, corriger les faiblesses, tirer profit des opportunités, améliorer les performances et atteindre les objectifs explicités au niveau de la stratégie.•    
Activité n°2 : Elaborer un guide technique des travaux de plantations forestières :•    L’objectif est de mettre à la disposition des gestionnaires opérationnels et de la profession un guide technique pratique sur les travaux de plantations forestières permettant la conception, la programmation, la mise en œuvre, le contrôle, le suivi et l’évaluation des travaux de plantations forestières (reboisement, régénération, amélioration sylvopastorale, regarnis et entretien des plantations anciennes), assortis des cartes, tableaux, schémas et photos…. illustratifs. Ce guide doit permettre aux gestionnaires opérationnels de répondre aux questions suivantes : Pourquoi planter ? Où planter ? avec quoi et comment planter ? •    Ainsi, ce guide doit, entre autres, mettre en œuvre la démarche à suivre pour :-    La programmation des travaux de plantations forestières, les modalités pour mener un projet de plantation, avec une vision de faire de Grands Ensembles de reboisement,-    L’identification et la description des unités écologiques et de reboisement,…-    La mise en place de concept du reboisement participatif, anticiper et lever les principales menaces et problèmes qui peuvent bloquer la réalisation du projet de plantation,-    Le choix de l’itinéraire technique par espèce et par écosystème d’après les paramètres écologique (dimension écologique à développer), édaphiques, topographique, sociales…. Pour ce faire, donner des interrogations sur lesquelles un reboiseur doit répondre pour pouvoir choisir l’espèce, la technique appropriée de préparation du sol, de plantation, la consistance et la périodicité des interventions post-plantation…., en tenant compte du contexte des changements climatiques-    Le choix des techniques de préparation du sol et matériel technique à utiliser pour l’amélioration du bilan hydrique au niveau des zones arides et semi-arides,-    Le choix de l’opportunité d’utilisation des engins et matériel technique pour la préparation du sol (selon le type du sol,…..),-    L’implication des parties prenantes concernées,-    La définition des mesures d’accompagnement à mettre en place pour garantir la réussite du projet de plantation,-    Le contrôle, le suivi et l’évaluation de toutes les phases du projet de plantation,-    Le choix des équipements et infrastructures à prévoir dans le cadre de projet de plantation (pistes, tranchées pare-feu, poste vigie,…..)
  Ce guide doit être annexé :    Des modèles de fiches techniques pour les principales espèces utilisées avec toutes les informations qu’elles doivent contenir,     Cartes, tableaux, schémas et photos…. Illustratifs,     Fiches sur le matériel et équipement technique à adopter pour l’étude de sol, réalisation du tracé, préparation du sol, suivi des arrosages….).
 Activité n°3 : Animer l’atelier de présentation du guide technique sur les travaux de plantations forestières.
 Activité n°4 : Animer les sessions de formation sur les travaux de plantations forestières après identification des besoins en formation.
A encourager l’utilisation de l’outil Collect Earth de la FAO pour le suivi-évaluation des plantations. Ceci permettra le suivi comparatif et combiné (terrain plus télédétection) depuis la préparation des terres jusqu’au développement des plantules.
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS : 
Conditions minimales à remplir    •    Diplôme universitaire de niveau supérieur : Cadre de niveau doctorat ou ingénieur en foresterie/gestion et aménagements des forêts/reboisement.•    Au moins 10 années d’expérience professionnelle pertinente dans le domaine.•    Une expérience confirmée en matière d’étude d’aménagement des forêts et de conduite des travaux de reboisement et de régénération.•    Connaissance courante du français et de l’arabe. •    Ayant une maîtrise de l’outil informatique (Word, PowerPoint, Excel).•    Ressortissant du Maroc ou résident dans le pays avec un permis de travail régulier.
Compétences de base exigées par la FAO•    Attention portée aux résultats.
•    Avoir l’esprit d’équipe.•    Sens de la communication.•    Établissement de relations constructives.•    Partage des connaissances et amélioration continue.•    Une bonne capacité organisationnelle.
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRESLa FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à Careers@fao.org  : .Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR. POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :