Algérie

Expertise France recrute 01 Expert principal – Coordonateur PASA

Expertise France recrute 01 Expert principal – Coordonateur PASA – Agroéconomiste, spécialiste en renforcement de filières (H/F)

Expertise France

Alger/Bejaïa,Algérie
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Expert principal – Coordonateur PASA – Agroéconomiste, spécialiste en renforcement de filières (H/F)
Département Développement durable – DD > Pôle Agriculture et ressources naturelles
Mis en ligne le : 14/01/2020
 AFRIQUE DU NORD/MOYEN-ORIENT  ALGERIE  ALGER, BEJAÏA
RÉF.: 2020/EPCP/5341
TYPE D’OFFRE: Experts
TYPE DE CONTRAT: Contrat de prestation de services
SECTEURS D’ACTIVITÉ: Agriculture et ressources naturelles
DATE LIMITE DE CANDIDATURE: 11/02/2020 11:00
DURÉE DE LA MISSION: Long terme
DURÉE: 30 mois
Description de la mission
Sous la responsabilité du Chargé de projet Expertise France au siège (Paris), et en collaboration étroite avec les partenaires algériens (INRAA, DSA, Caw), l’Expert principal est chargé de la coordination générale  ainsi que de la gestion opérationnelle et financière des activités confiées à Expertise France. Il fait partie intégrante de l’équipe PASA – Pôle Soummam et partage son temps entre l’équipe de coordination basée à Alger et l’AT à Bejaïa.
 Il assurera notamment les tâches suivantes :
1- Coordination générale du PASA
-Participer à la définition et à la mise en œuvre des outils opérationnels du programme avec l’équipe de coordination à Alger – stratégie de communication et de visibilité, système de suivi-évaluation, préparation des Comités de pilotage – ainsi que la mise en œuvre des activités transversales.
-Organiser et participer aux comités de pilotage et comités techniques du PASA et toutes autres réunions de représentation du projet ;
-Assurer la qualité, la cohérence interne et externe du programme, notamment avec les autres programmes en cours.
2- Gestion stratégique et opérationnelle du PASA – Pôle Soummam : en collaboration étroite avec les partenaires impliqués dans le programme, l’Expert principal assure la planification ainsi que le pilotage technique des activités confiées à Expertise France :
-Assurer la mise en œuvre opérationnelle de la stratégie et du plan d ‘actions validé lors du COPIL de septembre 2019 ;
-Faciliter la construction d’une vision commune au sein du programme et appuyer l’appropriation par les partenaires du projet ;
Identifier les besoins en termes d’expertise et assurer la mobilisation des experts et la préparation des termes de référence pour des prestations ;
-Assurer la supervision des experts et opérateurs recrutés ;
-Co-animer, orienter et suivre le travail des partenaires locaux dans la mise en œuvre des activités ;
-Encadrer l’équipe projet : mobilisation/évaluation, gestion de la charge de travail, planification des activités, organisation de réunions d’équipe, etc.
3- Gestion administrative et financière : avec l’appui du chargé de projet Expertise France et du responsable administratif et financier du programme, l’Expert principal contrôle la gestion administrative et financière du projet et s’assure du respect des procédures de passations de marchés.
-Assurer le suivi administratif et financier pour la mobilisation de l’assistance technique court-terme, les contrats d’assistance technique, les subventions, les contrats-cadres, la logistique, les déplacements, les audits, etc. ;
-Gérer les différents contrats dans le respect des procédures de passation de marchés (services, biens, travaux, expertise, etc.) : plan de passation des marchés, contribution à l’élaboration des documents liés aux marchés, négociations contractuelles, contrôle qualité des contrats et suivi des engagements contractuels, suivi financier, etc.
-Assurer le reporting du programme auprès de la DUE : qualité des livrables, rapports techniques et financiers intermédiaires et finaux du projet ;
-Assurer le reporting interne d’Expertise France : suivi des activités avec l’expertise résidente, suivi financier, prévisions et clôtures budgétaires.
Cette fiche de poste n’est pas exhaustive, de manière générale l’Expert principal est le garant de l’atteinte des objectifs contractuels du projet et devra réaliser toute activité nécessaire à la bonne exécution du programme.
Description du projet ou contexte
Dans le cadre de l’Instrument Européen de Voisinage, 15MEUR ont été octroyés par la Délégation de l’Union Européenne (DUE) pour la mise en œuvre du Programme d’Appui au Secteur de l’Agriculture (PASA) en Algérie.
L’objectif global du programme est de contribuer à la croissance et la diversification de l’économie du secteur agricole et agroalimentaire algérien, y compris à l’exportation. Le programme vise le développement de l’économie agricole par le biais du renforcement d’un nombre limité de filières stratégiques pour la sécurité alimentaire nationale et celles ayant un potentiel significatif d’exportation :
-Filière maraichage et dattes dans les wilayas de Biskra et de El Oued (PASA – Pôle Sud) ;
-Filière oléicole dans les wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi-Ouzou (PASA – Pôle Soummam).
Les activités confiées à Expertise France portent exclusivement sur la filière oléicole dans les wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi-Ouzou (PASA – Pôle Soummam). La coordination du programme ainsi que la mise en œuvre des activités sur les filières dattes et maraîchage sont assurées par la GIZ (PASA – Pôle Sud). Les résultats escomptés du projet sont les suivants :
R1 : Les dynamiques de fonctionnement des trois filières cibles sont étudiées et des stratégies de développement et de suivi sont élaborées et mises en œuvre;
Activités envisagées : productions d’études sur le sujet de la valorisation de l’huile d’olive, étude de marché et enquêtes consommateurs, production de supports de vulgarisation, etc.
R2 : Les performances du segment amont sont améliorées, y compris la productivité agricole, et l’intégration des groupes vulnérables au sein des chaînes de valeur est promue;
Activités envisagées : mise en place de parcelles de démonstrations, formation des oléiculteurs et oléifacteurs, appui au développement des prestations de services, etc.
R3 : La compétitivité des acteurs industriels et commerciaux du segment à l’aval est améliorée, y compris en matière de respect des normes et réglementation nationales et à l’exportation, et des liens commerciaux profitables sont encouragés avec les acteurs à l’amont;
Activités envisagées : formation de conseillers du secteur public, formation du personnel des huileries, mise à niveau des laboratoires, accompagnement des prestataires de services, etc.
R4 : Les questions environnementales sont intégrées dans la planification et mise en œuvre des activités, notamment la gestion durable des ressources en eau, la lutte contre les pollutions, les aspects d’adaptation au changement climatique, la lutte contre la désertification, la préservation de la biodiversité agricole;
Activités envisagées : valorisation du potentiel variétal, création de système de stockage et captage en zone de montagne, parcelles de démonstration culture intercalaire / système irrigué, etc.
R5 : La connaissance des thématiques communes ou spécifiques aux filières et des thématiques sectorielles connexes est améliorée.
Activités envisagées : organisation de campagne de dialogue interprofessionnel, formalisation d’entente de collaboration public-privé, campagne de promotion des prestations de services, etc.
 La gouvernance du programme est assurée par le Ministère de l’Agriculture et du Développement Rural (MADR) à travers l’Institut National de Recherche en Agronomie Algérien (INRAA).
Structure de mise en œuvre
L’équipe de coordination, basée à Alger, est en charge de coordonner la mise en œuvre globale des activités déléguées à la GIZ et Expertise France (i) coordination globale du programme, incluant la mise en œuvre de la stratégie de communication et de visibilité, du système de suivi-évaluation ainsi que le pilotage du dispositif de concertation et consultation (ii) appuis aux équipes d’assistance technique pour la mise en œuvre des activités au niveau régional.
L’équipe de coordination travaille en étroite collaboration avec les trois équipes d’assistances techniques au niveau régional : wilayas de Biskra et El-Oued « Equipe PASA – Pôle Sud » et wilayas de Bejaïa, Bouira et Tizi Ouzou « Equipe PASA – Pôle Soummam ».
L’équipe PASA – Pôle Soummam est composée de l’expert principal (objet de la fiche de poste), d’un expert national, d’une responsable administrative et financière, d’un chauffeur, du coordonnateur régional du PASA (issu de la DSA Bejaïa), ainsi que de deux experts longs termes. Les bureaux du PASA – Pôle Soummam sont situés à Bejaïa.
Etat des lieux du Programme
La période de mise en œuvre du PASA est de 48 mois. La phase de démarrage, d’une durée de 08 mois, a débuté le 1er octobre 2018. Cette phase de démarrage a notamment permis de i) recruter l’équipe de coordination ainsi que les trois équipes d’assistance technique et mettre en place les bureaux projets ii) consulter l’ensemble des parties prenantes ii) réaliser les études et diagnostics complémentaires, indispensables à la définition des activités iii) réajuster le plan d’action ainsi que le cadre logique et le plan de communication iii) amorcer les discussions avec les partenaires de mise en œuvre en vue de préparer les contrats de subvention.
Le premier COPIL du PASA s’est tenu en septembre 2019 dans les locaux de l’INRAA à Alger. La stratégie d’intervention et le plan d’action du PASA – Pôle Soummam ont été présentés et discutés avec l’ensemble des participants. A l’issue du COPIL, des recommandations ont été formulées et la stratégie d’intervention validée. La tenue du COPIL marque la fin officielle de la période de démarrage et le lancement des activités du PASA. L’ensemble des activités validées dans le plan d’action seront mise en œuvre à travers différentes modalités d’intervention :
-Contrat de subvention à des opérateurs de mise en œuvre: organismes publics tels que les universités et instituts privés, associations et groupements de producteurs ;
-Appel à projets à destination du secteur privé et organisations de la société civiles : huileries, entreprises de conditionnements, associations ;
-Mobilisation d’expert individuel court terme : réalisation d’études, appui technique, définition et/ou mise en œuvre de modules de formation, etc.
Profil souhaité
Qualifications et compétences :
-Diplôme de niveau master en agronomie, développement rural, socio-économie ou équivalent ;
-Très bonne maîtrise de la gestion de projets ;
-Aptitudes de coordination et/ou gestion d’équipes ;
-Forte capacité de travail et d’autonomie, flexibilité et organisation, réactivité ;
-Excellente maîtrise du français à l’écrit comme à l’oral. La maitrise de la langue arabe et/ou kabyle sera appréciée.
Expérience professionnelle générale et spécifique :
-Au moins 10 ans d’expérience professionnelle dans la mise en œuvre de projets / programmes de développement agricole et rural en Afrique du Nord, Moyen Orient, Afrique Subsaharienne ;
-Au moins 1 expérience professionnelle à un poste de coordination ou responsable d’équipe;
-Expériences professionnelles spécifiques sur le renforcement de filières agricoles : productivité, qualité des produits agricoles et professionnalisation, développement du secteur privé, développement de marchés ;
-Pertinence des expériences sur la zone géographique (Maghreb) ;
-Expériences dans la filière oléicole
Critères de sélection des candidatures
Le processus de sélection des candidats s’opérera selon le(s) critère(s) suivant(s) :
-Compréhension linguistiques attendues du candidat
-Évaluation de l’expertise du candidat dans le domaine recherché
-Formation/compétences/expériences du candidat
Date limite de candidature : 11/02/2020 11:00

POSTULER
[subscribe]

Laisser un commentaire