Guinée Conakry

Expertise France recrute 01 Responsable de composante RHS Urgences hospitalières

Expertise France recrute 01 Responsable de composante RHS Urgences hospitalières

Expertise France

Agence publique, Expertise France est l’acteur interministériel de la coopération technique internationale, filiale du groupe Agence française de développement (groupe AFD). Deuxième agence par sa taille en Europe, elle conçoit et met en oeuvre des projets qui renforcent durablement les politiques publiques dans les pays en développement et émergents. Gouvernance, sécurité, climat, santé, éducation… Elle intervient sur des domaines clés du développement et contribue aux côtés de ses partenaires à la concrétisation des objectifs de développement durable (ODD). Pour un monde en commun. En savoir plus : www.expertisefrance.fr

Expertise France en Guinée

L’Agence Expertise France est présente en Guinée depuis 2015, y compris dans le secteur de la santé. Dans le contexte post-Ebola, sur fonds français et européens, l’Agence a mis œuvre un portefeuille de projets en faveur de la sécurité sanitaire internationale. Expertise France met aussi en œuvre des projets en faveur du renforcement des systèmes de santé.

Le projet « Urgences »

Le projet « Urgences » financé par l’Initiative à hauteur de 5 millions d’euros, mis en œuvre par Expertise France, a pour objectif d’améliorer la prise en charge des urgences, y compris celles liées au paludisme, à la tuberculose et au VIH/sida, au sein des urgences hospitalières sur 10 sites en Guinée : l’hôpital national d’Ignace Deen, les 8 hôpitaux régionaux (Boké, Conakry, Faranah, Kankan, Kindia, Labé, Mamou, Nzérékoré) et l’hôpital préfectoral de Siguiri.

Le projet interviendra sur 3 objectifs spécifiques :
(1) Améliorer la qualité de la prise en charge des urgences vitales à travers le renforcement des ressources humaines en santé et l’amélioration des conditions d’accueil ;
(2) Favoriser la prise en charge précoce et le suivi post-urgences des cas d’urgences vitales liées aux trois pandémies, à travers l’amélioration du référencement et du suivi communautaires ;
(3) Contribuer à la prise de mesures correctrices en faveur d’une prise en charge de qualité des urgences vitales liées aux trois pandémies, en informant les acteurs techniques et politiques hospitaliers, à travers des études scientifiques.

Le projet est articulé autour de 6 résultats :
 R1 : Les ressources humaines en santé sont durablement renforcées concernant la prise en charge des urgences vitales, y compris pour les cas liés aux trois pandémies
 R2 : Les conditions d’accueil des services d’urgences hospitalières sont améliorées via la réhabilitation des services, et la dotation en équipements et intrants
 R3 : Le référencement des cas d’urgences vitales liées au trois pandémies est amélioré via le renforcement de capacités des acteurs communautaires.
 R4 : Le suivi post-urgences des cas d’urgences vitales est amélioré via le renforcement des liens entre hôpitaux et acteurs communautaires, dont les organisations à base communautaire (OBC)
 R5 : Des données scientifiques sexo-spécifiques concernant la place des urgences dans les itinéraires thérapeutiques sont disponibles à travers la réalisation d’études
 R6 : Les acteurs techniques et politiques hospitaliers améliorent leurs connaissances sur la place des urgences dans les itinéraires thérapeutiques

Expertise France cherche un.e Responsable de composante sur le renforcement des capacités des ressources humaines en urgences pré- per- et post-hospitalières (ou « Responsable de composante RHS ») qui sera en charge des axes de travail suivants : renforcement de la formation initiale, renforcement de la formation continue du personnel hospitalier et pré-hospitalier, formation des acteurs de santé communautaires sur le référencement, et renforcement des acteurs communautaires pour le suivi post-urgences.

La composante RHS comprend notamment les activités suivantes :
 Renforcement de la formation initiale à travers l’appui à la création d’un diplôme universitaire en capacité de médecine d’urgence à destination des médicaux et des paramédicaux
 L’appui à l’élaboration d’un plan de formation continue en gestion et soins d’urgence
 Des sessions de formation pour le personnel pré-hospitalier : assistants / médecins de régulation des centres de réception et de régulation des appels d’urgence, des ambulanciers
 Des sessions de formation continue pour le personnel hospitalier sur plusieurs thématiques : le circuit du patient (orientation et accueil), la prise en charge des urgences vitales, la prise en compte du genre, l’utilisation rationnelle du sang, la maintenance curative et préventive des équipements, et organisation en cas de Plan Blanc
 La formation d’agents de santé communautaires et de tradipraticiens sur le référencement des cas graves
 L’appui à des organisations à base communautaires pour le suivi post-urgences

Situation/position du poste : Direction des Opérations – Direction Pays Guinée

Le/la responsable de composante sur le renforcement des capacités des ressources humaines en urgences pré- per- et post-hospitalières (ou « Responsable de composante RHS ») est basé.e à Conakry et placé.e sous la responsabilité hiérarchique d’un.e chef.fe de projet national. Il/elle travaille en lien fonctionnel avec un.e chargé.e de projets au siège, et un.e expert.e technique au siège.

Il/elle management hiérarchiquement un.e assistant.e de composante RHS.

Il/elle travaille en lien fonctionnel avec les autres membres de l’équipe projet :
– Un.e chargé infrastructures et équipements national en charge de l’amélioration des conditions d’accueil
– Un.e chargé.e de suivi, évaluation, redevabilité et apprentissage
– Un.e chargé.e d’appui opérationnel

Il/elle travaille aussi en lien fonctionnel avec les expert.e.s techniques des autres projets, les collaborateurs/trices de la CAM Guinée sur les aspects support.

Missions :

Le/la responsable de composante RHS est responsable de la mise en œuvre des activités liées au renforcement de capacités des ressources humaines en santé. Il/elle assure la planification, le pilotage, et coordonne la mise en œuvre des activités de cette composante. Il/Elle est responsable du suivi des indicateurs et du reporting pour sa composante.

Il/elle manage l’assistant.e de composante RHS. Il/elle assure le lien avec les points focaux des 10 sites appuyés par le projet. Il/elle assure l’animation de la composante RHS du projet dans son ensemble.

Il/Elle travaille en coordination avec les acteurs nationaux et régionaux concernées par sa thématique, le bailleur, les partenaires de mise en œuvre de sa thématique, et les autres PTF actifs sur la thématique.

Les responsabilités du/de la responsable de composante couvrent les aspects suivants :

1. Management d’équipe :
 Assure le management direct (planification, recrutement, suivi, évaluation) de 1 personne : l’assistant.e de composante RHS ;
 Organise les réunions régulières de coordination pour la composante.

2. Coordination de composante :
 Responsable du pilotage, de la mise en oeuvre et du suivi de la composante ;
 Contribue à l’articulation de la composante avec les politiques, programmes en cours ou à venir en Guinée, en lien avec la composante ;
 Veille à ce que les activités de sa composante soient planifiées et à travers la mise à jour d’un chronogramme mensuel, et communique sur la mise à jour mensuelle de jalons (RPP) ;
 Contribue aux revues de projet pour sa composante, selon le calendrier de la DO ;
 Est responsable du choix des partenaires et du recrutement des expert.e.s dans le cadre de composante ;
 Suit et supervise les acteurs et / ou structures partenaires de mise en oeuvre de sa composante ;
 S’assure de la qualité des activités et des livrables-clés contractuels de la composante ;
 Assure le lien avec les points focaux des 10 sites appuyés par le projet ;
 Est responsable des activités de communication sur sa composante ;
 En lien avec le/la chef.fe de projet, assure une bonne circulation de l’information sur les actions mises en oeuvre auprès des partenaires et maintenir la collaboration ;
 Informer le/la chef.fe de projet du déroulement de la composante, des réunions et toute autre information jugée importante ;
 Contribuer à la préparation des comités de pilotage du projet.

3. Mise en œuvre
 Le/la responsable de composante est responsable de la mise en oeuvre des résultats 1, 3 et 4, à travers son équipe, des partenaires ou des expert.e.s court-terme.
 Le/la responsable de composante sera aussi amené.e à apporter ses contributions sur les autres résultats du projet en fonction de ses connaissances
o L’achat des kits pédagogiques pour les exercices de simulations à l’Université (résultat 1)
o La réhabilitation, l’équipement, l’achat d’intrants sur les sites concernés par le projet (résultat 2)
o Les études scientifiques (résultats 5 et 6)

4. Aspects support :
 Contribue à l’élaboration et au suivi du plan de passation de marché du projet, en lien avec la CAM, pour sa composante ;
 Contribue à la définition des besoins pour les contrats et les achats, en lien avec la coordination des fonctions supports et le/la chef.fe de projet ;
 Contribue au suivi des dépenses liées à sa composante avec la CAM ;
 Contribue au suivi budgétaire de sa composante (prévisionnel), en lien avec la CAM ;
 Suit les procédures administratives et financières d’Expertise France, en lien avec la CAM ;

5. Suivi, évaluation, reporting :
 En lien avec le/la chargé.e de suivi-évaluation, relire et consolider les rapports techniques des partenaires si nécessaire ;
 En lien avec le/la chargé.e de suivi-évaluation, et sous la coordination du/de la chef.fe de projet, s’assurer de la réalisation du suivi des indicateurs de sa composante, dans le respect du cadre logique ;
 En lien avec le/la chargé.e de suivi-évaluation, et sous la coordination du/de la chef.fe de projet, contribuer à la rédaction des rapports bailleurs pour sa composante ;
 En lien avec le/la chargé.e de suivi-évaluation, et sous la coordination du/de la chef.fe de projet, contribue à la capitalisation pour sa composante.

6. Représentation :
 Le/la responsable de composante RHS peut être amené.e à représenter Expertise France en lien avec sa thématique

7. Veille, développement
 Identifie et fait remonter les besoins prioritaires et les demandes d’appui dans le pays ;
 Contribue à la veille, à l’identification de partenariat et d’opportunité de développement en lien avec le projet ;
 Contribue à l’élaboration des notes conceptuelles le cas échéant ;
 Contribue à l’élaboration de la stratégie d’Expertise France en Guinée.

8. Sécurité
 Suit les règles sûreté, en lien avec le/la chef.fe de projet, le Directeur Pays, et la Coordination sûreté régionale Golfe de Guinée.

Expériences / Formation

Diplôme :
– Être titulaire d’un diplôme médical, paramédical, cadre de santé, santé publique ;
– Spécialisation ou expérience sur les urgences pré- per- ou post-hospitalières ;
– Spécialisation ou expertise dans la lutte contre les trois pandémies un atout (paludisme, VIH, tuberculose).

Expériences :
– Minimum de 5 années d’expérience professionnelle dans le domaine de la santé ;
– Expérience dans la santé publique et/ou renforcement des systèmes de santé dans le cadre d’un projet de solidarité et/ou de coopération internationale souhaitée ;
– Expérience en encadrement de ressources humaines en santé souhaitée ;
– Expérience en formation de ressources humaines en santé souhaitée ;
– Expérience en accompagnement d’instituts d’enseignement supérieur, d’instituts de formation, appui au développement de curricula de formation un atout :
– Expérience en organisation, appui au bon fonctionnement des urgences ;
– Expérience sur la prise en compte du genre un atout ;
– Maîtrise du cycle de projet et des outils de la gestion de projet un atout ;
– Connaissance de l’écosystème sanitaire public international, français, guinéen ou d’un pays à ressource limité un atout ;
– Connaissance de la zone un atout ;
– Connaissance d’Expertise France, du Fonds mondial, de l’Initiative un atout.

Aptitudes :
– Esprit d’initiative, autonomie et réactivité ;
– Capacités d’adaptation ;
– Très bonnes qualités d’organisation, capacité à identifier les priorités ;
– Capacités d’analyse et de synthèse ;
– Aptitude à communiquer, coordonner et travailler en équipe ;
– Sens de la diplomatie, qualités relationnelles ;
– Maîtrise opérationnelle des logiciels bureautiques ;
– Excellente maîtrise du français (écrit et oral) ;
– Intégrité, ponctualité, et professionnalisme ;
– Capacité à travailler dans un milieu multiculturel, respect de la diversité.

Salaire

 Contrat : Contrat à durée déterminée d’usage, possibilité expatrié
 Lieu de la mission : Conakry, avec déplacements fréquents en région
 Durée de la mission : maximum 45 mois
 Date de prise de fonction : A partir d’avril 2024

Comment postuler

Toutes les candidatures doivent être soumises directement en ligne via le site Expertise France.

Les documents à fournir, au plus tard le 3 mars 2024, sont :
 CV
 Lettre de motivation
 Photocopie des diplômes et attestations de travail
 Trois références professionnelles

Laisser un Commentaire