Burundi

FAO recrute 01 Assistant Technique Principal du Projet GCP/BDI/037/LDF

FAO recrute 01 Assistant Technique Principal du Projet GCP/BDI/037/LDF

FAO

Bujumbura, Burundi
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Description de l’emploi: 2201655

National Project Personnel – Assistant Technique Principal du Projet GCP/BDI/037/LDF

Date de dépublication: 05/juil./2022, 23:59:00

Organizational Unit: FRBDI

Type d’emploi: Travail temporaire

Type de réquisition: NPP (personnel national de projet)

Grade: N/A

Lieu principal: Burundi-Bujumbura

Durée: 6 mois

Numéro de poste: N/A

La FAO s’attache à assurer la diversité – parité hommes-femmes, répartition géographique équilibrée et diversité linguistique – parmi son personnel et les consultants internationaux qu’elle emploie, afin de servir au mieux les États Membres dans toutes les régions.

•    La FAO s’engage à assurer la diversité de ses effectifs, en veillant à une représentation équilibrée des femmes et des hommes ainsi que des nationalités, des profils et des cultures. 

•    Les femmes, les ressortissant(e)s d’États Membres non représentés ou sous-représentés et les personnes handicapées possédant les qualifications requises sont encouragés à présenter leur candidature. 

•    Toute personne travaillant pour la FAO est tenue d’adhérer aux normes les plus strictes d’intégrité et de conduite professionnelle et de respecter les valeurs de la FAO. 

•    La FAO, en sa qualité d’institution spécialisée des Nations Unies, a adopté une politique de tolérance zéro en ce qui concerne les comportements incompatibles avec son statut, ses objectifs et son mandat, notamment l’exploitation et les atteintes sexuelles, le harcèlement sexuel, l’abus de pouvoir et la discrimination. 

•    Les références et les antécédents de tous les candidats sélectionnés feront l’objet de vérifications rigoureuses. 

•    Toutes les candidatures seront traitées dans la plus stricte confidentialité. 

Cadre organisationnel :

L’objectif général du Projet GCP/BDI/037/LDF « Réhabilitation des Paysages Naturelles et Adaptation au Changement Climatique dans les Provinces de Bujumbura et Bujumbura Mairie à travers l’approche Champs-écoles des producteurs »  est de s’attaquer aux causes profondes de la dégradation du paysage due au changement climatique et à l’utilisation non durable des terres en réhabilitant les terres dégradées et en adaptant les systèmes d’agriculture intégrée et de ressources naturelles au changement climatique dans les provinces de Bujumbura et Bujumbura Mairie. Il sera mis en œuvre dans 15 collines appartenant à 4 communes de la province de Bujumbura et dans 3 communes de Bujumbura Mairie.

Position hiérarchique

Sous la supervision générale du Représentant de la FAO au Burundi et sous la supervision directe de l’Assistant du Représentant chargé de Programme avec l’appui technique soutenu du LTO et du FLO du projet, l’Assistant Technique Principal du Projet (ATPP) assiste le Coordonnateur du projet dans la mise en œuvre des activités du projet. La supervision technique dont il fait l’objet est axée sur la qualité du travail effectué et l’atteinte des objectifs fixés dans les trois composantes du projet.

Domaine de spécialisation

L’Assistant Technique Principal, devrait être un expert expérimenté dans la gestion des programmes et projets, surtout en gestion des ressources naturelles et des bassins versants, capable de guider et de coordonner les activités du projet en vue de leur réalisation accélérée.

Tâches et responsabilités

L’ATPP fournira une expertise technique et guidera l’Unité de Gestion du Projet (UGP), les experts contractuels et les homologues gouvernementaux dans la mise en œuvre du projet. L’ATPP sera responsable, en coordination avec le Coordonnateur National du Projet de la planification opérationnelle, de la gestion et du suivi de toutes les activités du projet. Il fournira un appui technique et assurera une bonne mise en œuvre des activités conformément au cadre de résultats du projet, au plan de travail et au budget approuvés. Il dispose d’une grande marge de manœuvre pour agir de façon indépendante et fournit des orientations et des conseils au personnel technique et administratif d’appui au projet.

Fonctions essentielles

Améliorer/développer un plan de rattrapage avec des résultats claires, réalistes et à court termes qui permette de récupérer les retards accumules. Les rôles et les délais de chaque activités et sous-activités seront bien définis ;

Proposer des actions correctives ainsi que revoir et appliquer les instruments de gestion de projet (c’est-à-dire plan de rattrapage, Plan de Travail et Budget Annuel, Plans opérationnels).

Mettre en place un système de suivi qui lui permette réaliser des produits/résultats de qualité dans les délais. Il aura la responsabilité d’assurer la réalisation des activités dans les délais impartis ;

Interagir avec l’équipe du projet et les bureaux administratifs et opérationnels afin de faire les sollicitations nécessaires pour assurer le respect des délais dans la mise en œuvre des activités et les livraisons ;

Fournir des apports techniques en matière de planification, d’aménagement intégré des bassins versants et d’activités d’adaptation au changement climatique afin de mettre en œuvre des activités de qualité ;

Appuyer l’UGP à préparer les termes de référence des différents consultants,

Fonctions spécifiques

Appuyer techniquement le suivi et l’exécution du Plan de rattrapage 2022 pour atteindre les résultats attendus,

Appuyer dans le suivi et la coordination des activités techniques exécutées par les partenaires de mise en œuvre et les consultants recrutés par le projet pour la réalisation des différentes activités et études ;

Assister techniquement à l’organisation des campagnes de sensibilisation des parties prenantes sur la gestion durable des ressources naturelles, en concertation avec le COPIL, les autorités locales et les communautés bénéficiaires ;

Appuyer techniquement les différents Experts (CEP, CV) au déploiement efficace de leurs stratégies d’intervention ;

Appuyer l’UGP à la préparation de la documentation technique nécessaire aux différentes réunions ;

Fournir un appui dans l’élaboration des spécifications techniques du matériel et des équipements à acquérir afin de les soumettre pour validation au LTO du projet ;

Appuyer l’UGP dans la préparation des rapports d’activités du projet tels que prévus dans le contrat signé avec le bailleur de fonds ;

Assurer une communication et une coordination régulière avec les institutions nationales et locales concernées, les partenaires de mise en œuvre du projet et les parties prenantes bénéficiaires pour assurer une mise en œuvre technique efficace des activités du projet ;

Contrôler et analyser la qualité des toutes les publications et de tous les documents produits dans le cadre du projet ;

Apporter un appui et une orientation pour la collecte des données et de l’information nécessaire pour entreprendre un suivi et une évaluation efficace de toutes les activités incluses dans le projet GEF ;

Appuyer la mise en œuvre globale du Consentement Préalable et Eclairé des Communautés Locales, y compris le respect de l’accord ;

Exécuter toute autre tâche demandée par la hiérarchie.

LES CANDIDATURES SERONT EXAMINÉES EN REGARD DES CRITÈRES SUIVANTS:

Conditions minimales à remplir   

Diplôme universitaire ou enseignement supérieur pertinent en développement rural ou en Gestion des Projets, en Sciences Agronomiques et environnementales, en aménagement et gestion des ressources naturelles, en agro – économie ou autres domaines apparentés;

Au moins 10 ans d’expérience dans la gestion et coordination des projets et programmes de développement rural et gestion des ressources naturelles,

Maîtrise de la langue française. Une connaissance pratique de l’Anglais serait un avantage supplémentaire.

Le candidat doit être de nationalité burundaise.

Compétences de base exigées par la FAO

Attention portée aux résultats

Avoir l’esprit d’équipe

Sens de la communication

Établissement de relations constructives

Partage des connaissances et amélioration continue

Critères de sélection

Avoir une expérience avérée dans la prévention des risques de catastrophe, de la gestion des risques climatiques, de l’adaptation au changement climatique ou de la gestion des ressources naturelles ;

Compréhension approfondie des risques climatiques et de catastrophe au Burundi, y compris les politiques, cadres et stratégies de gestion des risques existants

RENSEIGNEMENTS COMPLÉMENTAIRES

• La FAO ne perçoit de frais à aucun stade du recrutement (dépôt de candidature, entretien, traitement du dossier).

• Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés. Pour toute question ou demande d’aide, s’adresser à: Careers@fao.org 

• Les candidatures reçues après la date de clôture de l’avis ne seront pas acceptées.

• Veuillez noter que la FAO ne prend en considération que les titres universitaires et diplômes délivrés par des établissements reconnus figurant dans la Base de donnée mondiale de l’enseignement supérieur, la liste mise à jour par l’Association internationale des universités (IAU)/UNESCO. Pour accéder à la liste, prière de cliquer ici  www.whed.net/ 

• Pour d’autres questions, veuillez consulter la page web Emploi à la FAO: http://www.fao.org/employment/home/fr/

Prière de noter que tous les candidats doivent adhérer aux valeurs de la FAO – engagement envers l’Organisation, respect de chacun, intégrité et transparence.

COMMENT POSTULER

Pour présenter votre candidature, veuillez remplir le formulaire en ligne sur le site web de la FAO consacré au recrutement, Jobs at FAO. Les dossiers de candidature incomplets ne seront pas examinés.

Seules les candidatures reçues par l’intermédiaire du portail de recrutement seront prises en considération.

Les candidats sont encouragés à enregistrer leur candidature en prévoyant un délai largement suffisant avant la date limite.

Pour obtenir de l’aide, écrire à: Careers@fao.org.

LA FAO EST UN ESPACE NON FUMEUR.POSTULER

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :