Opportunités pour Africains

Demande de propositions : Donner pour le changement – ​​Subvention Pamoja4Change (Kenya)

Demande de propositions : Donner pour le changement – ​​Subvention Pamoja4Change (Kenya)


Date limite : 5 décembre 22

La Fondation pour le développement communautaire du Kenya (KCDF) sollicite des propositions d’organisations basées au Kenya pour sa subvention Donner pour le changement – Pamoja4Change.

LA RÉDUCTION DU VENDREDI NOIR EST OUVERTE MAINTENANT

85 % DE RÉDUCTION SUR L’ABONNEMENT PREMIUM

FINI DANS
02
Journées
01
Heures
00
Minutes
28
Secondes
S’INSCRIRE MAINTENANT
Depuis sa création en 1997, la Kenya Community Development Foundation (KCDF) a construit une base solide pour les approches de développement axées sur la communauté et est unique au Kenya en tant que pionnière des fondations publiques. KCDF travaille à travers des partenariats stratégiques et soigneusement sélectionnés au Kenya, tant au niveau national que communautaire. Il croit fermement en la capacité des communautés à identifier et hiérarchiser leurs besoins et, avec un peu de soutien externe, à poursuivre leurs solutions à ces besoins.

En mettant l’accent sur les communautés marginalisées au Kenya en tant que groupe cible principal, le travail de KCDF repose sur le principe selon lequel « un changement systémique et durable est possible lorsque les communautés peuvent initier et conduire leur programme de développement, travailler avec les gouvernements et d’autres parties prenantes pour accéder aux droits fondamentaux et services ainsi que d’exploiter et de développer leurs ressources ». KCDF travaille également avec des groupes cibles secondaires définis comme des communautés organisées qui souhaitent s’élever durablement. Le créneau stratégique de KCDF repose sur l’amélioration de la croissance pour la durabilité des communautés.

Domaines d’assistance
Grâce à ce fonds , il est prévu que :

Le KCDF renforcera et mettra en place des institutions crédibles pour faciliter le développement durable des communautés kenyanes. Les candidats sont encouragés à proposer des activités qui les aident à être des agents de changement plus crédibles et plus efficaces.
Focus thématique
L’intention du KCDF n’est pas de prescrire une orientation thématique. Les projets proposés doivent se concentrer sur la satisfaction des besoins de la communauté à prioriser. Voici quelques exemples d’initiatives :
Améliorer l’accès aux services sociaux essentiels pour la communauté au sens large – Projets innovants qui cherchent à améliorer le bien-être des communautés locales grâce à une prestation de services accrue, par exemple, l’ eau propre et salubre , la santé , l’agriculture , etc.
Services pour les enfants dans les programmes publics de développement de la petite enfance et les écoles primaires – Ceux-ci peuvent inclure le développement des infrastructures et le soutien à l’amélioration de l’assainissement.
Projets d’autonomisation des femmes et des filles – Projets qui visent à améliorer la participation des jeunes femmes et des filles au leadership, à l’emploi et à la génération de revenus pour avoir un impact sur les moyens de subsistance des familles .
Conservation de l’environnement et atténuation du changement climatique – Projets axés sur la conservation de l’environnement et l’amélioration de la capacité d’adaptation des communautés au changement climatique, c’est-à-dire l’arboriculture et la nature.
Projets de technologie de l’information et de la communication (TI) – Visent à établir ou à maintenir des centres de ressources communautaires fonctionnels et à adapter les TI aux initiatives de développement au niveau communautaire afin d’améliorer la productivité et l’efficacité.
Projets de moyens de subsistance qui ont le potentiel d’augmenter une option de moyens de subsistance des ménages – y compris la résilience.
Informations sur le financement
Des subventions de 500 000 Ksh à 2 500 000 Ksh (soit la somme de la contribution / partie du KCDF) seront accordées selon un modèle de subvention 1: 1 aux candidats retenus approuvés par le KCDF pour un an. c’est à dire:

une organisation demandant 500 000 Kes au KCDF présentera un budget total du projet de 1 000 000 Kes.
une organisation demandant 2 500 000 Kes au KCDF présentera un budget total du projet de 5 000 000 Kes.
Critère d’éligibilité
Les bénéficiaires de subventions sont tenus de collecter au Kenya uniquement.
L’accent sera mis sur les projets communautaires locaux démontrant la participation financière et des ressources de la communauté locale et le potentiel d’impact à long terme sur les groupes cibles – développement durable.
Seules les organisations basées dans les comtés/ acteurs de la société civile basés dans l’un des 47 comtés sont éligibles. De plus, un candidat doit répondre à l’une des deux qualifications ci-dessous:
Les organisations basées dans les comtés qui sont actuellement impliquées ou aimeraient être impliquées dans la mobilisation des ressources locales / nationales, également appelées collecte de fonds locale (LFR). Les organisations éligibles doivent être désireuses d’améliorer leur capacité à collecter davantage de fonds au sein du Kenya.
Organisations basées dans les comtés qui sont actuellement en cours de formation ou qui ont déjà été formées par le KCDF dans les domaines suivants 1). Collecte de fonds locale (LFR) et 2). Le plaidoyer et l’influence sur les politiques ont également fait référence à la mobilisation du soutien (MS).
En plus de ce qui précède, les candidats retenus doivent :
Être légalement et localement enregistré auprès des autorités compétentes et faire preuve de bonne gouvernance et de leadership responsable.
Démontrer une bonne compréhension du contexte et des besoins locaux.
Démontrer que l’idée proposée est conforme à la politique gouvernementale.
Montrer que les populations locales ont été consultées et seront impliquées dans les travaux.
Avoir une approche équilibrée, en répondant non seulement aux besoins immédiats mais aussi aux « droits des personnes aux services ».
Démontrer qu’ils ne travaillent pas de manière isolée, mais qu’ils collaborent avec d’autres organisations et s’engagent avec les ministères concernés.
Aider à renforcer les compétences, la confiance et les capacités des personnes et des organisations locales.
Offrez des leçons utiles pour les interventions futures et montrez comment le candidat recueillera des informations et en tirera des enseignements.
Inéligible
Processus politiques
Personnes
Participation à des conférences internationales
Les frais de fonctionnement, c’est-à-dire un projet qui cherche à payer les salaires des enseignants.
Pour plus d’informations, visitez https://kcdf.or.ke/index.php/work/call-for-applications

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :