France

Energies pour le monde recrute 01 chargé d’appui à la mise en œuvre des projets de la Fondation Energies pour le Monde / Stage

Energies pour le monde recrute 01 chargé d’appui à la mise en œuvre des projets de la Fondation Energies pour le Monde / Stage

 

Structure : Fondation Energies pour le Monde – 146, rue de l’université – 75007 Paris

 

Contexte : Aujourd’hui, environ 1,2 milliard de personnes n’ont pas accès à l’électricité. Pourtant, l’électricité est un moteur de développement économique, social et domestique.

 

Depuis 1990, la Fondation Énergies pour le Monde (Fondem) met en œuvre des projets d’électrification rurale décentralisée en Afrique et en Asie du sud-est, pour promouvoir et développer l’accès à l’électricité par énergies renouvelables, contribuant ainsi à un développement économique et social durable et responsable.

 

En tant que maître d’ouvrage délégué, elle réalise le montage des projets, la recherche de financement, la coordination et le suivi des différentes activités, depuis Paris et durant des missions de terrain.

 

L’approche de la Fondem, dans un objectif constant de durabilité, est basée sur :

  • des travaux de planification, afin d’identifier les localités favorables pour la mise en oeuvre de projets d’électrification par énergies renouvelables (logiciel NORIA) ;
  • des projets pluriannuels, dans un nombre restreint de pays d’intervention, et ciblant plusieurs localités d’une même zone, afin de développer des réseaux de compétences locales et de favoriser un changement d’échelle ;
  • une recherche de synergie entre électrification et développement, en s’attachant à répondre aux besoins économiques, domestiques et sociaux des localités cibles ;
  • des partenariats avec des ONG locales et les institutions des pays cibles pour la mise en œuvre des activités sur le terrain, dans une logique d’appropriation et de transfert de compétences.

 

En 2019, la Fondem met en oeuvre 5 projets dans 4 pays, à des stades d’avancement différents :

  • ENVOL (2016-2020) à Madagascar, visant l’électrification d’une dizaine de localités par mini-centrales solaires,
  • PEHGUI (2015-2020) en Guinée, visant l’électrification d’une localité de Moyenne Guinée par centrale solaire et l’élaboration d’un programme d’électrification rurale par énergies renouvelables à l’échelle de la Moyenne Guinée,
  • PAMELA (2016-2020) à Madagascar et au Sénégal, visant la valorisation de l’accès à l’électricité selon différentes solutions techniques par la stimulation d’activités économiques, génératrices de revenus,
  • SOLSOMATI (2018-2021) et TREZOR (2017-2019) au Mali, visant l’éclairage public dans 10 localités et l’électrification de 2 premières localités par centrales solaires.

 

Missions principales :

 

Au sein d’une équipe de 8 à 10 personnes, le ou la stagiaire aura pour mission d’appuyer les chargés de projets de la Fondem dans le suivi des projets de terrain.

 

Selon les besoins, il pourra être amené à :

  • participer à la préparation et au montage de nouveaux projets ;
  • réaliser des recherches bibliographiques ou de retours d’expérience pour approfondir une thématique transversale à plusieurs projets : analyse des différents régimes contractuels d’exploitation d’infrastructures électriques et de leurs atouts et contraintes (concession, affermage, etc.), taux proposés par différentes institutions bancaires et de microcrédit des pays d’intervention de la Fondem, coûts des équipements ;
  • assurer une veille sur les nouvelles modalités de financement mobilisables dans le domaine des énergies renouvelables, notamment dans le cadre de la lutte contre le changement climatique, et étudier de nouveaux modèles économiques pour la Fondem permettant d’accéder à ces modalités de financement ;
  • apporter un appui dans la mise en oeuvre effective des projets :
    • analyse critique et avis sur des documents / rapports / fichiers de suivi remis par les partenaires et prestataires de la Fondem ;
    • préparation de termes de référence / cahiers des charges pour la réalisation de certaines prestations ;
    • préparation de conventions de partenariats
  • participer aux travaux de rapports aux bailleurs : déclinaison des rapports techniques et financiers dus aux bailleurs ;
Ville Paris
Expériences / Formation du candidat
  • Sciences-Po, Ecole de Commerce, Master « Développement » ou « Humanitaire », Ingénieur-e généraliste ou agro de niveau Bac+4/5, avec si possible une formation complémentaire de type Master dans le domaine des énergies renouvelables ;
  • Une connaissance de la problématique du développement et/ou une expérience de terrain dans un pays en développement serait un atout ;
  • Excellentes qualités rédactionnelles et de synthèse ;
  • Sens de l’organisation, méthodique, rigoureux, autonome ;
  • Bonne capacité relationnelle ;
  • Curiosité intellectuelle et capacité à s’adapter à des contextes et tâches variés ;
  • Maîtrise de l’informatique et bureautique ;
  • Habilité à se rendre en mission à l’étranger.

 

Experience 0 à 3 ans
Fonctions Gestion de projets/programmes
Secteurs d’activité Environnement / Climat
Pays Europe, France
Salaire / Indemnité – Statut : stagiaire à temps plein

– Convention de stage obligatoire

– Indemnité : gratification au minimum légal en vigueur + prise en charge Pass Navigo 50 % + accès subventionné à une cantine d’entreprise

Période envisageable pour le stage : Stage à pourvoir à partir de août-septembre 2019, pour une période de 6 mois.

Comment postuler Démarches : Les candidatures, comprenant une lettre de motivation et un curriculum vitae, sont à adresser à :

Marion Cubizolles, chargée de communication et de plaidoyer

Marion.cubizolles@energies-renouvelables.org

Date de fin de validité 15/07/2019

A propos de l'auteur

moussakayre_p082337i

Pour publier des offres d'emploi sur Concoursn.com, veuillez les envoyer à moussakayre@gmail.com
Pour voir le résumé des offres au Sénégal chaque jour, veuillez vous abonner à ma chaine youtube '' Moussa Kayré '' https://www.youtube.com/c/moussakayre

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :