Recrutements Organismes

Concours de recrutement à l’ONU 2016 (Option Affaires économiques et Développement Durable)

Lntitulé publication: Concours du programme Jeunes administrateurs 2016 (pour les candidats externes) – AFFAIRES ÉCONOMIQUES (ET DEVELOPPEMENT DURABLE)
Intitulé code d’emploi: ASSOCIATE ECONOMIC AFFAIRS OFFICER
Département / Bureau: OFFICE OF HUMAN RESOURCES MANAGEMENT
Lieu d’affectation: ADDIS ABABA; BANGKOK; BEIRUT; GENEVA; NAIROBI; NEW YORK; SANTIAGO; VIENNA; OTHER;
Période de candidature: 19 mai 2016 – 19 juillet 2016
No de l’appel á candidature: 16-Economic Affairs-DM OHRM-60743-E-(O)
Staffing Exercise N/A

Valeurs fondamentales de l’ONU: intégrité, professionnalisme, respect de la diversité

Postuler en cliquant ici 

Notice spéciale

•Le présent avis s’adresse aux candidats externes qui souhaitent se présenter en 2016 au concours du programme Jeunes administrateurs dans la famille d’emplois « Affaires économiques » (et « Développement Durable »). Il ne s’adresse pas aux fonctionnaires du Secrétariat de l’ONU qui réunissent les conditions pour se présenter dans les filières « G à P » ou « G à N ».

•Les critères d’admissibilité au concours sont les suivants:
1.Etre en possession au minimum d’un diplôme universitaire de premier cycle (trois années d’études ou plus) en rapport avec l’un des domaines énoncés dans le chapitre ‘Formation’ de cet appel à candidature
2. Etre né(e) le 1er janvier 1984 ou après
3. Maîtriser l’anglais ou le français, et
4.Etre ressortissant(e) de l’un des Etats membres qui participent au
concours. Les Etats membres participants sont les suivants:

Afghanistan, Andorre, Angola , Antigua-et-Barbuda, Arabie Saoudite, Bahreïn, Barbade, Bélarus, Belize , Brésil, Brunéi Darussalam, Cambodge, Cap-Vert, Chine , Comores, Dominique , Émirats arabes unis , États-Unis, Gambie , Grèce, Guinée équatoriale , Îles Marshall, Indonésie, Iran , Iraq , Japon, Kiribati , Koweït, Laos , Lesotho , Lettonie, Libéria , Libye , Liechtenstein , Luxembourg , Malaisie , Micronésie , Monaco , Mozambique , Nauru , Norvège , Oman , Palaos , Papouasie-Nouvelle-Guinée , Pologne , Qatar , République centrafricaine , République populaire démocratique de Corée , Saint-Marin , Saint-Vincent-et-les-Grenadines, Sainte-Lucie , Sao Tomé-et-Principe , Slovaquie , Somalie , Soudan du Sud, Suriname , Tchad, Thaïlande , Timor-Leste , Togo , Turkménistan , Turquie , Tuvalu , Vanuatu , Viêt Nam

•Tout candidat se présentant dans plus d’une famille d’emplois sera automatiquement éliminé.

•Les dossiers de candidature incomplets ou reçus après la date limite indiquée ci-dessus (à 23h59, heure de New York) ne seront pas examinés. Les candidats sont vivement encouragés à envoyer leurs dossiers le plus tôt possible afin d’éviter tout problème lié à la saturation du site Web juste avant l’expiration du délai.

•Apres leur sélection, les candidats ayant réussi le Concours Programme Jeunes administrateurs 2016 seront recrutés à la classe P-1 ou P-2 en fonction de leurs qualifications. Ceux qui sont recrutés à la classe P-1 et dont le travail aura donné satisfaction seront promus à la classe P-2 à l’issue d’une première période de deux ans minimum, sous réserve que des postes soient disponibles. Suite à une affectation initiale de deux ans, les candidats pourront postuler à d’autres postes dans le cadre du processus de sélection du personnel s’ils remplissent les conditions requises.

•Les candidats sont invités à consulter régulièrement la page careers.un.org afin d’y trouver les dernières informations à jour. Toutes les annonces et informations importantes seront publiées sur cette page.

Cadre organisationnel

Les postes sont à pourvoir au Département des affaires économiques et sociales, à la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), dans les commissions régionales et éventuellement dans d’autres départements du Secrétariat. Chaque poste porte généralement sur une sous-spécialité telle que la macroéconomie, l’économie du développement, l’économie internationale (commerce, finance et investissements), l’économie publique, l’économie environnementale, l’économie tenant compte de la problématique hommes-femmes ou sur un ou plusieurs secteurs spécialisés de l’économie. L’économiste /Spécialiste du développement durable adjoint de 1re classe est généralement placé sous l’autorité du chef de service ou de section ou sous celle d’un économiste/Spécialiste du développement durable hors classe.

Si vous réussissez le concours du Programme Jeunes administrateurs, vous ferez partie des candidats considérés pour les postes du Programme Jeunes Administrateurs à travers le Secrétariat, y compris les bureaux extérieurs. Les recrues peuvent se voir proposer pour commencer un engagement à durée déterminée de deux ans, susceptible de se transformer en un contrat à durée indéterminée. L’Organisation encourage la mobilité entre les lieux d’affectation et les familles d’emploi.

Responsabilités

Le concours organisé pour la famille d’emplois « Affaires économiques » (et « Développement Durable ») porte sur un large éventail de sujets relatifs aux concepts fondamentaux de microéconomie, macroéconomie, économie de la croissance et du développement durable, économie du commerce international et de la finance, analyse économique quantitative et économétrie, économie des ressources et environnementale, et d’autres disciplines économiques relevant des différentes branches des affaires économiques traitées à l’Organisation des Nations Unies. Les lauréats se verront proposer un emploi dans l’un ou plusieurs de ces domaines.

Les principales attributions attachées au poste d’économiste / spécialiste du développement durable (adjoint de 1re classe) sont les suivantes, (ces attributions sont génériques et tous les économistes/spécialistes du développement durable (adjoints de 1re classe) ne sont pas nécessairement appelés à les exercer) :

Analyse économique et/ou sectorielle :

– Recueillir, évaluer, interpréter, analyser des informations socio-économiques qualitatives et quantitatives obtenues auprès de différentes sources et portant sur des secteurs, pays, régions ou sujets liés au développement durable;

– Établir ou aider à établir des analyses préliminaires sur des questions relatives à l’économie et au développement durable et portant en particulier sur des secteurs, pays, régions ou sur le monde entier, et aux politiques nécessaires pour approcher ces questions ;

– Rédiger des notes de synthèse, des contributions à des discours, et d’autres informations sur des questions économiques et de développement durable sous une forme facilement compréhensible par les non-spécialistes ;

– Gérer des bases de données portant sur des informations quantitatives et quantitatives ainsi que des programmes nécessaires à la gestion et à l’organisation de ces bases de données ;

– Aider à la conception, à l’essai, à l’utilisation de modèles économétriques et d’autres outils d’appui aux politiques en matière de développement durable et y apporter les modifications nécessaires ;

– Aider à l’organisation et au service de réunions, de séminaires de groupes d’experts consacrés à diverses questions relatives à l’économie et au développement durable.

Appui intergouvernemental :

– Préparer des contributions pour les rapports aux organes intergouvernementaux ;

– Assister aux réunions intergouvernementales et établir des comptes rendus analytiques et d’autres documents pertinents ;

– Préparer des contributions pour les déclarations des membres du Bureau et du personnel du Secrétariat à l’occasion de réunions consacrées à diverses questions relatives à l’économie et au développement durable ;

– Aider à l’organisation de groupes d’experts, de tables rondes, etc. dans le cadre de processus intergouvernementaux et portant sur des questions relatives à l’économie et au développement durable.

Coopération technique :

– Réunir et analyser des données et d’autres informations nécessaires à la préparation de propositions de projets de coopération technique dans les domaines t économiques et du développement durable;

– Participer à la rédaction de programmes et de projets de coopération technique ;

– Préparer les documents nécessaires à l’approbation des projets de coopération technique spécifiques à une région, à un pays ou à un secteur ;

– Suivre, soutenir et évaluer la mise en œuvre des programmes et projets de coopération technique approuvés.

Général :

– S’acquitter d’autres tâches selon que de besoin, y compris une variété de tâches administratives nécessaires à la prestation des services de l’unité organisationnelle ;

– Réaliser des activités de formation, en interne et en externe.

Compétences

Professionnalisme :
– Tirer fierté de son travail et de ses réalisations
– Faire preuve de compétence professionnelle et de maîtrise du sujet
– Apporter à l’exécution de ses tâches la conscience et le souci d’efficacité voulu pour être en mesure d’honorer les engagements contractés, de tenir les délais impartis et d’atteindre les résultats escomptés
– Agir pour des motifs professionnels plutôt que personnels
– Persévérer face aux obstacles et aux difficultés
– Garder son calme dans les situations de crise
– Prendre la responsabilité de transversaliser la problématique hommes-femmes et d’assurer l’égale participation des femmes et des hommes dans toutes les activités

Esprit d’équipe :
– Collaborer avec ses collègues afin d’atteindre les objectifs de l’Organisation
– Solliciter les apports, apprécier à leur juste valeur les idées et les compétences de chacun et être prêt à apprendre de chaque personne
– Faire passer l’intérêt de l’équipe avant son avantage personnel
– Accepter les décisions finales du groupe et s’y plier, même si elles ne cadrent pas parfaitement avec sa position propre
– Partager les réussites de l’équipe et assumer sa part de responsabilité dans ses échecs.

Aptitude à planifier et à organiser :
– Définir clairement des buts compatibles avec les stratégies convenues ;
– Hiérarchiser les tâches prioritaires ;
– Modifier les priorités en fonction des besoins ;
– Prévoir suffisamment de temps et de ressources pour mener sa tâche à bien
– Tenir compte des risques et des imprévus dans la planification ;
– Suivre l’exécution des plans et les modifier s’il y a lieu ;
– Tirer le meilleur parti du temps dont on dispose

Formation

Être titulaire au minimum d’un diplôme universitaire du premier cycle dans un des domaines suivants :

Sciences sociales et du comportement, mathématiques et statistiques, administration des entreprises & administration publique, protection de l’environnement, agriculture, pêche et forêt
(A sélectionner dans le menu déroulant de principale matière étudiée: Social & Behavioural Science; Mathematics & Statistics; Business & Administration; Environmental Protection; Agriculture, Forestry & Fishery)

Merci de choisir également (dans le menu déroulant de discipline étudiée), le domaine d’études le plus proche de votre diplôme, et d’indiquer son exact intitulé dans la langue d’origine ainsi que sa traduction en anglais ou en français.

Expérience professionnelle

Aucune expérience professionnelle n’est requise.

Connaissances linguistiques

La maîtrise (tant à l’oral qu’à l’écrit) de l’anglais ou du français, qui sont les langues de travail du Secrétariat, est exigée. Une bonne connaissance de l’autre langue est souhaitable. La connaissance d’une autre langue officielle de l’ONU est un atout.

Méthode d’évaluation

Les dossiers de candidature seront évalués sur la base des critères d’admissibilité. Seuls les 40 candidats les plus qualifiés par famille d’emplois et par nationalité/État Membre seront convoqués à l’épreuve écrite. Les frais de transport jusqu’au centre d’examen sont à la charge des candidats.
L’épreuve écrite se composera :

i) d’une épreuve générale, destinée à évaluer l’aptitude à la rédaction et à l’analyse ; et

ii) d’une épreuve spécialisée, destinée à évaluer les connaissances de fond correspondant à la famille d’emplois pour laquelle le candidat se présente.

L’épreuve générale est commune à tous les candidats, toutes familles d’emplois confondues. Soit l’épreuve générale, soit l’épreuve spécialisée sera éliminatoire ; celle qui l’est sera corrigée en premier. L’autre ne sera corrigée que pour les candidats ayant obtenu une note suffisante. Chaque partie de l’épreuve spécialisée pourra être éliminatoire. Les jurys spécialisés choisiront la ou les partie(s) de l’épreuve spécialisée qui sera (seront) éliminatoire(s).

Seuls les candidats ayant réussi l’épreuve écrite seront convoqués à l’épreuve orale. Celle-ci se déroulera par visio-conférence en ligne.

Charte des Nations Unies

Les candidats devront répondre aux exigences de l’Article 101, paragraphe 3, de la Charte ainsi qu’aux conditions requises pour le poste. Les Nations Unies s’attendent aux plus hautes qualités de travail, de compétence et d’intégrité chez l’ensemble de son personnel, ce qui inclut le respect des droits de l’homme et du droit humanitaire. En conséquence, les candidats pourront être sujets à des procédures de vérification contrôlant, sans s’y limiter, leur perpétration, ou accusation de perpétration, de délit et/ou de violation des droits de l’homme et du droit humanitaire international.

Aucune restriction ne sera imposée par l’Organisation à l’accès des hommes et des femmes, dans des conditions égales, à toutes les fonctions, dans ses organes principaux et subsidiaires. (Charte des Nations Unies – Chapitre III, Article 8). Le Secrétariat des Nations Unies est un espace non-fumeurs.

Les candidats sont invités à suivre attentivement toutes les instructions disponibles sur la plate-forme de recrutement en ligne, inspira. Pour des conseils plus détaillés, les candidats peuvent se référer à « Aperçu… Procédure de dépôt de candidature » et le manuel d’instruction pour les candidats, qui peut être consulté en cliquant sur « Manuels » sur le côté supérieur droit du navigateur Web d’inspira dans la page principale de l’utilisateur.
Les candidatures déposées font l’objet d’une présélection automatisée selon les critères d’évaluation publiés de l’Appel à Candidature (AC) et sur la base des informations fournies par les candidats. Concernant les exigences de l’Appel à candidature,

Les candidats doivent fournir des informations complètes et précises/exactes relatives à leurs qualifications, dont leur formation, leur expérience professionnelle et leurs connaissances linguistiques. Chaque candidat doit garder à l’esprit que tout dépôt de candidatures incomplètes ou incorrectes/erronées peut les rendre irrecevables dans le cadre de l’appel à candidatures. Une pré-sélection et évaluation des candidatures seront effectuées en fonctions des informations fournies. Une fois déposées, les candidatures ne peuvent pas être modifiées. Les personnes dont la candidature est retenue pour la sélection feront l’objet d’une procédure de vérification des références afin de s’assurer de l’exactitude des informations fournies dans la candidature.

Les appels à candidature publiés sur le Portail des carrières sont retirés à minuit (heure de New York), le jour de la date limite de dépôt des candidatures.

Aucun frais de dossier

L’ONU NE PERÇOIT DE FRAIS À AUCUN STADE DU RECRUTEMENT (DÉPÔT OU TRAITEMENT DE LA CANDIDATURE, ENTRETIEN, FORMATION, ETC.), ET ELLE NE DEMANDE AUCUNE INFORMATION BANCAIRE.

Laisser un Commentaire

%d blogueurs aiment cette page :