Bénin

FAO recrute 01 Consultant (e) national (e) sur la mécanisation, la manutention et le stockage post-récolte

FAO recrute 01 Consultant (e) national (e) sur la mécanisation, la manutention et le stockage post-récolte

FAO

Cotonou, Bénin
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi – Consultant (e) national (e) sur la mécanisation, la manutention et le stockage post-récolte (2200976)

Description de l’emploi:  2200976 Consultant (e) national (e) sur la mécanisation, la manutention et le stockage post-récolte
Date de dépublication: 24/avr./2022, 23:59:00Organizational Unit: FRBENType d’emploi: Travail temporaireType de réquisition: PSA (Accord de services personnels)Grade: N/ALieu principal: Bénin-CotonouDurée: 40 joursNuméro de poste: N/A
La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.
•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. •    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. •    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. •    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. •    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. •    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 
Cadre organisationnelLe projet permettra d’aligner et de stimuler le mandat et les activités mondiales sur la mécanisation agricole durable (SAM) pour les petits exploitants agricoles avec les centres d’innovation verte pour l’agriculture et la sécurité alimentaire (GICAFS). Deux pays focaux (Bénin, Inde) seront exemplaires pour l’exécution des activités de terrain liées à l’objectif du projet qui est d’améliorer l’efficacité, la résilience et les revenus des petits exploitants agricoles, en particulier des femmes et des jeunes, par la promotion de la mécanisation durable et des micros, petites et moyennes entreprises (MPME). Le résultat attendu du projet est un accès et une utilisation accrus des technologies de mécanisation agricole durable et des innovations parmi les petits exploitants, en particulier les femmes et les jeunes, dans le but d’augmenter la productivité, l’efficacité et la rapidité des opérations.

C’est dans ce cadre qu’un (e) expert (e) national (e) sur la mécanisation, la manutention et le stockage post-récolte est sollicité (e).
Position hiérarchique Sous la supervision générale du Représentant de la FAO et la supervision opérationnelle du Chargé de Programme.

Tâches et responsabilités En étroite collaboration avec le responsable technique du projet « Promotion de la mécanisation agricole durable pour améliorer l’efficacité, les revenus et la résilience des petits exploitants » (GCP/GLO/1029/GER), la Task Force du projet et les homologues nationaux. Le consultant national contribuera à la mise en œuvre des quatre résultats du projet. Plus précisément, le consultant national devra : 
•    Entreprendre une évaluation rapide de la manipulation post-récolte des petits exploitants, y compris les problèmes de stockage, et élaborer un plan global pour aider les pays à les résoudre ;•    Co-organiser une formation de formateurs (ToT) sur la manipulation et le stockage post-récolte (ciblant les agents de vulgarisation, les mobilisateurs communautaires, les ONG, les partenaires des centres d’innovation verte (7 jours de formation).•    Réaliser deux formations sur le terrain sur la manipulation post-récolte améliorée, y compris le stockage, en particulier pour les petites et moyennes entreprises (ciblant les agriculteurs et les petites et moyennes entreprises). •    Réaliser deux formations sur le fonctionnement et l’entretien de base des équipements de manutention post-récolte en ciblant les opérateurs féminins qui géreront leur propre entreprise. •    Soutenir l’identification et la promotion de solutions innovantes de mécanisation adaptées à la réduction des pertes post-récolte (PHL) au niveau des petits exploitants et des micros, petites et moyennes entreprises (MPME). •    Faciliter la création de nouvelles MPME dirigées par des femmes et améliorer les MPME existantes pour leur permettre d’accéder à la mécanisation durable et à l’encadrement, d’en bénéficier et d’en tirer des revenus.•    Cartographier les initiatives en cours dans le pays pour promouvoir l’accès et l’utilisation de la mécanisation agricole innovante parmi les petits exploitants et les MPME au Bénin (en mettant l’accent sur la manutention post-récolte, y compris les technologies de stockage).•    Soutenir et participer à deux tables rondes pour identifier les synergies et l’intégration de ces initiatives dans les processus nationaux du F-SAMA au Bénin et dans la politique et la stratégie nationales de mécanisation en Inde.
Résultats attendus: •    L’évaluation rapide et le plan d’aide aux pays pour relever les défis de la manutention et du stockage après récolte sont finalisés.
•    Soutien et identification de solutions de mécanisation innovantes permettant de réduire les pertes après récolte (PHL) au niveau des petits exploitants et des MPME (au moins deux).•    Une formation pratique sur la manutention post-récolte, y compris le stockage organisé.•    Deux formations sur le terrain sur la manipulation et le stockage post-récolte, en particulier pour les petites et moyennes entreprises organisées.•    Organisation de deux formations sur le fonctionnement et l’entretien de base des équipements de manutention post-récolte ciblant les opératrices, les agricultrices et les entrepreneurs.•    10-20 MPME créées ou mises à niveau sur la mécanisation durable  •    Accompagnement et soutien technique aux MPME établies sur une base régulière.•    Initiatives en cours dans le pays pour promouvoir l’accès et l’utilisation de la mécanisation agricole innovante parmi les petits exploitants et les MPME au Bénin (accent mis sur les technologies post-récolte, y compris le stockage).•    Deux tables rondes visant à identifier les synergies et l’intégration de ces initiatives dans les processus nationaux F-SAMA au Bénin ont été soutenues et ont fait l’objet d’une participation.•    Rapport final
LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:
Conditions minimales à remplir•    Spécialiste en gestion post-récolte et stockage et doit avoir au moins un diplôme universitaire de préférence en gestion post-récolte ou en génie agricole
•    Au moins 5 ans d’expérience pertinente sur le terrain de préférence au Bénin ou en Inde dans la production, la manutention post-récolte et le stockage des produits agricoles•    Excellentes capacités rédactionnelles en français et/en anglais éventuellement,•    Etre un ressortissant du Bénin ou résident dans le pays avec un permis de travail régulier
Compétences de base exigées par la FAO•    Attention portée aux résultats
•    Avoir l’esprit d’équipe•    Sens de la communication•    Établissement de relations constructives•    Partage des connaissances et amélioration continue
Aptitudes Techniques/Fonctionnelles•    Capacité avérée à créer de bonnes relations avec une diversité de parties prenantes, y compris les institutions gouvernementales, les ONG, le secteur privé, les instituts de recherche et les communautés locales, et mener des travaux de terrain;
•    Expérience de travail dans la zone d’étude;•    Bonne maîtrise de l’informatique (MS Word, Excel, Power point, Internet).
 Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.
RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRESLa FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).
Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à Careers@fao.org  : .Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

COMMENT POSTULERPour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.
Pour obtenir de l’aide, écrire à:  Careers@fao.org.
LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :