Niger

Expertise France recrute 01 Expert.e -Démarche qualité

Expertise France recrute 01 Expert.e -Démarche qualité

 

  • Niveau d’études: Bac + 4
  • Expérience: 10 ans ou plus
  • Expire le: 28-01-2019

Expertise France

Niamey,Niger
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement
Expert.e CT – Démarche qualité
MIS EN LIGNE LE : 21/01/2019
PAYS: NIGER
ZONE GÉOGRAPHIQUE: AFRIQUE SUBSAHARIENNE
SECTEURS D’ACTIVITÉ: EDUCATION ET INSERTION SOCIO-PROFESSIONNELLE
DURÉE DE LA MISSION: COURT TERME
TYPE D’EXPERTISE: EXPERTISE SUR NOS PROJETS
DATE LIMITE DE CANDIDATURE: 28/01/2019
Description du projet
Expertise perlée pour la phase préparatoire d’un projet d’appui à l’enseignement supérieur au Niger
L’objectif général de cette prestation d’assistance technique est d’accompagner le Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI) dans son programme de modernisation de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Les universités nigériennes connaissent une forte augmentation de leurs effectifs depuis une dizaine d’années et accueillent désormais près de 40 000 étudiants. Confrontées à des budgets contraints, elles doivent à la fois assurer une meilleure insertion professionnelle de ses étudiants, conforter leur rôle moteur dans le développement régional et assurer leur présence au sein des réseaux internationaux de l’enseignement supérieur et de la recherche.
Le Fonds Commun Sectoriel pour l’Education (FCSE) créé en 2017 couvre l’ensemble du secteur et a permis d’allouer 328 634 150 FCFA au MESRI en 2018. Les appuis se poursuivront dans les années à venir avec pour objectif d’appuyer des mesures structurantes pour le sous-secteur de l’enseignement supérieur.
En cohérence avec les objectifs de la Stratégie de Développement Durable (SDD) 2035, le PDES 2017-2021 et la déclaration de politique générale du gouvernement en matière d’enseignement supérieur et de recherche, le Ministère s’est engagé pleinement dans la restructuration et la professionnalisation du système nigérien d’enseignement supérieur et de recherche. Ce processus de rénovation – restructuration vise à une meilleure efficacité des formations supérieures et de la recherche au service du développement socioéconomique du Niger.
Les perspectives incluent le déploiement et l’opérationnalisation de plans stratégiques au niveau des universités de région et l’opérationnalisation, au niveau du système national d’enseignement supérieur et de recherche, de l’Agence Nationale d’Assurance Qualité (ANAQ) et du Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS). Il est également important de mieux capitaliser les résultats et expériences mises en place dans les universités et améliorer ainsi la formulation de la stratégie sous-sectorielle du MESRI, sa planification et son opérationnalisation. Cela permettra d’améliorer la capacité du MESRI et des universités à rechercher des financements auprès des bailleurs de fonds.
Enfin, la dynamique sectorielle dans laquelle s’est engagée le Niger, qui a mené à la création du FCSE couvrant l’ensemble du continuum éducatif, constitue également un défi que doit relever le MESRI. En effet, il sera nécessaire de démontrer son efficacité dans la mise en œuvre des financements qui transitent par ce fonds de manière transparente et en bonne coordination avec les autres segments du système.
A cet effet, le MESRI a sollicité une assistance technique pour se préparer à accueillir ces financements plus importants en ayant i) une planification réaliste et pertinente et ii) des procédés de mise en œuvre technique bien définis. La mise en œuvre de ces appuis ainsi que l’obtention des résultats attendus en conséquence, doivent permettre de faire un plaidoyer fort auprès de la Cellule d’Appui à la Mise en Œuvre et au Suivi (CAMOS) de la primature, ainsi que des partenaires pour allouer des ressources plus important au sous-secteur de l’ESR via le FCSE.
Description de la mission
L’expert.e assurera des missions perlées en appui Ministère de l’Enseignement Supérieur de la Recherche et de l’Innovation (MESRI)  et 8 universités nigériennes dans le cadre de cette phase préparatoire.
L’intervention de l’expert.e sera appuyée par un.e expert.e  technique résident.e qui interviendra sur des sujets de gouvernance.
La mission de l’expert.e résident.e et des experts itératifs devra s’effectuer dans une démarche de transfert de compétences et de renforcement des capacités.
Principaux objectifs spécifiques et résultats attendus
Volet 1 : accompagnement pour la capitalisation des résultats / expériences dans les Etablissements d’Enseignement Supérieur Publics et au diagnostic du secteur
-Réalisation d’un diagnostic du secteur de l’enseignement supérieur et de la recherche au Niger
-Visites des Universités publiques et recensement des principales initiatives / avancées existantes en matière de modernisation de l’enseignement supérieur au Niger ;
-Elaboration d’un rapport de diagnostic, incluant un volet la capitalisation ainsi qu’une feuille de route.
Volet 2 : Accompagnement à la mise en œuvre de la stratégie sous-sectorielle et à la mobilisation de ressources supplémentaires pour le secteur de l’ESR
-Accompagnement à la révision des politiques de l’enseignement supérieur, de la recherche et de l’innovation ;
-Appui à la planification pluriannuelle des actions du Ministère ;
-Accompagnement pour la mise en place de modes opératoires permettant la mise en œuvre de la stratégie de l’ESR (ie. système d’information, de communication et d’orientation) ;
-Appui au suivi-évaluation de la mise en œuvre de la stratégie du MESRI.
Volet 3 : Appui à la conduite d’actions prioritaires
-Appui à la mise en place de mécanismes d’assurance qualité (ie. ANAQ, Cellules d’assurance qualité des universités publiques, plan stratégiques des universités publiques) ;
-Appui à la structuration de la recherche ;
-Autres appuis à définir sur la base d’un diagnostic.
Qualifications et compétences
-Diplôme de niveau Doctorat de préférence ou Master ;
-Très bonne connaissance de l’enseignement supérieur et des problématiques de démarche qualité et de gouvernance du secteur,
-Très bonne connaissance et maitrise de la démarche qualité de l’enseignement supérieur
-Excellentes connaissances des systèmes d’enseignement supérieur de l’Afrique francophone ;
-Capacité à établir des ponts entre les systèmes d’ESR de l’Afrique, francophones et anglophones;
-Capacités à dialoguer avec des interlocuteurs variés
-Excellentes capacités d’analyse et de synthèse.
-Excellentes compétences de communications écrites et orales.
-Capacités à travailler avec des équipes pluridisciplinaires et en interculturalité.
-Parfaite maîtrise des outils bureautiques classiques (Word, Excel, Power Point),
-Grande autonomie dans le travail.
Expérience professionnelle
-Expert.e sénior disposant de plus de 10 ans d’expérience professionnelle dont 5 dans la gestion et la mise en œuvre de projets d’appui à l’enseignement supérieur et en particulier dans des pays en développement ou émergents ;
-Compétences avérées en mise en place de cellules assurance qualité ;
-Expérience avérée en matière d’animation, de pédagogie, d’accompagnement du changement et de renforcement de capacités.
Informations complémentaires
-Lieu de la mission : Niger, principalement Niamey
-Durée de la mission : 12 à 18 mois en mode perlé
-Début du projet : mars 2019
Documents à fournir
Les candidatures doivent être envoyées par mail avec :
-CV
-Note méthodologique en français de 2 pages maximum permettant au candidat d’exposer brièvement sa compréhension du projet, sa vision du poste, les enjeux et défis pressentis et ses atouts pour y répondre
Merci d’indiquer la référence « Expert CT Niger – démarche qualité enseignement supérieur » dans l’objet de votre mail de candidature.
Sans réponse de notre part dans un délai de 8 semaines, veuillez considérer que votre candidature n’a pas été retenue.
Les candidat.e.s intéressé.e.s par cette opportunité sont invité.e.s soumettre leur dossier dans les meilleurs délais, Expertise France se réservant la possibilité de procéder à la présélection avant cette date.
Le processus de sélection des manifestations d’intérêt se fera en deux temps :
-Dans un premier temps, une liste restreinte sera établie librement par Expertise France.
-Dans un deuxième temps, les candidate(e)s sélectionné(e)s pourront être convié(e)s à un entretien.
[subscribe]

 

Laisser un commentaire