Congo RDC

EPER recrute 01 Coordinateur / Coordinatrice Terrain

EPER recrute 01 Coordinateur / Coordinatrice Terrain, 100%, basé/e Katwe et Pinga (Nord-Kivu, RDC)

En RDC, où elle est active de longue date à travers des programmes de développement, EPER a ouvert en parallèle une mission humanitaire (Urgence) depuis février 2019. Celle-ci concentre ses interventions dans la chefferie de Bwito (Territoire de Rutshuru, Nord Kivu) et devrait étendre ses interventions prochainement dans la chefferie de Bashali/Mokoto, avec des activités de Réponse Rapide (à travers notamment des activités de distribution de Cash inconditionnel), de Veille Humanitaire (suivi des mouvements de populations), d’Eau/Hygiène/Assainissement, de Réhabilitation/Ouverture d’accès humanitaires (en Cash for Work), et de projet de Relance Agricole.

L’un des principaux problèmes identifiés dans les chefferies Bwito et Bashali/Mokoto est le manque d’aide humanitaire dans les zones difficiles d’accès. De plus, ces zones enclavées sont contrôlées par un nombre croissant d’acteurs non étatiques. Le manque d’assistance humanitaire engendre une grande précarité parmi les civils touchés par la crise dans la région.

Pour coordonner ses bases sur le terrain, HEKS/EPER recrute un/e :Coordinateur / Coordinatrice Terrain, 100%, basé/e Katwe et Pinga (Nord-Kivu, RDC)Le/la Coordinateur/trice terrain travaille sous la responsabilité du Chef de Délégation Humanitaire et en lien avec le Coordinateur Programmes, basés à Goma. Il/elle supervise directement les équipes sur le terrain. A noter que l’équipe expatriée sur le terrain sera composée de 3 chefs de projets et du/de la Coordinateur/trice.
Le/la Coordinateur/trice terrain assure la coordination des programmes mis en œuvre dans les chefferies de Bwito et Bashali/Mokoto, la sécurité des équipes, les relations avec les autorités civiles et militaires et les autres acteurs humanitaires, ainsi que le bon fonctionnement général de la base de Katwe et de la sous-base de Pinga :

  • Coordination et suivi des programmes : En lien avec le/la coordinateur/coordinatrice programmes (basé à Goma), encadrer les chefs de projet dans la mise en œuvre et le suivi des activités et des objectifs opérationnels. Suivre le(s) projet(s) en l’absence éventuelle d’un chef de projet. Suivre les budgets en lien avec le coordinateur administratif, suivre la livraison du matériel en lien avec le coordinateur logistique. Participer aux réunions de coordination avec l’équipe de Goma afin de promouvoir la cohésion et la pertinence des actions. Suivre en particulier le projet Veille Humanitaire et les indicateurs du projet.
  • Gestion de la sécurité : Analyser en permanence le contexte politique, sécuritaire et socio-économique de la zone et assurer la bonne diffusion de l’analyse et des informations en interne. Actualiser régulièrement et de manière participative les outils de gestion de la sécurité de la base en respectant les formats de l’ONG, et en assurer la bonne connaissance et le respect par le personnel de la base. Gérer, en lien avec le chef de mission et le siège, les incidents de sécurité et les situations d’urgence.
  • Gestion de l’équipe : Assurer une bonne coordination et une bonne communication interne, notamment par la tenue de réunions régulières. Réaliser les évaluations du personnel expatrié. Superviser la gestion du personnel national par le personnel expatrié.
  • Gestion de la base et des ressources humaines : Veiller au respect général des différentes procédures internes et assurer, avec les équipes administratives et logistiques, le bon fonctionnement de la base sur les plans administratif, financier et logistique. Veiller à une mutualisation optimale des moyens des différents projets.
  • Représentation de l’ONG : Entretenir et développer de bonnes relations de travail ainsi qu’une bonne visibilité de l’association auprès des autorités civiles et militaires locales, des autres acteurs humanitaires (agences de l’ONU, ONG) et des forces internationales présentes dans la zone. Représenter l’organisation dans les réunions de coordination et auprès des autorités locales et/ou provinciales.
  • Définition et mise en œuvre de la stratégie d’intervention : Participer à la définition de la stratégie d’intervention pour la région et à sa mise à jour quand cela est nécessaire. En lien avec cette stratégie, coordonner et participer à l’évaluation des besoins sur le terrain, la préparation de propositions de projets et participer à la recherche de fonds.
  • Gestion des données : S’assurer de la compilation des données dans la base de données, de la qualité de la saisie, du traitement des données et assurer le classement et l’archivage des données relatives à la mise en œuvre du projet.
  • Rapports : S’assurer que les PM Box (avec suivi indicateurs, budget, etc.) sont consolidés chaque mois pour les projets, participer à la rédaction du SITREP mensuel et le consolider, fournir des rapports réguliers sur les activités au coordinateur des opérations, participer aux rapports bailleurs et à la préparation des propositions.

Expériences / Formation

  • Minimum de 3 ans d’expérience humanitaire de terrain avec expérience en gestion de la sécurité dans un contexte de conflit, expérience en gestion d’équipe et en gestion de contrats bailleurs
  • Excellente maitrise du cycle de gestion de projet
  • Excellente capacité organisationnelle
  • Bonnes capacités rédactionnelles en français (et anglais souhaité)
  • Très bonnes capacités en gestion d’équipes
  • Capacité à travailler sous pression et à vivre dans un contexte sécuritaire tendu et instable
  • Capacités d’anticipation, de réactivité, d’analyse, de prise de décision et de proposition
  • Capacité à développer des outils méthodologiques et de formation
  • Bonnes compétences en communication et informatique (excel et word)
  • Qualités personnelles : Esprit critique, sens de la diplomatie et de la négociation, sens des priorités et des responsabilités, autonomie et sens du travail en équipe, motivation sincère pour l’engagement humanitaire

Salaire

  • Un contrat de 6 à 10 mois pour ce poste varié et multidisciplinaire avec possibilité de renouvellement sous réserve de financement ainsi que des conditions salariales intéressantes.
  • Le lieu de travail du/de la coordinateur/trice terrain est sur la base opérationnelle de Katwe et la sous-base à Pinga, dans la province du Nord-Kivu en RDC.
  • Le poste est à pourvoir ASAP.

Comment postuler

Intéressé? Nous attendons de recevoir vos documents de candidature complets jusqu’au 13 novembre 2020 exclusivement via le portail de candidature en ligne.

Pour plus de détails, vous pouvez joindre Camille Konzelmann, Chargée d’aide aux programmes humanitaires au + 41 44 360 88 61.

Pour plus d’informations sur l’EPER, visitez le site www.eper.ch.

Cliquez ici pour postuler

apply.refline.ch/973549/0158/pub/1/index.html

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :