Recrutements au Sénégal

CEDEAO recrute 01 Responsable Principal De Programmes, Planification Stratégique et Mobilisation des Ressources

CEDEAO recrute 01 Responsable Principal De Programmes, Planification Stratégique et Mobilisation des Ressources

GIABA (CEDEAO)

Dakar, Sénégal
Humanitaire (ONG, Associations, …), Projet/programme de développement

Responsable Principal De Programmes, Planification Stratégique et Mobilisation des Ressources
Intitulé du poste Responsable Principal De Programmes, Planification Stratégique Et Mobilisation Des RessourcesINSTITUTION GIABA (CEDEAO)GRADE P5SALAIRE ANNUEL UC57,772.51    USD 91,153.46STATUT PERMANENTAGENCE Département Direction DirectION GÉNÉRALEDIVISION PLANIFICATION STRATÉGIQUE ET MOBILISATION DES RESSOURCESSupérieur hiérarchique Directeur GénéralSubordonnées CHARGE DU suivi et évaluation
LIEU DE TRAVAIL DAKAR, SENEGAL
Aperçu des tâches
Sous la supervision du Directeur Général, le/la Responsable Principal(e) de la mobilisation des ressources sera chargé(e) de soutenir l’élaboration et la mise en œuvre de la stratégie organisationnelle globale de mobilisation des ressources du GIABA. Il/elle veillera à l’établissement de relations appropriées pour cultiver et exploiter une base de soutien des donateurs toujours plus solide pour le GIABA auprès d’un certain nombre de partenaires bilatéraux, multilatéraux, philanthropiques et institutionnels. Travaillant en étroite collaboration avec les autres Directions, il/elle dirigera la préparation et la présentation des propositions aux donateurs et partenaires potentiels, soutiendra les équipes sur la conformité aux exigences des donateurs et du GIABA pendant la mise en œuvre, et coordonnera la gestion des parties prenantes parmi les donateurs sur une base continue, afin de maximiser la mise en œuvre des partenariats stratégiques et de la mission partagée.
Rôle et responsabilités
·      Élaborer une stratégie de mobilisation des ressources et des systèmes y relatifs ;
·      Développer et maintenir une compréhension actuelle des programmes et des bénéficiaires du GIABA au sein de l’Organisation dans tous les pays où des opérations sont menées ;
·      Ancrer la stratégie de mobilisation des ressources institutionnelles du GIABA, aider à la conception, à la mise en œuvre et à la coordination d’un système global de relations avec les donateurs et de gestion à l’échelle de l’Institution qui favorise des relations positives et mutuellement enrichissantes entre le GIABA et ses donateurs ;
·      Contribuer à l’élaboration et à l’examen des documents de stratégie et des produits de gestion des connaissances du GIABA pour aider l’Institution à se positionner au mieux relativement à la mobilisation des ressources.
·      Sous la supervision du Directeur Général, prendre des initiatives pour élargir la base actuelle de donateurs du GIABA, par le biais d’une gestion efficace et de nouvelles opportunités de financement qui pourraient être développées pour accroître le soutien des donateurs au GIABA ;
·      En collaboration avec d’autres Responsables de la mobilisation des ressources, élaborer des notes conceptuelles, des propositions et des budgets qui favorisent la réalisation du Plan stratégique du GIABA et s’alignent aussi bien sur les priorités du GIABA que sur celles des donateurs ;
·      Prospecter les partenaires bilatéraux, multilatéraux, philanthropiques et ceux du secteur privé et traduire les possibilités de partenariat aussi bien en fonds qu’en effet de levier dans la poursuite des cibles des programmes et des ressources ;
·      Fournir d’autres formes de soutien, au besoin, dans la mise en œuvre des ressources.
·      Établir et entretenir des relations solides avec un portefeuille de donateurs comme base des efforts de mobilisation des ressources. Cela implique de recueillir des renseignements et d’analyser les principales tendances des politiques et des plans de chaque donateur à l’égard du GIABA ;
·      Organiser des séances d’information, des réunions, des visites et des événements avec les donateurs actuels et potentiels, coordonner les arrangements programmatiques et logistiques, rédiger des rapports et définir des plans d’action pour le suivi ;
·      Répondre aux demandes internes et préparer les réponses aux demandes externes concernant les contributions des donateurs ;
·      Soutenir les équipes pour garantir la conformité aux exigences des donateurs et du GIABA, notamment en assurant l’établissement de rapports de qualité en temps opportun.
·      Avoir une communication régulière avec les donateurs, tant potentiels qu’établis, tout en travaillant étroitement avec l’Unité de Communication du GIABA, afin de coordonner les contributions aux événements et opportunités externes ;
·      Aider le Directeur Général à identifier les événements de représentation pouvant potentiellement favoriser une interaction significative avec les donateurs. Fournir des conseils proactifs et opportuns au Directeur Général sur l’interaction stratégique avec les donateurs individuels ;
·      Représenter le GIABA dans les fora et réunions externes à des occasions visant à positionner l’Institution auprès des donateurs et des partenaires, ce qui est essentiel à la réalisation de la Stratégie du GIABA.
·      Effectuer d’autres tâches qui pourraient lui être assignées de temps à autre
DIPLÔMES UNIVERSITAIRES et expérience
•     Être titulaire d’une maîtrise en administration des affaires ou en administration publique, en économie, en sciences politiques ou en sciences sociales ou tout autre diplôme équivalent, obtenu dans une université reconnue.
•     Justifier d’un minimum de dix (10) années d’expérience à des postes de responsabilité à divers échelons dans la mise en œuvre de plans stratégiques, la mobilisation de ressources, la création de partenariats et en matière de gestion, ainsi que d’une expérience de cinq (5) années à un niveau de supervision ;
•     Avoir une bonne connaissance des techniques de planification stratégique, de l’évaluation institutionnelle et organisationnelle, de la gestion axée sur les résultats (GAR) et des techniques de suivi et évaluation, notamment des théories, des normes et des modèles, des méthodes quantitatives/qualitatives/mixtes, des tests de validité/fiabilité des données, de l’analyse et de l’interprétation des données ;
•     Avoir une bonne connaissance des règles, des politiques et des directives de financement utilisées par les partenaires ;
•     Avoir une bonne connaissance de l’assistance technique en ce qui concerne les besoins de financement des États membres ;
•     Avoir une bonne connaissance de l’élaboration des plans de travail, du suivi et évaluation des programmes et de la présentation de rapports ;
•     Être capable d’élaborer des propositions de financement viables.
LIMITE D’AGE

Etre âgé de moins de 50 ans. Cette disposition ne s’applique pas aux candidats internes
COMPÉTENCES CLÉS relatives à la CEDEAO
•     Être capable de diriger les programmes et les projets qui lui sont confiés en fournissant l’expertise opérationnelle et managériale nécessaire à l’accomplissement du mandat de l’Organisation ;
•     Être capable de donner l’exemple et d’organiser le travail d’équipe pour encourager la coopération en vue d’atteindre les résultats visés, de se faire le porte-flambeau du changement, ainsi que de créer une dynamique pour celui-ci et de susciter l’implication des employés ; élaborer et mettre en œuvre des contrôles internes pour le programme pilote, afin de lever les obstacles éventuels à la mise en œuvre ;
•     Être capable de respecter la hiérarchie de manière appropriée ;
•     Disposer d’excellentes compétences en autogestion, faire preuve d’éthique et d’intégrité, de confidentialité et de respect des contrôles internes des règles, des délégations et de la transparence ;
•     Être capable de réunir des compétences/une expertise complémentaire(s), d’évaluer les contributions individuelles et de reconnaître les réalisations et les lacunes et d’y remédier de manière à garantir le succès continu de l’Organisation ;
•     Avoir une bonne connaissance de la gestion des programmes au niveau généralement acquis par une certification en gestion de programmes.
•     Être capable de faire des recherches sur les points de repère et les tendances, afin de formuler les meilleures recommandations pour l’élaboration et l’amélioration des programmes/projets qui serviront au mieux la collectivité/l’organisation ;
•     Disposer de compétences bien développées en matière de réseautage et de relations interpersonnelles pour obtenir des rétroactions, des informations et des données d’un réseau de professionnels issus de plusieurs pays/secteurs/organisations et pour déterminer et prioriser les exigences communautaires les plus critiques ;
•     Être capable de gérer et de coordonner les initiatives de gestion des clients et de formuler des recommandations ;
•     Être capable d’élaborer et de mettre en œuvre les meilleures pratiques en matière de services à la clientèle ;
•     Être capable d’élaborer et de mettre en œuvre des plans, des programmes et des initiatives de gestion des parties prenantes, afin d’obtenir l’adhésion aux nouvelles initiatives, de mieux comprendre les opinions divergentes, d’obtenir des ressources et d’accroître les perceptions de réussite ;
•     Avoir la capacité de travailler sous pression.
•     Être diplomate, faire preuve de tact et de respect envers les autres personnes d’origines diverses, comprendre les divers points de vue culturels, en particulier ceux de l’Afrique de l’Ouest, et être capable de transformer la diversité en occasions d’améliorer les résultats des programmes/opérations ;
•     Être capable de créer un environnement interactif diversifié et inclusif qui bénéficie de diverses forces regroupant des pratiques novatrices ;
•     Être capable de demeurer objectif dans la gestion des conflits, sans tenir compte des différences/positions culturelles, des différences de genre, et d’encourager les autres membres du personnel à surmonter les préjugés ainsi que les différences culturelles et de genre ;
•     Avoir la capacité et la responsabilité d’incorporer la dimension genre et de veiller à la participation égale des femmes et des hommes dans tous les domaines de travail ;
•     Être capable de servir les intérêts d’équipes/d’organisations/de communautés multinationales culturellement diverses et de personnes handicapées sans préjugés ni parti pris.
•     Avoir une bonne compréhension de la structure organisationnelle de la CEDEAO, des dynamiques associées et des attentes requises pour collaborer, participer, contribuer et diriger efficacement ;
•     Avoir une bonne connaissance du mandat, des plans/priorités stratégiques de la CEDEAO, ainsi que de la situation et des tendances économiques, politiques et sociales dans les États membres, en ce qui concerne son propre champ d’action ;
•     Avoir une bonne connaissance des meilleures pratiques, des approches de gestion des programmes et des techniques de recherche de la CEDEAO pour diriger et/ou contribuer à l’élaboration ou à l’évaluation des programmes, projets ou initiatives ;
•     Avoir une bonne connaissance des règles et procédures de la CEDEAO, afin d’interpréter et d’appliquer correctement le texte des directives, de fournir des conseils techniques, d’encadrer les autres et d’évaluer les performances.
•     Être capable d’analyser une situation donnée à l’aide d’indicateurs pour évaluer les coûts, les avantages, les risques et les chances de succès, dans la prise de décisions ;
•     Être en mesure de mettre en commun des informations provenant de différentes sources pour identifier la cause des problèmes, les conséquences des autres causes d’action, les obstacles potentiels et les moyens d’éviter le problème à l’avenir ;
•     Être en mesure de décomposer des situations/informations très complexes en termes simples pour expliquer des recommandations et des décisions visant à résoudre des problèmes ou à améliorer des opérations/programmes/projets ;
•     Être en mesure de développer de nouvelles idées dans des situations, d’appliquer des solutions novatrices aux problèmes et à concevoir de nouvelles méthodes pour résoudre les problèmes ou les déconnexions, lorsque les méthodes et procédures établies sont inapplicables ou ne sont plus efficaces.
•     Avoir la capacité de communiquer de façon percutante, claire et concise, de manière succincte et organisée, en faisant preuve de crédibilité et de confiance lors de présentations, en établissant des attentes et en expliquant des questions complexes ;
Être en mesure d’écouter attentivement ainsi que d’interpréter de manière idoine les messages des autres et d’y répondre de façon appropriée ;
•     Disposer de compétences en rédaction et en révision techniques ;
•     Faire preuve d’une écoute active pour encourager une meilleure communication entre les membres d’une équipe, pour leur témoigner de la sollicitude et les valoriser ainsi que pour susciter l’implication des employés dans toutes les Institutions et Agences ;
•     Avoir la capacité de fournir une rétroaction constructive, de reconnaître, de combler les lacunes, ainsi que de motiver ses subordonnés directs à donner le meilleur d’eux-mêmes ;
•     Avoir une bonne maîtrise des technologies de l’information et de la communication (TIC) ;
•     Avoir une bonne maîtrise de l’expression orale et écrite dans une des langues officielles de la CEDEAO (anglais, français et portugais). La maîtrise d’une autre langue constituera un atout supplémentaire.
•     Disposer de compétences en gestion organisationnelle et de projets/programmes, avec une expérience significative dans l’identification des échéances, des cibles, des coûts et des ressources nécessaires à la réalisation des produits des opérations/programmes/projets, conformément à l’approche de gestion axée sur les résultats ;
•     Être capable de fixer des objectifs et des cibles efficaces pour soi-même, pour les autres, ainsi que pour l’unité de travail et d’ajuster les priorités du travail ou des projets en réponse aux circonstances changeantes ;
•     Avoir la capacité de recourir à l’approche participative dans la planification des projets et d’identifier les lacunes qui affectent la réalisation des attentes des programmes/projets ainsi que de concevoir et mettre en œuvre les plans d’intervention nécessaires pour réaliser la tâche souhaitée ;
•     Avoir la capacité de mettre en œuvre des pratiques rigoureuses en matière de suivi et évaluation et de définir des calendriers pour un établissement de rapports régulier concernant les produits clés ;
•     Avoir la capacité de planifier, d’organiser et de contrôler les ressources ainsi que de se conformer aux politiques, procédures et protocoles pour atteindre des objectifs spécifiques.
Les candidatures devront être transmises à l’adresse : b17straplanmore@ecowas.int 
Les candidats souhaitant proposer leur candidature pour un poste doivent télécharger le formulaire de demande d’emploi (JOB APPLICATION FORM) https://www.ecowas.int/current-careers/?lang=fr, le remplir et l’envoyer en pièce jointe en plus de leur CV à l’adresse électronique indiquée.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :