Centrafrique

Concern recrute 01 Manager de programme

Concern recrute 01 Manager de programme – Sécurité alimentaire et moyens de subsistance (RCA)

Concern recrute 01 Manager de programme – Sécurité alimentaire et moyens de subsistance

Ouaka/Basse Kotto, République centrafricaine

Il s’agit d’un nouveau poste de 12 mois avec des conditions non accompagnées, basé à Mobaye (préfecture de la Basse-Kotto), en RCA, avec des déplacements fréquents à Kouango, Grimari (préfecture de la Ouaka) et Zangba (préfecture de la Basse-Kotto), €36,527 – €40,586 (grade 3).

Vous serez rattaché(e) au Coordinateur de zone à Kouango et vous gérerez une équipe croissante de 2 assistants managers de programmes, tout en supervisant l’équipe de terrain. Vous superviserez les opérations à la base de Concern à Kouango tout en travaillant en étroite collaboration avec le coordinateur de zone, le responsable de la base, le responsable de la cohésion sociale, le responsable du programme WASH et l’équipe du programme basée à Bangui.

Date de début : juin 2021

Objectif du poste:

Le PM mettra en œuvre et gérera les composantes FSL du programme ” I LA TENE TI TO NA MBONGO ” (” Tous ensemble pour le sud-est “) de Concern Wordwide, financé par l’UE et le Fonds Bêkou, sur 4 sites : Kouango, Grimari (Préfecture de Ouaka), Mobaye et Zangba (Préfecture de Basse-Kotto) en RCA. En outre, le PM sera en liaison étroite avec les autres partenaires de mise en œuvre du consortium et assurera le point focal avec le chef de file du consortium en étroite coordination avec les PM qui dirigent les composantes WASH et Cohésion sociale.

La composante FSL comprend :

  • Le soutien aux activités génératrices de revenus (AGR) agricoles et non agricoles durables.
  • Le développement et le soutien d’initiatives conjointes d’épargne et d’accès au crédit
  • Réhabilitation / construction / équipement d’infrastructures favorisant le développement de filières porteuses
  • Renforcement et restructuration des organisations / associations / coopératives locales de producteurs.
  • Activités de travail contre rémunération (« cash for work »)
  • Cours d’alphabétisation fonctionnelle pour les femmes

LA TENE TI TO NA MBONGO” est un projet multisectoriel qui comprend 4 composantes: développement économique, EHA, cohésion sociale / développement communautaire et soutien aux autorités locales. Il s’agit d’un projet de consortium avec ACTED (chef de file), OXFAM, COOPI et IMPACT qui vise à mettre en oeuvre une combinaison d’aissistances multisectorielles dans 21 villes du sud-est de la RCA. Une coordination importante et efficace avec les membres du consortium est attendue.

Principales tâches et responsabilités:

Implémentation du programme

  • Superviser la mise en œuvre des composantes “moyens d’existence” du programme, en veillant au respect des délais et à l’exécution conformément au plan d’activité et aux cadres de résultats.
  • Assurer la liaison avec le coordinateur du programme sur toutes les questions relatives aux subventions, aux rapports et à la gestion du projet ; assister aux réunions du consortium.
  • S’assurer que le programme adhère aux approches de Concern en matière de sécurité alimentaire et de moyens de subsistance, aux meilleures pratiques et à toutes les politiques et procédures internes.
  • Assurer la participation de la communauté dans la mise en œuvre du programme par le biais de mécanismes appropriés.
  • Renforcer les capacités des membres de l’équipe affectés au projet.
  • Assurer l’intégration d’une approche sensible au genre et orientée vers la protection dans toutes les activités du programme.
  • S’assurer que les thèmes transversaux tels que la responsabilité, l’égalité, le genre et la protection sont intégrés dans le programme et qu’ils respectent les normes humanitaires fondamentales (CHS).

Gestion de programme

  • Développer et réviser les plans opérationnels du programme en temps voulu (chronogramme, plan d’approvisionnement, plan de suivi et d’évaluation, etc.), sur la base du plan soumis aux donateurs, des conditions de mise en œuvre sur le terrain, et conformément aux meilleures pratiques.
  • Gérer les activités liées aux moyens de subsistance en veillant à ce qu’elles atteignent les buts et objectifs fixés et aient un impact.
  • S’assurer que les matériaux, équipements et autres articles sont commandés et reçus à temps, et qu’ils sont de la qualité requise ;
  • Aider à la gestion des connaissances et à l’archivage des documents financiers, logistiques et de programme relatifs au FSL;
  • Identifier les domaines où des améliorations peuvent être apportées pour accroître l’impact, en identifiant et en incorporant les leçons apprises dans la conception du programme.

Ressources humaines:

  • Recruter, gérer et soutenir le personnel du programme FLS en veillant à ce qu’il existe une structure clairement définie, une description de poste à jour et des mécanismes de rapport pour chaque membre de l’équipe.
  • S’assurer que les membres de l’équipe connaissent les politiques et les procédures de base de Concern relatives à leur travail et, avec le soutien d’autres personnes, organiser régulièrement des séances d’information sur ces politiques, notamment les politiques de sauvegarde, la politique anti-fraude, la gestion de la sécurité, la responsabilité, etc. Contribuer à la mise en œuvre de ces politiques.
  • Avec les autres membres de l’équipe de projet, veiller à ce que les inégalités, les risques et les vulnérabilités soient analysés, atténués et traités au cours de la planification, de la mise en œuvre et de la gestion globales du projet FSL.
  • Aider à fournir ou coordonner la formation nécessaire à la réalisation d’activités de bonne qualité.
  • Convenir d’objectifs de performance clairs pour tous les subordonnés directs, et s’assurer que tous les membres de l’équipe ont des objectifs appropriés, et que les évaluations de performance sont effectuées en temps opportun.
  • Prendre des mesures actives pour aborder les questions d’égalité, en particulier en ce qui concerne le genre, dans le programme ainsi que dans les activités opérationnelles (par exemple, les RH).

Gestion financière

  • Gérer le budget du programme FSL, y compris le suivi régulier des dépenses, conformément aux procédures et directives financières de Concern.
  • En collaboration avec les assistants PM et le coordinateur de projet, examiner les rapports financiers et informer le département financier des irrégularités et des divergences.
  • Élaborer des révisions budgétaires internes avec le soutien du coordinateur de projet et de l’équipe financière et selon le calendrier prévu, tout en renforçant les capacités des assistants PM pour améliorer leurs compétences en matière de gestion budgétaire.
  • Développer un plan de travail et de dépenses clair et s’assurer que le programme est mis en œuvre dans le cadre du budget et du calendrier convenus/approuvés.
  • Assumer la responsabilité globale du budget pour les programmes FSL dans le cadre de cette subvention.

Suivi et évaluation

  • Gérer le programme conformément au cadre logique et au plan de suivi et d’évaluation ;
  • S’assurer que l’équipe est consciente et comprend les exigences et les méthodologies de S&E et comprend ses rôles et responsabilités dans le système de S&E ;
  • S’assurer que les informations concernant les activités du programme et les bénéficiaires sont saisies, stockées et analysées, en temps voulu et avec qualité, conformément au plan de S&E établi ;
  • S’assurer que les bénéficiaires ont accès aux mécanismes de retour d’information/plainte, que les données sont contrôlées et que des réponses sont données dans des délais appropriés ;
  • S’assurer que des rapports de programme de qualité sont produits et soumis au coordinateur de projet en temps voulu, conformément aux délais prédéfinis ;
  • Saisir les principaux enseignements tirés des programmes d’argent liquide conditionnels et inconditionnels dans le programme.

Networking et représentation

  • Représenter l’équipe RELSUDE de Concern aux réunions du consortium, en étroite coordination avec les PMs du secteur.
  • Représenter Concern et le consortium aux réunions de coordination locales dans les zones de projet, selon les besoins.
  • Gérer efficacement la coordination avec les autres acteurs (ONU, ONG) travaillant dans les mêmes secteurs et zones.
  • A la demande du Senior Management Tearm (SMT) ou du chef de consortium, assurer la représentation si nécessaire.

Sécurité

  • S’assurer que tout le personnel du programme respecte strictement le plan de gestion de la sécurité (SMP) et les SOPs ;
  • S’assurer que le personnel communique les incidents et les problèmes de sécurité en temps opportun ;
  • Fournir en temps utile des informations/mises à jour/alertes sur la sécurité au coordinateur de projet, au coordinateur de zone ou au point focal de sécurité du pays (directeur des systèmes).

Autre

  • Contribuer aux initiatives de responsabilité organisationnelle, notamment en supervisant le déploiement des engagements de Concern dans le cadre des CHS (normes humanitaires fondamentales).
  • Adhérer pleinement aux engagements et aux règles du Code de conduite (CoC) de Concern et à ses politiques de sauvegarde affiliées, y compris le respect de la confidentialité et le devoir de signaler.
  • Signaler au responsable approprié toute violation du code de conduite et des politiques de sauvegarde de Concern, ainsi que des politiques de lutte contre la fraude et de dénonciation ; il s’agit d’un devoir obligatoire pour tout le personnel.
  • Entreprendre toute autre tâche pertinente qui pourrait lui être confiée par le coordinateur de projet ou un membre de l’équipe de direction.

Vos compétences et votre expérience seront notamment les suivantes:

Essentiel

  • Diplôme universitaire pertinent (Agriculture, développement communautaire, agriculture économique ou discipline connexe)
  • Au moins trois ans de travail dans des contextes de développement ou d’urgence pour une ONG internationale avec une expérience en gestion de programme ;
  • Expérience dans le domaine des AGR, du cash for work et/ou de la programmation en cash.
  • Conception et mise en œuvre de projets de sécurité alimentaire/moyens de subsistance et de développement communautaire.
  • Aptitude avérée à la rédaction de rapports, à la recherche et à la documentation.
  • Bonne compréhension des processus et outils de suivi et d’évaluation.
  • Excellentes compétences en communication en français, tant à l’écrit qu’à l’oral.
  • Compétences avérées en matière d’analyse, de planification et de gestion du temps.
  • Bon esprit d’équipe, flexible et capable de travailler avec une équipe nationale multinationale.
  • Excellentes compétences informatiques, notamment Microsoft Word, PowerPoint et Excel.

Souhaitable

  • Maîtrise d’une discipline pertinente (agriculture, développement communautaire, développement économique ou autre) ;
  • Expérience dans la mise en œuvre de cours d’alphabétisation pour adultes ;
  • Expérience professionnelle récente en RCA ou dans un contexte similaire ;
  • Expérience dans l’élaboration de propositions ;
  • Connaissance pratique de l’anglais
  • Expérience de travail dans des environnements peu sûrs.

Toutes les candidatures doivent être soumises via notre site web à l’adresse https://jobs.concern.net avant la date de clôture. Les CV ne doivent pas dépasser 4 pages.

En raison de l’urgence de ce poste, les candidatures seront régulièrement présélectionnées et nous pourrions proposer des postes avant la date de clôture.

Laisser un commentaire